1. Guide de survie à Montréal pour nouveaux arrivants par metallyza

    [note]J'ai écris un petit guide de survie à Montréal, destiné à mes ami(e)s français qui viennent me rendre visite.
    Je me suis dit qu'en le modifiant un peu, ça pouvait aussi bien intéresser les nouveaux arrivants PVTistes.
    J'habite à Montréal depuis 1 an 1/2 et je ne prétends pas encore tout connaître, mais voici donc, d'après ma modeste expérience, un résumé des choses utiles à savoir quand on débarque à Montréal pour la 1ère fois.[/note]
    Important : Tous les prix affichés en magasin ou au resto sont toujours Hors Taxes. Ne vous étonnez donc pas que quelque chose affiché à 7.50$ vous coûte 8.12$ une fois arrivé à la caisse, c'est normal.


    Nom : montreal_night.jpg
Affichages : 1064
Taille : 703,4 Ko



    • La plupart des supermarchés sont ouverts tard le soir, y compris le dimanche. Certains sont même ouverts 24h/24.
    • Les commerces sont généralement ouverts jusqu'à 17h-18h (dimanche inclus), sauf les jeudis et vendredis où ils ferment + tard (20h-21h).
    • Les pharmacies (enseignes Pharmaprix, Jean Coutu, Uniprix, etc) ne vendent pas que des médicaments. Vous y trouverez des cosmétiques, et de la nourriture.
    • Quand vous faites vos courses, attention aux dates de péremption sur les produits. Elles sont souvent dépassées !!
    • Il y a 2 grands marchés pour acheter des fruits et légumes à bon prix : Jean Talon et Atwater.
    • Les fromageries sont bien achalandées en fromages français, mais comme vous vous en doutez, c'est pas spécialement donné. Sans parler du camembert en boite de conserve, et du prix de la raclette, qui vont arracher une petite larme aux amateurs...
    • Le vin et les alcools forts se vendent dans les magasins "SAQ". Attention, c'est cher.
    • Les bières sont vendues partout et il y en a une grande variété (des grandes marques aux micro-brasseries locales, il y en a vraiment pour tous les goûts).
    • Sujet particulièrement sensible pour nous autres Français : le pain. Rassurez-vous, il y a des boulangeries correctes : "Première Moisson", par exemple. On trouve leurs baguettes dans les supermarchés, mais elles sont bien meilleures et croustillantes si vous allez directement à la boulangerie. Notez que les pains au chocolat ici, ça s'appelle des chocolatines.
    • Au restaurant, le service n'est pas inclus sur l'addition. Il faut absolument laisser 15% environ, en + pour le service (ce qui revient en gros à additionner le montant des taxes, qui apparaissent sur l'addition). Il s'agit bien là de payer le service, ce n'est pas un pourboire. Ce n'est donc pas optionnel, ne faites pas vos "maudits français" radins :-) Idem dans les bars ou les taxis. (Quand je dis "resto", je parle des vrais restaurants où un serveur vous amène vos plats à table. La règle du pourboire ne s'applique pas aux fast-food, où vous prenez votre nourriture au comptoir.)
    • Les amateurs de cafés forts et serrés vont être malheureux, car au royaume des Starbucks, Tim Hortons et Van Houtte, les longs cafés dilués sont rois. Oubliez votre habitude de boire votre petit noir au comptoir du bistro du coin, ici le café on le boit en marchant, dans un grand gobelet en carton, ou dans sa tasse isotherme.
    • L'eau du robinet est potable mais franchement pas terrible (mais je vous dis ça, je viens des Alpes, je suis peut-être trop habituée à avoir presque de l'eau d'Evian qui sort du robinet...).
    • Si vous achetez des fringues, ne vous fiez pas aux tailles, essayez les vêtements ! Parce qu'une taille "S" canadienne correspond plus à un "M" français.
    • En été, la climatisation tourne à fond dans tous les lieux publics, les magasins et les bureaux (mais pas dans le métro). Prévoyez une petite laine !
    • Ne vous formalisez pas si un parfait étranger, un serveur, ou une vendeuse vous tutoie d'entrée de jeu. L'usage du "vous" est assez aléatoire.
    • Le Québec étant très officiellement une province francophone, quasiment tout le monde à Montréal parle, ou au moins comprend, le français. Cela dit, si vous vous aventurez dans l'ouest du centre ville, vers les métro McGill / Guy Concordia / Atwater, sachez que vous êtes en territoire anglophone et qu'il est fort probable que la caissière du magasin vous parle en anglais. De même, il y a beaucoup d'immigrants des 4 coins du monde, qui sont souvent + à l'aise en anglais qu'en français. Donc parler anglais n'est pas indispensable à Montréal, mais c'est quand même bien utile.
    • Oubliez vos préjugés : les Québecois utilisent tout autant d'anglissismes que les Français, mais ce ne sont pas les mêmes. Mais attention ! Il ne faut surtout pas leur faire remarquer, ils risqueraient de mal le prendre :-)
    • Bon à savoir : les cinémas sont à moitié prix le mardi.
    • Vous pouvez vous inscrire à la bibliothèque, ça ne coûte rien, et ça vous donne accès au wifi gratuit de la Grande Bibliothèque (métro Berri-UQAM). Vous pouvez même y emprunter gratuitement des dvd.

    Se déplacer en ville


    • Montréal a un plan de ville à l'américaine, c'est-à-dire que les routes sont toutes perpendiculaires. Les rues traversent toute la ville selon un axe Nord-Sud, ou Est-Ouest. Elles font donc plusieurs kilomètres. Si vous n'avez qu'un nom de rue, vous n'êtes donc pas plus avancé. Souvent on vous indiquera un endroit en vous donnant le nom de l'intersection la + proche, exemple : coin Maisonneuve Est / Saint-Denis
    • Achetez-vous une boussole : il est *indispensable* de savoir repérer où est le Nord pour se déplacer. (Vous remarquerez vite que le Nord de Montréal n'est pas tout à fait le vrai Nord magnétique, mais ne vous arrêtez pas à ce détail.) Sur les rues Nord / Sud : les numéros des immeubles partent de 0 au Sud de la ville et augmentent en allant vers le Nord
      Sur les rues Est / Ouest : la numérotation part du boulevard Saint-Laurent, qui coupe verticalement la ville en 2. La rue Maisonneuve OUEST devient donc la rue Maisonneuve EST à partir du croisement avec St Laurent.
      Les numéros des immeubles partent de 0 à St Laurent et augmentent en allant vers l'Est.
      Idem de l'autre côté, les numéros partent de 0 à St Laurent et augmentent en allant vers l'Ouest.
      Vous en déduisez donc qu'il a 2 fois le même numéro sur une même rue, d'où l'importance de savoir si vous cherchez une adresse sur Maisonneuve EST ou Maisonneuve OUEST.
    • Si vous êtes perdus, ouvrez une carte, et chronométrez combien de temps ça prend pour qu'un passant vous propose son aide :-)
    • Le métro n'a que 4 lignes et c'est bien indiqué, donc même si vous n'avez pas l'habitude, vous vous en sortirez très bien.
      Attention, il fait toujours hyper chaud dans le métro. Y compris l'hiver, avec une grosse veste et des pulls contre le froid polaire, le métro se transforme en sauna.
    • Si vous achetez votre ticket de bus directement au chauffeur, vous devez avoir la monnaie exacte. Sinon les tickets s'achètent dans les stations de métro, aux distributeurs ou aux guichets.
    • Il n'y a quasiment jamais ni plan de la ligne, ni horaires, affichés aux arrêts de bus. Vous serez sauvés par le fait que les bus vont en général tout droit sur une rue, donc vous pourrez juste sauter dans le 1er qui va dans la direction que vous voulez.
      La vraie difficulté, c'est de descendre au bon endroit : les arrêts ne sont ni annoncés, ni affichés dans le bus. Pour descendre au bon endroit quand vous connaissez pas le quartier, essayez de lire les noms de rues aux intersections, demander à quelqu'un ou planifiez votre parcours à l'avance sur internet.
    • On fait gentiment la file pour prendre le bus. N'essayez jamais de vous faufiler pour gagner des places dans une file d'attente, ici ça ne se fait pas ! (Attention au choc culturel pour les Français : il n'y a ici jamais de grèves dans les transports en commun :-)
    • L'été vous pouvez louer un "Bixi", un vélo en libre-service. C'est le même principe que les Vélib' de Paris ou les Vélo'V de Lyon. Il y a des stations un peu partout dans le centre. En revanche, il n'y a pas énormément de pistes cyclables.
    • Dans le même esprit, Commun'auto est un système de partage de voitures.

    Spécialités culinaires locales à essayer


    - Vous devez essayer la fameuse Poutine, même si c'est pas fameux, j'aime autant vous le dire. Mais c'est typique, et vous ne pouvez décemment pas revenir d'un séjour au Québec sans avoir testé. Le restaurant "La Banquise" (près du parc Lafontaine) est assez réputé pour ses poutines diverses et variées.
    - Ne vous faites pas avoir par le "sirop de maïs", qui ressemble au sirop d'érable, mais qui n'en est pas. C'est évidemment moins cher, mais aussi nettement moins bon.
    - Et si vous n'êtes pas diabétique, essayez la tarte au sucre.
    - la tarte aux bleuets
    - des bagels, la spécialité de la ville
    - la viande fumée de chez Schwartz (sur le boulevard St-Laurent) est très réputée, et il y a d'ailleurs toujours une file d'attente devant la boutique (mais je ne peux pas vous dire si ça vaut le coup, je n'ai jamais eu le courage d'attendre pour manger un sandwich à la viande).
    - Si vous voulez boire quelque chose de vraiment mauvais, tentez la "Root Beer", qui n'est pas du tout de la bière, mais un soda au fort goût de médicament dégueu.

    Guide touristique de Montréal


    - Le quartier du Vieux-Montréal / Vieux-Port : des pavés, des vieux bâtiments en pierres et des rues étroites, rien d'extraordinaire quand on vient de France, mais c'est à voir. Plein de boutiques à touristes et des restos. Souvent des animations sur le Vieux-Port.
    - La basilique-cathédrale : visitez l'intérieur, c'est pas très cher et ça vaut le coup d'oeil ! Visite guidée sympa pour apprendre des anecdotes. Attention, n'y allez pas en plein été pour chercher de la fraîcheur, car elle est en bois et il y fait chaud !
    - La ville souterraine est un immense centre commercial s'étendant sur des kilomètres, sous la ville. Idéal en cas de pluie ou de grand froid (ou de grosse chaleur, car c'est climatisé). Essayez le centre Eaton, par exemple.
    - Le centre-ville et ses gratte-ciel, sur la rue commerçante Sainte-Catherine, vers le métro McGill.
    - Le musée Pointe-à-Callière : pas indispensable, sauf si vous voulez tout savoir de l'histoire de la ville (dans ce cas, faites la visite guidée). Les expos temporaires sont généralement intéressantes.
    - Le musée des Beaux-Arts est gratuit, si vous aimez les musées
    - Le planétarium est bien sympa, si vous aimez regarder les étoiles
    - L'oratoire St-Joseph est un lieu de pélerinage dont vous pouvez monter les marches à genoux, si ça vous tente :-) La visite est gratuite. Ne manquez pas la chapelle tout en haut, à l'architecture très moderne.
    - Le parc du Mont-Royal : 230 mètres d'altitude, mais ils l'appelent "La Montagne" :-) Pour avoir une vue en hauteur de la ville. Il y a aussi une grande croix illuminée la nuit, et un petit lac où on peut faire du pédalo (mais pas se baigner) en été, et du patin à glace l'hiver.
    - Promenez vous dans le quartier du Plateau, au nord de la rue Sherbrooke, autour de la rue Saint-Denis. Perdez vous dans les petites rues vers le square Saint-Louis par exemple, et admirez les maisons typiques du quartier, avec leurs escaliers externes.
    - Le Jardin Botanique : hautement recommandé. Très grand et super beau. Ne ratez pas le Jardin Chinois. Des animations toute l'année, dont des papillons en liberté, et la Magie des Lanternes (superbe). Aussi un Insectarium, et une boutique où vous pouvez acheter à manger... des vers, frits. On a testé pour vous, c'est pas si pire, ça croustille :-)
    (Si vous avez une carte Accès Montréal, et que vous pensez revenir plusiseurs fois, vous pouvez envisager de prendre la carte annuelle du Jardin Botanique, il ne vous en coûtera que 21$.)
    - Le Biodôme : pour voir les animaux de tous les écosystèmes canadiens
    - Le Stade Olympique et sa célèbre tour inclinée
    - Le Parc Jean Drapeau : très grand et joli parc où vous avez des chances de croiser des espèces de petites marmottes qu'ils appelent des "chiens de prairie" (et des écureuils, bien sûr)
    - La Biosphère : jolie de l'extérieure, mais pas intéressante à visiter (sauf avec des enfants)
    - Le parc d'attraction de La Ronde, si vous voulez faire des manèges.
    - Le marché Jean Talon, dans le quartier italien, si vous voulez des produits frais, ou des produits typiquement québecois à ramener dans vos valises (dans ce cas, allez à la boutique "Le marché des saveurs").
    - Si vous voulez voir des écureuils, allez dans n'importe quel parc de la ville, des écureuils il y en a partout ici.

    L'Hiver


    Vous en avez souvent entendu parler, c'est même presque légendaire, et un séjour au Québec n'est pas complet sans y avoir passé un hiver ! Alors oui, l'hiver ici c'est du vrai gros froid et de la neige qui recouvre tout pendant plusieurs mois. Mais ce n'est pas le Pôle Nord non plus, et c'est tout à fait supportable. Il suffit de s'équiper un peu et d'appliquer quelques règles de base :
    - Oubliez votre look. L'important n'est pas d'être à la mode mais de porter des vêtements qui vous protégerons du froid glacial. Croyez-moi, quand il fait -20 degrés, vous n'aurez cure de savoir si la couleur de vos bottes va bien avec celle de votre veste.
    - Ne pas négliger le choix des bottes. Je ne vous parle pas ici de jolies bottes en cuir à talons hauts, mais des grosses bottes faites pour marcher dans la neige. Elles doivent bien vous isoler du sol, être chaudement doublées, et imperméables.
    - Si vous avez une grosse veste de ski, ça peut faire l'affaire. Sinon achetez-en une ici, de préférence longue jusqu'au genoux et avec une grosse capuche doublée.
    Inutile de vous acheter une Kanuk hors de prix, vous pouvez trouver beaucoup moins cher. A titre d'exemple, j'ai acheté ma veste chez La Baie pour un peu moins de 100$.
    - Le secret est de s'habiller en couches de vêtements successives. Exemple : un tshirt, un tshirt à manches longues, un petit pull en polaire, un sweat, et votre veste. C'est beaucoup + efficace qu'un seul gros pull et une veste.
    - N'oubliez pas les indispensables gants, bonnet et écharpe.

    Avec tout ça, vous êtes parés ! Maintenant, préparez-vous mentalement, car vous allez passer plusieurs jours consécutifs durant lesquels le thermomètre restera obstinément sous 0 degré. -10 degrés est une température courante, et avec l'habitude, vous en viendrez à vous dire que s'il fait seulement -10, c'est une bonne journée. -20, ça commence à cailler quand même un peu. On tombe pas souvent sous les -30, mais ça peut arriver.
    Quand la météo vous parle de "tempête de neige", pas la peine de vous barricader chez vous. Ca veut juste dire qu'il va neiger beaucoup toute la journée. Rassurez-vous, il ne tombe pas 25 cm tous les jours. Mais il neige souvent. Les trottoirs sont + ou moins bien déneigés et salés, selon l'arrondissement de la ville où vous êtes. Les chasse-neige entrent en action à partir de 2.5 cm de neige accumulée sur la chaussée.
    Les Montréalais ne vivent pas enfermés dans la ville souterraine de décembre à mars, contrairement à certaines idées reçues. L'hiver ralentit à peine les activités en extérieur. Plusieurs patinoires gratuites sont installées dans les parcs de la ville, et vous pouvez faire du ski de fond et des raquettes sans sortir de Montréal.

    Sortir de Montréal


    Pour partir en excursion en dehors de Montréal : il y a des bus qui vont partout au Canada et aux USA, depuis la gare centrale de bus vers le métro Berri-UQAM. C'est pas très cher, surtout si vous achetez vos billets à l'avance.
    Attention si vous voyagez en bus, la clim' tourne toujours à fond, été comme hiver. Et parfois il fait vraiment froid. Donc prenez un pull !

    Si vous louez/achetez une voiture :
    Vitesse limitée à 100 km/h sur les autoroutes (qui sont gratuites, mais pas dans l'état irréprochable des autoroutes françaises hors de prix).
    L'essence est beaucoup moins chère qu'en France.
    Pour l'orientation sur la route, tout est basé sur les points cardinaux. Sachez dans quelle direction (Nord/Sud/Est ou Ouest) vous voulez aller, car les panneaux vous indiqueront la route "138 EST", ou la "55 NORD". Si vous ne savez pas repérer où est le Nord, pas de panique, y'a de grandes chances que votre voiture affiche la direction dans laquelle vous roulez.

    Quel que soit votre moyen de transport, ne perdez pas de vue que le Canada est le 2ème + grand pays du monde, donc les distances sont vite importantes, voir démentielles : il y a 3700 kilomètres pour aller à Vancouver, par exemple ! Donc aller quelque part à 2 heures de route, c'est à côté. 3h de route, c'est pas loin. 4h-5h, c'est encore correct.

    En l'absence de gros opérateurs low-cost comme on a en Europe (ah, Easyjet, tu me manques ! :-) vous constaterez vite qu'ici les billets d'avions sont relativement chers. Pour faire des économies, jetez un oeil aux départs de l'aéroport de Plattsburg dans l'état de New York ; ce n'est pas très loin de

    Ville de Québec


    depuis Montréal : 3h15 de bus ; un tout petit peu + rapide en voiture
    Immanquable. Le quartier du Petit Champlain est juste magnifique.
    Visites possibles : Château Frontenac, Parlement du Québec, Musée de l'Amérique française, Musée de la Civilisation
    Aussi le musée des Beaux-Arts, qui n'est franchement pas très intéressant à part la section d'Art Inuit.
    Promenade dans les Plaines d'Abraham, un immense parc. En bordure du parc, une statue de notre bon vieux Général de Gaulle.
    En février, le fameux Carnaval d'hiver de Québec.
    A proximité de la ville, la Chute de Montmorency vaut le coup d'oeil.

    Si vous n'êtes pas pressés, et en voiture, vous pouvez faire la "Route du Roy" qui longe la rive nord du fleuve entre Montréal et Québec. + bucolique que l'autoroute, car elle traverse des petits villages charmants.
    Au nord de la ville de Trois-Rivières, le parc national de La Mauricie est superbe. Si vous ne voulez pas faire du canot ou de la randonnée, vous pouvez juste traverser le parc sur la route touristique aménagée, c'est pas mal beau.

    Ottawa


    2h / 2h30 de bus depuis Montréal, en Ontario (Mais la ville est vraiment à la frontière avec le Québec donc le français est assez présent.)
    S'armer d'un peu de patience pour faire la visite guidée (gratuite et en français) du Parlement Canadien. C'est joli en plus d'être intéressant. La bibliothèque du Parlement est particulièrement magnifique.
    Très beau et grand Musée des Civilisations.
    Aussi, le musée des Beaux-Arts (et sa grosse sculpture d'araignée), et le musée de la Guerre (on a pas visité).
    Vous pouvez dormir dans l'ancienne prison de la ville, transformée en auberge de jeunesse, c'est sympa.

    Si vous allez plus loin en Ontario, ou ailleurs au Canada, vous allez devoir vous débrouiller en anglais...

    On a pas encore testé pour vous, mais il y a aussi la région du lac Saint-Jean, la Gaspésie, Toronto et les Chutes du Niagara, etc. Sans parler d'une foultitude de parcs nationaux.
    Et les États-Unis sont pas loin...

    USA


    Tout d'abord, vérifiez bien que votre passeport est valide pour les USA (voir le site Différents types de visas - France in the United States/ Embassy of France in Washington)

    Si vous y allez par la route, méfiez-vous, le passage de la frontière peut être un peu long, particulièrement lors des longs week-end fériés.
    Les douaniers américains n'étant pas réputés pour leur grand sens de l'humour, bornez-vous à répondre à leurs questions simplement, ayez tous les papiers requis sous la main, et tout se passera bien.
    Vous devrez remplir un papier vert dont une partie sera ensuite agraphée dans votre passeport, contre la modique somme de 6 US$ (vous devez obligatoirement payer en dollars *américains*, donc pensez à faire un peu de change avant de partir).
    Vous devrez aussi noter l'adresse où vous résiderez pendant votre séjour, et si vous voyagez en bus, le douanier est en droit de vous demander de lui montrer votre billet de retour.

    Au retour, vous pouvez rendre à la douane canadienne le papier vert agraphé dans votre passeport, sauf si vous pensez retourner aux Etats-Unis dans les 3 mois. Attention de bien rendre ce papier dans les délais (la date d'expiration est marquée dessus), à une douane ou par la poste, sinon vous risquez d'avoir des problèmes à votre prochaine entrée aux Etats-Unis.

    New York est à 7h de route environ, Boston un petit peu moins. Les billets de bus (Greyhound) sont très abordables, surtout si vous les achetez un peu à l'avance.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de JMlescastors
    Emilie 36 ans

    Messages
    1 130
    Likes reçus
    353
    Vraiment super utile et ça résume bien !!!! Merci !! ça devrait même être le gude de survie officiel!

  4. #3
    Avatar de Nos
    Nos
    Nos est déconnecté
    Nossisky 36 ans

    Messages
    106
    Likes reçus
    23
    Super !
    Ton petit guide de survie aidera certainement mes amis qui viendront me rendre visite, good job

  5. #4
    Avatar de eriobis
    Fred

    Messages
    38
    Likes reçus
    43
    HEY!!!! Mais qu'est ce que vous avez contre notre Root beer les Francais? C'est super bon!! Et si vos médicaments goûtent la Root beer, tant qu'à être malade, j'aime autant l'être en France! Une autre bonne raison pour moi, de faire un pvt dans votre beau pays.

    Sinon, super intéressant ton guide même si tu m'apprends rien!

  6. #5

    Messages
    6
    Likes reçus
    0
    Merci pour ce mini guide !!!
    Très bonne idee et tres bien fait !!!!

    Ca donne envie...

  7. #6
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 34 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    782
    Likes reçus
    280
    La "root beer", c'est vraiment infâme !! Surtout quand on croit que c'est du Coca au départ... On est très... surpris !

  8. #7
    Avatar de tomah91
    Thomas 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    81
    Likes reçus
    3
    Franchement merci pour tout ça !!! C'est top de concentrer autant d'infos !

  9. #8

    Messages
    19
    Likes reçus
    4
    merci pour ton petit guide , il va bien m'aider je pense!!

  10. #9
    Avatar de Cyndy
    Cyndy

    Messages
    841
    Likes reçus
    604
    Vraiment super comme guide!

  11. #10

    Location
    Canmore, AB, Canada
    Messages
    320
    Likes reçus
    392
    Bien contente que ça vous plaise !!

  12. #11
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 610
    Merci Yza!

  13. #12
    Avatar de tib0
    thibault 37 ans

    Messages
    145
    Likes reçus
    16
    merci bien pour ce petit guide bien utile ;-)

  14. #13
    Avatar de alexa1611
    ALEXANDRA 32 ans

    Messages
    7
    Likes reçus
    0
    Merci Yza

  15. #14
    Avatar de Yellowkitty
    Clotilde 35 ans

    Messages
    526
    Likes reçus
    159
    Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire ce petit guide et de nous l'avoir fait partager. C'est très apprécié.
    Un petit bémol cependant quand tu écris ceci :

    "si vous vous aventurez dans l'ouest du centre ville, vers les métro McGill / Guy Concordia / Atwater, sachez que vous êtes en territoire anglophone et qu'il est fort probable que la caissière du magasin vous parle qu'en anglais.
    De même, il y a beaucoup d'immigrants des 4 coins du monde, qui sont souvent + à l'aise en anglais qu'en français.
    Donc parler anglais n'est pas indispensable à Montréal, mais c'est quand même bien utile."

    Je me permets d'exprimer mon désaccord car je travaille justement dans le coin de Mc Gill, je suis également souvent dans le coin Atwater et je vis dans le quartier de Verdun/Ville Emard, un quartier très anglophone et savoir parler anglais ou non n'est pas très important car les vendeurs ou serveurs s'expriment dans les deux langues quand ils vous accueillent dans les magasins ou resto. Je n'ai jamais vu un endroit où on me parlait seulement en anglais mis à part peut-être un pub irlandais où je vais souvent (et encore, je peux demander à être servi en français là bas si je le souhaite) mais il arrive aussi en France que dans certains pubs, on sert en anglais. Je suppose qu'il s'agit peut-être là d'une tradition ??...
    Dernière modification par Yellowkitty ; 27/06/10 à 16:38.

  16. #15

    Messages
    30
    Likes reçus
    0
    Merci beaucoup pour ce petit guide ;-) Ca sera bien utile pour les premiers pas à Montréal !!

  17. #16
    Avatar de chat.too.ee
    Sylvain

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 152
    Likes reçus
    456
    Bravo pour ce petit topo !! J'ai juste corrigé la vitesse max sur autoroute qui est de 100 km/h et non de 110

  18. #17

    Messages
    204
    Likes reçus
    11
    OOOuuuuaaaa que d'infos, c'est super!! N'hésites pas à nous faire des mises a jour si tu as d'autres infos ou bons plans!!

  19. #18

    Messages
    9
    Likes reçus
    0
    MDR pour le coup des bus, effectivement j'y suis allée en visite éclair en janvier avant installation cet été, et j'ai vainement cherché un plan de bus, le nom des arrêts... grosse panique!! Mais comment ils font les montréalais??? C'est dément!

  20. #19
    Avatar de floriandg
    Florian 35 ans

    Messages
    120
    Likes reçus
    9
    @Emilie : dis toi que dans l'ensemble, 1ligne de bus = une rue... donc c facile. Pour le nom des arrets il y en a pas et c'est pas vraiment utile, on dit juste le croisement de rues, genre Mont-royal/st-Denis... si tu veux connaitre les horaires de passages, sur les arrets il y a un code, et tu peux téléphoner ou aller sur le site de la stm
    tu verras c'est simple

  21. #20

    Messages
    9
    Likes reçus
    0
    Mouaiiiiis on verra ça sur place, je vais m'y faire!

Page 1 sur 4 123 ...