Acheter son billet d’avion pour partir en PVT Mexique

Date de publication : 29-08-2022

Auteur

claire

L’une des conditions pour obtenir son PVT Mexique est de présenter “une preuve que vous avez réservé un vol aller-retour OU si vous ne partez qu’avec un aller simple, 1 000 euros de plus sur votre attestation bancaire”. Cet article vous détaille les informations utiles à connaître pour voler de l’Europe jusqu’au Mexique, ainsi que des conseils pour réserver son billet d’avion.

Nous vous recommandons également de lire cet article qui explique comment trouver le meilleur billet d’avion

Information générales

À vol d’oiseau, environ 9 150 km séparent la France (et autres pays limitrophes) du Mexique. Un vol direct Paris-Ville de Mexico dure 10 h 45 en moyenne.
Au Mexique, seuls deux aéroports internationaux accueillent les vols venant d’Europe : celui de la Ville de Mexico, Benito Juarez (MEX), et celui de Cancun (CUN).
Si vous faites escale dans un pays proche du Mexique, vous pouvez atterrir dans les aéroports internationaux de régions (Guadalajara, Monterrey…).
L’aéroport Benito Juarez possède 2 terminaux. Il est moins grand que l’aéroport Charles de Gaulle, mais nécessite tout de même de prendre un tramway pour aller de l’un à l’autre (coût de 16 pesos).

Billet aller-retour obligatoire pour le PVT Mexique ?

Contrairement au visa touristique, avec le Visa Vacances-Travail il n’est pas obligatoire d’acheter un aller-retour pour entrer au Mexique. Il faut cependant prévoir 1 000 euros de plus que les économies exigées (soit 3 500 euros au total) pour en acheter un une fois sur place, comme expliqué dans les conditions d’obtention du PVT.

Acheter un billet aller-retour permet de partir l’esprit tranquille, sans avoir à se préoccuper de la question une fois au Mexique. La plupart des compagnies offrent la possibilité de modifier la date de retour (parfois même gratuitement), ce qui est pratique si vous n’êtes pas certain de votre programme. Enfin, il est parfois moins cher d’acheter un billet aller-retour qu’un aller simple, même si vous n’utilisez pas le retour. N’hésitez pas à comparer les prix !

Acheter un billet aller simple a ses avantages aussi. Si vous pensez beaucoup voyager au Mexique (par exemple arriver à Cancun et remonter jusqu’à la Basse-Californie), voire profiter d’être sur le continent américain pour découvrir d’autres pays, il est évidemment plus intéressant de réserver votre vol de retour à partir de l’endroit où vous terminerez votre voyage, sans avoir à revenir au point de départ. Il permet également de profiter d’éventuelles réductions exceptionnelles. Si c’est l’option que vous choisissez, gardez bien les 1 000 € d’économies de côté jusqu’à l’achat du billet. Si vous puisez dans cette réserve durant votre PVT, vous courez le risque de réellement vous trouver bloqué au Mexique. En effet, les salaires mexicains sont généralement bas et vous permettent difficilement de réunir une telle somme dans un court délai (consultez notre article Peut-on travailler au Mexique ? pour en savoir plus).

Si vous avez prévu de visiter plusieurs pays et que vous connaissez déjà vos destinations, les billets tour du monde et multi-destinations peuvent être avantageux. Renseignez-vous bien en amont sur leurs conditions : limite dans le temps (généralement un an), obligation de voyage (certains billets tour du monde exigent de passer par minimum 3 continents), possibilité de modification… L’alliance Oneworld est celle qui propose le plus de destinations au Mexique et en Amérique du Sud, mais Star Alliance et Skyteam sont également très réputées. Certaines agences vendent aussi ce type de billet.

Vol direct ou avec escale ?

Il est possible de venir au Mexique avec un vol direct, en partant de Paris, Madrid, Amsterdam et Londres.
Il est également possible de faire une escale, parfois obligatoire selon d’où vous partez en Europe (il n’y a pas de liaison directe entre la Belgique et le Mexique par exemple). Le trajet est forcément plus long, mais cela a l’avantage de faire baisser le prix du billet.

Les compagnies aériennes

Deux compagnies réalisent des vols directs Paris-Ville de Mexico : Air France (et la société affiliée KLM) et AeroMexico (la compagnie nationale mexicaine).

Depuis Madrid, les compagnies low cost Iberia et World2fly font le trajet (arrivée généralement à Cancun).

Si vous faites des escales (le plus souvent, elles ont lieu aux États-Unis), vous pouvez voler avec Lufthansa, Air Canada, United, Brussels Airlines… Et pour faire la liaison États-Unis – Mexique, il est possible d’emprunter des compagnies mexicaines : VivaAerobus, Volaris…

Attention, en cas d’escale aux États-Unis, il est obligatoire de demander l’ESTA, une demande d’une autorisation de voyage aux États-Unis nécessaire même pour les transits. En 2022, le prix est de 21 $. La démarche se fait en ligne sur ce site. Vous recevez l’ESTA sous 72 heures. Il existe une procédure “d’urgence” pour l’obtenir en quelques heures, mais pour être sûr de ne pas avoir de problème il est conseillé de s’y prendre à l’avance.

Combien ça coûte ?

Le prix varie selon différents paramètres : la compagnie aérienne, le type de billet (aller-retour ou aller simple), la classe de voyage, les options (bagages en soute, réservation de siège…), les éventuelles escales, la période du voyage et le moment de l’achat.

Pour un aller-retour direct Paris-Ville de Mexico, avec bagage en soute et hors haute saison, comptez en moyenne 1 100 € en réservant 2-3 mois à l’avance.
Avec des escales, vous pouvez trouver des offres à partir de 700 €.
Si vous n’avez pas de bagage en soute, vous pouvez trouver des offres aux alentours de 500 €.

Un aller simple Paris-Mexique vous coûtera généralement 800 € avec bagage en soute et 650 € sans bagage.

Le prix des billets tour du monde et multi-destinations fluctuent selon les pays visités.

Comment acheter son billet à moindre coût ?

Les mois les moins chers pour voyager sont mars, mai et septembre.

Les saisons hautes durant lesquelles les prix s’envolent (parfois plus de 2 000 € l’aller-retour) sont en décembre (fêtes de fin d’année), avril (période du spring break pour les Américains), juillet et août.

Il est conseillé de réserver son billet au moins 1 mois à l’avance, idéalement 2-3 mois avant, et le plus tôt possible pour les saisons hautes. Il est très rare d’avoir des offres de dernier moment extrêmement intéressantes.

Les jours les moins chers pour voyager sont le début de semaine, du lundi au mercredi.

Vous pouvez acheter votre billet directement sur internet ou bien passer par une agence. Depuis peu, l’agence de voyage en ligne Ulysse, fonctionne très bien car elle propose de faire ses réservations soi-même en ligne mais assure un service clients de qualité par e-mail. Pour votre première réservation sur le site d’Ulysse, vous bénéficiez via pvtistes.net de 15 € de réduction.

Pour faciliter votre recherche, n’hésitez pas à utiliser les comparateurs pour avoir une vision d’ensemble des prix et des routes possibles. La pandémie a énormément modifié l’offre de vols et l’actuelle crise de l’énergie a également un impact sur les prix.

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés