1. #1
    Avatar de Febreizh
    Anaïs 33 ans

    Location
    56100 Lorient, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Bonjour à toutes et à tous,

    J'ai débuté les démarches pour partir vivre au Canada en Mai 2020. Mon dossier vient tout juste de partir chez l'avocat pour présenter ma demande de Résidence Permanente à l'immigration Canadienne. Il y a de ça quelques mois, j'ai appris, comme vous tous, que les règles ont changé et qu'il faut que je me fasse embaucher avant mon départ pour activer mon Visa.
    Dans le cadre d'un PVT ou pour un travail saisonnier, je ne vois aucun soucis à cela mais pour une résidence permanente, je me retrouve pleine de questionnements. Il faut que je puisse quitter mon travail (1 mois de préavis minimum), logement (3 mois de préavis), souscriptions et abonnements, vendre, donner, jeter, déménager toutes mes affaires et préparer au mieux ce qui pourrait être toute une vie outre-atlantique. En temps normal, je veux dire, dans un monde où le Covid n'existe pas, je m'assurerais d'obtenir le VISA en main pour ensuite commander des billets d'avion plusieurs mois à l'avance et quitter ma vie actuelle de manière réfléchie. Ensuite, dès mon arrivée sur place : chercher du travail, puis un logement. Là mes plans sont chamboulés et je n'ai pas envie de me tromper.

    Est-ce que je dois postuler aux offres en cours si je ne peux pas partir avant Septembre au minimum ? Combien de temps me faudra-t'il pour que l'immigration active mon VISA si j'ai encore des démarches à faire ? Est-ce qu'un employeur est capable d'attendre plusieurs mois avant mon arrivé ? Dois-je attendre le dernier moment pour postuler ? Dois-je postuler que de manière spontanée en espérant que quelqu'un pense à embaucher dans 3 à 6 mois ? Dois-je tout quitter d'abord, quitte à dormir dans un garage pour être prête à décoller dès que le temps le permet ?

    Je n'ai pas non plus envie de quitter mon travail actuel trop tôt et me retrouver coincé en France et au RSA... J'essaye de mettre le plus d'argent de côté pour le Canada.

    Pour couronner le tout, j'ai choisi de construire ma carrière dans... la restauration. J'ai peur que mon métier soit devenu obsolète, pas essentiel et qu'il plane une épée de Damoclès au dessus chaque nouvelle "ouverture" du secteur. Si je trouve un emploi et que celui ci doit fermer avant ou après mon arrivée, je ne pourrais pas télétravailler...

    D'autres personnes dans ma situation ?

  2. Banque Desjardins

    Profitez de votre compte bancaire sans frais pendant 12 mois ainsi que d'autres avantages offerts par Desjardins et Globe PVT !

    Profiter de l'offre !
  3. #2
    Avatar de Kenzaa
    Kenza 32 ans

    Location
    Winnipeg, MB, Canada
    Messages
    272
    Likes reçus
    238
    Pour quel programme as-tu postulé ? Au Québec ou hors Québec ?

    Les gens qui ont reçu leur CRP (confirmation de résidence permanence) ne peuvent pas venir sur le territoire canadien, avec ou sans job. Donc quand tu obtiendras tes papiers (pas de visa pour les français d'ailleurs), tant que les restrictions ne changent pas, tu ne pourras pas venir.


  4. #3

    Messages
    7 140
    Likes reçus
    3 012
    Bonjour,

    Si je comprends bien, tu cherches à faire une demande de permis de travail temporaire en attendant d'avoir la RP?

    Dans ce cas, tu dois effectivement trouver un employeur, une EIMT positive et ensuite une lettre d'introduction pour le permis.

