RP au Canada : les programmes des entrepreneurs, investisseurs, travailleurs autonomes et agriculteurs

Chapitre 4 : Les programmes des provinces hors du Québec destinées aux entrepreneurs, investisseurs, travailleurs autonomes et agriculteurs

Date de publication : 07-02-2018

Auteur

Marie

Les programmes des provinces hors du Québec destinées aux entrepreneurs, investisseurs, travailleurs autonomes et agriculteurs

Certaines provinces du Canada, dans le cadre de leur Programme de Sélection des Provinces, sélectionnent des candidats à l’immigration par les provinces qui souhaitent entreprendre ou investir.

Les candidats sélectionnés par les provinces dans le cadre de l’un de ces programmes devront dans un second temps présenter une demande de résidence permanente au niveau fédéral auprès du gouvernement canadien en tant que candidats des provinces.

Ontario : le volet Affaires – Catégorie des entreprises

Le volet Affaires – catégorie des entreprises s’adresse aux entreprises déjà établies qui souhaitent s’installer en Ontario ou y acquérir une entreprise et qui ont besoin que leurs employés obtiennent un statut de résident permanent. Le but étant d’apporter en Ontario des avantages économiques significatifs.

Vous devrez présenter un projet d’établissement en Ontario pour votre entreprise. Si ce projet est approuvé par le gouvernement de l’Ontario, jusqu’à 5 personnes clés de votre entreprise pourront demander un statut de résident permanent. Dans tous les cas, l’entreprise et les personnes clés doivent respecter un certain nombre de critères, parmi lesquels :

  • L’entreprise doit exister depuis au moins 3 ans et être viable. Certaines catégories d’entreprises ne sont pas éligibles comme les laveries ou les lave-autos automatiques…
  • L’entreprise doit investir au minimum 5 millions de dollars canadiens pour son activité en Ontario.
  • L’activité doit apporter des avantages économiques à l’Ontario, comme créer au moins 5 postes permanents à temps plein pour des citoyens canadiens ou des résidents permanents pour chaque « personne clé » que vous inclurez dans votre demande. Par exemple, si vous avez 2 personnes clés dans la demande, vous devrez vous engager à recruter 10 Canadiens ou résidents permanents canadiens.
  • Les « personnes clés » doivent travailler dans la société depuis plusieurs années et démontrer un certain niveau de langue en français et/ou en anglais. Ils ne peuvent pas être membres de la famille immédiate du demandeur principal et doivent occuper un poste qualifié (catégorie A, B ou 0 de la classification des professions).

Coût de la demande au niveau de la province : 3 500 $CA par membre essentiel du personnel.

Pour en savoir plus

Ontario : le volet Affaires – Programme des Entrepreneurs

Le volet d’Affaires, catégories entrepreneurs s’adresse aux entrepreneurs situés à l’extérieur du Canada qui souhaitent monter une société ou en acquérir une en Ontario. Une fois l’entreprise bien établie au Canada, les entrepreneurs peuvent présenter une demande pour devenir résident permanent.

Le volet Entrepreneurs nécessite de présenter au préalable une déclaration d’intérêt pour l’Ontario. Si vous êtes invité par l’Ontario, vous devrez signer une « entente de rendement » vous engageant auprès de l’Ontario vis à vis des investissements que vous souhaitez faire et des emplois que vous souhaitez créer. En outre, vous devez respecter un certain nombre de critères, parmi lesquels :

  • Avoir au moins 3 ans d’expérience en affaires à plein temps dans les 60 mois qui précèdent votre demande en tant que propriétaire d’entreprise ou cadre supérieur.
  • Vous devez disposer de fonds importants : entre 800 000 et 1 500 000 dollars canadiens selon le lieu où vous souhaitez établir votre entreprise et son domaine d’expertise. Une part importante de ces fonds doit venir de vos fonds personnels.
  • Vous devrez créer au moins deux postes permanents pour des citoyens canadiens ou des résidents permanents au Canada.

Coût de la demande (au niveau de la province) : 3 500 $CA.

Pour en savoir plus

Colombie-Britannique : le volet entrepreneur

Le volet entrepreneur du programme des candidats des provinces en Colombie-Britannique repose sur un système de points. Au préalable, il est nécessaire de répondre à des critères spécifiques :

  • Disposer d’économies personnelles nettes d’au moins 600 000 $CA.
  • Investir au moins 200 000 $CA dans son entreprise dans les 20 mois qui suivent votre arrivée en Colombie-Britannique.
  • Créer au moins un emploi permanent à plein temps pour un(e) Canadien(ne) ou une personne ayant la résidence permanente au Canada, dans l’année suivant votre arrivée.
  • Avoir au moins 3 ans d’expérience comme propriétaire d’entreprise (avec un rôle actif) ou 4 ans d’expérience comme manager senior ou une combinaison d’au moins une année comme chef d’entreprise et 2 ans d’expérience comme manager senior.
  • Avoir un diplôme d’études supérieures. Si ça n’est pas le cas, vous devrez prouver que vous êtes chef d’une entreprise que vous possédez à 100 % depuis au moins 5 ans.
  • Certains types d’entreprises ne sont pas acceptées sous ce programme. Par exemple, une entreprise saisonnière qui fonctionne moins de 8 mois dans l’année, un bed and breakfast, une laverie automatique, une entreprise de nettoyage automatique de voitures, une société de courtage immobilier ou de courtage d’assurance… Si vous souhaitez ouvrir une entreprise dans une ville de Colombie-Britannique comptant plus de 300 000 habitants, ça ne pourra pas non plus être une station-essence, une épicerie ou encore un salon UV.
  • Si vous souhaitez que du personnel qualifié immigre avec vous, vous aurez besoin de démontrer que vous allez investir au moins 400 000 $CA dans votre entreprise, et vous engager à recruter au moins 3 employés permanents à plein temps canadiens ou résidents permanents au Canada.

Si vous répondez à ces critères, vous pouvez vous inscrire en ligne sur l’interface de l’immigration en Colombie-Britannique. En fonction des réponses fournies, vous serez classé par rapport aux points que vous avez obtenus (score sur 200 points). Ce système de points est basé sur les facteurs suivants :

  • Votre expérience professionnelle (comme chef d’entreprise ou comme manager senior).
  • Le pourcentage que vous possédez dans l’entreprise.
  • Vos fonds personnels propres.
  • L’investissement prévu au Canada.
  • Le nombre d’emplois que vous allez créer.
  • Le lieu d’établissement de votre entreprise (plus la population est basse, plus vous obtenez de points).
  • La région où vous souhaitez vous établir.
  • Votre niveau d’anglais.
  • Votre niveau de formation.
  • Votre âge.
  • Si vous avez effectué des visites exploratoires en Colombie-Britannique.
  • Une expérience d’emploi ou d’études au Canada (c’est-à-dire avoir travaillé ou étudié pendant au moins 12 mois consécutifs au Canada).
  • Votre projet d’entreprise (sa viabilité, ses bénéfices économiques).
  • Vos autres expériences professionnelles.

Pour en savoir plus

Colombie-Britannique : le volet Projets stratégiques

Il s’adresse aux entreprises étrangères qui souhaiteraient obtenir un visa de résident permanent pour au maximum 5 personnes afin qu’elles puissent venir travailler en Colombie-Britannique de manière permanente. C’est une procédure effectuée par une entreprise étrangère, et non par les individus qui vont partir immigrer au Canada.

L’entreprise étrangère doit répondre à un certain nombre de critères comme le niveau d’investissement (au moins 500 000 $CA), avoir une très bonne santé financière, être prêt à embaucher au moins 3 Canadiens ou résidents permanents canadiens.

Peu de détails sont fournis sur ce volet, les entreprises étant encouragées à contacter les services de l’immigration en Colombie-Britannique pour obtenir plus de détails.

Pour en savoir plus

Alberta : le self employed farmer stream

Ce programme d’immigration en Alberta s’adresse aux personnes qui souhaitent monter une exploitation agricole en Alberta.

Les candidats doivent prouver qu’ils disposent déjà de compétences en matière de gestion d’une production agricole en fournissant des documents financiers sur l’exploitation qu’ils détiennent actuellement, en démontrant une formation, des études et de l’expérience dans le domaine. Ils peuvent présenter un business plan pour l’activité qu’ils comptent créer en Alberta. Enfin, ils doivent prouver qu’ils disposent du soutien d’une institution financière canadienne, prête à financer l’exploitation.

Par ailleurs, vous devez disposer de ressources suffisantes permettant le développement de votre exploitation. Vous devez ainsi démontrer que vous êtes prêt à investir au minimum 500 000 $CA dans la reprise ou la création d’une nouvelle exploitation.

Vous devez démontrer votre intention d’investir dans une exploitation du secteur primaire en Alberta. Une priorité est donnée aux exploitations les plus bénéfiques pour le secteur agro-alimentaire de l’Alberta.

Les demandes sont étudiées par les autorités de l’Alberta en contact étroit avec le ministère albertain Alberta agriculture and Forestry (AAF).

Pour en savoir plus

Coût de la demande (hors frais au niveau fédéral) : gratuite.

Délais de traitement : inconnus.

Saskatchewan : farm owners and operators (cadre général et catégorie des jeunes fermiers)

Ce programme s’adresse aux candidats à l’immigration qui ont déjà une expérience dans l’agriculture, qui disposent de suffisamment de fonds pour investir dans une exploitation agricole (cultures/élevage) et qui souhaitent venir acheter ou gérer une ferme en Saskatchewan. Un quota de 50 places est alloué chaque année pour cette catégorie. Si vous êtes intéressé par cette catégorie, les autorités de la Saskatchewan vous invitent à directement prendre contact avec elles.

Vous devez démontrer que vous avez de l’expérience en tant qu’exploitant de ferme (éducation, formations, expériences d’emploi, documents financiers de votre exploitation…).

Vous devez également prouver que vous disposez d’avoirs net supérieurs ou égaux à 500 000 $CA. Vous devrez vous engagez à signer un accord sur vos performances. À cette occasion, vous devrez donner en caution au gouvernement de la Saskatchewan la somme de 75 000 $CA pour prouver votre bonne foi. Si vous arrivez à atteindre les objectifs fixés par votre accord sur vos performances, pour pourrez récupérer cette caution.

Par ailleurs, vous devrez obligatoirement réaliser une visite exploratoire dans la province. À cette occasion, vous passerez un entretien avec des agents de la Saskatchewan chargés d’étudier votre dossier de candidature.

Enfin, vous devez avoir un projet clair et précis concernant votre exploitation.

Le Young farmer stream (dédié aux jeunes fermiers)

Ce programme est similaire au programme ci-dessus, mais s’adresse aux jeunes agriculteurs (moins de 40 ans).

Il requiert des fonds moins importants (300 000 $CA), exige au moins 3 ans d’expérience comme propriétaire de ferme, gestionnaire de ferme ou une expérience pratique en ferme.

Vous devrez présenter une proposition pour votre projet, basé sur une étude de marché et les opportunités présentes en Saskatchewan (hors ferme de loisir). Vous devez être en mesure de présenter un projet viable, permettant des profits raisonnables (au moins 10 000 $CA de revenus par an).

En outre, vous devez avoir d’autres compétences permettant de compléter vos revenus agricoles.

Frais : 2 500 $CA.
Caution à prévoir : 75 000 $CA.

Pour en savoir plus

Saskatchewan : catégorie des Entrepreneurs

Cette catégorie s’adresse aux personnes souhaitant monter une entreprise/devenir associées d’une entreprise en Saskatchewan dans le but de la gérer activement.

Dans le cadre de ce programme, vous devez disposer d’au moins 500 000 $CA, avoir au moins 3 ans d’expérience de gestion d’entreprise ou une expérience d’entrepreneuriat dans les 10 dernières années. Vous devez être également prêt à investir entre 200 000 et 300 000 $CA selon le lieu où vous souhaitez monter votre entreprise (300 000 $CA pour Saskatoon ou Regina).

Des critères différents s’appliquent selon le type et le secteur d’entreprise que vous souhaitez créer ou dans laquelle vous souhaitez investir (par exemple acheter une entreprise dans une région rurale de la Saskatchewan, ou encore monter une entreprise dans le domaine des sciences et des nouvelles technologies…). Par ailleurs, il n’est pas possible de monter des entreprises dans tous les secteurs d’activité. Certains secteurs d’activité sont restreints (par exemple, la location de logement, la construction de logement, les coopératives de crédit, le courtage d’assurance, les professions indépendantes exigeant des accréditations…).

Frais : 2 500 $CA.
Avoir nets : 500 000 $CA.

Pour en savoir plus 

Manitoba – Le Manitoba Provincial Nominee Program – Business Investor Stream : Entrepreneur Pathway

Ce programme s’adresse aux personnes qui souhaitent immigrer et vivre au Manitoba pour créer une entreprise, reprendre une entreprise déjà existante ou devenir associé d’une entreprise existante pour y exercer une activité de gestion d’entreprise.

Vous devez disposer d’avoirs nets d’au moins 500 000 $CA, être prêt à investir entre 150 000 et 250 000 $CA en fonction du lieu de l’entreprise (250 000 $CA si vous souhaitez investir dans la région de Winnipeg), avoir au moins 3 ans d’expérience comme chef d’entreprise ou dans la gestion d’entreprise ou au moins 3 ans d’expérience comme manager senior d’une entreprise. En matière d’éducation, vous devez avoir un niveau correspondant au moins à un diplôme du niveau secondaire (lycée). Vous devez également disposer d’un niveau de langue d’au moins NCLC 5 en anglais et/ou en français.

L’entreprise devra créer ou maintenir l’emploi d’un résident permanent canadien ou d’un citoyen canadien (sans compter le propriétaire ou ses proches).

Par ailleurs, vous devez atteindre un score sur un barème qui sera mis en place par le Manitoba. Ce barème sert à évaluer votre capacité d’adaptation au Manitoba. Il se base sur les critères suivants (il pourrait y en avoir d’autres quand le barème sera mis en place) :

  • Votre expérience en gestion d’entreprise (les propriétaires d’entreprise peuvent bénéficier de plus de points que les personnes ayant occupé des fonctions de manager).
  • Votre âge (des points sont alloués pour les personnes âgées de 25 à 49 ans).
  • Votre capacité d’adaptation au Manitoba (visites au Manitoba, proche vivant au Manitoba, enfants inscrits à l’école au Manitoba, niveau de langue du conjoint, expériences précédentes au Manitoba – travail ou études).

Au cours de votre demande, vous aurez sûrement à passer un entretien auprès d’un officier en immigration du Manitoba. Vous pourriez également réaliser une visite exploratoire dans la province en vue de préparer votre business plan. Après l’approbation de votre demande, vous devrez signer un contrat de performance avec les autorités du Manitoba.

Frais : inconnus pour le moment.
Avoirs nets : 500 000 $CA.

Pour en savoir plus 

Manitoba – Le Manitoba Provincial Nominee Program – Business Investor Stream : Farm Investor Pathway

Ce programme s’adresse aux personnes qui souhaitent immigrer au Canada pour y monter une exploitation agricole et la gérer.

Pour participer à ce programme, vous devez disposer d’avoirs nets d’au moins 350 000 $CA, avoir au minimum 3 ans d’expérience dans la gestion d’une ferme ou comme propriétaire de ferme. Vous devez également démontrer vos compétences dans le domaine.

Dans le cadre de votre demande, vous devrez obligatoirement réaliser une visite exploratoire au Manitoba pour effectuer des recherches sur le marché agricole dans la province.

Vous devez également prévoir de faire un investissement d’au moins 150 000 $CA pour l’établissement de votre ferme au Manitoba (de vos fonds propres). Vous devrez également vivre dans votre ferme et gérer votre ferme au quotidien.

Frais : 2 500 $CA.
Avoirs nets : 350 000 $CA.

