Les programmes pour partir à l’étranger

Article publié le 27-05-2019.

Même si nous aimons vraiment le PVT (vous auriez pu le deviner, en lisant notre site), nous pensons qu'il existe de nombreux autres programmes de mobilité extrêmement intéressants pour vous permettre de réaliser une expérience à l'international. Vous pourriez aussi partir en indépendant, avec votre sac à dos, et profiter du HelpX, du WWOOFing ou du Workaway !
Cette liste de programmes de mobilité n'est pas exhaustive, ainsi, nous vous recommandons de vous renseigner auprès d'organismes tels que les BIJ et CRIJ de votre région, les services de mobilité de votre école ou université et le CIO (si vous êtes scolarisé) pour en savoir plus, et de consulter ce tableau récapitulatif.
Si vous êtes scolarisé et que vous souhaitez partir entre deux années d'études ou entre votre bac et vos études supérieures, renseignez-vous sur la possibilité de demander une année de césure pour mener à bien votre projet.

Partir à l'étranger pour quelques mois, par exemple le temps d'un été

Pour de nombreuses raisons, le PVT n'est pas très adapté à un départ court de 2 ou 3 mois. Cependant, il existe de nombreux autres programmes vous permettant de partir quelques mois, notamment pendant les vacances d'été si vous êtes encore scolarisé.

Bénévolat : les chantiers internationaux

Les chantiers internationaux vous permettent de vous engager dans un projet d'utilité publique, sans n'avoir besoin d'autre compétence préalable. Les chantiers ont lieu partout dans le monde (même en France) et peuvent être liés à la construction (restauration du patrimoine), à la culture (création d'une œuvre d'art dans un village, organisation d'un événement) ou même à l'action sociale (cours de langue, animation). Les projets sont donc très diversifiés ! Vous vous retrouverez avec un petit groupe pendant une durée définie au préalable. C'est l'occasion de créer du lien, de pratiquer une autre langue et de découvrir un autre pays, tout en menant à bien une action ayant du sens pour vous.
Le programme est payant, certes, mais les coûts sont moindres, tout en étant logé et nourri.

Pour qui ? Il existe des chantiers pour mineurs et des chantiers pour adultes.
Pour faire quoi ? Différents travaux et projets d'intérêt général.
Pour quelle durée ? De 2 semaines à 6 mois.
Le programme est-il rémunéré ? Non, il s'agit de bénévolat. À partir de 18 ans, vous devrez même payer vos frais d'adhésion et d'hébergement (environ 160 euros), auxquels s'ajoutent les frais de transports vers le chantier.
Y a-t-il des aides pour partir ? Oui, il existe un tarif réduit si votre situation financière ne vous permet pas de payer le tarif plein. Des associations, aides municipales ou régionales peuvent vous aider financièrement.
Sites pour en savoir plus : l'organisme Concordia, où l'on trouve également des annonces de chantiers : Trouver votre projet. Solidarités Jeunesse propose également une FAQ.

Stage indemnisé, bénévolat, emploi : partir au Québec avec l'OFQJ

L'OFQJ (Office Franco-Québécois pour la Jeunesse) offre différents programmes pour réaliser une expérience professionnelle ou bénévole dans la province du Québec. En fonction de votre situation actuelle (en recherche d'emploi, étudiant, en création d'entreprise, etc.), vous pourriez trouver un programme qui vous intéresse : programmes de l'OFQJ. La limite d'âge des programmes est variable (29 ou 35 ans).

Stage indemnisé, bénévolat, emploi, formations : partir en Allemagne avec l'OFAJ

L'OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) propose de nombreux programmes pour partir vivre et travailler en Allemagne (que vous parliez allemand ou non !) pendant quelques mois, en fonction de votre statut en France. Il est possible de partir d'une semaine à 6 mois. Découvrez la liste : les programmes de l'OFAJ. Les programmes destinés aux jeunes sont accessibles jusqu'à 31 ans. Il existe aussi d'autres programmes destinés aux professionnels, sans limite d'âge.

Partir à l'étranger pour une durée d'au moins 6 mois

Volontariat indemnisé : le Service Civique à l'étranger

Vous connaissez peut-être le Service Civique en France, mais sachez qu'il existe aussi des missions à l'international ! Il s'agit d'effectuer une mission d'intérêt général, souvent dans une association ou une administration publique. Les domaines d'action sont nombreux (socio-culturel, développement local et international, éducation, animation, santé, etc.).

