Article publié le 03-04-2019.

Peu connue des PVTistes, l’île de Vancouver est pourtant l'un des plus beaux endroits du Canada… En tout cas selon moi ! Après un an passé à Toronto, j’ai pris la décision de partir quelques temps sur cette île, située à l’extrême Ouest du pays. Infos pratiques, lieux incontournables et conseils de visite, c’est parti pour un petit tour d’horizon (complètement subjectif) de Vancouver Island...

Cet article va se concentrer sur la partie « tourisme » de l’île de Vancouver. N’ayant pas eu à chercher un emploi, je ne peux pas témoigner sur les opportunités ou éventuelles difficultés. Cependant, j’ai croisé de très nombreuses affichettes sur les vitrines des magasins pour des recrutements. Si vous voulez travailler dans l’hôtellerie-restauration ou le tourisme, il me semble donc y avoir beaucoup d’offres.

L’île de Vancouver : carte d’identité

île de Vancouver Island PVT

Commençons ce petit tour de l’île de Vancouver par quelques données géographiques :

  • Situation géographique : l’île se trouve dans la province de Colombie-Britannique, sur la côte pacifique, à quelques kilomètres du « continent » canadien et de la frontière états-unienne
  • Accès : on accède à l’île en ferry (au départ de Vancouver, Seattle ou Port Angeles) ou par avion (30 minutes depuis Vancouver, dont seulement 15 minutes en vol et une superbe vue sur l’archipel)
  • Superficie : 32 134 km² (un peu plus grande que la Belgique, c’est la 43ème plus grande île du monde)
  • Nombre d’habitants : 748 937 habitants (dont 86 000 à Victoria)
  • Villes importantes : Victoria (capitale de la Colombie-Britannique), Nanaimo, Port Alberni, Parksville, Campbell River, Tofino
  • Climat : tempéré humide, et le plus doux de tout le Canada !

Pourquoi choisir l’île de Vancouver pour son PVT ?

Après une très belle année passée dans la jungle urbaine de Toronto, l’envie de nature et de grands espaces était de plus en plus forte. Mais l’idée d’explorer les Rocheuses par -30° ne m’enchantait guère… Après quelques recherches, j’ai découvert l’existence de l’île de Vancouver, cette île au climat doux et aux paysages incroyables. Mon choix fut rapide, Vancouver Island serait donc mon lieu de résidence pour les deux derniers mois d’hiver.

Après 2 mois sur l’île, voici les principaux points forts de cet endroit, ceux qui me font me dire chaque jour que le Canada, c’est quand même vraiment pas mal… 😉

  • La nature : impossible de parler de l’île de Vancouver sans évoquer la nature ! Omniprésente, elle est pour moi le principal intérêt de cette région. L’île de Vancouver, c’est un peu un condensé de tout ce que le Canada a de plus beau : des forêts millénaires, des plages paradisiaques (si, comme moi, on aime le côté « dramatique » des plages du Pacifique Nord), des montagnes vertigineuses, des rivières sauvages, des lacs à n’en plus finir, des chutes d’eau grandioses… Ajoutez à tout ça une grosse dose de faune (ours, aigles, baleines, orques, caribous, loups, pumas, et bien d’autres) et vous obtenez quelque chose qui se rapproche pas mal d’un paradis terrestre !
  • La douceur de vivre : en vivant à Toronto, je trouvais déjà que le Canada était un pays très agréable à vivre (peut-être parce que je viens de Paris ?), mais la vie sur l’île de Vancouver, c’est encore autre chose ! Ici, pas d’embouteillages, pas de klaxons, peu de sirènes hurlantes, pas de transports en commun bondés, d’incivilité au quotidien, de criminalité… La vie est douce et calme ! Les habitants, fidèles à la réputation des Canadiens, sont accueillants et chaleureux.

A Victoria, les petits restaurants côtoient les boutiques de disques vintages, les librairies, les boulangeries, les bars, les salles de yoga ou encore les boutiques bios. Tout ce dont vous avez besoin se trouve sur l’île.

Bien-sûr, si vous ne jurez que par les immenses centres commerciaux, les folles soirées en boîtes de nuit ou les concerts de 100 000 personnes, l’île de Vancouver risque de vous paraître bien trop calme… Mais si vous avez envie de vivre dans un environnement paisible et agréable, vous avez de fortes chances de vous y plaire.

  • Le climat : le Canada, c’est bien… mais c’est froid ! Après plusieurs semaines à me transformer en glaçon à chaque sortie, je rêvais de pouvoir mettre mon écharpe, mes gants et mes grosses doudounes au placard. En arrivant à Victoria le 1er février, un magnifique 10° m’a accueillie (croyez-moi, en vivant dans ce pays, on revoit son échelle du froid : au-dessus de 5°, une petite veste est suffisante ! 😉).

Sur l’île, les températures sont douces tout au long de l’année, elles varient de 3 à 20°. Il n’y a donc presque jamais de neige. Bon, exceptionnellement, cet hiver, 40 centimètres sont tombés en 24 h, mais cela n’était jamais arrivé ! D’après les données météo, il pleut régulièrement sur l’île (d’où la flore incroyable) mais, concrètement, en 2 mois ici, je crois ne pas avoir vu tomber la pluie plus de 2 ou 3 fois.

  • La (relativement) faible fréquentation touristique : un autre très gros bon point pour l’île de Vancouver, c’est sa fréquentation touristique. En février et mars, j’ai pu explorer l’île sans croiser aucun, je dis bien AUCUN, car de touristes ! Les seules personnes qu’on rencontrait lors des randos ou des balades étaient des locaux. Plusieurs avantages à cela : la tranquillité d’abord, mais aussi le peu de monde sur les routes, les parkings presque vides ou encore la possibilité de réserver des voitures ou des hôtels au dernier moment.

Durant l’été, je pense que le nombre de touristes doit exploser, notamment sur la côte ouest de l’île (Tofino et ses alentours). Cependant, d’après les habitants, cela n’aurait rien de comparable aux hordes de touristes qui débarquent dans les Rocheuses !

  • Les activités outdoor : enfin, le dernier point intéressant sur l’île de Vancouver, c’est la densité de choses à faire et à voir en extérieur. Que vous soyez adeptes des randos, du VTT, de la plongée sous-marine, de l’observation de la faune, des vols en hydravion, des croisières, de la via ferrata, de l’escalade ou encore de la farniente sur la plage, vous trouverez votre bonheur à Vancouver Island. Seule condition : apprécier la nature !

Les plus beaux endroits de l’île de Vancouver

Pendant ces 2 mois sur l’île de Vancouver, j’ai eu l’occasion d’explorer toute la moitié sud (le Nord-Ouest est difficile d’accès et encore plus sauvage). Comme des photos seront plus parlantes que des mots, voici une petite sélection des endroits que j’ai le plus apprécié !

Merci à SnobFrog pour ces photos. Vous pouvez en voir plus sur son compte Instagram, sa page Facebook et son blog.

île de Vancouver Island PVT
Victoria

île de Vancouver Island PVT
Victoria

île de Vancouver Island PVT
Goldstream Trestle

île de Vancouver Island PVT
Strathcona

île de Vancouver Island PVT
Myra Falls

île de Vancouver Island PVT
Sproat lake

île de Vancouver Island PVT
Tofino

île de Vancouver Island PVT
Tofino

île de Vancouver Island PVT
Sandcut beach

île de Vancouver Island PVT
Cathedral Grove

île de Vancouver Island PVT Cathedral Grove

île de Vancouver Island PVT
Chesterman beach

île de Vancouver Island PVT
Road 4

île de Vancouver Island PVT
Niagara Falls

île de Vancouver Island PVT
Mystic beach

île de Vancouver Island PVT
Juan de Fuca trail

île de Vancouver Island PVT
Sur la route

île de Vancouver Island PVT
Sooke

île de Vancouver Island PVT
Myra falls

île de Vancouver Island PVT
Lupin falls

île de Vancouver Island PVT
Elk falls

île de Vancouver Island PVT
Route 4

île de Vancouver Island PVT
Harris Canyon

île de Vancouver Island PVT
Ucluelet

Mes conseils pour profiter au maximum de l’île de Vancouver

Si je vous ai convaincus de visiter l’île de Vancouver, voici quelques conseils en vrac qui, je pense, peuvent vous permettre de profiter au maximum de votre séjour dans ce petit paradis :

  • Quand venir ? Privilégiez les séjours « hors-saison » : avril, mai, juin et septembre vous permettront de visiter l’île de Vancouver sans être embêtés par la foule, avec une météo, une faune et une flore idéales.
  • Observation de la faune : si vous voulez voir des ours, des baleines ou des orques, privilégiez les mois de mai à septembre.
  • Comment se déplacer ? Le stop est interdit dans de nombreux endroits sur l’île et les transports ne sont pas très développés. Le mieux reste donc de louer une voiture. Même si les locaux ont presque tous des énormes pickups aux pneus surdimensionnés, un 4x4 n’est pas nécessaire pour voir la grande majorité de l’île.
  • Où habiter ? Pour de longs séjours, Victoria est une ville très agréable. Cependant, si vous venez uniquement pour visiter, vous pouvez opter pour une ville plus centrale comme Nanaimo ou Campbell River. Vous trouverez de nombreux airbnb sur l’île, des hôtels, quelques auberges de jeunesse et des offres de colocations / logements entiers. A vous de voir ce qui vous convient le mieux.
  • Quel budget prévoir ? Le coût de la vie sur l’île est globalement le même que dans les autres villes moyennes du Canada, je vous renvoie donc vers ce dossier ! Cependant, si vous voulez profiter au maximum de votre expérience, je vous conseille d’avoir quelques économies supplémentaires pour, par exemple, une croisière d’observation des orques ou un tour en hydravion au-dessus de Tofino (à partir de 114 dollars).

Si vous avez des questions et / ou des choses à ajouter sur cette magnifique île de Vancouver, n’hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article.

Un grand merci à SnobFrog pour ces belles photos. Pour en voir plus, rendez-vous sur son compte Instagram, sa page Facebook et son blog !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (5)

Articles recommandés

[Dossier]

Être travailleur autonome au Canada (freelance)

[Interview]

Delphine & Guillaume : le WWOOFing au Canada

[Récit de voyageur]

Récit – Travailler comme cordiste en Nouvelle-Zélande

[News]

Nouvelle-Zélande : augmentation du prix du PVT, mise en place d’une ETA…

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Rien à ajouter, simplement, merci pour ce témoignage et ces superbes photos qui m’ont émue de par leur beauté. Je sais où aller maintenant pour mon prochain voyage.

{{likesData.comment_76559.likesCount}}

Merci Cynthia ! Je suis ravie de t’avoir donné envie d’aller faire un tour dans ce coin. :)

{{likesData.comment_76567.likesCount}}

Super j’attendais beaucoup de ton retour de cette expérience et en effet je crois que j’ai trouvée ma destination pour mon pvt 😊
Merci beaucoup les photos sont juste magnifiques !!

{{likesData.comment_76561.likesCount}}

Hello Anaïs ! Merci beaucoup ! Je suis sûre que tu vas te plaire là-bas. :)

{{likesData.comment_76570.likesCount}}
Mathieu
21.5K 11.5K

Génial cet article ! Je rajoute Vancouver island dans ma liste 😉
Merci Anne-Lise 😁

{{likesData.comment_76566.likesCount}}

Merci Mat. Et oui, arrêt obligatoire sur cette île ! 😉

{{likesData.comment_76571.likesCount}}

Hey génial cet article !! Il tombe à pic, car je vais visiter cette région en juin prochain. J’ai tellement hâte de vivre cette expérience et je pense que ce sera un de mes plus beaux voyages pour sûr :p

{{likesData.comment_76631.likesCount}}

Merci ! Je suis sûre que tu vas aimer ton voyage dans cette région, c’est vraiment incroyable !

{{likesData.comment_76632.likesCount}}

Wahou merci pour cet article ! déjà fortement attirée par l’île, je suis maintenant conquise et que dire de tes photos magnifiques… Merci !

{{likesData.comment_76638.likesCount}}

Merci ! Il faut que tu ailles y faire un tour ! 😀 (Les photos ne sont pas de moi. 😉 )

{{likesData.comment_76645.likesCount}}

Magnifiques photos tres beau témoignage! Je vis a North Van et fais le commute sur l’ile tous les WE et oui j’adore cet endroit.
Par contre l’annee 2019 a été tres seche, donc moi aussi j’ai apprécié le climat cette année (en mode : mais il pleut jamais qu’est-ce qu’ils disent eux??) mais tous les résidents me rappellent bien que ce n’est pas normal, d’ailleurs ils étaient tous tres effrayés des feux de foret que cela pouvait impliquer mais apparemment « ca va ». A voir l’année prochaine!

{{likesData.comment_77473.likesCount}}

Merci pour ton commentaire ! C’est bon à savoir… Dans ce cas, espérons plus de pluie pour l’année à venir, la nature de l’île n’en sera que plus belle. :)

{{likesData.comment_77475.likesCount}}

Oh oui, je suis une chti ascendance bretonne, donc la pluie ne me dérange pas du tout. Puis les nuages ca ajoute un charme fou! Je ne sais pas si tu as eu la chance de voir Tofino sous la brume mais j’ai pu expérimenter la zone sous plusieurs temps, et je t’avouerai que faire du surf / longer les plages sous la brume c’est dantesque!

{{likesData.comment_77476.likesCount}}

Oui l’île de Vancouver est vraiment magnifique. C’est là que j’ai commencé mon pvt et je le ne regrette pas.
Par contre il a beaucoup plu cet été, les locaux disent qu’il y a eu un printemps très sec cette année ce qui n’est pas habituel.
La plupart des voyageurs ne font que la partie sud de l’île ce qui est dommage car le nord est très sympa aussi.

{{likesData.comment_77561.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre