1. #1

    Messages
    12
    Likes reçus
    6
    Bonjour,

    Je sais qu'il existe quelques discussions sur le sujet mais elles sont soit trop vieilles soit je ne trouve pas les infos qui m'intéressent.

    Je me permet donc de faire un point sur les démarches pour devenir ingénieur au Canada.

    1. Concernant le titre d'ingénieur:

    Il faut d'abord savoir que la profession est très règlementée et que les ingénieurs font parti d'un ordre (l'Ordre des Ingénieurs spécifique pour chaque province, par exemple: l'Ordre des Ingénieurs du Québec). On ne peut utiliser le titre d'ingénieur qu'après avoir été "intronisé" dans un de ces ordres.

    Plus d'infos sur le statut d'ingénieur au Canada içi: CICIC::Renseignements à l'intention des ingénieures et ingénieurs ayant reçu leur formation à l'étranger > Professions

    2. Concernant l'admission:

    Pour être admis dans l'ordre se la province où l'on recherche un emploi il faut émettre une demande d'admission à l'Ordre.

    Cette démarche est payante et les frais varient selon le le diplôme obtenu en France.
    - Si votre diplôme est reconnu par la CTI (Comission des Titres de l'Ingénieur) en France, l'équivalence du diplôme est reconnue par le Canada, les frais d'admission sont de 150 $ environs.

    - Sinon il faudra passer des examens pour obtenir une équivalence.
    Plus d'infos sur les démarches à suivre içi: https://www.oiq.qc.ca/lois_reglement...de_diplome.doc

    Plus d'infos sur les tarifs içi: https://www.oiq.qc.ca/documents/244/..._20096_n_b.pdf

    3. Et après la demande...?
    [IMG]file:///C:/TEMP/moz-screenshot-3.jpg[/IMG]Après avoir été accepté par l'Ordre on obtient le titre d'ingénieur Junior avec lequel on peut exercer.

    36 mois après le début des démarches, on est donc ingénieur junior et on doit passer un examen pour obtenir (enfin!) le permis et le titre d'ingénieur.
    Le dossier de demande de permis est disponible içi:
    https://www.oiq.qc.ca/pdf/Demande_vf_Demande_vf3.pdf

    4. Personnelement:

    Je vais postuler pour un PVT 2010. Je compte trouver un petit boulot et chercher un emploi d'ingénieur qui correspond à mes attentes sur place.

    Je cherche et postule à moultes offres depuis la France depuis 4 mois.
    Pour l'instant je n'ai que des réponses négatives (votre profil ne correspond pas...) ou pas de réponses du tout (dans la majorité des cas).

    Je lis sur les forums du sites des avis complètement différents: des gens qui sont devenus ingénieurs très facilement, d'autres qui sont rentrés faute d'avoir trouvé.

    Je traverse une petite période de doute: est ce que ca vaut le coût ? est ce que c'est vraiment réaliste de trouver un emploi d'ingénieur au Canada?

    Je suis ingénieur généraliste électronique, informatique, traitement du signal, spécialisé en electronique et systèmes embarqués.

    Si vous avez des conseils, des infos sur le marché de l'emploi pour les ingénieurs en ce moment, ou des contacts....je suis très preneur!

    A bientôt.
    Benoît.


  2. Air Canada : billet avec 2 bagages et modifiable

    Air Canada et pvtistes.net proposent une offre aux étudiants et aux travailleurs temporaires au Canada qui vous permet de bénéficier d'un billet d'avion incluant 2 bagages, modifiable et (sous conditions) annulable.

    Plus d'infos...
  3. #2
    Avatar de denisd
    Denis 39 ans

    Messages
    4 054
    Likes reçus
    1 185
    Merci pour ce résumé des démarches. Petit détail, pour passer d'ingénieur junior à ingénieur, il faut effectivement 3 ans d'expérience professionnelle, mais heureusement l'expérience acquise avant l'inscription à l'OIQ peut être validée (ce qui fait qu'on est pas obligé de rester ingénieur junior 3 ans...)
    Quant à ta question de si ça vaut le coup, il y a 2 points importants :
    - si ton diplôme est accrédité CTI, c'est assez simple à obtenir donc il n'y a pas trop de raisons d'hésiter.
    - tes projets pour l'avenir. Si tu veux juste faire un PVT et rentrer en France ce n'est pas forcément utile d'être à l'OIQ (surtout que le statut ingénieur junior n'apporte pas grand chose, vu que les rapports et plans doivent de toutes façons être approuvés par un ingénieur). Mais si tu compte, éventuellement rester après, ça devient plus important. En plus le fait d'être à l'OIQ peut montrer à un employeur que l'on souhaite rester au delà de son permis de travail. Ça peut aussi aider à obtenir un permis de travail temporaire par la suite si nécessaire.

