Transports des aéroports aux villes, au Japon

Chapitre 1 : À Tokyo (aéroports de Narita et d'Haneda)

Date de publication : 10-11-2018

Auteur

Mylène

À Tokyo (aéroports de Narita et d’Haneda)

Il existe deux aéroports à Tokyo : Narita, au nord et Haneda, moins éloigné de la capitale, au sud. La plupart des vols internationaux arrivent à Narita mais si vous avez le choix au moment de la réservation des billets, privilégiez Haneda bien plus proche de la capitale et à taille plus humaine.

Se rendre en ville depuis Narita

L’aéroport international de Narita est gigantesque et reçoit plus de 39 millions de passagers par an. Il se situe à 60 kilomètres de Tokyo dans le département de Chiba. Peu importe le moyen de transport que vous choisirez pour rejoindre la ville, il faudra compter en moyenne 1 h 30 pour arriver à Tokyo.

En train

La solution la plus pratique pour se rendre en ville et probablement la plus simple depuis l’aéroport.Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Narita Express (N’EX)

Le Narita Express est le train le plus rapide et le plus confortable mais c’est aussi le plus cher : 3 190 ¥ (soit 24 €). Il est direct (avec wifi à bord et emplacement pour les bagages) et vous amène en 55 minutes à la station Tokyo. Les départs depuis Narita se font toutes les 30 minutes.

Les trains Keisei

La société Keisei offre à elle seule trois options pour rejoindre Tokyo depuis Narita : Skyliner, Sky access et Keisei limited express.

Skyliner

Option la plus luxueuse et rapide de la gamme, le Skyliner vous conduit à la station Nippori (ligne Yamanote) en moins de 40 minutes pour environ 2 500 ¥ (20 €). Tout comme dans le Narita Express vous avez de la place pour ranger vos bagages et vous asseoir confortablement.

Sky Access

C’est une alternative un peu moins chère (1 240 ¥, soit 10 €) mais moins rapide et pratique. Le Sky Access rejoint Nippori en 60 minutes et il y a un départ par heure.

Keisei Limited Express

Le trajet le plus long (c’est en fait une ligne de train régulière type RER, il sera compliqué d’y faire rentrer de grosses valises) et comporte plusieurs arrêts, mais le tarif est moins élevé : environ 1 000¥ (station Nippori, ligne Yamanote). Il faut compter 1 h 20 pour rejoindre Nippori et transférer sur la Yamanote. Le Limited Express part de Narita tous les quarts d’heure.

Quel train choisir ?

Le N’EX, Skyliner et Sky access proposent tous les trois des services assez similaires (confort, place pour les bagages…) pour des prix différents.

En fait, tout va dépendre de :

  • votre destination finale (ces trains desservent différents quartiers) ;
  •  votre heure d’arrivée à l’aéroport (certains s’arrêtent tôt le soir).

Explication : à la différence des transports en France, au Japon vous payez à la distance.  À Tokyo, de par l’étendue du réseau et le fait que les lignes de métro appartiennent à différentes sociétés, les prix peuvent vite monter.

De ce fait, au delà du trajet en train il faudra calculer le trajet total (jusqu’à la station la plus proche de votre hébergement) pour comprendre lequel du N’EX, Skyliner ou Sky Access vous reviendra le moins cher au final.

Si l’un des trains vous emmène directement à votre station, alors il est presque sûr qu’il sera plus intéressant de prendre celui-ci que d’en prendre un moins cher (par exemple le Keisei Limited) et de cumuler les transferts que vous paierez à chaque fois.

Pour connaître le prix des trajets en métro/ JR nous vous recommandons d’utiliser l’application Hyperdia ou même Google map qui vous indiqueront également les temps de trajet.

En bus

Le trajet en bus jusqu’aux gares de Shinjuku ou de Tokyo (principalement) est également possible. Le principal attrait du bus est son confort, le rangement pour les bagages et le fait qu’ils sont moins fréquentés que les trains.

Trois sociétés se partagent le marché :

Il faut compter environ 1 h 30 de trajet, mais cette durée peut rapidement augmenter s’il y a des embouteillages, ce qui arrive souvent à Tokyo. Il faut donc être assez prudent et prévoir large pour ce type de transport.

Les bus roulent plus tard – et plus tôt – que les trains, ils sont donc une solution intéressante pour des vols à heures tardives.

Également ils vous permettent de voir le paysage tout au long de votre trajet, tandis que vous serez souvent dans des tunnels avec les trains.

En taxi

Même à plusieurs, le taxi reste une option très coûteuse et peu conseillée : en plus d’être à la merci des fréquents embouteillages, une course depuis Narita va vous coûter entre 20 000 et 30 000 ¥ (155 et 233 €).

À la différence d’autres pays d’Asie, le taxi est très cher au Japon et doit être vu comme une option de dernier recours pour les pvtistes qui ne roulent pas sur l’or !

Le cas Uber : qu’on se le dise, Uber n’a pas percé au Japon. Les Japonais sont attachés à la qualité de service et les chauffeurs de taxi d’ici avec leurs petits gants blancs sont relativement irréprochables. La flotte Uber est très réduite au Japon même à Tokyo.

Si vous êtes un habitué du service vous pouvez toujours tenter mais là encore on ne vous le conseille pas.

Se rendre en ville depuis Haneda

Haneda étant plus proche de Tokyo que Narita, il sera plus rapide et moins cher de vous rendre en ville d’où l’intérêt de choisir cet aéroport si vous en avez la possibilité, quitte à payer un poil plus cher votre billet.

En train

La solution la plus simple reste le train mais à la différence de Tokyo, il n’y a que des lignes régulières (typer RER) qui desservent l’aéroport, potentiel problème si vous avez des bagages ou tombez dans les heures de pointe.

Monorail

Des départs très fréquents (toutes les 10 minutes) vous permettent de rejoindre en 20 minutes et pour 490 ¥ (4 €) la station Hamamatsucho, située sur la stratégique ligne Yamanote qui dessert tous les centres d’intérêts de Tokyo. Peu de place pour les bagages.

Keikyu line 

Légèrement moins chère, elle vous emmènera vers d’autres stations comme par exemple à Shinagawa sur la ligne Yamanote pour 410 ¥ (3,20 €). Ici aussi, peu de place pour les bagages.

Quel train choisir ?

Tout comme pour Narita, il faut considérer votre destination finale et donc le coût total du trajet pour choisir entre ces deux options (en comparant avec le bus également). Pour plus d’explications, aller voir le passage « Quel train choisir » pour Narita.

En bus

Airport Limousine Bus

Le service de bus de la compagnie Airport Limousine Bus vous conduira aux gares de Shinjuku, Tokyo ou Disneyland pour 900 ¥ (9 €). Un ou deux bus partent toutes les heures. Le trajet dure entre 25 et 45 minutes hors heures de pointe.

Keikyu Limousine Bus

Même société que le train Keikyu, la ligne de bus vous amènera directement à Shibuya, par exemple, pour 1 030 ¥ (8 €) en 1 heure.

L’avantage du bus sur les trains pour Haneda est sans aucun doute la place pour les bagages : le monorail et la ligne Keikyu étant des lignes de train régulières la place pour les valises y est très limitée.

En taxi

Haneda se situant à seulement 30 km du centre, les tarifs sont plus abordables que depuis Narita mais restent tout de même assez onéreux. Comptez entre 5 000 et 10 000 ¥ (39 à 78 €), selon la destination et la circulation.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Articles recommandés