1. #21
    Avatar de Slin
    Céline

    Messages
    137
    Likes reçus
    35
    J'ai du mal a concevoir ce concept de "je suis invitée et je n'apporte que ma propre consommation et je ne partage pas"
    mais pour ma part, a Ottawa, je n'ai jamais vecu ca! une chance
    Les gens amenent biere, vin ou alcool et c'est pour tout le monde.
    J'ai meme une amie qui quand elle vient, elle vient avec tout ses ingredients pour nous faire son cocktail secret.
    donc rien a voir avec "je garde ce qui est a moi pour moi"
    j'ai peut-etre de la chance

  2. #22
    Avatar de gagouillou
    Gaëlle 38 ans

    Messages
    47
    Likes reçus
    11
    bien vu comme post, il est vrai que c'est un p'tit détail qui permet de bonnes ententes.
    Bon de là que ça tourne en bagarre je n'ai jamais vu ça mais je trouve ça normal.
    C'est une question de prix de l'alcool également. En France c'est beaucoup moins cher alors une de plus ou une de moins...
    En revanche quand ta bouteille te coûte plus de 30$, je doute que tu sois enchanté que ce soit ton voisin à la descente plus rapide qui te siffle tout.

    Toujours est-il que le quebecois n'est pas un ours non plus. Si tu ne connais pas il te fera gouter sans problème et si tu lui demande également.
    Si tu veux un peu de tout, le meilleur est de proposer et de faire des échanges.

    Et puis sinon il suffit d'établir les règles dès l'invite quand tu organises..

    Pour la p'tite histoire j'ai dejà vu un de mes amis français gueuler un bon coup car l'un se servait dans son pack. Comme quoi... :-D

  3. #23
    Avatar de lapoire
    Mathieu 43 ans

    Messages
    476
    Likes reçus
    692
    Message de Slin
    J'ai du mal a concevoir ce concept de "je suis invitée et je n'apporte que ma propre consommation et je ne partage pas"
    mais pour ma part, a Ottawa, je n'ai jamais vecu ca! une chance
    Les gens amenent biere, vin ou alcool et c'est pour tout le monde.
    J'ai meme une amie qui quand elle vient, elle vient avec tout ses ingredients pour nous faire son cocktail secret.
    donc rien a voir avec "je garde ce qui est a moi pour moi"
    j'ai peut-etre de la chance
    J'aurais peut-être dû préciser aussi que l'âge entre beaucoup en compte! On ne fait pas les mêmes soirées à 20 ans, 25 ans, 30 ans ou plus, même si on essaie toujours de s'amuser. Disons qu'une soirée d'étudiants de 20 à 25 ans et une soirée de jeunes professionnels entre 28 à 33 ans, la gestion de l'alcool est bien différente.

    Le but original de mon message est : ne soyez pas surpris si ça arrive et ne vous mettez pas les gens à dos pour ça, mais si tout le monde partage, ben c'est génial!

    Quand j'avais 20 ans, mon pack de 6 me coûtait 8$, une fortune pour mon budget bouffe-sorties-cigarettes de 80$ par semaine (les bonnes semaines). Maintenant... je ne suis pas riche lol, mais quand je débarque dans une soirée où je sais que ça va fêter fort, j'arrive équipé pour veiller tard, ça paraît moins dans mon budget.

    Je vous rappelle qu'en France on peut actuellement acheter pour une heure de travail au smic : 5 mauvaises bouteilles de vin, 3 moyennes ou 2 bonnes, ou bien 12 bières. Pour moins d'une heure et demie de travail, vous avez le droit à la bouteille de vodka.

    Au Québec, au salaire minimum, une heure de travail vous donnera 6 bière ou une seule bouteille de vin merdique. Plus de deux heures de travail vous seront nécessaire pour la vodka...

    Considérant qu'à 18 ans, on fait généralement la fête chez un de nos rare ami qui a un appartement. L'ami en question, s'il est aux études, fait en moyenne un revenu annuel de 10000$, parfois moins, tout en accumulant des dettes d'études et en travaillant 25 heures semaines en même temps qu'il va à l'école 21 heures par semaine, plus un nombre x d'heures d'études, selon son sérieux.

    Dernier point, l'alcool à très peu monté de prix durant les 10 dernières années tandis que le salaire minimum à augmenté. C'est très bien, mais ça va prendre quelques années avant que les mentalités changent. Il y a 10 ans, je gagnais 6,30$ de l'heure, la caisse de bière se vendait 8$ et la bouteille de vodka se vendait 21$ = plus de trois heures de travail pour se payer du fort. Vous croyez qu'on en buvait beaucoup?

    Plus de 50% de mon entourage gagne maintenant plus de 30000$ par années, disons qu'on surveille moins les bouteilles et que beaucoup emmènent de l'alcool supplémentaire pour nos amis moins fortunés (les étudiants surtout).