    Le fait d'avoir une demande de RP en cours ne te donne aucun droit à travailler au Canada alors que tu te trouves encore en France.
    Message de Febreizh
    Est-ce que je dois postuler aux offres en cours si je ne peux pas partir avant Septembre au minimum ? Combien de temps me faudra-t'il pour que l'immigration active mon VISA si j'ai encore des démarches à faire ? Est-ce qu'un employeur est capable d'attendre plusieurs mois avant mon arrivé ? Dois-je attendre le dernier moment pour postuler ? Dois-je postuler que de manière spontanée en espérant que quelqu'un pense à embaucher dans 3 à 6 mois ? Dois-je tout quitter d'abord, quitte à dormir dans un garage pour être prête à décoller dès que le temps le permet ?
    C'est clair que de chercher dès maintenant un emploi pour un début de contrat en septembre, c'est pas simple. Surtout en restauration où les restaurants sont toujours fermés dans certaines provinces. Généralement, c'est un domaine où il y a de l'emploi pour les cuisiniers ou préposés aux commandes (take out), mais les employeurs veulent quelqu'un ''tout de suite''...

    Pour les délais de demande de permis de travail, tu peux lire les témoignages de certaines personnes ici. Cela dit, c'est pour les demandes de l'initiative EIC (qui ne nécessite pas de EIMT). Selon moi, tu n'es pas admissible à y participer puisque que tu es en processus de résidence permanente et l'EIC est pour les jeunes adultes qui veulent une expérience temporaire. Mais avec un permis de travail régulier, ça serait possible (mais il faut un employeur).


  5. #4
    Avatar de Febreizh
    Anaïs 33 ans

    Location
    56100 Lorient, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de larousse
    Bonjour,

    Si je comprends bien, tu cherches à faire une demande de permis de travail temporaire en attendant d'avoir la RP?

    Dans ce cas, tu dois effectivement trouver un employeur, une EIMT positive et ensuite une lettre d'introduction pour le permis.

    Le fait d'avoir une demande de RP en cours ne te donne aucun droit à travailler au Canada alors que tu te trouves encore en France.
    C'est clair que de chercher dès maintenant un emploi pour un début de contrat en septembre, c'est pas simple. Surtout en restauration où les restaurants sont toujours fermés dans certaines provinces. Généralement, c'est un domaine où il y a de l'emploi pour les cuisiniers ou préposés aux commandes (take out), mais les employeurs veulent quelqu'un ''tout de suite''...

    Pour les délais de demande de permis de travail, tu peux lire les témoignages de certaines personnes ici. Cela dit, c'est pour les demandes de l'initiative EIC (qui ne nécessite pas de EIMT). Selon moi, tu n'es pas admissible à y participer puisque que tu es en processus de résidence permanente et l'EIC est pour les jeunes adultes qui veulent une expérience temporaire. Mais avec un permis de travail régulier, ça serait possible (mais il faut un employeur).
    Je suis éligible à la Résidence Permanente pour le Programme des travailleurs qualifiés du Québec. J'ai fais la demande par le biais d'une agence et on m'avait dit au téléphone que j'étais dans l'obligation de trouver du travail avant mon départ... car j'ai l'obligation de travailler dans la région de Québec pendant un an à temps plein avant de pouvoir changer de région. Si vous me dites que je ne suis pas prioritaire au monde du travail au Québec alors je vais simplement attendre que la situation s'arrange d'elle-même. Ça me semble en effet plus raisonnable de ne pas se hâter à partir pendant un contexte sanitaire mondial.

    Merci pour vos réponses !

  6. #5

    Messages
    7 140
    Likes reçus
    3 012
    Message de Febreizh
    Je suis éligible à la Résidence Permanente pour le Programme des travailleurs qualifiés du Québec. J'ai fais la demande par le biais d'une agence et on m'avait dit au téléphone que j'étais dans l'obligation de trouver du travail avant mon départ...
    En fait, il n'est pas obligatoire d'avoir une offre d'emploi validée, mais cela donne plus de points au candidat à l'immigration. Mais même en ayant une offre d'emploi validée, tu ne peux pas venir au Canada tant et aussi longtemps que le fédéral ait délivré la Confirmation de Résidence Permanente, ce qui prend +12-15 mois. Le CSQ ne permet pas de travailler au Québec, il permet de faire la demande de RP au fédéral en tant que candidat sélectionné par le Québec.

    Larousse


Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.