Pour qui ? Les jeunes de 16 à 25 ans.
Pour faire quoi ? Une mission d'intérêt général.
Pour quelle durée ? De 6 à 12 mois.
Le programme est-il rémunéré ? Il est indemnisé à même hauteur que le Service Civique en France (522,87 €). Dans certains pays, cela peut suffire pour vivre, dans d'autres, c'est très insuffisant, donc attention au budget !
Y a-t-il des aides pour partir ? Il existe une bourse sur critères sociaux permettant d'augmenter l'indemnité mensuelle.
Site pour en savoir plus : le site officiel Jeunes Volontaires.

Volontariat indemnisé : le VSI

Le Volontariat de solidarité internationale permet à des milliers de jeunes européens de partir chaque année pour effectuer un projet de solidarité internationale. Les missions se déroulent forcément en dehors de l'Espace Économique Européen.

Pour qui ? Toutes les personnes majeures.
Pour faire quoi ? Une mission de solidarité internationale dans les domaines de l'éducation, du social, de développement urbain ou rural, de santé, etc).
Pour quelle durée ? D'1 an à 2 ans.
Le programme est-il rémunéré ? Il est indemnisé, la somme est différente en fonction de plusieurs critères et du pays de la mission.
Y a-t-il des aides pour partir ? Il peut exister des primes en rentrant en France.
Site pour en savoir plus : le site officiel France Volontaires, qui vous permettra aussi de postuler, le site Service Public.

Volontariat indemnisé, emploi ou stage : partir en Europe avec le CES

Autrefois appelé SVE, le CES (Corps Européen de Solidarité) est un programme porté par l'Union européenne. Le CES englobe plusieurs volets : bénévolat, emploi et stage, projets de solidarité, activité de réseautage.

Pour qui ? Les jeunes de 18 à 30 ans.
Pour faire quoi ? Un très large éventail de missions : "Aider à reconstruire une école ou un centre communautaire détruit par un tremblement de terre, venir en aide à des demandeurs d’asile qui viennent d’arriver dans un pays, nettoyer des forêts afin de prévenir les incendies, travailler avec des personnes handicapées dans un centre communautaire" (source FAQ).
Pour quelle durée ? De 2 à 12 mois.
Le programme est-il rémunéré ? Le programme volontariat n'est pas rémunéré mais beaucoup de frais sont pris en charge (déplacement jusqu'au lieu du volontariat, logement, assurance médicale et nourriture). Le programme emploi est rémunéré et encadré par un contrat de travail local. Les stagiaires reçoivent des indemnités journalières.
Y a-t-il des aides pour partir ? Il est possible de solliciter une subvention complémentaire.
Sites pour en savoir plus : le site officiel de CES, sa FAQ, Erasmus +.

Emploi rémunéré : le VIE ou le VIA

Vous préférez obtenir un emploi avant de tenter l'aventure internationale ? Si vous travaillez dans certains domaines professionnels, le VIE ou le VIA sont faits pour vous (mais attention, la concurrence est rude pour décrocher un poste !). Nous avons consacré un dossier entier au VIE et VIA, n'hésitez pas à le consulter si vous souhaitez approfondir la question.

Pour qui ? Les jeunes de 18 à 28 ans.
Pour faire quoi ? Exercer un emploi (généralement qualifié) dans différents domaines d'activité.
Pour quelle durée ? De 6 à 24 mois.
Le programme est-il rémunéré ? Oui, et généralement, plutôt bien rémunéré.
Y a-t-il des aides pour partir ? Pas à notre connaissance.
Sites pour en savoir plus : Civiweb.

Bénévolat : partir au pair

Partir au pair dans un pays d'Europe ou bien plus loin dans le monde, cela peut être une expérience extrêmement enrichissante, surtout si vous appréciez le cadre familial ! Nous avons consacré un dossier entier au départ au pair, en particulier dans les différents pays du PVT.

Pour qui ? Les âges sont variables en fonction des pays, mais concernent généralement les jeunes femmes et jeunes hommes de 18 à 30 ans.
Pour faire quoi ? S'occuper d'enfants dans une famille et gérer les tâches du quotidien.
Pour quelle durée ? Les familles préfèrent généralement un engagement d'une année scolaire, mais il est possible de trouver moins.
Le programme est-il rémunéré ? En fonction des familles, les jeunes au pair peuvent avoir de l'argent de poche. Le logement et la nourriture sont pris en charge.
Y a-t-il des aides pour partir ? Voir du côté des financements municipaux, par exemple.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Degree equivalency – find out what your degree is comparable to in Canada

[Interview]

Kelly, une PVTiste à Whitehorse (Yukon) amoureuse des grands espaces

[Récit de voyageur]

On a testé un week-end à Budapest

[News]

Le PVT / WHV Australie passera bientôt à 35 ans pour les Français !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour cv
J’ai besoin d’un pvt pour travailler au Canada vous pouvez me dire comment je dois faire? Merci d’avance

{{likesData.comment_77174.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre