1. #141
    Avatar de Fantaisistique
    Alexandra-Line 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Salut,
    Ça ne change rien, tu prépares tes factures comme d'habitude et au printemps tu fais ta déclaration d'impôts à Revenu Canada et à Revenu Québec. Tu seras imposé sur l'ensemble de tes revenus mondiaux.


    Non.
    Merci @larousse pour ta réponse. Si je comprends bien ta dernière réponse, je dois forcément abandonner mon activité et trouver un job de salarié pour avoir la résidence permanente ?...

  2. #142

    Messages
    11 554
    Likes reçus
    3 987
    Message de Fantaisistique
    Merci @larousse pour ta réponse. Si je comprends bien ta dernière réponse, je dois forcément abandonner mon activité et trouver un job de salarié pour avoir la résidence permanente ?...
    Oui et non.

    La RP s’obtient de plusieurs façons, entre autres:

    - Programme Expérience Québécoise (PEQ): oui, il faut 2 années d’expérience salariée québécoise dans un poste qualifié;
    - Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ): pas besoin d’expérience québécoise.
    - Entrée express (3 catégories): pour s’installer ailleurs au Canada (pas au Québec)
    - Regroupement familial: si tu as un.e conjoint.e canadienne ou RP

    Tu peux consulter le Guide de la RP pour en savoir plus.

    Sinon, il existe un programme d’immigration pour les travailleurs autonomes mais c’est particulièrement contraignant:

    Demande de résidence permanente — Demandeurs de la catégorie gens d’affaires : travailleurs autonomes sélectionnés par le Québec et catégorie fédérale des travailleurs autonomes (IMM 4500) - Canada.ca

  3. #143
    Avatar de Fantaisistique
    Alexandra-Line 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Oui et non.

    La RP s’obtient de plusieurs façons, entre autres:

    - Programme Expérience Québécoise (PEQ): oui, il faut 2 années d’expérience salariée québécoise dans un poste qualifié;
    - Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ): pas besoin d’expérience québécoise.
    - Entrée express (3 catégories): pour s’installer ailleurs au Canada (pas au Québec)
    - Regroupement familial: si tu as un.e conjoint.e canadienne ou RP

    Tu peux consulter le Guide de la RP pour en savoir plus.

    Sinon, il existe un programme d’immigration pour les travailleurs autonomes mais c’est particulièrement contraignant:

    Demande de résidence permanente — Demandeurs de la catégorie gens d’affaires : travailleurs autonomes sélectionnés par le Québec et catégorie fédérale des travailleurs autonomes (IMM 4500) - Canada.ca
    Merci beaucoup pour toutes ces informations !

    Je vais éplucher tous ces articles


  4. #144
    Avatar de Sydowh
    28 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    1
    Bonjour, j'arrive à Montréal avec une lettre d'introduction pour un PVT en janvier et je me pose une question malgré avoir chercher je ne trouve pas de réponse

    Je compte travailler pour une entreprise française depuis le Canada avec un statut canadien (donc travailleur indépendant), j'ai bien compris que je n'avais pas besoin de faire de démarche au tout début car je n'aurais pas 30k CAD de chiffre d'affaire avant 3 mois, cependant je ne comprends pas comment ils vérifient que j'ai bien un permis de travail ouvert ?

    Car si il n'y a pas de démarche à faire avant 30k CAD de CA tout le monde pourrait travailler sans avoir le permis adéquat non ?

    Et une deuxième question dans ce sens : puis-je commence à facturer alors que je suis pas encore sur le sol canadien ? Ou il vaut mieux que je facture avec mon entreprise française le temps d'être installer et d'avoir véritablement un permis de travail ?

    Merci pour toutes ces ressources et pour vos futures réponses !

  5. #145

    Messages
    11 554
    Likes reçus
    3 987
    Message de Sydowh
    Bonjour, j'arrive à Montréal avec une lettre d'introduction pour un PVT en janvier et je me pose une question malgré avoir chercher je ne trouve pas de réponse

    Je compte travailler pour une entreprise française depuis le Canada avec un statut canadien (donc travailleur indépendant), j'ai bien compris que je n'avais pas besoin de faire de démarche au tout début car je n'aurais pas 30k CAD de chiffre d'affaire avant 3 mois, cependant je ne comprends pas comment ils vérifient que j'ai bien un permis de travail ouvert ?

    Car si il n'y a pas de démarche à faire avant 30k CAD de CA tout le monde pourrait travailler sans avoir le permis adéquat non ?
    Bonjour,

    Tu mélanges les choses...l'immigration et la fiscalité sont 2 choses distinctes. Ce n'est pas relié ensemble.

    Un permis de travail ouvert te permet de travailler comme salarié ou comme travailleur autonome, il n'y a rien à prouver à personne.

    De plus, normalement on ne facture pas la TPS à des clients non canadiens...
    Et une deuxième question dans ce sens : puis-je commence à facturer alors que je suis pas encore sur le sol canadien ? Ou il vaut mieux que je facture avec mon entreprise française le temps d'être installer et d'avoir véritablement un permis de travail ?
    Ça n'a pas d'importance..Ce n'est pas un employeur ni un client canadien.

  6. #146
    Avatar de Sydowh
    28 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Un permis de travail ouvert te permet de travailler comme salarié ou comme travailleur autonome, il n'y a rien à prouver à personne.
    C'est exactement ça que je ne comprends pas

    Je me suis peut être mal exprimé, si il n'y a rien à prouver à personne qu'est-ce qui empêche un visiteur de travailler au Canada en temps que travailleur indépendant ?

    Dans mon cas imaginons je commence à facturer mon client actuel dès maintenant, officiellement je n'ai pas le droit de devenir travailleur autonome (car je n'ai pas encore de permis ouvert), donc pour moi je n'ai pas le droit de déclarer un revenu qui vient d'une activité que je n'ai pas le droit d'exercer

    Pour les histoires de TPS j'ai déjà lu cette information effectivement, je compte me rapprocher d'un comptable pour faire les choses comme il faut

  7. #147

    Messages
    11 554
    Likes reçus
    3 987
    Message de Sydowh
    C'est exactement ça que je ne comprends pas

    Je me suis peut être mal exprimé, si il n'y a rien à prouver à personne qu'est-ce qui empêche un visiteur de travailler au Canada en temps que travailleur indépendant ?
    Cela dépend du type de travail autonome. Si c'est basé à l'étranger, et que ça ne touche pas le marché du travail canadien (les clients ne sont pas au Canada), il n'y a pas besoin de permis de travail.

    Si ça touche directement le marché canadien, tu peux te faite dénoncer, tu ne pourras pas avoir de NAS, etc. L'agent des services frontaliers peut aussi vérifier pourquoi tu viens au Canada, fouiller ton laptop, téléphone, etc.

  8. #148
    Avatar de Sydowh
    28 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Cela dépend du type de travail autonome. Si c'est basé à l'étranger, et que ça ne touche pas le marché du travail canadien (les clients ne sont pas au Canada), il n'y a pas besoin de permis de travail.

    Si ça touche directement le marché canadien, tu peux te faite dénoncer, tu ne pourras pas avoir de NAS, etc. L'agent des services frontaliers peut aussi vérifier pourquoi tu viens au Canada, fouiller ton laptop, téléphone, etc.
    Ah d'accord c'est cette subtilité que je n'avais pas saisi ! Merci beaucoup pour ces réponses !


  9. #149
    Avatar de manonjur
    30 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Bonjour à tous,

    Est ce que quelqu'un saurait me renseigner sur combien il faut mettre de côté si par exemple on facture 1000$ au Québec ou en Ontario, combien devront nous donner au moment de la déclaration s'il vous plaît ? (si vous avez un pourcentage ou explications)

    Ca m'inquiète un peu le fait que ça ne soit pas prélevé chaque mois, du coup je ne veux pas me retrouver à sec au moment de payer les taxes etc.

    Merci !!

  10. #150

    Messages
    11 554
    Likes reçus
    3 987
    Message de manonjur
    Bonjour à tous,

    Est ce que quelqu'un saurait me renseigner sur combien il faut mettre de côté si par exemple on facture 1000$ au Québec ou en Ontario, combien devront nous donner au moment de la déclaration s'il vous plaît ? (si vous avez un pourcentage ou explications)

    Ca m'inquiète un peu le fait que ça ne soit pas prélevé chaque mois, du coup je ne veux pas me retrouver à sec au moment de payer les taxes etc.

    Merci !!
    Salut,

    Tu trouveras les infos ici: Qui doit en payer - Devoir payer ses impôts par acomptes provisionnels - Canada.ca

  11. #151
    Avatar de LaB56
    Léa 31 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    1
    Likes reçus
    0
    Bonjour,

    si j'ai bien compris il est possible de cumuler les 2 statuts freelance, un en France et un au Canada (même s'il n'y a apparemment pas beaucoup de démarches à faire pour le Canada), mais dois-t-on donc quand même déclarer l'ensemble des revenus internationnaux au Canada ? (dans le cadre d'un PVT)

    Exemple : j'ai 2 clients français facturé en France et 3 clients canadiens facturés du Canada, faudra-t-il déclarer aux impôts canadiens les 5 clients ? Où sont-ils dissociables ayant deux statuts et adresses fiscaux différents, et qu'il y aura une première taxation en France (URSSAF et impots français) ?

    J'espère que j'ai été claire hahaha , merci beaucoup !!

Page 8 sur 8 ... 6 7 8