  4. #3

    Messages
    12
    Likes reçus
    6
    OK merci pour la précision

    Je compte bien rester après mon PVT !

  5. #4

    Messages
    13
    Likes reçus
    0
    Salut, moi aussi je suis dans la même situation que toi benoît, je suis ingénieur en électronique et informatique industrielle option systèmes embarqués et je cherche aussi à partir au Canada. Mais je ne sais pas si dans ce domaine il y a beaucoup d'offres d'emplois , depuis le début que je cherche je n'ai pas vu spécialement d'offres correspondant à l'électronique et l'informatique embarquée.
    De plus je me pose aussi la question de savoir si des employeurs prendraient des ingénieurs pour une durée de un an ou moins (tout dépend quand est-ce que l'on trouve son job). Et moi aussi je suis parfois en période de doute , je me pose la question de savoir si ça vaut le coup que je lâche mon job d'ingé en france si au Québec ils prennent pas d'ingé faisant un PVT dans mon domaine .

    Est ce que depuis la dernière fois , tu as eu des infos en plus?

    Si quelqu'un connait des ingénieurs français ou québécois dans ce domaine qui travaillent au quebec,qui ont un retour d'expérience cela nous ferait beaucoup avancer.

    ++
    Anthony.

  6. #5

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    Alors je suis pas ingé en electro mais en méca moi.
    Personnellement, ici pour être ingé c'est un parcours du combattant, deja il faut être membre de l'ordre le plus souvent (et c relativement long et cher). De plus, ici tout marche par réseau, les offres d'emploi que tu vois sur internet ne represente que 15% ds offres d'emplois réelles.
    Si tu as un super boulot en France et que tu quittes tout pour tenté ta chance ici, sache que c'est difficile mais on peut y arrivé. A toi de voir quels sont tes objectifs.
    Moi je suis parti car je n'avais pas de boulot en France, mais je me rends compte que c'est relativement compliqué ici.

  7. #6

    Messages
    13
    Likes reçus
    0
    Slt rémy, merci pour tes infos, est ce que tu as déjà passé des entretiens là-bas? Est ce qu'ils sont plutôt réticent de prendre un ingénieur avec un PVT? Qu'est ce qui fait que cela est difficile de trouver un taf au québec mis à part l'OIQ? Est ce que la crise se ressent à montréal?

    merci pour tes réponses
    ++

  8. #7

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    Message de tonylee722
    Slt rémy, merci pour tes infos, est ce que tu as déjà passé des entretiens là-bas? Est ce qu'ils sont plutôt réticent de prendre un ingénieur avec un PVT? Qu'est ce qui fait que cela est difficile de trouver un taf au québec mis à part l'OIQ? Est ce que la crise se ressent à montréal?

    merci pour tes réponses
    ++
    J'ai pas encore eu d'entrevue mais ne dis pas que tu ne restes que pour un an ! Le problème pour trouver du taf ici c'est que tout marche par réseautage, les offres d'emploi représentent que 15% des offres réellement sur le marché, et comme en tant que français tu n'as pas de réseau ici, ben c'est ardue. Et oui la crise se fait ressentir à Montréal, clairement, même si ça reprends un peu.

  9. #8

    Messages
    12
    Likes reçus
    6
    Salut Remy merci pour les réponses.

    Est ce que tu as fais les démarches pour faire parti de l OIQ?
    Est ce que tu connais des ingénieurs qui ont trouvé un boulot d'ingé?
    Sinon qu'est ce que tu fais en attendant de trouver pour financer ta vie?
    Est ce que t'as trouvé un petit boulot?

    ...bon courage pour tes recherches.

  10. #9
    Avatar de bobal_511
    Thomas 9 ans

    Messages
    34
    Likes reçus
    2
    Bonjour à tous,

    Je suis d'accord avec tous les messages précèdents, le réseau est très important ici, surtout sans aucune expérience au Canada.

    J'ai fait toutes les démarches l'an passé et si notre école fait partie du CTI, c'est très simple, juste de la paperasse ... mais bon on est habitués avec les démarches d'immigration

    Le fait de faire partie de l'OIQ a un coût certain (plusieurs centaines de dollars pour l'inscription et la cotisation annuelle) donc il faut se poser la question si on n'est là que pour un PVT ...

    Donc pour développer son réseau, recherchez les anciens de votre école qui seraient éventuellement dans le coin, demandez leur des conseils ! Pour ma part ça m'a permis de me faire pas mal de contacts.
    Sinon il y a une association d'ingénieurs français qui s'appelle Francogénie et qui organise des 5 à 7 le premier Mercredi de chaque mois pour permettre aux ingés de se rencontrer, le prochain est le 2 décembre prochain je crois à l'Istori bar sur Sainte-Catherine Accueil | Francogénie

    Bon courage dans vos recherches !

    Message de benouaa
    Salut Remy merci pour les réponses.

    Est ce que tu as fais les démarches pour faire parti de l OIQ?
    Est ce que tu connais des ingénieurs qui ont trouvé un boulot d'ingé?
    Sinon qu'est ce que tu fais en attendant de trouver pour financer ta vie?
    Est ce que t'as trouvé un petit boulot?

    ...bon courage pour tes recherches.

  11. #10
    Avatar de caramel8
    Béatrice 36 ans

    Messages
    83
    Likes reçus
    35
    Salut !

    Je viens de finir mes études en école d'ingé généraliste (diplôme accrédité par la CTI) et je suis allée au mois d'octobre en voyage de prospection d'un mois à la recherche d'un boulot dans le génie civil à Montréal (j'aurais bien aimé un visa "jeunes pro"). Comme j'avais déjà activé pas mal mon réseau (INDISPENSABLE, avant de partir si possible), j'ai réussi à avoir quatre entretiens Ca n'a pas débouché malheureusement, faute d'ouvertures de postes en ce moment, mais ça s'est très bien passé à chaque fois. Cela dit, perso je compte rester plus que pour le PVT et c'est sûr que ça leur importe.

    Concernant l'OIQ, je suis allée à une séance d'info. Je n'avais pas mon diplôme sur moi mais ils m'ont dit que si ton diplôme est accrédité par la CTI, il n'y a pas d'exams (à moins peut-être que ton diplôme ait été délivré il y a trop longtemps, ce qui n'est pas mon cas).
    Pour ce qui est du coût, on peut trouver ça cher mais c'est le même prix pour un détenteur de diplôme CTI que pour un québécois (un canadien d'une autre province paie plus cher... et je vous parle pas des autres diplômes étrangers).

    Sachez aussi que vous pouvez très bien travailler comme ingé sans passer par l'OIQ, c'est juste que vous ne pourrez pas être totalement indépendant, il faudra faire vérifier votre boulot par un autre et donc c'est à discuter en entretien, toutes les boîtes ne sont pas disposées à accepter ça...

    Enfin,
    Message de denisd
    Petit détail, pour passer d'ingénieur junior à ingénieur, il faut effectivement 3 ans d'expérience professionnelle, mais heureusement l'expérience acquise avant l'inscription à l'OIQ peut être validée (ce qui fait qu'on est pas obligé de rester ingénieur junior 3 ans...)
    c'est vrai sauf qu'il ne faut pas oublier que dans les 3 ans, il faut au moins un an au Canada...

    Voila pour mon expérience, si ça peut servir...
    Bonne chance et ne partez pas découragés !

  12. #11

    Messages
    74
    Likes reçus
    5
    C'est tres intéressant ce qui est dit ici.

    Pour ma part je cherche aussi dans le dev embarqué. Je me suis motivé à venir car dans la liste des métiers considérés en pénurie, le développement embarqué en fait partie (=> VISA de travail fourni en 2 semaines)

    Cependant il est vrai que 100% des entretiens que j'ai passé, ont été pris par des contacts que j'avais pu avoir avant de partir. Rien via ce qu'on peut trouver sur le réseau.

    Je trouve ca curieux que le canada se déclare en pénurie de travailleurs dans un domaine, et qu'en fin de compte ce soit assez compliqué d'avancer.

    Mes conseils:
    -> venez avec des contacts sérieux
    -> le développement de couche haute propose bcp plus d'emplois
    -> Ici ya des emplois .NET a tout va (influence américaine de microsoft oblige)
    -> beaucoup d'emploi dans les jeux videos
    -> comme tous les pays en ce moment, le Canada ressent la crise. En temps de crise, les sociétés embauchent bcp moins, voir pas du tout. Ce qu'elles cherchent alors c'est des ingé capables d'occuper plusieurs responsabilités successives et différentes, des gars polyvalents. Je déconseille donc aux jeunes diplomés de chercher en ce moment. Ils veulent des gens d'expérience, voir des spécialistes.
    (et d'ailleurs leurs entretiens techniques s'adressent vraiment à des spécialistes)

    Pour ma part, c'est toujours in progress

    Bonne chance à tous

    Ah oui, et pour l'ordre des ingé, aucune société que j'ai rencontré pour travailler ne m'en a parler. A mon avis cest loin d'etre essentiel pour eux. Avec les ecole d'ingé françaises, nous sommes bien vus ici. Ils savent que ce sont de bonnes formations, et que les institutions francaises ont beaucoup d'histoire et sont solides.

    Pour ma part je vais me passer de l'ordre des ingé, j'ai l'impression que cest simplement un puis à thunes, et que meme des ingés du québec n'y souscrivent pas toujours
    Dernière modification par Mat ; 01/12/09 à 17:07.

  13. #12

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    Message de Coño
    Ah oui, et pour l'ordre des ingé, aucune société que j'ai rencontré pour travailler ne m'en a parler. A mon avis cest loin d'etre essentiel pour eux. Avec les ecole d'ingé françaises, nous sommes bien vus ici. Ils savent que ce sont de bonnes formations, et que les institutions francaises ont beaucoup d'histoire et sont solides.

    Pour ma part je vais me passer de l'ordre des ingé, j'ai l'impression que cest simplement un puis à thunes, et que meme des ingés du québec n'y souscrivent pas toujours
    Tous dépends quel type d'emploi en ingénierie tu effectues et surtout la taille de ta boite. Dans les grosses boites styles bombardier et autres, ils s'en foutent un peu car tu as toujours qq au dessus de toi qui valide ce que tu fais et celui qui valide doit etre membre de l'ordre (indispensable pour pouvoir signer les plans). Dans le domaine du génie civil par exemple, tu es souvent ammené à signer des plans de constructions, et la si tu n'es pas membre de l'ordre ben c'est même pas la peine.
    Donc c'est clair que si tu as de l'expérience et que tu cherches dans une grosse boites c'est pas vraiment la peine. Par conte si comme moi tu n'as pas énormément d'expériences, tu cherches aussi dans les petites boites et la franchement la même chose ressort -> être membre en règle de l'OIQ.

  14. #13

    Messages
    74
    Likes reçus
    5
    Tu as raison, ca depend du domaine d'ingéniérie. Dans le génie civil ca semble indispensable. En informatique beaucoup moins à mon avis.

    Peut etre que ca peut permettre de gagner plus...?

  15. #14
    Avatar de caramel8
    Béatrice 36 ans

    Messages
    83
    Likes reçus
    35
    oui je confirme, ça dépend vraiment du domaine : en génie civil c'est quasi-indispensable (j'ai pas croisé une seule offre d'emploi sur le Net qui le précisait pas) alors qu'en informatique, ils s'en foutent un peu (mon copain fait du développement de logiciel et est membre de l'OIQ mais c'est juste parce qu'il est québécois, sinon ça lui sert à RIEN dans son boulot en pratique !!)
    Pour le salaire, je pense que c'est plus lié au passage entre ingé junior et ingé mais à confirmer...

  16. #15

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    par conte un truc qui est très con, c'est que ceux qui reste que un an, on ne pourras être que ingé junior, et du coup obligation de faire valider par un ingé. Du coup, ça sert à rien en pratique mais c'est indispensable pour trouver un boulot !
    Après dans l'informatique je ne vois aucune utilité à être membre de l'ordre.

    PS : je viens de recevoir ma lettre, je suis enfin admis à l'OIQ, me reste plus qu'a payer

  17. #16
    Avatar de denisd
    Denis 39 ans

    Messages
    4 054
    Likes reçus
    1 185
    Message de erdremy
    PS : je viens de recevoir ma lettre, je suis enfin admis à l'OIQ, me reste plus qu'a payer
    Bah félicitations quand même
    Sache que les frais d'adhésion sont très souvent remboursés par les employeurs, et que sinon tu peux avoir le droit à un crédit d'impôt...

  18. #17
    Avatar de caramel8
    Béatrice 36 ans

    Messages
    83
    Likes reçus
    35
    Message de erdremy
    PS : je viens de recevoir ma lettre, je suis enfin admis à l'OIQ, me reste plus qu'a payer
    Bravo, cool pour toi
    moi je compte faire ça une fois sur place, ce sera moins compliqué (pas de photocopies certifiées conformes, pas de problème d'adresse etc...)

  19. #18

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    Message de caramel8
    Bravo, cool pour toi
    moi je compte faire ça une fois sur place, ce sera moins compliqué (pas de photocopies certifiées conformes, pas de problème d'adresse etc...)
    oulà grosse erreur ! Fait le directement de la France, moi j'ai fait ma demande le 1er juin et c'est que maintenant que je suis inscrit ...
    Et tu devras quand même faire certifié conforme tes documents et au canada c'est payant alors qu'en France c'est gratos ...

    Conseil : envoie tous les diplômes et relevé de notes que tu as. Moi si ça a mis autant de temps c'est qu'ils ont voulu mon DEUG, ma License, ma Maîtrise, mon diplôme d'ingé... avec à chaque fois les relevés de notes des années.

  20. #19
    Avatar de caramel8
    Béatrice 36 ans

    Messages
    83
    Likes reçus
    35
    Merci pour ta réponse
    en fait pour être allée à une séance d'info de l'OIQ en octobre, ils ont dit qu'ils viennent juste d'arriver au point où ils n'ont plus de retard dans le traitement des dossiers (ils peuvent donc traiter directement les dossiers qui arrivent au lieu de les laisser moisir).
    Pour les copies de diplômes, ils ont dit qu'il suffit d'apporter originaux + photocopies, ils gardent alors les photocopies. C'est à ce moment que je leur ai demandé comment faire si on est à l'étranger et la personne m'a dit que je pouvais aller en mairie pour faire certifier mes photocopies.
    Voilà, bon après ils m'ont peut-être raconté n'importe quoi mais la dame qui faisait la séance s'occupe aussi du traitement des dossiers...
    Bon perso, ça ne m'arrange pas sécialement de faire tout certifier : j'ai fait un semestre Erasmus en Allemagne, il faut donc aller à l'ambassade d'Allemagne pour faire certifier mes notes pour cette période (la mairie ne certifiera que des docs français) :naze:
    Quoi qu'il en soit, mon problème n°1 reste l'adresse, vu que je pars le 14 janvier...

    Edit : Je viens de vérifier dans la doc pour la demande de permis : il n'est fait mention nulle part de copies certifiées...
    Dernière modification par caramel8 ; 02/12/09 à 00:50.

  21. #20

    Messages
    162
    Likes reçus
    55
    Message de caramel8
    Merci pour ta réponse
    en fait pour être allée à une séance d'info en octobre, ils ont dit qu'ils viennent juste d'arriver au point où ils n'ont plus de retard dans le traitement des dossiers (ils peuvent donc traiter directement les dossiers qui arrivent au lieu de les laisser moisir).
    Pour les copies de diplômes, ils ont dit qu'il suffit d'apporter originaux + photocopies, ils gardent alors les photocopies. C'est à ce moment que je leur ai demandé comment faire si on est à l'étranger et la personne m'a dit que je pouvais aller en mairie pour faire certifier mes photocopies.
    Voilà, bon après ils m'ont peut-être raconté n'importe quoi mais la dame qui faisait la séance s'occupe aussi du traitement des dossiers...
    Quoi qu'il en soit, mon problème n°1 reste l'adresse, vu que je pars le 14 janvier...
    ah oki ! Ben fait le comme tu le sens. Pour l'adresse c'est pas un problème, moi j'ai mis mon adresse en France et dès que je suis arrivé à Montréal, je suis aller les voirs et j'ai changer l'adresse.

Page 1 sur 2 12