    Pour conclure, le mélange de jeunes qui ont plus d'alcool qu'autrefois pour leur argent et l'arrivée massive de français contribueront certainement à changer les mentalités québécoises dans les soirées!

  4. #24
    Avatar de lapoire
    Mathieu 43 ans

    Messages
    476
    Likes reçus
    692
    Oh pardon Slin, si je te citais, c'était surtout pour dire : tant mieux, c'est chouette quand ça arrive!
    Sinon, le reste de mon propos, c'est de tenter d'expliquer à tous pourquoi je pense qu'on fait comme ça, aussi égoïste que ça peut sembler d'un oeil extérieur.

  5. #25
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    20 582
    Likes reçus
    9 978
    Message de lapoire
    C'est valable pour le Montréal anglophone, quoiqu'ils sont couramment plus généreux que les Québécois. Pour le Canada anglais, je n'en ai aucune idée. Dans mes voyages au Canada, je n'ai jamais été dans un party privé. Je rencontrais des anglophones qui étaient aussi sur la route!
    C'est pareil à Toronto dans les soirées anglophones, chacun apporte sa boisson et gare à celui qui se sert dans les réserves de l'autre

  6. #26
    Avatar de Pmithrandir
    Pierre 40 ans

    Messages
    684
    Likes reçus
    171
    Message de Mat
    C'est pareil à Toronto dans les soirées anglophones, chacun apporte sa boisson et gare à celui qui se sert dans les réserves de l'autre
    ca depend de la richesse des gens et de leur degre de relation... il semble que beaucoup d anglophone partagent(les rares fois ou ils invitent...) en sachant que toute le monde vient avec a peu pres la meme valeur d'alcool.

    Au final en France c est un peu la meme chose, on est ouvert, mais celui qui vient avec 2 bieres alors que tout le monde ramene une bouteille de vodka, il se fait pas reinviter si il avait pas de bonnes raisons(capitaine de soiree), surtout si il boit beaucoup.

    Et pour info, le premier prix en vodka(70cl) et en rhum(1L) tourne autour de 6-7 euros, soit 80% d'une heure de smic on a le bon gout d'avoir aussi des premiers prix en alcool... ideals pour les coktails.

  7. #27
    Avatar de floriandg
    Florian 40 ans

    Messages
    119
    Likes reçus
    9
    Perso je trouve ca correct que chacun apporte sa propre alcool, ca évite les malentendus. Au pire si tu en manques tu peux tjs aller en chercher au dépanneur.

  8. #28
    Avatar de lapoire
    Mathieu 43 ans

    Messages
    476
    Likes reçus
    692
    Message de floriandg
    Perso je trouve ca correct que chacun apporte sa propre alcool, ca évite les malentendus. Au pire si tu en manques tu peux tjs aller en chercher au dépanneur.
    Pas après 23h00! Et c'est toujours après que l'alcool commence à manquer...

  9. #29
    Avatar de floriandg
    Florian 40 ans

    Messages
    119
    Likes reçus
    9
    oui mais les partys commencent généralement tot ici... donc rendu vers 22h30... tu sais si tu t'enlignes pour finir ton pack bientot ou non

  10. #30
    Avatar de cocot
    Coraline 37 ans

    Messages
    174
    Likes reçus
    40
    Ca me choque pas d'emmener son alcool, au contraire. C'est souvent ce qu'on fait avec mes amis en France. Soit chacun emmène sa bouteille ce qui n'empeche pas de faire des échanges dans la soirée, soit on fait les courses pour tout le monde, si y'a des restes ça sert à la soirée suivante. Ca évite que certaines profitent. Mais c'est vrai que depuis que la plupart commencent à bosser et donc à avoir un salaire, les habitudes ont un peu changées, on est moins regardant. Mais quand tu es étudiant, tu es beaucoup plus regardant pour ton budget, et l'alcool revient à cher ^^
    En plus, plus tu fais de soirées, plus tu tiens mieux l'alcool, donc plus ca te revient à cher

  11. #31

    Messages
    95
    Likes reçus
    13
    Un party entre amis samedi dernier chez nous, chacun a emmené quelque chose (on a juste fait attention qu'il n y ait pas que de la biere)
    Quand les gens arrivaient je prenais leur bouteille et les mettaient dans le frigo. Ensuite tout le monde allait se servir au frigo quand il le voulait. Tout s'est très bien passé comme ca.

    Bon c'est vrai on est en Gaspésie

  12. #32

    Messages
    47
    Likes reçus
    3
    Belle initiative que de faire partager ces informations, ça peut éviter bien des incompréhension !

    Message de lapoire
    Pas après 23h00! Et c'est toujours après que l'alcool commence à manquer...
    Petite question HS, où peut on acheter de l'alcool jusqu'à 23h00 ?

  13. #33
    Avatar de lapoire
    Mathieu 43 ans

    Messages
    476
    Likes reçus
    692
    Message de vercetti
    Petite question HS, où peut on acheter de l'alcool jusqu'à 23h00 ?
    Pour la bière et le vin : dans les dépanneurs, certaines stations services et les supermarchés.

    Le dépanneur est un commerce de proximité qui vend un peu de tout. La bière n'y est pas forcément plus chère qu'au supermarché. Le vin par contre est à la fois plus cher et à la fois de très mauvaise qualité.

    L'alcool fort n'est permis à la vente qu'à la Société des Alcools du Québec (SAQ) qui ont des heures d'ouvertures restreintes. Certaines SAQ ferment à 22h00 (quelques SAQ Classique et beaucoup de SAQ Express). C'est aussi l'endroit pour acheter des vins de qualité, particulièrement dans les SAQ Sélection, voire une grande SAQ Classique.

    En région, ça devient plus intéressant : dans certains villages, un détaillant obtient parfois le droit d'obtenir un permis de vente SAQ (car la SAQ la plus proche est trop loin). Il n'est donc tenu que de respecter la loi qui interdit de vendre après 23h00 et on peut y trouver du vin de qualité et de l'alcool (le choix est néanmoins restreint).

  14. #34
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    lapoire,

    Je viens de me demander, si au lieu d'attendre qu'on me porpose je demendais avec un jolie sourire une bière, c'est mal vu ?

    Quand je vivais à disney, toutes les nationnalités étaient mélengées. Les polonais revennaient du pays avec de la bonne vodka, les espagnoles vous apprennent l'art de se saouler au calimucho,... y a que les suédois qui ne partagaient pas car chez eu, la boisson ça coute chere. Une suédoise m'a dit qu'elle a appris à partager en vennant vivre en France.

    Je ne comprends pas pourquoi l'alcool n'est pas partagé, c'est si rare que ça ? si cher ?
    Et si visiblement le "français" partage sa bière, les québecois ne pensent ils pas à leur tour que c'est à eu d'offrir ?

  15. #35
    Avatar de Docky
    Julien 40 ans

    Messages
    285
    Likes reçus
    27
    Je déterre ce sujet car je trouve qu'il est intéressant, surtout qu'en tant que nouvel arrivant au Canada, 99% des gens veulent faire des soirées avec des Canadiens pur souche afin de partager et se faire des connaissances!


    Par je pense avoir tout lu mais un point me semble t il a été oublié...

    Que disent les gens si on amène de l'alcool pour soi mais aussi pour tous, cad style un pack que l'on dégustera solo (comme toue le monde si ça se fait dans ces soirées) et quelques bouteilles de vins que l'on propose a tout le monde et qu'on laisse a la vue et au libre service de tous
    Ou alors faire du "troc", style "ah ben je n'ai jamais gouté ta marque de bière, tu te sens d'en échanger une contre une des miennes?"

  16. #36
    Avatar de Alex de Lyon
    Alexandre

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    203
    Likes reçus
    85
    en même temps je sais pas pour vous mais boire du vin ailleurs qu'autour d'un repas ça fait sur le coup un peu alcolo nan sans déconné a part le rosé bien sur

  17. #37
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    @Dokcy

    Oui tu peux echanger une biere, au feeling avec de l'humour ou en discutant avec ton voisin, je pense qu'il n'y a pas de probleme.

    On se fait vite à l'idée que l'alcool ne se partage pas car c'est parfois cher et y a pas toujours de SAQ près de la maison.
    Les vins des dépanneurs ne sont pas super mais c'est pas l'enfer non plus. (calimucho ?)
    Reste le cidre et la biere, hier au "metro" du coin je me suis pris une biere fraiche à deux dollars, c'est moins cher qu'on ne le pense.
    Enfin l'alcool n'est pas non plus une necessité, ce qui est important c'est de s'amuser avec des bons potes.

    Des québécois m'ont expliqués que si ils partent avant d'avoir finit les boissons, elles sont données. Vous confirmez ?

  18. #38

    Messages
    142
    Likes reçus
    6
    ils picolent bcp les gens là-bas? l'alcool sa réchauffe et il fait quand même froid froid la bas mdr

  19. #39
    Avatar de lapoire
    Mathieu 43 ans

    Messages
    476
    Likes reçus
    692
    Message de fonclea
    Je viens de me demander, si au lieu d'attendre qu'on me porpose je demendais avec un jolie sourire une bière, c'est mal vu ?
    Dans la vie, on peut tout faire, s'agit de le faire de la bonne façon

    Message de fonclea
    Je ne comprends pas pourquoi l'alcool n'est pas partagé, c'est si rare que ça ? si cher ? Et si visiblement le "français" partage sa bière, les québecois ne pensent ils pas à leur tour que c'est à eu d'offrir ?
    Il n'y a pas vraiment d'études sur le sujet... Mais je dirais que le rapport des Québécois à l'alcool est beaucoup plus ambigüe que celui des Français. N'oubliez pas qu'ici il est peu courant que les adolescents touchent à l'alcool devant leur parent, que toute consommation d'alcool se fait en cachette, que nos parents n'ont pas de caves à vins bien garnie où on peut piger subtilement. La bière doit donc être acheté sur son propre argent de poche, nécessite de trouver un dépanneur qui accepte d'en vendre à des mineurs... Pour l'alcool, il est seulement vendu à la SAQ et pour un mineur, c'est presque impossible d'en acheter là-bas. Nous sommes donc conditionnés à la bière! Toutes ces complications peuvent donc rendre nos consommations "précieuses"... Et si un Français offre beaucoup d'alcool, bien sûr que des gens se sentiront obligé d'offrir. Simplement, en général quand on "donne", on ne le fait pas pour recevoir, non?

    Message de fonclea
    Des québécois m'ont expliqués que si ils partent avant d'avoir finit les boissons, elles sont données. Vous confirmez ?
    La majorité le fait oui... Sauf s'ils vont dans une autre soirée après, ou qu'ils ont vraiment détesté, ou qu'ils sont vraiment cheap!

    Message de Docky
    Que disent les gens si on amène de l'alcool pour soi mais aussi pour tous, cad style un pack que l'on dégustera solo (comme toue le monde si ça se fait dans ces soirées) et quelques bouteilles de vins que l'on propose a tout le monde et qu'on laisse a la vue et au libre service de tous Ou alors faire du "troc", style "ah ben je n'ai jamais gouté ta marque de bière, tu te sens d'en échanger une contre une des miennes?"
    S'échanger des bières, la majorité sont partant je crois! Emmener de l'alcool et du vin pour tous sera certainement apprécié. Mais au Québec, ça risque d'avoir la connotation que le Français veut "acheter" l'amitié des gens présents à la soirée. Moi je réserverais ça aux soirées où tu connais mieux les gens...

    Je répète encore une fois : tous les Québécois ne font pas ainsi avec la bière et l'alcool. Le seul but de cet article est de vous préparer à bien réagir si ça arrive

    Note : parfois quand je dis alcool, j'inclus la bière et le vin (les Québécois font souvent ça)

    ---------- Message ajouté à 15h30 ---------- message précédent à 15h23 ----------

    Message de dams69
    ils picolent bcp les gens là-bas? l'alcool sa réchauffe et il fait quand même froid froid la bas mdr
    Un : tu vas à Toronto. Deux : c'est une discussion sur le Québec

    Le rapport à l'alcool est totalement différents au Canada anglais... Le Québec n'est pas le Canada et même, entre les provinces, il y a des fortes différences de traits culturels.

    Il y a des gens qui ne picolent pas, certains qui picolent un peu, beaucoup, tendrement, à la folie! La consommation moyenne d'alcool par habitant est complètement différentes entre les provinces et bien en deçà de celle de la France... Mais il n'y a pas de réponse à ta question car ça dépend des individus et non de la nationalité...

  20. #40
    Avatar de Docky
    Julien 40 ans

    Messages
    285
    Likes reçus
    27
    Message de Alex de Lyon
    en même temps je sais pas pour vous mais boire du vin ailleurs qu'autour d'un repas ça fait sur le coup un peu alcolo nan sans déconné a part le rosé bien sur
    ça dépend des pays Alex

    Pour avoir habité 8 mois a Turin, je peux te dire que pour une majorité de jeunes (moins de 30 ans), on buvait plus de vin pour l'apéro ou alors en revenant du taf, pour se détendre que pendant les repas... Et les alcool forts étaient presque exclusivement réservés pour se torcher ou quand on sortait!


    Sinon Lapoire j'avais bien comprit que ce n'était pas une généralité mais une juste une façon de faire plus ou moins répandu, mais vu que je me posais la question sur le moment, j'ai posté pour avoir une info qui surement me servira.

    Après je ne suis pas un soulard donc si ya pas d'alcool pour moi ou si c'est tabou avec les gens qui seront dans mon entourage, ben je ferais avec, ya pas de problèmes.
    Et bon je ne suis pas du genre a forcer les gens, donc si j'amène du vin ou de la bière pour tout le monde afin de faire plaisir, je proposerais mais pas plus que ça!

    Et tout cas Merci pour tous tes posts car j'en ai appris beaucoup cette aprem!

Page 2 sur 4 1 2 3 4