Doriane : pvtiste à Manaus (Brésil), capitale de l’Amazonie

Date de publication : 04-11-2022

Localisation

France

Profession

Communication digitale, rédactrice web et community manager

pvtistes : Bonjour Doriane, peux-tu te présenter ?
Doriane : Bonjour je m’appelle Doriane j’ai 25 ans je viens d’Angers en France. Je suis partie au Brésil en février 2022 et je suis de retour en France depuis deux semaines.
Après des études de droit je me suis reconvertie dans le digital et aujourd’hui j’aimerais me développer en tant que rédactrice web ou chargée de communication digitale, idéalement pour exercer dans le domaine du voyage ou de l’environnement.
pvtistes : Tu es partie en PVT au Brésil, peux-tu nous dire pourquoi avoir choisi ce visa et pourquoi cette destination ?
Doriane : Dans le cadre de ma reprise d’études j’ai pu effectuer un stage en tant que chargée de communication dans une agence de voyage à Manaus, en Amazonie, au Brésil. Au niveau du visa, à l’époque où j’ai dû faire mes démarches, les visas pour les stages ne pouvaient pas excéder 4 mois ; or j’avais envie de pouvoir voyager un petit peu et découvrir le Brésil après mon stage, d’où le PVT. J’avais déjà découvert le Pérou il y a 2 ans mais mon voyage s’était achevé avec la pandémie, donc retenter l’expérience Amérique du Sud était une belle opportunité pour moi, surtout en Amazonie.
pvtistes : Raconte-nous un peu, qu’as-tu fait à Manaus ?
Doriane : J’ai travaillé, dans le cadre d’un stage, en tant que chargée de communication au sein d’une agence qui s’appelle Heliconia Amazônia Turismo. Tout au long de ce stage, j’ai continué ma formation mais il y avait également les à côtés.
J’ai pu profiter de mon séjour à Manaus pour participer à des croisières sur le Rio Negro, découvrir de manière un peu plus poussée la forêt amazonienne et aussi approfondir mes connaissances du terrain. J’ai également profité de ces quelques mois pour apprendre le portugais. C’était très important pour moi. Manaus c’est aussi une ville qui bouge énormément donc j’ai pu sortir découvrir la culture brésilienne de manière générale, la musique, la gastronomie qui est incroyable, etc.
pvtistes : Comment est-ce que tu décrirais Manaus en quelques mots ?
Doriane : Extrêmement festive ! C’est une ville qui bouge beaucoup, où il y a toujours une bonne raison de faire la fête. C’est toujours très animé. Comme partout au Brésil, il faut tout de même être vigilant quand on sort. Mais en faisant attention, tout se déroule à merveille. À côté de ça c’est une ville évidemment très historique et très culturelle avec beaucoup de choses à découvrir autant en ville que dans la forêt amazonienne, comme par exemple, visiter le théâtre Amazonas, voir la rencontre des eaux, nager avec les dauphins roses, rencontrer des communautés indigènes,..
pvtistes : Quel était ton niveau de portugais avant de partir ?
Doriane : Avant de partir j’avais aucune base en portugais. Je savais simplement dire bonjour, merci, au revoir, en bref le B.A-BA. Par contre, je ne savais pas du tout m’exprimer, je n’avais aucun vocabulaire, et n’avais suivi aucun cours. Aujourd’hui je suis assez confortable pour avoir une conversation avec un Brésilien. Je fais des erreurs mais je peux tenir un échange et j’ai même fini par faire de la traduction pour les touristes.
pvtistes : Tu as aussi voyagé à l’intérieur du Brésil, peux-tu nous parler un peu de tes destinations ?
Doriane : J’ai eu la chance d’être à Rio de Janeiro pendant la période du carnaval. Étant donné que nous étions en période post-pandémie, le carnaval s’est déroulé exceptionnellement en avril, c’était extraordinaire. Après mon stage j’ai pu voyager deux mois sur la côte. Je suis retournée à Rio mais j’ai aussi été à Ilha Grande, Maragigi au sud de Recife, Olinda et Pipa. Cette période de voyage m’a permis de découvrir le Nordeste, qui est une région super intéressante, très riche culturellement. J’ai beaucoup aimé !

pvtistes : Est-ce que tu as trouvé facile de voyager au Brésil ?
Doriane : Honnêtement, oui c’est très facile de voyager au Brésil ! Il y a toujours des bus mais aussi des Blablacar et des Uber en ville donc c’est très facile de voyager.
Par contre, voyager en avion est souvent très cher et il peut y avoir de nombreuses correspondances, notamment par São Paulo. Le temps de voyage peut donc être considérablement allongé. Sinon, au-delà des déplacements, voyager au Brésil quand on est en immersion comme moi ça a été plutôt facile parce que je n’ai pas eu le choix d’apprendre le portugais, même si j’avais une base solide autour de moi.
Quoi qu’il en soit, il ne faut pas hésiter à partir avec des bases ou bien être motivé à apprendre vite. On peut parfois s’en sortir avec l’anglais et l’espagnol dans les auberges ou les points un peu touristiques mais en dehors de cela, c’est compliqué. Et enfin, d’un point de vue culturel aussi c’est simple de voyager au Brésil. Si on est déjà ouvert d’esprit, ce n’est que du bonheur ce pays parce que les Brésiliens sont des personnes généralement très ouvertes, qui ont la joie et la fête dans la peau donc on ne s’ennuie jamais, c’est merveilleux.
pvtistes : Est-ce qu’il y a une destination qui t’as marquée en particulier ?
Doriane : Pipa, au sud de Natal : un vrai petit paradis !

pvtistes : Maintenant que tu es rentrée en France, que retires-tu de cette expérience brésilienne ?
Doriane : J’en retire que du positif. J’en reviens complètement changée et j’ai développé une vraie attache pour le Brésil, je sais que je vais y retourner je n’ai absolument aucun doute là-dessus. Je recommande cette destination à tout le monde !
pvtistes : Y a-t-il un souvenir en particulier que tu aimerais partager ?
Doriane : Le carnaval de Rio de Janeiro, c’est vraiment dingue comme ambiance et je ne parle pas seulement du défilé du Sambodrome. Je parle de l’ambiance générale dans la ville qui dure pendant des semaines, on peut toujours croiser des blocos de rue, ou trouver une soirée où on peut se déguiser et rencontrer du monde.
C’est vraiment génial, toutes ces couleurs, la joie des gens et la fusion entre eux. C’est un très beau souvenir !
pvtistes : Et pour finir, quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui hésiterait à partir au Brésil ?
Doriane : Ce que je conseillerais c’est de se renseigner un peu sur les différentes destinations à l’intérieur du pays. Le Brésil ce n’est pas que Rio de Janeiro, ou l’Amazonie, c’est très vaste et chaque région est différente. Elles ont toutes le même socle commun mais chaque région a sa propre culture, sa propre histoire, ses propres traditions. Donc, d’une région à une autre, les choses peuvent être extrêmement différentes. Aussi, il y a une grande variété de paysages. Tout ça pour dire que le Brésil peut convenir à tout le monde, de la forêt amazonienne, à la plage, en passant par les montagnes, ou au désert des Lençois, jusqu’aux chutes d’Iguaçu, c’est une destination super intéressante. Après, d’un point de vue pratique, je le répète mais apprendre un peu le portugais avant de partir serait le mieux.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs ressentis. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres pvtistes en remplissant ce formulaire.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

1 Commentaire

Julie
5.1K 13.9K

Salut Doriane, merci pour ton témoignage, ça donne tellement envie !! 🙂

Articles recommandés