Camille et Pierre : tout plaquer pour voyager en van

Article publié le 17-07-2018.

theroadtrippers

theroadtrippers

  • Localisation France
  • Profession Web marketing
  • Dernier diplôme obtenu Master

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Camille et Pierre ont exploré le Canada en van. Ils nous racontent leur expérience.

Bonjour Camille, bonjour Pierre ! Pouvez-vous vous présenter ?
Camille : Alors, j’ouvre l’interview ! Moi c’est Camille, j’ai 27 ans, je viens de Rennes où j’ai fait des études de langues et civilisation chinoise, puis Lille et Paris où j’ai fait un Master de relations interculturelles et coopération internationale. Avec de tels diplômes en poche, j’ai eu la chance de pouvoir partir vivre en Chine et en Thaïlande. J’ai ensuite suivi la voie du web-marketing pour une boutique en ligne en Autriche (oui, rien à voir !) Je suis maintenant freelance dans ce secteur.

Pierre : Moi, c’est Pierre, j’ai 28 ans et je suis originaire de Lannion. J’ai fait des études de communication et commerce international. J’ai également eu la chance de voyager pour mes études : au Vietnam, en Australie, en Chine, puis en Autriche où j’ai rejoint Camille. Je travaille désormais en freelance dans le web-marketing.

PVT Canada van

L’an dernier, vous vous êtes lancés dans un road trip en van au Canada. Comment est né ce projet ?
Camille : Ce projet est né d’un besoin pressant de Nature & Liberté ! Nous vivions tous les deux en Autriche, avec respectivement un CDI et un joli appartement. Notre travail était intéressant, notre vie était agréable et confortable mais trop routinière à notre goût. Nous avions autour de nous un paysage de montagnes et de lacs mais trop peu de temps pour en profiter. Partir en voyage au Canada avec la possibilité de trouver des jobs saisonniers sur place est devenu une évidence. Puis l’idée de faire de ce voyage un road trip en van est venue naturellement : quel meilleur moyen de transport pour être autonomes et dépenser peu en voyageant ?

Pierre : Nous avons donc postuler pour des PVT, puis une fois les permis en poche, nous avons réservé deux vols simples pour Montréal ! Cette aventure a aussi été l’occasion de créer notre webzine The Roadtrippers, avec des récits de roadtrips à travers le monde, des conseils pratiques sur la vie en van et des interviews de vanlifers.

A l’issue de ce road trip, vous avez sorti votre premier livre, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
Camille : En effet, nous avons auto-édité notre premier livre “Roadtrip Makes Me Free - Canada”, à mi-chemin entre un guide pratique pour bien préparer son roadtrip au Canada et un carnet de route de notre aventure en van aménagé. Nous y parlons notamment du PVT au Canada !

Pierre : Nous regroupons également des conseils pratiques tels que le budget, des idées d’itinéraires, des recettes de roadtrip, des idées de randonnées, des spots pour passer la nuit, des lieux à ne pas manquer dans chaque province… Le tout agrémenté de nos plus belles photos de roadtrip !

PVT Canada van

Quels sont, selon vous, les intérêts de vivre dans un van lors d’un road trip ?
Camille : Pour moi, il y a deux avantages principaux : l’autonomie et la spontanéité. Dans un van on peut se cuisiner des repas comme dans une vraie cuisine, pas besoin d’aller au restaurant. C’est donc plus économique et on mange ce que l’on veut. Qui dit dormir dans son van dit aucune réservation d’hôtel à planifier et la liberté de changer d’itinéraire au dernier moment.

Pierre : Je dirais, le côté économique : pas besoin de dépenser d’argent dans des nuits d’hôtels (dans le cadre de l’achat d’un van) et la possibilité de “vivre les endroits que l’on visite” : passer la nuit dans son van au bord de la mer ou au pied de montagnes est une expérience incroyable et même assez confortable !

PVT Canada van

Vous voulez en savoir plus sur la préparation d'un road trip en van ? Rendez-vous dans ce dossier !

Comment avez-vous trouvé votre van et comment l’avez-vous aménagé ?
Camille : Nous l’avons trouvé sur un site de petites annonces québécoises : Kijiji. C’est le Bon Coin local. Nous avons donc pris contact avec les propriétaires d’un Dodge Van Ram, avons visité le véhicule et le coup de foudre a opéré. Nous avons ensuite réalisé toutes les démarches administratives pour la passation du véhicule. Avant d’acheter un van au Canada, il faut bien faire attention aux points de rouille, le rude climat canadien (et surtout québécois) a tendance à abîmer le châssis et la carrosserie...

Pierre : Nous n’avons pas eu besoin de l’aménager, tout était déjà fonctionnel à l’intérieur. Le van était équipé de deux feux à gaz (propane), d’un petit frigo, d’une batterie secondaire et de panneaux solaires connectés à un convertisseur pour recharger nos équipements et de deux réservoirs à eaux (eaux claires / eaux grises) connectés à un évier.

PVT Canada van

Comment gériez-vous le quotidien ?
Camille : Comme dans un vrai appartement, ou presque. Pour profiter de vraies douches ou de vraies toilettes, nous devions nous arrêter dans des piscines, salles de sports ou stations essences. Pour les repas, notre van était équipé de deux plaques de cuisson à gaz.

Pierre : Quand on vit au quotidien dans un van il faut faire preuve d’un peu de débrouille et de système D : pour la douche, il nous arrivait souvent de nous laver à l’aide d’une bassine et d’un peu d’eau chauffée à la casserole !

Et le fait de vivre ensemble 24/24h dans un si petit espace ?
Camille : C’est certain que cela nous a beaucoup rapproché et à notre grande surprise nous l’avons très bien vécu ! Il suffit d’être à l’écoute de l’autre et de savoir se laisser quelques petits moments de solitude de temps en temps.

Pierre : Oui, cela demande beaucoup d’écoute, d’adaptation et de flexibilité. C’est aussi apprendre à mieux connaître son couple.

PVT Canada van

Est-ce facile de voyager en van au Canada ?
Camille : Oui, très ! Le Canada est le pays du van aménagé ! Il existe de nombreuses aires de repos le long des routes. La majorité des provinces sont “van friendly” mais il faut tout de même faire attention à quelques réglementations qui peuvent changer d’une province à l’autre.

Avez-vous travaillé durant votre road trip ?
Pierre : Oui, nous travaillions en même temps grâce à notre ordinateur. Nous sommes tous les deux micro-entrepreneurs dans le domaine de la communication digitale et de la création de contenu. Nous travaillons sur des projets en freelance depuis n’importe quel endroit du monde, du moment que nous captons un bon réseau wifi.
Quels sont vos meilleurs souvenirs de ce voyage ?
Camille : Probablement les grands espaces, les randonnées et les nuits passées en pleine nature. Je me souviendrai toujours de ma première nuit en van : ce sentiment nouveau de liberté, de joie et d'excitation à dormir dans cette nouvelle maison sur roues, au milieu d’un nouveau paysage chaque jour.

Pierre : Pour moi, ce serait les deux semaines que nous avons passées à Terre Neuve. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce territoire brut et authentique. La nuit que nous avons passée au bord des falaises du Cape St Georges était mémorable.

PVT Canada van
PVT Canada van
PVT Canada van

Et les pires ?
Camille : Notre van Bob, n’a pas toujours été très coopératif. Un soir, alors que nous roulions sur une route déserte en plein coeur d’un parc provincial, notre van s’est soudainement arrêté et n’a plus redémarré... Nous avons dû passer la nuit au bord de la route avec des camions qui faisaient trembler le véhicule à chaque fois qu’ils nous frôlaient sur le bas côté. Au final, nous avons réussi à nous faire prendre en stop le lendemain matin et une dépanneuse a déplacé notre van dans le garage le plus proche.

Pierre : Je n’ai pas vraiment de pire souvenir, même si sur le moment nous avons vécu quelques galères commes des pannes, au final nous avons su tirer le meilleur de ces expériences et elles nous font sourire aujourd’hui en y repensant.

Quels conseils donneriez-vous à des PVTistes qui hésitent à se lancer dans un road trip en van ?
Camille : Avant de sauter le pas pour la grande aventure, il est possible de tester la vie en van grâce à des agences de locations de vans ou des plateformes de locations à des particuliers !

Pierre : Il ne faut pas abandonner un projet à cause d’une appréhension. Tout projet a son lot de peurs mais si c’est vraiment quelque chose dont on a envie il ne faut pas succomber à la facilité en renonçant. Il faut accepter de prendre des risques.

Et maintenant, quels sont vos projets ?
Camille : Nous débutons dans quelques jours un nouveau roadtrip ! En France cette fois-ci et accompagnés de Georges, notre nouveau T3 Jocker.

Pierre : Durant ce roadtrip, nous ferons le tour des librairies pour distribuer notre livre et animer quelques ateliers et rencontres. Vous pouvez suivre notre tour de France sur notre page Facebook et notre compte Instagram !

Merci Camille et Pierre d’avoir partagé votre expérience canadienne avec nous !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Tout savoir sur le PVT à Montréal !

[Interview]

Raphaël : destination Vancouver !

[Récit de voyageur]

On a testé deux nuits à l’hôpital au Canada

[News]

Les âges limites de participation au PVT (29, 30 ou 35 ans ?)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre