1. #1
    Avatar de Tsubaya
    Jordan 37 ans

    Messages
    17
    Likes reçus
    4
    Bonjour à tous,

    Je vais partir d'ici deux mois en nouvelle Zelande avec pour but de me découvrir, d'oublier la vie urbaine de Londres, le stress du boulot (Je suis cuisinier), profiter de la vie à l'état pur, retrouver des plaisirs simple comme la vue d'un magnifique panorama. C'est important pour moi, et pour mon futur

    Bref, ceci étant c'est bien joli de vouloir tout ça mais c'est facile à dire mais pas à faire. Alors mon but serai, de faire la traversé de la nouvelle zelande en quelques mois, du Nord ( Auckland au sud ( disons Queenstown pour commencer peut être une meilleur ville a voir dans le sud ?) à pied, en stop ( je n'ai pas le permis) en passant par les petites route. En dépensant le moins possible. Ceci étant, c'est la première fois que je vais faire cela. Et ça fais peur.

    Donc déjà, pour le camping sauvage, est-ce autoriser ?

    Si oui :

    - quel sont les secrets pour dormir tranquillement sans avoir la peur de se faire agresser ?
    - Comment savoir si c'est un bon spot ? Puis-je faire un feu ?
    - Quel est l’équipement recommandé minimum ?

    Si non :

    - Quels sont mes choix restant ?
    - même question pour l’équipement si je choisis de faire des Great Walk ou des randonner en groupe ?


    Pour les randonner :

    - S’équiper bien, c'est quoi ? chaussures ? vêtement ? combien de kilo maximum dans le sac à dos et que mettre dedans ? kit de survie nécessaire ? GPS (je pense avoir un iPhone mais peut être la connection sera tellement merdique que cela ne servira a rien ? Je ne pense pas être capable d'utiliser une map pour la première fois, mais d'essayer tout de même)
    - la bouffe, comment la prévoir sur plusieurs jours sachant qu'on ne retrouvera peut être pas de civilisation avant un moment ?
    - comment prévoir une journée, savoir ce jauger, prévoir; quand et ou s’arrêter pour camper ?

    L'argent :

    Combien prendre sur soi ? Faut-il prendre genre 1000 dollars et mettre le reste a la banque et partir comme ça ?
    - Pour les objet de valeur

    Je pense avoir 1000 questions encore, désolé pour le bombardement, j'ai farfouiller un peu le forum trouver quelques réponses mais pas toutes et je suis sur d'avoir loupé des topics similaire, et je m'en excuse d'avance. Et de même si j'ouvre une discussion dans la mauvaise section

    Je souhaite vraiment prendre mon courage a deux mains, vaincre cet peur que tout le monde doit avoir quand on par seul en montagne, et camper dans la nature. C'est quelque chose qui me tiens à coeur, mais je tiens vraiment a avoir des conseils de pro avant. Mon but sur le long terme serait de faire ça dans plusieurs pays mais il me semble que la NZ parait être une bonne première fois. Je veux me lâcher et vivre !

    Merci de votre futur aide ! je suis preneur de tout conseil tant que ce n'est pas pour me démoraliser lol


    PS: Je profite aussi de ce topic, c'est on jamais, si quelqu'un d’expérimenter voudrait faire ce genre de voyage avec moi, je suis ouvert à toutes propositions !

    Cheers !

    Jordan.

  2. #2
    Avatar de Damien HB
    Damien 35 ans

    Messages
    43
    Likes reçus
    45
    Oula je crois que tu as trop regardé Into The wild toi

    Tout d'abord, il faut savoir que la Nouvelle Zélande, est le pays du randonneur par excellence et donc que tout est prévu à cet éffet.
    Mais cela veut dire également, que victime de son succès, elle a du mettre en place certaines règles.

    La 1ere concerne le camping sauvage. Globalement il est toléré, mais de moins en moins avec des campervans, si tu voyages seul à pied, cela devrait être possible mais à moins de vouloir faire l'hermite, je te conseillerais plus de te poser dans des campins du Department of Conservation (campings basiques, la plupart du temps avec uniquement un abri, des toilettes, parfois un robinet, et rarement des douches froides, encore plus rarement chaudes).

    Tu peux trouver des informations sur toutes les randonnées, les endroits où tu peux trouver ces campings, ce que tu peux faire et ne pas faire sur ce site du D.O.C. : Department of Conservation

    A savoir que si tu campes sauvage, il reste des règles basiques telle que :
    - reprends tes déchets avant ton départ
    - ne laisse aucune trace de ton passage
    - demande au fermier si tu peux camper sur ces terres avant de t'installer, sous réserve d'avoir des mauvaises surprises, un mauvais accueil ou tout simplement de ternir l'image des touristes
    - si tu chies dehors, tu fais un trou avant. ça peut paraitre stupide, mais vu le nombre de touristes, ça deviendrait l'enfer sinon et c'est une des raisons pour laquelle il réduise de plus en plus la possibilité de faire du camping sauvage avec des campervans.

