Un PVT à Tokyo : quel quartier choisir ?

Chapitre 3 : Le centre sud : Shinjuku, Harajuku, Shibuya, Roppongi et Ebisu

Date de publication : 05-01-2019

Auteur

Mylène

Le centre sud : Shinjuku, Harajuku, Shibuya, Roppongi et Ebisu

Les jeunes préfèrent souvent les quartiers du centre-sud de Tokyo. Bien desservis par les transports et très dynamiques, la popularité de ces quartiers est grandissante.
Pour y vivre ? Cette zone est l’une des plus chères de Tokyo, cependant, de nombreuses share-houses y sont présentes, surtout dans le quartier étudiant de Takadanobaba et le quartier coréen Okubo. Prévoyez un budget d’au moins 60 000 yens mensuels pour le loyer. Il faudra supporter la foule et le bruit permanent.

Pour y sortir ? C’est le centre névralgique de Tokyo en matière de divertissement, de shopping et même de travail. Vous êtes au bon endroit !

quartier-tokyo-centre-sud-pvt

Shinjuku : gigantisme, frénésie et excentricité

Shinjuku, c’est l’un des quartiers les plus grands et les plus animés de Tokyo. C’est un centre d’affaires important, qui regorge de gratte-ciels, de centre commerciaux, de cinémas, d’hôtels, de bars et de cafés, de restaurants et de salles de concerts.
Le quartier de Shinjuku se divise en deux et est relié par une grande galerie marchande souterraine qui traverse la gare :

  • À l’ouest de la gare, c’est le quartier des affaires et des gratte-ciels, où se trouve la mairie de Tokyo (Tôchô), formée de deux tours jumelles de 48 étages. La vue d’en haut est imprenable et si le temps est dégagé, on aperçoit bien le Mont Fuji au loin.
  • À l’est, c’est le coin des noctambules et des divertissements. On y trouve le quartier de Kabukicho (le quartier rouge) avec ses clubs, karaokés, love hotels, etc… On trouve aussi à proximité Golden-Gai, petit quartier hors du temps avec des ruelles étroites abritant essentiellement des bars minuscules (moins de 10 m2, pour la plupart). Ambiance assurée ! En journée, le parc Shinjuku Gyoen est un endroit très fréquenté par les familles et les touristes.

Harajuku : temples, mode et cosplay

Harajuku fut longtemps le centre de la mode alternative pour les jeunes qui sortent du système classique japonais, et le reste encore dans une moindre mesure aujourd’hui. La rue Takeshita Dôri, bordée de boutiques de vêtements neufs et d’occasion hyper branchés, reflète l’excentricité de ce quartier. Il n’est pas rare d’y croiser des jeunes vêtus de costumes délirants (le cosplay) qui s’inspirent des personnages de dessins animés, de manga, de musiciens punk, etc. Le quartier abrite aussi l’un des plus grands parcs de la capitale, Yoyogi (très fréquenté par les jeunes, également) et l’un des plus vieux sanctuaire shinto, Meiji-jingu (à visiter lors des célébrations traditionnelles au fil de l’année).

Harajuku-tokyo-quartier-pvt

Shibuya : jeunes, mode et musique

Shibuya, c’est le quartier dynamique par excellence ! Il est connu pour son fameux carrefour géant et ses grands écrans aux néons fluorescents. Quartier le plus animé de Tokyo, il est devenu l’un des endroits les plus en vue au monde pour Halloween.
Shibuya offre de nombreuses rues piétonnes dédiées au shopping, truffées de boutiques de mode, de fast food, de salles de jeux, de boîtes de nuit et de bars et clubs en tous genres. Ce quartier fou est bondé jour et nuit et est essentiellement fréquenté par les adolescents et les étudiants.

Shibuya-tokyo-quartier-pvt

Roppongi : vie nocturne, musées et étrangers

Roppongi est réputé pour sa vie nocturne avec ses bars pour étrangers, ses restaurants et ses boîtes de nuit.
Deux grands projets de réaménagement lui ont récemment donné un nouveau visage : « Roppongi Hills » et « Tokyo Midtown ».
Chaque complexe offre des espaces de loisirs, un hôtel de luxe et des musées. Ils forment ainsi le « Triangle d’Arts Roppongi ». Vous noterez aussi au passage la Tokyo Tower, reproduction japonaise de la tour Eiffel, avec un petit pied de nez de leur part puisque la tour de Tokyo mesure 7 mètres de plus que notre dame de fer !

Roppongi-quartiers-tokyo-pvt

Ebisu : luxe, et shopping

Non loin de Shibuya, Ebisu avec ses nombreux bars, restaurants, izakayas et pâtisseries de luxe fait partie des quartiers les plus chers de Tokyo où les riches familles d’expatriés aiment s’installer. Très en vue au moment des fêtes pour ses illuminations et son petit marché de Noël, il est plus calme le reste de l’année.

Chapitre 3 sur 7

Évaluation de l'article

5/5 (2)

5 Commentaires

Adélie
9 30
J’ai habité près du quartier de Nippori près d’Ueno et j’avais adoré ! Je le recommande en plus il est sur la Yamanote Line ?
Mylène
2.2K 3.6K
C’est vrai que Nippori n’est pas mal, les prix étaient raisonnables ?
Adélie
9 30
J’étais dans une sorte de guesthouse que pour des filles super grande. On avait chacun nos chambres. Et point super important la majorité des locataires étaient japonaises. Je payais environ 350€/mois environ pour ma chambre tout compris, plus une caution qu’on m’a rendu à la fin sans problème.
Elsa
0 1
ça m’intéresse beaucoup! crois tu que tu pourrais me donner les coordonnées de cette share house ?
Adélie
9 30
Hello Elsa, J’ai cru que je t’avais répondu depuis tout ce temps mais à priori mon message ne s’est pas envoyé. Ma guesthouse s’appellaig Bettak Arakawa. Je l’ai trouvé sur site de logement Tokyo si je me souviens bien. Il n’y a pas beaucoup de place mais il me semble qu’il y en a des mixtes et pour homme également de mémoire. Le site est en Français et en Japonais. Désolé pour le délais de réponse, j’espère que ma réponse te sera quand même utile.

Articles recommandés