Pour en savoir plus

Île-du-Prince-Édouard : Work Permit Stream

Ce programme s’adresse aux personnes qui souhaitent immigrer sur l’Île-du-Prince-Édouard pour y investir et gérer une entreprise. Vous devez disposer d’une solide expérience dans la gestion d’entreprise ou comme chef d’entreprise. À la différence des deux autres programmes, ce programme passe par une étape intermédiaire avec l’obtention d’un permis de travail temporaire pour aller débuter la création de votre entreprise.

Pour être éligible à ce programme, vous devez disposer d’avoirs nets s’élevant à au moins 600 000 $CA, avoir au moins terminé des études secondaires, avoir entre 21 et 59 ans, avoir des compétences en matière de gestion qui pourraient être utiles dans l’établissement de votre entreprise ou une expérience de chef d’entreprise. Vous devrez également montrer que vous disposez d’un niveau d’anglais supérieur ou égal au NCLC 4 en anglais.

Par ailleurs, vous devez atteindre un score de 50 points sur un barème de 95 points mis en place par l’Île-du-Prince-Édouard. Ce barème sert à évaluer votre capacité à mener à bien votre projet d’entreprise. Il se base sur les critères suivants :

  • Âge (10 points maximum pour les personnes âgées de 21 à 49 ans).
  • Votre niveau de diplôme (jusqu’à 25 points).
  • Votre expérience de travail dans les 5 dernières années (jusqu’à 21 points).
  • Votre connaissance en français et/ou en anglais (jusqu’à 24 points).
  • Votre capacité d’adaptation sur l’IPÉ (proche vivant sur l’IPÉ, niveau de langue du conjoint et des enfants à charge, expérience d’emploi ou études dans la province de l’IPÉ, expérience d’emploi et niveau d’études du conjoint) – jusqu’à 15 points. 

Au cours de votre demande, vous aurez un entretien avec un officier de l’immigration de l’Île-du-Prince-Édouard. À l’inverse des deux autres programmes de l’IPE, vous n’aurez pas à fournir de dépôt de 200 000 $CA. Néanmoins, vous devrez signer un accord de performance avec la province. Si vous atteignez les objectifs et les conditions fixés pas l’accord, vous pourrez recevoir votre nomination par la province. Vous pourrez alors présenter votre demande de résidence permanente auprès du gouvernement canadien.

Frais de demande : 10 000 $CA.

Pour en savoir plus

Nouveau-Brunswick : le volet entrepreneurial

Ce programme s’adresse aux cadres supérieurs et aux chefs d’entreprise qui souhaitent immigrer au Nouveau-Brunswick pour y devenir propriétaire d’une entreprise et la gérer au quotidien.

Pour pouvoir participer à ce programme, vous devez être âgé de 22 à 55 ans, avoir un niveau d’anglais ou de français minimum correspondant au NCLC 5. Vous devez également avoir fait au moins 2 années d’études post-secondaires à plein temps et avoir 3 années d’expérience comme gestionnaire ou propriétaire d’une entreprise (à 100 %) dans les 5 dernières années OU 5 ans d’expérience comme dirigeant d’entreprise.

Par ailleurs, vous devez disposer d’au moins 600 000 $CA d’avoirs nets et être en mesure d’investir au moins 250 000 $CA sur vos fonds propres pour votre entreprise au Nouveau-Brunswick. Vous devez évidemment avoir l’intention de vivre au Nouveau-Brunswick pour y gérer votre entreprise.

Frais : 2 000 $CA.
Avoirs nets nécessaires : 600 000 $CA.

Pour en savoir plus

Nouveau Brunswick : le volet entrepreneurial post-diplôme

Ce programme s’adresse aux étrangers qui ont été récemment diplômés d’une université du Nouveau-Brunswick ou d’un collège communautaire du Nouveau-Brunswick et qui ont monté ou repris une entreprise au Nouveau-Brunswick depuis au moins un an dans le cadre de leur permis postdiplôme.

Pour pouvoir participer à ce programme, vous devez être âgé de 18 à 40 ans, avoir obtenu un certificat ou un diplôme d’un établissement du Nouveau-Brunswick au cours d’un programme d’études à plein temps d’au moins deux ans. Vous devez également prouver que vous disposez d’un niveau d’anglais et/ou de français au moins de niveau NCLC 7.

Par ailleurs, vous devez être propriétaire et exploitant de l’entreprise que vous avez montée au Nouveau-Brunswick depuis au moins un an. Vous devez être l’unique propriétaire de cette entreprise. Enfin, vous devez être sous un permis postdiplôme au moment de votre demande. Vous devez évidemment avoir l’intention de vivre au Nouveau-Brunswick pour y gérer votre entreprise.

Frais : 250 $CA.
Avoirs nets nécessaires : aucun.

Pour en savoir plus

Nouvelle-Écosse : volet Entrepreneur

Ce programme s’adresse aux cadres supérieurs et aux chefs d’entreprise qui souhaitent immigrer en Nouvelle-Écosse dans le but de créer ou de reprendre une entreprise et de participer à sa gestion quotidienne. Dans un premier temps, vous pouvez partir avec un permis de travail temporaire pour monter votre entreprise. Après un an, si les objectifs fixés sont respectés, vous pourriez obtenir une nomination par la province.

Pour participer à ce programme, vous devez être âgé d’au moins 21 ans, posséder des avoirs nets de 600 000 $CA, avoir évidemment l’intention de vivre et d’exploiter votre entreprise en Nouvelle-Écosse, avoir au moins 3 ans d’expérience comme propriétaire d’une entreprise ou plus de 5 ans comme cadre supérieur d’une entreprise. Vous devez également posséder un niveau en anglais ou en français NCLC 5 ou plus.

Au cours de votre demande, vous devrez être en mesure d’être prêt à investir au moins 150 000 $CA pour l’établissement de votre entreprise.

Les candidats doivent soumettre une déclaration d’intérêt auprès de la Nouvelle-Écosse. Les candidats retenus par la Nouvelle-Écosse recevront alors une invitation pour procéder à la suite des démarches.

La déclaration d’intérêt vous classera par rapport aux autres candidats à l’immigration. Un barème de points est établi en fonction des éléments suivants :

  • Vos compétences linguistiques en anglais et/ou en français (jusqu’à 35 points).
  • Votre niveau d’études (jusqu’à 25 points).
  • Votre expérience comme chef d’entreprise ou cadre supérieur (jusqu’à 35 points).
  • La valeur nette dont vous disposez (jusqu’à 10 points si vous disposez d’au moins 1,5 million de dollars canadiens).
  • Votre âge (jusqu’à 10 points pour les personnes âgées de 33 à 39 ans).
  • Des facteurs d’adaptabilité (comme le niveau de langue de votre conjoint, le fait d’avoir déjà étudié ou travaillé en Nouvelle-Écosse, le fait d’avoir un proche parent installé là-bas).
  • Le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez créer votre entreprise et où vous souhaitez la créer (jusqu’à 10 points).
  • Votre niveau d’investissement (jusqu’à 15 points).

Frais du programme : apparemment aucun.
Avoirs nets : 600 000 $CA.

Pour en savoir plus 

Nouvelle-Écosse : diplômé étranger et nouvel entrepreneur

Ce programme d’adresse aux anciens étudiants, récemment diplômés d’un « college » de Nouvelle-Écosse ou d’une université de Nouvelle-Écosse et qui sont propriétaires d’une entreprise établie en Nouvelle-Écosse depuis au moins 1 an avec un permis postdiplôme.

Pour pouvoir participer à ce programme, vous devez avoir obtenu un certificat ou un diplôme d’un établissement de Nouvelle-Écosse au cours d’un programme d’études à plein temps d’au moins deux ans. Vous devez avoir au moins 1 an d’expérience comme propriétaire de votre entreprise en Nouvelle-Écosse (seul propriétaire). Vous devez avoir un permis postdiplôme valide au moment de votre demande. Vous devez également prouver que vous disposez d’un niveau d’anglais ou de français NCLC 7 (au minimum).

Les candidats doivent soumettre une déclaration d’intérêt auprès de la Nouvelle-Écosse. Les candidats retenus par la Nouvelle-Écosse recevront alors une invitation pour procéder à la suite des démarches.

La déclaration d’intérêt vous classera par rapport aux autres candidats à l’immigration. Un barème de points est établi en fonction des éléments suivants :

  • Vos compétences linguistiques en anglais et/ou en français (jusqu’à 35 points).
  • Votre niveau d’études obtenu en Nouvelle-Écosse (jusqu’à 25 points).
  • Votre expérience comme chef d’entreprise ou cadre supérieur (jusqu’à 35 points).
  • Votre expérience professionnelle (jusqu’à 15 points).
  • Des facteurs d’adaptabilité (comme le niveau de langue de votre conjoint, le fait d’avoir déjà étudié ou travaillé en Nouvelle-Écosse, le fait d’avoir un proche parent installé là-bas).
  • Votre âge (jusqu’à 10 points pour la tranche d’âge 21-29 ans).
  • Le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez créer votre entreprise et où vous souhaitez la créer (jusqu’à 10 points).

Frais : apparemment aucun.
Avoirs nets nécessaires : aucun.

Pour en savoir plus 

Yukon – Yukon Business Nominee Program

Ce programme s’adresse aux personnes qui voudraient créer une entreprise ou en reprendre une dans des secteurs spécifiques de l’économie du Yukon. Les candidats éligibles reçoivent au départ un permis de travail de deux ans pour eux et leur famille pour établir leur entreprise. À la fin de cette période, s’ils répondent aux critères fixés par le Yukon, ils reçoivent une nomination par la Province sous le Yukon Business Nominee Program, qui leur permet de présenter une demande de résidence permanente.

L’entreprise créée doit être dans l’un des secteurs suivants :

  • Les technologies de l’information
  • Secteur manufacturier
  • Secteur de la transformation à valeur ajoutée
  • Sylviculture
  • Produits, attractions, services et installations liés au tourisme
  • Énergie
  • Développement minier
  • Agriculture
  • Industries culturelles
  • Production cinématographique et vidéo

Pour être éligible, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Avoir obtenu au moins 65 points sur un barème de 103 points basé sur différents critères (le montant de l’investissement, les liquidités disponibles, les visites précédentes au Yukon, une expérience de chef d’entreprise ou de gestion d’entreprise, le niveau d’éducation, les fonds personnels, l’âge, le niveau de langue, les années d’expérience de travail et le lieu où va être établie l’entreprise). La grille des points est disponible sur la dernière page de ce document du gouvernement du Yukon.
  • Avoir obtenu un diplôme de niveau lycée, au minimum.
  • Avoir au moins 3 ans d’expérience comme chef d’entreprise ou dans la gestion d’entreprise.
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine dans lequel vous souhaitez créer une entreprise.
  • Disposer d’avoirs nets d’au moins 500 000 $CA.
  • Disposer au minimum de 300 000 $CA d’actifs liquides.
  • Avoir l’intention de s’établir au Yukon de façon permanente (vous ne devez pas avoir engagé de procédure pour vous établir dans une autre province).
  • Ne pas avoir encore acheté d’entreprise ou avoir démarré une entreprise au Yukon.
  • Démontrer que vous investirez au moins 300 000 $CA dans votre entreprise dans les deux premières années.

Frais : apparemment aucun.
Avoirs nets nécessaires : 500 000 $CA

Pour en savoir plus

Chapitre 4 sur 4

Évaluation de l'article

5/5 (2)

1 Commentaire

Marima
0 1
Vous êtes à la recherche de financement pour être lié à vos activités soit pour la réalisation d'un projet, soit pour vous acheter un appartement mais hélas la banque vous pose des conditions dont vous êtes incapables de remplir. Plus de souci, nous sommes un particulier qui octroie des prêts allant de 10.000.000 à 50.000.000 EUR a toutes personnes capables de respecter ses engagements. Par ailleurs le taux d'intérêt est de 2% l'an. Soit vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons ; n'hésitez pas de nous contacter pour plus d'informations.
e-mail: [email protected]

Articles recommandés