    Pour ce qui est de tes tracas sur l'argent, les bêtes sauvages et les agressions extérieures en NZ, faut savoir que c'est un des pays les plus sécurisant, que cependant cela n'empêche pas des règles de précautions surtout si tu voyages seul : pas trop de liquide sur soi et pas d'objets qui peuvent attirer la convoitise si tu fais du stop. Rester sur ses gardes en stop, c'est facile, tu feras souvent de super rencontres mais tu pourras aussi tomber sur des mecs un peu chelou. Pour le feu, ça dépend! Suivant la saison, et les précipitations, il arrive que tout feu soit banni d'un parc national pour éviter tout risque d'incendie, qui serait fatal à ces paysages de rêves! Cela peut même arriver dans les fjords, région réputé la plus pluvieuse de NZ avec 300 jours de précipitations / an! Si si je vous assure!!! Donc se renseigner dans les DOC ou i-Site, ou tu pourras trouver des indications sur les panneaux dédiés au bord de la route (indicateurs de risque d'incendie, genre ça : [img]Nouvelle+Zélande+(323).JPG[/img]

    Par contre, il n'y a pas de bestioles dangereuses, donc pas de soucis à dormir en tente ou même à la belle étoile (Ah si j'oubliais ... les sandflies, mais ça t'en entendras très rapidement parler, je te laisserais le bonheur de découvrir ça sur place). :P

    Pour voyager oublie ton iPhone, il te sers à rien, c'est pas la jungle mais ça capte plus ou moins bien et il n'est pas rare de faire 100kms sans capter. De plus en admettant que tu captes, les coûts de connexion réduiraient à néant ton budget en moins de temps qu'il ne faut pour le dire! Et puis merde quoi, voyager avec un iPhone en NZ, on a vu mieux non ?

    Résultat, quand t'arrives, tu vas chez ton petit libraire du coin et tu prends ça : Kiwimaps: Feature Map
    C'est la carte de tout bon voyageur qui se respecte et tu pourras y trouver toutes les routes (gravel roads et vraies routes) qui parcourent le pays. Idéal pour faire du stop et avoir une vision globale de la nouvelle zélande. De plus tous les points d'intérets sont marqués et depuis la dernière édition une grande partie des campings du D.O.C. sont également indiqués. Après si tu es vraiment en forme et dans le délire rando de A à Z, je te conseille de jeter un oeil sur le site du DOC, il y a me semble t'il un chemin de randonnée qui traverse les 2 îles du nord au sud, avec probablement des refuges tout le long.

    Dans ce cas, petit interlude bon plan, tu peux te procurer un pass de 6 mois qui coute environ 90$ et qui te permet de dormir dans la grande majorité des refuges du DOC, c'est à dire une pelleté, pour un coût de 0$. Oui tu as bien lu 0$ pendant 6 mois*!

    * CONDITIONS GENERALES de vente : ne convient pas aux Great Walks durant la pleine saison (ça tombe bien c'est blindé, elles ont beaucoup plus de charme hors saison) et pour un ensemble de refuges privés ou à succès, dont la liste est fournie lors de l'adhésion.

    Bon venons en à l'équipement ! Tout dépend si tu veux trimer ou que ça reste un petit trip plaisir !
    Tu veux trimer comme un malade et pleurer au bout de la 1ere journée : prends les chaussures de randonnées de Tata Suzette, une légende familiale dit qu'elle a fait le Mont Blanc avec, et même si elle fait du 42 et toi du 44 ça devrait le faire, on limite les coûts!

    NON ! Une bonne paire de pompe, c'est la base, idéalement que t'ai déjà testé avant la 1ere grosse randonnée, ça évite les surprises ampoules ! Ceci dit une paire de Salomon neuve achetée sur place ne m'a jamais fait mal aux pieds, même neuve comme quoi ... Il peut y avoir de bonne surprise!

    Ensuite le sac ! La base, surtout si tu portes tout ton matos sur toi, telle une tortue! Bref un truc de qualité, adapté à ta morphologie et BIEN REGLE / AJUSTE, indispensable pour éviter le mal de dos au bout de 2 heures de marche !! Si tu veux avoir un rythme de lièvre, va falloir voyager léger ! Alors adieu ton doudou petit poney magique que mère grand t'as offert qui pèse 3 tonnes ou encore ta carte FNAC ! Ici ça sert à rien !

    - de la bouffe (légère, c'est à dire sans eau! Riz, pates, fruits secs restent les élements de base !
    Pour la sauce, du concentré de tomate ou du thon en boite avec de la sauce dedans (tomate, huile d'olive etc. permettent d'aromatiser les repas sans porter 500g de sauce tomate + le bocal en verre qui te suivra jusqu'à la prochaine poubelle, c'est à dire à la fin de la rando) Penser donc à éliminer un max de déchets avant de partir en rando. La plupart des refuges n'ont pas de poubelles, donc le bon sens oblige a les trimballer pendant toute la rando

    - des fringues ! Alors ça, chacun son truc! La base ce sont des fringues qui respirent et qui sèchent vite pour éviter d'enfiler des fringues mouillés au réveil avant une journée de marche (ceci a le don d'affecter cruellement la motivation des troupes )
    Le top de la mode kiwi : un short de surf au dessus d'un bas thermolactyl (si possible à rayure en mode bécassine, se trouve dans tous les macpac / kathmandu!!!!) avec un haut respirant, testé et approuvé !
    ça sert à rien d'en prendre trop, y a pas encore de défilé de mode sur les tracks, quoique certains voyageurs nordiques aiment afficher leur vestes Northface, ou Kathmandu Goretex, au prix d'un demi SMIC!!!! Comment ça je suis jaloux... Bref en bon français tu arboreras avec fierté ta veste Quechua! Vivi il existe des vêtements techniques à moins d'un demi SMIC! Tu seras moins dégouté, quand tu l'oublieras complètement pompète en sortant du bar avec tes autres potes les voyageurs rencontrés sur la randonnée ! Mais je m'égare ...

    - un Opinel ! C'est bien, c'est so French! et indispensable en toute situation, aussi bien pour étaler le faux fromage sur le pain, que pour réaliser ton outillage MAc Gyver

    - De quoi faire la bouffe (réchaud, mini casseroles / couverts etc.)

    - une trousse à pharmacie avec la base : Paracetamol, medoc pour les maux de ventre / chiasse / vomissements, niflugel et biafine.

    - si vraiment tu t'aventures sur des tracks en Hiver, avec risques d'avalanches (genre Kepler Track en hiver, Milford Track hors saison) ou un peu tendu (genre Dusky Track, le track un peu challenge !), une balise de localisation sera pas de trop! Tu pourras en trouver à la station service de TE Anau pour toutes les randos dans le fjordland) sinon demande aux DOC Center.

    - un Duvet qui va bien, adapté à la saison pendant laquelle tu voyageras! Cad en hiver si tu comptes faire de la rando, l'hiver dans les régions froides comme l'Otago ou le Fjordland, la température descend aux alentours de 0 à 5 degré dans les dortoirs des refuges, par contre l'été tu peux atteindre les 30 degrés aux mêmes endroits, donc inutile de dire que le même duvet ne conviendra surement pas parfaitement aux 2 situations

    Bref un tas de trucs, j'en oublie surement, mais ne pas trop se charger, ou louer un âne ! Chacun a son seuil de poids limite, mais sache que tous les kilos au dessus de 10 se sentent et que dépasser 14 kilos commence à sérieusement se sentir sur les épaules. Plus tu voyageras léger, moins tu auras besoin d'énergie pour porter ton poids, moins tu trimeras et plus vite tu iras!

    Bref je me suis un petit peu étalé , si tu as d'autres questions hésite pas, je crois que je suis en grosse rechute de la NZ, il faut que j'arrête de consulter ce site, c'est pas bon pour mon moral


  3. #3
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 890
    Likes reçus
    9 697
    Message de Tsubaya
    Bonjour à tous,

    Je vais partir d'ici deux mois en nouvelle Zelande avec pour but de me découvrir, d'oublier la vie urbaine de Londres, le stress du boulot (Je suis cuisinier), profiter de la vie à l'état pur, retrouver des plaisirs simple comme la vue d'un magnifique panorama. C'est important pour moi, et pour mon futur
    Oh Jordan, mais tu poses trop de questions et elles n'ont pas grand chose à voir les unes avec les autres.
    Première chose : je ne suis pas une pro, mais j'ai eu l'occasion de tester la randonnée de plusieurs jours et à plusieurs reprises lors de mon séjour en NZ.

    Le camping sauvage : Mouai, ça n'est pas vraiment le meilleur truc à faire... La plupart du temps, ça n'est pas autorisé (même si c'est parfois toléré, le problème, c'est que tu ne sais pas où).
    Perso, je me suis prise 200 dollars d'amende pour du camping sauvage, ça fait toujours un peu mal. Des potes à moi s'en sont aussi prise une, mais eux, c'était pour dormir dans leur voiture à Queenstown (apparemment, ils sont un peu fous avec ça là-bas).

    Quelles autres solutions : une des trucs que la Nouvelle-Zélande fait de mieux : les DOC (Department Of Conservation) campsite. Pratiquement partout dans le pays, il est possible de trouver des terrain gérés par le DOC (un ministère en gros) qui te permettent de camper légalement sans avoir à débourser beaucoup beaucoup de sous comme dans les Holiday Park ou les camping privés.

    Les DOC campsite sont gérés par le DOC (ou quelqu'un en a la gestion) : ils sont parfois gratuit, souvent payant (ex : 6 dollars par personne), ont tout le temps des toilettes à dispo (toilettes sèches mais propres le plus souvent). Quand tu vas dans des prix plus élevés (10-12 dollars par personne, mais ça n'est pas beaucoup pour un camping en Nouvelle-Zélande !), tu peux trouver une petite cuisine, un abri pour faire la bouffe.
    Le paiement des DOC campsite repose la plupart du temps sur l'honnêteté des gens (moins en haut saison où il y a un gardien). Il y a des honesty box à l'entrée : tu récupère un papier et une enveloppe, tu marques des infos te concernant, tu mets une partie du papier dans l'enveloppe avec de l'argent et tu le mets dans une petite boîte fermée. L'autre bout de papier, tu l'attaches à ta tente ou à ta bagnole. En cas de contrôle par quelqu'un du DOC, il peut vérifier qui a payé, et qui n'a pas payé.

    Les DOC campsite sont dissiminés dans tout le pays, mais ils ont un gros désavantage : ils sont la plupart du temps très isolés. Du coup, ils ne sont pas hyper accessibles pour quelqu'un qui serait à pied ou en stop...
    Le stop marche plutôt bien en NZ, mais bon, c'est un peu compliqué de rejoindre un DOC campsite via ce moyen d'y aller.

    J'avais rencontré un Tchèque (que mon homme et moi avions pris en stop) qui trouvait du travail et des logements en faisant du stop (bon, ça n'était pas non plus tous les 4 matins que ça lui arrivait). En discutant avec le conducteur, il lui disait qu'il connaissait quelqu'un qui cherchait un employé ou qu'il avait un service à lui demander en échange d'un toit. Bon, c'était parfois un peu ghetto mais il a beaucop aimé.

    Ensuite, rien ne t'empêche de rencontrer des gens, d'acheter une voiture à plusieurs et de faire un deal du genre "je m'occupe de la bouffe et de la vaisselle, de planter la tente, et toi, tu t'occupes de conduire". L'essence, que vous partagerez pourra coûter cher mais vous aurez la possibilité de passer par les petites routes et être plutôt libre.

    L'équipement minimum pour camper : une tente, un réchaut, un briquet, une casserolle/popote, une cuillère/fourchette/couteau suisse, une lampe de poche (frontale c'est mieux) , un bon duvet et un petit matelas en mousse (sinon, tu risques d'avoir un peu mal...) : en somme, le matos des campeurs qui doivent porter leur matériel.

    Pour les Great Walks (ou la plupart des randos de plusieurs jours), il y a souvent des camping sur le chemin ou des hut, c'est à dire des maisons où tu trouves souvent un réchaud, de l'eau potable, des toilettes et des lits superposés où tu peux passer la nuit. Elles sont payantes mais si tu aimes vraiment la rando, tu peux acheter une hut pass pour plusieurs mois et avoir accès aux hut de façon illimitée (attention, pas celle des Great Walks, surtout en été). Sinon, il y a des prix individuels par nuit. Pareil que dans les DOC campsite (les hut sont aussi gérées par le DOC), cela repose sur l'honnêté des gens. Il y a une petite boite à l'entrée pour payer ta cotisation. En haute saison et sur les randos populaires, les gens du DOC passent régulièrement pour contrôler que tout le monde ait payer (tu payes pour l'entretien de la hut en gros), voir ils sont dans la hut en permanence.
    Il y a aussi des campings

    Pour les randonnées : déjà, il vaut quand même mieux éviter de partir tout seul ! Quand tu es un peu expérimenté, tu peux le faire, mais bon, c'est quand même mieux d'être à plusieurs en cas de souci. Si tu pars seul ou même en groupe, tu dois toujours prévenir quelqu'un de ton itinéraire (un ami que tu as rencontré ou autre) et lui donner ton itinéraire et le nombre de jours que tu prévois. Tu dois aussi lui dire à partir de combien de temps sans nouvelle de toi, il vaut mieux qu'il alerte les secours. En effet, en rando, tu n'as en général aucun réseau pour appeler les secours toi-même.
    Dans certains coins, le DOC (décidémment, il est vachement bien ce doc) te demande même de venir donner ton itinéraire et ce que tu prévois de faire dans les ISite, des lieux que tu découvriras très vite en Nouvelle-Zélande si tu veux voir un peu les régions (ce sont des sortes d'office du tourisme avec plein d'informations sur les randos). Au Mont Cook par exemple, tu dois venir donner ton itinéraire. Tous les soirs, les gens du DOC appellent les hut du Mont Cook NAtional Park (oui, il y a plein de hut dedans) pour établir qui est présent, qui ne l'est pas, et si peut-être il faut envoyer des secours. C'est de la haute montagne et il y a pas mal de morts chaques années. Dans presque toutes les hut dans les randos, tu as d'ailleurs des carnets où tu peux inscrire les chemins que tu comptes faire. Si tu as disparu, les gens du DOC consulteront les cahiers pour voir où tu étais la dernière fois et quel était le chemin que tu comptais prendre pour essayer de te retrouver.

    Tu as dans certains quoi des appareils qui te permettent d'appeler les secours en cas de souci. Tu les loues mais je ne me rappelle plus du nom (je crois que ça commence par B).

    Pour la bouffe : tu t'organises en fait. Tu prépares bien la randonnées, tu prend des trucs qui tiennent au corps, mais qui ne sont pas trop lourds à porter et tu prévois une journée de nourriture en plus. Quand tu pars en randonnée, tu es censé savoir combien de temps cela va mettre à peu près pour effectuer la rando. Pour pratiquement toutes les randonnées, il existe des petits livrets ou des documents accessibles dans les ISite qui te disent combien de temps environ tu vas mettre pour rejoindre tel ou tel point de ta rando.
    Les huts sont généralement placées de manière stratégiques pour que tu arrives avant la nuit (enfin, ne pars pas à 17h00 quand on t'annonce 6h de marche pour rejoindre la première hut). C'est hyper bien organisé.

    Pour la tune : Mais qu'est-ce que tu vas bien pouvoir faire avec 1000 dollars sur toi quand tu vas marcher pendant des heures et que tu ne vas pas voir un commerce pendant 3 jours ??? Tu prends un peu de cash (je me souviens que sur une rando, il y avait un café à côté d'une hut), mais genre 20 dollars pas plus. Le reste, bah il est sur ton compte bancaire que tu as ouvert à ton arrivée en Nouvelle-Zélande. Et tes objets de valeur, bah tu essayes de les laisser quelque part avant ta rando (je ne te recommande vraiment pas d'embarquer par exemple ton ordinateur portable en randonnée : c'est TRES lourd après plusieurs heures de marche avec un sac déjà rempli de plein de trucs. Les gens en bagnoles laisseront leurs objets (bien dissimulés quand même) dans leur voiture en espérant que les carreaux n'auront pas été cassés tandis que les "piétons" laisseront plutôt leurs affaires dans une auberge de jeunesse où ils auront passé la nuit avant par exemple... ou chez eux.

    Pour l'équipement : des chaussures de rando (ça dépend ensuite de ce que tu vas faire comme randonnée) : moyenne randonnée, haute montagne, crampons, neige... ça dépend vraiment. Souvent, il est possible de louer du matos dans les villes à côté des lieux de randonnées... c'est parfois plus pratique que d'acheter des trucs dont tu ne te serviras qu'une fois.
    Moi, j'avais des chaussures de moyenne randonnée : pas des gros trucs qui m'auraient été parfois utiles, mais des trucs légers et surtout ETANCHES (il pleut souvent!) et surtout adaptées pour faire de la randonnée qui n'était pas non plus de l'alpinisme et qui n'étaient pas trop trop hard.
    Si tu vas en hut, prévois de prendre avec toi des tongs : tu devras enlever tes chaussures à l'entrée de la hut et c'est pas top d'être en chaussette.
    Prévois aussi un réchaud (sauf quand il est clairement dit qu'il y a du matos pour chauffer comme des plaques). Il y a souvent des poeles dans les hut où tu peux faire chauffer ton eau pour faire des pâtes, mais ça ne la fait pas vraiment bouillir - Le poele sert à ne pas perdre tout le gaz de ta petite bouteille de gaz qui doit tenir quelques jours. Une fois l'eau réchauffée, tu peux utiliser ton propre réchaud.
    Prévois des vêtements de rechange : le temps varie beaucoup en Nouvelle-Zélande, et ce, tout au long de l'année. Il est même possible de te retrouver à certains endroits (plutôt en hauteur quand même) sous la neige alors que c'est l'été. Tu peux aussi furieusement être mouillé. Et si tu ne veux pas chopper la crève, il vaut mieux avoir des vêtements de rechange. Il faut aussi prévoir des vêtements chauds au cas où la température baisserait d'un coup.
    Evite le superflus mais ne néglige pas des trucs essentiels. Ton sac doit être rempli efficacement mais pas trop lourd.
    Prévois un sac poubelle où tu mets tes affaires dans ton sac : en cas de pluie, ils seront maintenus au sec
    Prévois un autre sac plastique dans lequel tu mettras tes déchets (on ne laisse rien sur place, on remballe tout !)

    Un autre truc : si tu aimes camper et tout : tu n'es pas obligé de faire toute une rando. Tu peux aller jusqu'à la première hut ou le premier camping sur la rando, y passer la nuit et revenir le lendemain. Pas mal de kiwis font ça, en particulier dans les huts parce que l'ambiance y est plutôt sympa.

    Je vais maintenant te faire découvrir le Saint Graal qui contient des informations bien mieux expliquées que les miennes en fait : Department of Conservation

    Campsites by region - camping on conservation land: Places to stay => Les DOC campsites par région. Tu pourras voir où il y en a et quelles sont les options qu'ils proposent. A ton arrivée en Nouvelle-Zélande, file dans le ISite le plus proche de chez toi pour te procurer gratuitement 2 petits livrets : l'un sur les DOC campsite de l'île du Sud et l'autre sur celui de l'île du Nord. Ces livrets sont aussi téléchargeables dans le menu en haut à droite du lien - Conservation Site Brochures"
    Backcountry huts by region: Places to stay => Le lien vers les huts pour voir comment cela fonctionne. Regardes bien les "Publications" dans le menu à droite qui devraient te faire comprendre plein de trucs.
    Safety: Plan and prepare => La page sur les réflexes de sécurité à avoir en rando : il y a très peu de chances que tu te fasses agresser pendant une rando (les kiwis sont plutôt cools...). En revanche, les risques naturels sont importants et il y a pas mal de morts et de disparitions chaque années de gens qui ne prennent pas leurs précautions. Lis cette page et les liens qui y sont rattachés, c'est très important !
    Recreation facilities and services: Plan and prepare => Des présentations sur les huts, les campsite et les tacks en général.
    Wildfires: Safety => Sur le fait de faire des feux (c'est très très très souvent interdit)
    Plan and prepare: Parks and recreation => Plein d'informations pratiques à lire
    National parks: Map of New Zealand: Parks and recreation => Des infos sur les parcs nationaux, ce qu'il y a à faire, les randonnées à y faire, les cartes des randos...
    Planning a trip in the backcountry?: Safety publications => Le titre parle de lui-même, je pense que cette publication te sera très très utile !

    Au fait, dans les villes les plus au Sud, tu as Invercargill et même Bluff. Au Sud de ça, tu as Stewart Island, une île très sauvage où tu auras la seule chance de voir un kiwi de jour.

    Pour terminer, 4 réflexes que tu devrais à chaque fois suivre :
    - Aller au ISite le plus près de la randonnée que tu souhaites faire : tu y trouveras des infos, des conseils et les prévisions météo pour les prochains jours (TRES IMPORTANT) pour savoir s'il vaut mieux y aller ou pas. Tu as aussi moyen de payer ta hut là-bas (parfois, c'est même la seule façon de faire
    - Evite de partir seul, mais dans tous tous tous les cas : Préviens des gens (de préférence en Nouvelle-Zélande) de l'itinéraire de ta randonnée et du nombre de jours que tu prévois de faire.
    - Connaît tes limites : si tu débutes: commences par des trucs cools, sans trop de dénivelé (il y a moyen de faire plein de rando sans aller se perdre dans la montagne et se mettre inutilement en danger). Fait des randos d'une journée, puis de deux jours ensuite. Ne va pas directement entreprendre une randonnée de 5 jours alors que tu ne sais pas du tout comment ça se passe, comment tu vis le poids de ton sac ou autre.
    - Tout ce que tu emportes avec toi : tu le rammène : les déchets que tu créés, tu les rapportes : es emballages, les plastiques... tu vas devoir porter tes déchets avec toi jusqu'à la fin de la rando !


  4. #4
    Avatar de Damien HB
    Damien 35 ans

    Messages
    43
    Likes reçus
    45
    Message de Marie
    Tu as dans certains quoi des appareils qui te permettent d'appeler les secours en cas de souci. Tu les loues mais je ne me rappelle plus du nom (je crois que ça commence par B).
    Beacon Locator !

    A noter que tu peux louer également le matos de rando pour éviter d'avoir à tout acheter. A Te-Anau, départ proche de nombreuses randos (Milford, Kepler, Routeburn, Hollyford, Dusky etc.), tu peux tout louer ! De la parka,, aux lunettes de soleil, en passant par les guêtres (indispensables en hiver) jusqu'à aux crampons / piolets et matos de cuisine en rando!
    En plus la nana est une passionnée de rando et t'expliquera volontiers les trucs à savoir!


  5. #5
    Avatar de Tsubaya
    Jordan 37 ans

    Messages
    17
    Likes reçus
    4
    Wow !

    Je n'en attendais pas autant, je suis très impressionné ! Merci énormément d'avoir pris un bout de votre temps pour m'expliquer en détails, et grâce à cela, je pense pouvoir me préparer avec confiance. Et même d'autres personne qui souhaiterais savoir comment bien ce préparer pour faire ce genre de périple.

    Et non je ne suis pas un si grand fan de Into the wild, mais tu sais parfois, on a vraiment besoin de ce trouver, de savoir de quoi on es capable, d'une façon ou d'une autre. C'est con et pas simple à décrire mais j'ai vraiment envie de le faire. Bien sur, comme je l'ai dis j'ai zéro expérience dans ce domaine la donc je vais suivre vos conseils à la lettre, petite randonné first, puis petit à petit une fois les habitudes et que je me connaîtrais mieux, j'augmenterais.

    J'avais effectivement entendu parler de c'est DOC, et la première chose que je ferais une fois à Auckland, c'est d'aller dans un de c'est centre voir qu'elle serait la meilleur façon de traverser le pays à pied, hitch hiking et autres. Rien que faire cela sera une prouesse pour moi haha

    Prendre le pass pour 6 mois me parait être une très bonne idée, et pas si coûteuse vu que je ne sais pas combien de temps non plus je vais faire ça. Qui sais ce qu'il peut arriver ?

    L'iphone je l'ai déjà, et je pensais m'en servir déjà en tant que caméra, faire quelques vidéos sympas pour les souvenirs, avec quelques batterie sup et un stabilisateur et j'ai même trouver un réchaud qui recharge les iphones lol. Mais j'avoue que l'idée de ce couper de tout aussi est intéressante... Autant tenter le truc à 100%.

    Et d'ailleurs, je n'ai pour le moment aucun équipement de rando, des vêtement à la tente, vaut mieux investir en France ou NZ niveau prix ? (Et ouais j'aime bien la marque Quechua ) Une bonne boutique sur Auckland peut-être ?


    En tout cas, un très grand merci à vous deux, je n'en attendais pas autant ! J'ai tellement hâte d'y être !

    Je sais que je vais avoir encore quelques questions, je vais commencer à faire un plan et une liste de voyage.

    Cheers !

    Jordan.

  6. #6
    Avatar de Damien HB
    Damien 35 ans

    Messages
    43
    Likes reçus
    45
    Message de Tsubaya

    L'iphone je l'ai déjà, et je pensais m'en servir déjà en tant que caméra, faire quelques vidéos sympas pour les souvenirs, avec quelques batterie sup et un stabilisateur et j'ai même trouver un réchaud qui recharge les iphones lol. Mais j'avoue que l'idée de ce couper de tout aussi est intéressante... Autant tenter le truc à 100%.

    Et d'ailleurs, je n'ai pour le moment aucun équipement de rando, des vêtement à la tente, vaut mieux investir en France ou NZ niveau prix ? (Et ouais j'aime bien la marque Quechua ) Une bonne boutique sur Auckland peut-être ?
    Pour ce qui est de l'iPhone, ça peut toujours être cool pour la musique, et les photos, MAIS
    - pense à le débloquer avant de partir si ce n'est pas fait, sinon tu pourras pas utiliser ta SIM NZ
    - l'iPhone ne survivra pas forcément à ton rythme de backpacker, le mien pourra te le confirmer
    L'humidité, les chocs feront que l'usure en sera accéléré et il y a une grande chance qu'une pièce te lâche avant la fin de ton trip si tu vadrouilles un peu en mode roots
    - Pense donc à faire des sauvegardes avant de partir de tes données et s'il s'agit d'un iPhone 4 ou plus récent, tu ne pourras pas utiliser la SIM que tu as vaillamment découpé pour mettre dans ta perle technologique, dans la bouse qui fera parfaitement son rôle de téléphone, et qui "O miracle" a une batterie qui dure une semaine (ça existe encore ça ?)
    (bien utile quand tu te rendras compte que l'électricité en vadrouille est une chose précieuse !)

    Pour ce qui est du matos de rando, tu trouveras pas un aussi bon rapport qualité / prix que Quechua, malgré les soldes monstrueuses que font Kathmandu qui te feraient passer une doudoune à 200$ (au lieu de 430$) pour l'affaire du siècle

    Bref, une veste 3 en 1 Quechua, avec l'équivalent Gore-Tex (me souvient plus de la norme Quechua) pour commencer. Et ensuite réfléchis bien à ce que tu veux faire là bas pour t'équiper en conséquence!

    Une tente basique 3 places coutent environ 120$ par exemple (hormis celles à the Warehouse mais c'est du masochisme à la 1ere pluie). Et la qualité est pas top. Au bout de 2 mois d'utilisation, trous dans la toile, arches cassés, bâche de fond trouée aux coins etc.

  7. #7
    Avatar de Cedric
    Cedric

    Messages
    2 897
    Likes reçus
    2 546
    Message de Tsubaya
    Et d'ailleurs, je n'ai pour le moment aucun équipement de rando, des vêtement à la tente, vaut mieux investir en France ou NZ niveau prix ? (Et ouais j'aime bien la marque Quechua ) Une bonne boutique sur Auckland peut-être ?
    Pour plus d'infos très ciblées : https://pvtistes.net/forum/divers/49...duvet-etc.html et https://pvtistes.net/forum/preparati...randonnee.html

    PS: Le matériel coûte très cher en NZ...


  8. #8
    Avatar de Tsubaya
    Jordan 37 ans

    Messages
    17
    Likes reçus
    4
    Merci pour les liens Cedric et pour les informations complémentaire Damien, jme tate quand meme pour l'iphone, car sinon j'ai que mon Reflex 450D Canon (sans vidéo ) qui me parait trop gros pour ce genre d'aventure.

    Je vais certainement acheter le max en France à décathlon ou un truc dans le genre alors. Mais le gros comme la tente ou le duvet sur place.

  9. #9
    Avatar de MrPaco
    françois 34 ans

    Messages
    77
    Likes reçus
    23
    l'appareil photo c'est un plus, mais quand même, c'est mieux d'avoir ses propres photos, et de qualité que celles de google ! Enfin c'est mon avis. Moi je pars avec mon D3100, et même si je perds de la place, je pense que je serai bien content de pouvoir immortaliser plein de moments une fois là bas !

  10. #10
    Avatar de Damien HB
    Damien 35 ans

    Messages
    43
    Likes reçus
    45
    euh sincèrement ce serait dommage de compter prendre uniquement des photos / vidéo avec un iPhone dans un pays si magnifique!!!
    Pour les vidéos, ça semble un bon compromis mais pour les photos tu risques de le regretter.

    Un bon compact me semble la base, après un réflex, c'est un choix, à toi de voir si tu es assez passionné pour ce type de matos photo, car c'est clair qu'en rando c'est un sacré poids. Mais pour l'avoir fait, je ne regrette absolument pas car dans certaines conditions, c'est clairement l'idéal (Couchers de soleil ou encore nuit de pleine lune!)

    2 exemples pour te convaincre (en qualité réduite) :

    429148_3237797496551_362266163_n.jpg526249_3765397806229_996889925_n.jpg


  11. #11
    Avatar de raphaelrossi
    Raphaël 29 ans

    Messages
    35
    Likes reçus
    5
    Etant passionné de photo, je compte emmener mon reflex, mes filtres, mes batteries, mes trois ou quatre objectifs.
    Etant fou à lier, je compte me trimballer tout ça et explorer la Nouvelle-Zélande à pieds (et faire des randonnées hard level).

  12. #12
    Avatar de FristelL
    Kristell 36 ans

    Location
    Blenheim, Marlborough, Nouvelle-Zélande
    Messages
    5
    Likes reçus
    4
    Bonjour à tous !

    Amatrice de rando, et après quelques recherches en la matière, j'ai pu remarquer qu'il fallait souvent débourser de l'argent pour poser sa tente en rando. Soit je n'ai trouvé que des randos très connues et fréquentées soit je ne me suis pas bien renseignée ...

    Le principe de "bivouac" tel qu'on le connait en France n'existe pas en NZ ?

    Autre question : Je recherche des cartes de rando (style scan 25 de l'IGN ) ou sites internet repertoriant les randos comme on peut en trouver en France. Des idées ?

    Merci d'avance !

  13. #13
    Avatar de Solomai
    Sébastien 30 ans

    Messages
    188
    Likes reçus
    138
    Si, le bivouac existe ! Il faut se renseigner auprès du DoC (même s'ils n'apprécient pas forcément), mais généralement, si tu es sur un circuit genre Great Walk, il te suffit de t'éloigner de 500m du chemin principal et tu peux poser ta tente où tu veux. Il faut juste ne pas se poster en zone protégée et donc inaccessible. J'ai vu quelques personnes faire la Routeburn Track de cette façon.

    Pour ce qui est des cartes des randos, je dirait que sur le site du DoC tu peux avoir pas mal d'infos, sinon je n'ai pas cherché de carte donc je ne peux pas te dire. Il existe quelques randos en zone privée (farmland), où là tu ne peux camper que dans des endroits prévus à cet effet. Et quelques autres comme le Rakiura Track sur l'île Stewart où réussir à faire 500m en dehors du chemin tient de l'exploit.

  14. #14
    Avatar de FristelL
    Kristell 36 ans

    Location
    Blenheim, Marlborough, Nouvelle-Zélande
    Messages
    5
    Likes reçus
    4
    Merci Solomai Le site du DOC je l'ai parcouru de long en large et j'ai bien découvert des sites de camping totalement free. Mais pour les rando plus "locales" et moins "connues" des touristes, je verrai cela une fois sur place en espérant trouver des cartes type IGN précises !

    Pour ce qui est du bivouac je vais tenter de trouver des textes précis pour connaître exactement les conditions de définition du terme en NZ. Si ma recherche est fructueuse, je le ferai partager ! Je suis certainement pas la seule dans ce cas .

  15. #15
    Avatar de AntoineGray
    Antoine 34 ans

    Messages
    98
    Likes reçus
    25
    Bonjour à tous,

    Merci pour ce topic très instructif d'abord ! J'avais lu par ci par là que la NZ était le pays du bivouac, je suis vite redescendu sur terre. Notamment avec l'histoire des 200$ d'amende haha !
    Si le bivouac est toléré, c'est bien qu'on ne peut pas se faire coller une prune, à moins de vraiment abuser ! En France, il l'est, et comme le dit très justement Solomai, il suffit de s'établir à l'abris des regard du sentiers pour qu'on puisse monter la tente tranquillement. Comment as-tu fais pour te prendre une amende Marie ?

    Je me demandais par ailleurs si vous aviez des conseils en terme de tentes qui durent pas mal sur la longévité ? Je me tatouille à prendre une Camp Minima 1, mais j'ai peur que ça ne tienne pas tellement le coup en cas de pluie et sur la longueur.

    Merci pour vos précieux conseils !

  16. #16
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 890
    Likes reçus
    9 697
    Message de AntoineGray
    Bonjour à tous,

    Merci pour ce topic très instructif d'abord ! J'avais lu par ci par là que la NZ était le pays du bivouac, je suis vite redescendu sur terre. Notamment avec l'histoire des 200$ d'amende haha !
    Si le bivouac est toléré, c'est bien qu'on ne peut pas se faire coller une prune, à moins de vraiment abuser ! En France, il l'est, et comme le dit très justement Solomai, il suffit de s'établir à l'abris des regard du sentiers pour qu'on puisse monter la tente tranquillement. Comment as-tu fais pour te prendre une amende Marie ?

    Je me demandais par ailleurs si vous aviez des conseils en terme de tentes qui durent pas mal sur la longévité ? Je me tatouille à prendre une Camp Minima 1, mais j'ai peur que ça ne tienne pas tellement le coup en cas de pluie et sur la longueur.

    Merci pour vos précieux conseils !
    Pour me prendre une amende, j'ai tout simplement dormi dans mon van (un pote dormait dans son hamac) dans un endroit où il était marqué qu'il était interdit de camper. On pensait partir suffisamment tôt, mais une madame a commencé sa tournée dans la région de Coromandel suffisamment tôt pour pouvoir nous voir et nous mettre la prune.
    Ca nous apprendra après tout, mais on était jeune, inconscient, et pas forcément hyper malins... (surtout, pas le moins du monde en retrait du monde en fait... mais ça, nous ne l'avions pas trop vu vu qu'on était arrivé de nuit).

    Ensuite, nous avons ensuite pu camper sans aucun problème dans tous les camping des DOCs par la suite, qu'ils soient payant ou gratuits, au bord d'un jolie lac ou dans des champs. S'ils veulent que tu évites de faire du camping sauvage, c'est le plus souvent parce qu'ils craignent que tu ne sois pas self contained (en gros, pas d'excrément ou autre là où il n'y a pas de toilettes)...
    En fait, une fois que tu t'es pris cette belle amende de 200 dollars (et qu'on l'a bien évidemment payé), t'es carrément plus réticent à tenter le camping sauvage par la suite. On l'a refait je crois une fois seulement mais dans un endroit où le camping self contained était autorisé (les camping-car ayant des toilettes...). Et on a pas passé une nuit cool vu qu'on craignait de se faire chopper.
    J'ai eu des potes qui ont eu la même amende à Queenstown où ils ont voulus dormir dans leur voiture dans la ville après une soirée un peu trop arrosée. Ca faisait 3 semaines qu'ils campaient dans un DOC autour de Queenstown et directement, ils se sont pris l'amende de 200 dollars dans la nuit.

    Tu peux camper à beaucoup d'endroits en Nouvelle-Zélande, tant que ceux-ci sont autorisés (les campings du DOC et d'autres campings privés). Camper sur les chemins de rando est généralement assez régulé. Il est possible de dormir à certains endroits et il n'est pas autorisé de dormir ailleurs.

    Voici la vue de quelques campings autorisés (le premier dans la Banks Peninsula pas géré par le DOC et le second sur le Kepler Track):
    capture-d-e-cran-2013-05-22-07.59.41.pngcapture-d-e-cran-2013-05-22-07.58.23.png

  17. #17
    Avatar de AntoineGray
    Antoine 34 ans

    Messages
    98
    Likes reçus
    25
    Merci pour ces infos ! Si j'ai bien compris il faut le vouloir pour se prendre une amende ? Type camper devant un panneau interdit de camper ?
    Je me posais la question des endroits un peu "déserts", qui ne sont pas aux abords des villes. Est-il généralement possible d'y installer la tente ? Le truc à faire est surement de demander aux riverains s'ils acceptent qu'on s'établisse sur leurs terres un moment non ?


    Envoyé depuis l'app pvtistes.net

  18. #18
    Avatar de Vincent_D
    VIncent 33 ans

    Messages
    22
    Likes reçus
    4
    Sinon y'a pas un genre de Camps Book, comme en Australie ?
    Là on y est, on voyage en voiture et compte dormir dedans, et ça à pas l'air simple de se trouver des spots pour se caler hormis les camps du DOC (on les a tous pointés sur l'atlas) ou à être Self Contained...
    Y'a des propriétés privées de partout et des barrières le long de chaque chemin..
    C'est juste le nord qu'est galère ou bien ?

  19. #19
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 890
    Likes reçus
    9 697
    Message de Vincent_D
    Sinon y'a pas un genre de Camps Book, comme en Australie ?
    Là on y est, on voyage en voiture et compte dormir dedans, et ça à pas l'air simple de se trouver des spots pour se caler hormis les camps du DOC (on les a tous pointés sur l'atlas) ou à être Self Contained...
    Y'a des propriétés privées de partout et des barrières le long de chaque chemin..
    C'est juste le nord qu'est galère ou bien ?
    Je ne comprends pas trop ta question ?
    Comme en Australie, il est interdit en principe de dormir dans des propriétés privés (elles sont privées comme le nom l'indique). Les campings du DOC, il y en a franchement pas mal en fait.
    Mais tu cherches quoi au juste ? Des holiday parks ?

  20. #20
    Avatar de murielj
    Muriel

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    20 323
    Likes reçus
    9 578
    Le site https://www.rankers.co.nz/ recense à peu près tous les campings de NZ : https://www.rankers.co.nz/respect et tu peux faire une recherche géographique, par type d'équipement, etc.

Page 1 sur 2 1 2