Jeju-do (Corée du Sud), l’île aux 1 001 merveilles

Article publié le 27-09-2017.

Spécialités culinaires de la région

Même si la culture du riz y est difficile (à cause de son sol volcanique), Jeju cultive néanmoins de nombreuses céréales comme l’orge, le millet, le sarrasin et le riz des terres sèches.

La cuisine de Jeju est simple et peu calorique et est majoritairement préparée à base de poisson, de légumes et d'algues, le tout assaisonné de pâte de soja. Beaucoup de plats sont à base de soupe de poisson et de végétaux. Contrairement à la gastronomie coréenne des grandes villes célèbres pour ses dizaines de banchan (plats d’accompagnements), les repas à Jeju sont plus sobres et plus légers.

Voici quelques plats régionaux et leurs particularités nutritives (parce que oui, les Coréens aiment manger des aliments qui sont avant tout bons pour leur santé !).

Miyeok juk

Bouillie de riz aux algues, particulièrement appréciée en saison froide ou pluvieuse.
Les algues sont riches en iode et particulièrement recommandées aux femmes enceintes ou d’âge moyen.

Gosari guk (1) & gosari jeon (2)

Soupe (1) de fougères au porc bouilli et crêpes (2) aux fougères.
Les fougères sont riches en protéines et en fibres ainsi qu’en minéraux.

Heukdwaeji BBQ

Barbecue de cochon noir de Jeju. La chair du Heukdwaeji est réputée pour être particulièrement riche et goûteuse.
La peau du cochon noir est très riche en protéines.

Galchi hobak guk

Soupe de potiron et de trichiure (long poisson ressemblant à une anguille).
La chair du trichiure est riche et tendre et contient une grande quantité de vitamines B1 et B2.

Obunjagi jjim (1) & Obunjagi jeok (2)

Les obunjagi, ou "oreilles de mer", font partie de la famille des ormeaux. Elles sont cuites à feu doux avec un mélange de petits légumes pour parfumer leur chair, directement dans l’assiette (1) ou sous forme de brochettes (2). Malgré son apparence pas franchement ragoûtante, le obunjagi ravira les amateurs de moules et autres crustacés du genre !

Omaegi-tteok

Gâteau de riz sucré à base de millet noir qui se déguste plus particulièrement entre mai et juillet.
Le millet est une grande source de protéines et aide à la digestion.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Volunteering with HelpX on a Working Holiday Visa

[Interview]

Olivia et Aloïse : 2 sœurs en PVT en Corée du Sud

[Récit de voyageur]

Excellente année 2018 et retour sur les actualités PVTistes de 2017 !

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1143397

Cette île tout comme la Corée du Sud en général fait rêver (*_*)
Pourquoi suis-je un étudiant fauché et overbooké ? (;_

{{likesData.comment_1143397.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre