1. #1
    Avatar de NKS
    NKS
    NKS est déconnecté
    Nad 30 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Allô la gang !

    Malgré les dossiers plutôt fournis et autres sources disponibles sur le net (Pvtistes, Immigrer.com, Midi), j'ai un peu de mal à être sûr de bien saisir les particularités de tous les dispositifs d'immigration, quel peut être le meilleur choix notamment après un permis Stage Coop International, rester prolonger et/ou repartir et revenir, possibilités et conditions pour changer d'employeur, etc.

    Savez-vous s'il y a un organisme avec qui on pourrait échanger en direct pour avoir des réponses claires au niveau réglementaire et délais et ainsi penser plus sereinement son projet personnel et professionnel ? Au téléphone ça n'aboutit pas vraiment. Je pose donc mon pavé de questions au cas où certains seraient passés par là, et seraient d'humeur à renseigner les paumés 😅

    Par exemple, prolonger un permis Stage Coop par l'employeur et retourner en France pendant la prolongation est-il possible ? Cela donne forcément lieu à une EIMT ? Cette dernière est-elle contraignante à obtenir pour l'employeur ? L'un des hics de ce que j'ai compris est qu'avoir un an d'expérience de travail sur place change beaucoup de choses (PEQ, dispense d'EIMT et Cie), ce que ne permet pas un Stage Coop de 6 mois. Il est donc judicieux de se demander quel est le plus facile entre attendre les premières rondes de 2020 ou faire une prolongation par l'employeur, sachant que les délais sont apparemment estimés en moyenne à 101 jours ..

    D'autre part, est-ce que l'employeur peut faire un permis pour travailleur qualifié en dehors de EIC ou est-ce fastidieux ? Cela a-t-il une incidence sur une éventuelle demande de RP au bout d'un an ?

    Enfin, en Stage Coop et avec donc un permis et une couverture RAMQ jusqu'au dernier jour de travail, est-on couvert un minimum pour les quelques semaines de tourisme restantes (Canada, USA) jusqu'à la date de retour en France ou faut-il prendre une assurance privée pour un mois si ça existe ?

    Sorry pour le pavé

    Danke schön very much beaucoup pour vos réponses.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de Pauline
    25 ans

    Location
    Québec, QC, Canada
    Messages
    3 311
    Likes reçus
    764
    @Marie tu as des infos à lui donner ? Merci !

  4. NKS

  5. #3
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 922
    Likes reçus
    9 541
    Message de NKS
    Allô la gang !
    Salut Nad,

    Pourrais-tu concrètement expliquer ta situation ?

    Pour te répondre de manière générale :
    - Si tu obtiens un permis de stage coop de 6 mois et que ton employeur souhaite te garder plus longtemps, il peut demander une prolongation de ton stage pour les 6 mois restant (la durée totale du séjour ne peut pas excéder 12 mois pour la catégorie Stage coop). Il devra de nouveau payer des frais de 230 $CA. La demande peut se faire quelques mois avant la fin du stage, et si la réponse n'est pas arrivée alors que tu arrives à la fin de ton stage coop, tu pourras continuer à travailler pour ton employeur (en ayant le droit de le faire) tant que tu ne quitteras pas le Canada. Si tu quittes le Canada alors que ton permis initial est expiré et que ta demande est toujours en attente, tu devras attendre d'avoir obtenu la prolongation de ton stage pour revenir travailler au Canada.
    En obtenant un permis Stage coop, tu ne pourras plus à l'avenir demander une nouvelle participation à cette catégorie d'EIC (une seule participation à la catégorie Stage coop par personne).

    - Si ton employeur souhaite, à l'issue de ton stage, t'employer pour de vrai (plus en stage, mais un vrai emploi), il existe plusieurs options. Parmi les premières options auxquelles je pense : le permis Jeunes Professionnels (JP).
    C'est une autre catégorie d'Expérience Internationale Canada et en obtenant ce permis, tu pourrais aller travailler pour ton employeur pour une période de 24 mois maximum : Le permis Jeunes Professionnels (JP) au Canada - pvtistes.net
    En revanche, obtenir un permis JP ne te permettra pas à l'avenir de pouvoir bénéficier du PVT Canada (c'est soit l'un soit l'autre). Mais en même temps, un JP te donnera le temps de lancer une demande de résidence permanente si tu veux immigrer au Canada de façon permanente et être ainsi en quelque sorte en PVT de façon permanente (avec plus de droits en plus).
    Le permis JP est dispensé d'EIMT.

    - Un permis avec EIMT est relativement compliqué à obtenir dans la mesure où l'employeur doit démontrer qu'il n'arrive pas à trouver de Canadiens ou de Résidents permanents canadiens pour effectuer le job qu'il souhaite t'offrir. Il doit par exemple publier des offres d'emplois (prouver qu'il l'a fait), avoir éventuellement reçu des candidats, mais ne pas avoir trouvé de gens compétents. La démarche d'EIMT coûte 1 000 $ à l'employeur, qu'elle aboutisse ou non.

    Message de NKS
    Enfin, en Stage Coop et avec donc un permis et une couverture RAMQ jusqu'au dernier jour de travail, est-on couvert un minimum pour les quelques semaines de tourisme restantes (Canada, USA) jusqu'à la date de retour en France ou faut-il prendre une assurance privée pour un mois si ça existe ?
    Que tu aies une couverture de la RAMQ ou pas, tu dois être assuré pendant toute la validité de ton séjour au moyen d'une assurance privée. En effet, la RAMQ ne couvre pas pour le rapatriement, et c'est un des éléments de couverture que tu dois avoir à ton arrivée.
    Je t'encourage à voir cette page des autorités canadiennes pour en savoir plus : L'arrivée au Canada - Expérience internationale Canada - Canada.ca

  6. NKS

  7. #4
    Avatar de NKS
    NKS
    NKS est déconnecté
    Nad 30 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Bonjour Marie,

    Merci beaucoup pour ta réponse et bravo pour ta clarté. Ça peut aider d'autres personnes qui tombent dessus en plus.

    Pour préciser ma situation, je suis actuellement au Canada à environ cinq semaines de la fin de mon permis de travail Stage Coop International (de 6 mois). Oui mon employeur souhaite me garder plus longtemps et oui pour un vrai contrat de travail. Il ne s'agit pas de prolonger le stage dans ses conditions initiales mais de tout simplement signer un contrat de travail. (D'ailleurs prolonger le Stage se fait assez facilement et rapidement ?)

    Quand à la voie d'un permis en dehors de EIC via le programme régulier des travailleurs qualifiés ça se fait ?

    L'option JP est aussi celle à laquelle je pensais, c'était mon plan de secours car effectivement cela me disqualifiera pour un futur PVT. (Au passage EIC m'a raconté qu'il fallait le demander en version papier j'ai pas trop compris mais bon ..)

    Hm ok alors l'EIMT paraît complexe, très incertaine et coûteuse .. Je pense que je vais jeter l'éponge et il ne devrait rester que l'option du JP (ou PVT au petit bonheur la chance) si je saisis bien.

    A propos de la couverture j'ai normalement une assurance incluse jusqu'à la fin, la RAMQ mais seulement jusqu'au dernier jour de travail (donc du permis) mais ma date de retour est trois semaines plus tard. Pas de problème pour voyager ailleurs au Canada et aux USA avant de retourner en France ?

    Merciii

  8. #5
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 922
    Likes reçus
    9 541
    Message de NKS
    Bonjour Marie,

    Merci beaucoup pour ta réponse et bravo pour ta clarté. Ça peut aider d'autres personnes qui tombent dessus en plus.

    Pour préciser ma situation, je suis actuellement au Canada à environ cinq semaines de la fin de mon permis de travail Stage Coop International (de 6 mois). Oui mon employeur souhaite me garder plus longtemps et oui pour un vrai contrat de travail. Il ne s'agit pas de prolonger le stage dans ses conditions initiales mais de tout simplement signer un contrat de travail. (D'ailleurs prolonger le Stage se fait assez facilement et rapidement ?)

    Quand à la voie d'un permis en dehors de EIC via le programme régulier des travailleurs qualifiés ça se fait ?

    L'option JP est aussi celle à laquelle je pensais, c'était mon plan de secours car effectivement cela me disqualifiera pour un futur PVT. (Au passage EIC m'a raconté qu'il fallait le demander en version papier j'ai pas trop compris mais bon ..)

    Hm ok alors l'EIMT paraît complexe, très incertaine et coûteuse .. Je pense que je vais jeter l'éponge et il ne devrait rester que l'option du JP (ou PVT au petit bonheur la chance) si je saisis bien.

    A propos de la couverture j'ai normalement une assurance incluse jusqu'à la fin, la RAMQ mais seulement jusqu'au dernier jour de travail (donc du permis) mais ma date de retour est trois semaines plus tard. Pas de problème pour voyager ailleurs au Canada et aux USA avant de retourner en France ?

    Merciii
    Le truc pour le JP, c'est que la saison est bientôt fini (les autorités ont indiqué sur leurs réseaux sociaux que la saison devrait se terminer au début de l'automne et on est au début de l'automne). Pour l'instant, la dernière ronde n'a pas encore été annoncée, mais ça devrait concrètement être dans les prochains jours (max semaines) : Rondes d'invitations - Expérience internationale Canada

    Le deuxième souci, c'est qu'il reste officiellement 3 places pour le JP et qu'il y a actuellement 292 inscrits dans le bassin. Donc actuellement, le JP aussi c'est un peu le petit bonheur la chance.
    Donc tu pourrais tenter de faire une demande dès maintenant, mais tu n'es pas du tout sûr d'obtenir une invitation.

    Ensuite, la saison devrait fermer pour plusieurs semaines. Les autorités ont indiqué que la saison suivante recommencerait entre la mi-automne et la fin de l'automne, donc pendant ce temps, tu ne pourras pas demander de JP. À la réouverture et une fois les invitations lancées, tu devrais pouvoir rapidement présenter une demande car il y aura pas mal de places et pas forcément beaucoup de candidats. Mais tu risques de ne pas pouvoir revenir de sitot pour bosser pour ton employeur.

    Pour le PVT, effectivement, ça te disqualifiera pour le PVT à l'avenir, mais si tu envisages de rester un bout de temps au Canada, et que tu finis par obtenir la résidence permanente, bah ça sera 100 fois mieux que le PVT la RP . La RP, c'est le PVT Canada à vie en gros. Ensuite, si tu ne comptes pas t'éterniser au Canada, je comprends que tu puisses hésiter à vouloir garder ta possibilité de faire un PVT .

    Pour l'assurance : en fait, c'est pour toi, s'il t'arrive un problème aux US ou au Canada, genre tu te casses la jambe, tu fais une mauvaise chute ou autre, ça sera entièrement à ta charge (et les prix peuvent plus que piquer dans ce cas là).
    Perso, si je pars au Canada même pour du tourisme pendant une vingtaine de jours, bah je m'assure.

  9. #6
    Avatar de NKS
    NKS
    NKS est déconnecté
    Nad 30 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Bonjour Marie,

    Merci encore.

    D'accord oui je pensais bien que ce serait trop juste pour cette année j'attendrai la prochaine session. Tant mieux si c'est mi-automne je croyais que c'était vers mi-décembre ! Peut-on postuler à la fois au PVT et au JP (pour tenter sa chance avec le PVT au début) sans que cela ne créer de conflit ?

    Par contre pas de voie hors EIC du coup trop compliqué ?

    C'est compris pour la RP effectivement ça dépend des perspectives mais c'est à prendre en compte.

    Pour l'assurance j'aimerais juste d'une part bien me couvrir en courte durée pour les voyages et d'autre part au niveau du permis de travail de ne pas avoir de problème à la frontière en cas de retour des USA. J'ai lu ici et là que l'on pouvait éventuellement être emmerdé à l'aéroport.

    Merciiii