Axel Baroux, directeur Ubifrance Canada

Article publié le 31-10-2012.

Axel alias Axel_Baroux

Axel alias Axel_Baroux

  • Profession Directeur Ubifrance Canada

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour et merci pour votre proposition d’interview ! J’ai 47 ans et ai consacré l’essentiel de mon parcours professionnel au développement et à l’accompagnement des entreprises françaises à l’étranger. A la Coface d’abord, au Ministère de l’économie et des finances ensuite, puis à Ubifrance que j’ai rejoint en 2004. J’ai alterné des postes en France et à l’étranger (Liban, Pologne, Turquie) ; je suis arrivé à Toronto il y a quelques semaines pour prendre de nouvelles fonctions de Directeur Adjoint d’Ubifrance en Amérique du Nord / Directeur pour le Canada.

Quel est l'objectif d'Ubifrance ?

UBIFRANCE, l’Agence française pour le développement international des entreprises, a pour mission de faciliter et d’accélérer de développement de nos entreprises à l’export. Notre rôle est celui d’une sorte de « marieur » et vise à mettre en relation, soit de façon collective (rencontres-acheteurs, Pavillon français sur Salons, missions de découverte de marché, présentation de produits et savoir-faire…) soit de façon individuelle (missions de prospection, test sur offre, appui « sur mesure »…) des entreprises exportatrices françaises avec des acheteurs ou des distributeurs étrangers… C’est aussi simple que cela. Aujourd’hui, Ubifrance est une agence reconnue pour son professionnalisme et son engagement, qui a rempli tous les objectifs qui lui avaient été fixés par sa tutelle ; augmenter considérablement le nombre d'entreprises françaises accompagnées à l'étranger, leur permettre de concrétiser la signature de contrats à l’étranger et développer la formule du Volontariat International en Entreprise (V.I.E). La Ministre du Commerce Extérieur vient de nous fixer une nouvelle feuille de route, une sorte de deuxième étape, plus qualitative ; accompagner les entreprises dans la durée et mettre en œuvre des prestations de service plus sélectives et approfondies. Principalement, notre action va s'orienter davantage encore vers les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) et les PME qui peuvent s'internationaliser durablement.

Quel est votre rôle au sein d'Ubifrance ?

En tant que Directeur Canada, j’ai évidemment en charge la relation « bilatérale » entre Ubifrance et l’ensemble de nos partenaires au Canada (Autorités publiques Canadiennes et autorités provinciales ; Partenaires d’Ubifrance comme la chambre de commerce française au Canada ou nos partenaires dans les Régions françaises ; Services de l’ambassade de France au Canada, Consulats généraux et collègues des autres services culturel, économique, scientifique…). En tant que Directeur Adjoint Amérique du Nord mon rôle est d’aider les entreprises françaises à gagner sur l’ensemble des deux marchés des Etats-Unis et du Canada ! J’ai aussi en charge quelques missions transversales sur l’ensemble du « territoire Nord-Américain », dont celle du développement des VIE, aux Etats-Unis, comme au Canada…

Quels types de métiers sont le plus souvent représentés en VIE ? Est-ce que le VIE est ouvert à tous, même aux métiers moins techniques ?

Le V.I.E est un outil très efficace qui permet aux entreprises de disposer sur leur marché cible, dans un cadre sécurisant, et à des coûts serrés, d’une ressource dynamique et volontaire… Mais, si vous le voulez bien, quelques rappels concernant la procédure du VIE :

Le V.I.E permet de confier à un jeune, âgé de 18 à 28 ans, une mission professionnelle à l’étranger d’une durée de 6 à 24 mois (18 mois aux Etats-Unis) selon les projets de l’entreprise. De statut public, le V.I.E est placé sous l’autorité du ministère du Commerce extérieur. Il n’existe donc pas de lien contractuel entre le V.I.E et l’entreprise qui est, notamment, exonérée de toute charge sociale en France. La gestion administrative, juridique et sociale est assurée par Ubifrance. Le V.I.E s’adresse à tous types de mission, commerciale ou technique :

  • Réalisation d’études de marchés, prospection commerciale
  • Animation d’un réseau de distributeurs ou d’agents locaux
  • Accompagnement d’un nouveau contrat ou chantier
  • Contrôle de gestion, audit
  • Gestion de production, qualité…

Les missions se déroulent dans un pays ou une zone géographique (jusqu’à 8 pays) à temps plein ou partagé. La durée des missions est modulable, de 6 à 24 mois, et renouvelable une fois (dans la limite des 24 mois). Le V.I.E peut être formé en France en début de mission (dans la limite de 165 jours par année de mission). Au total, près de 40.000 jeunes en ont bénéficié depuis le début de la formule V.I.E (2001) pour le compte de plus de 4.500 entreprises. 65% des entreprises utilisatrices sont des PME/PMI… et plus de 7.300 VIE sont, aujourd’hui même, en poste dans 126 pays.

Au total donc, il est possible de monter un dossier VIE pour tout type de mission, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise ou le profil du candidat recherche. Certains métiers sont plus représentés que d’autres (finance, ingénierie technique, développement commercial…) mais sachez que nous comptons aujourd’hui 23 corps de métier représentés par des VIE : informaticiens, architectes, spécialistes marketing, ressources humaines, développement commercial, droit, logistique….

Est-ce que le VIE aboutit ensuite à des postes permanents dans l'entreprise d'expatriation ? Quelles répercussions cette expérience de VIE a-t-elle généralement sur la carrière des volontaires, une fois rentrés en France ?

Oui, et c’est là que la procédure VIE est véritablement une procédure « gagnant / gagnant » pour l’entreprise qui, outre les avantages induits liés à la gestion du contrat par Ubifrance et à l’absence de charges, bénéficie de candidats hyper motivés et pour les jeunes VIE puisque, outre la mission confiée qui est une vraie mission responsabilisante et motivante (et non un stage « photocopie »), 70% d’entre eux sont embauchés en CDI à la fin de leur mission, soit dans l’entreprise à l’étranger, soit au siège en France. Les autres VIE choisissent pour la plupart d’aller valoriser leur expérience dans une autre structure. Au bout du compte, dans les quatre mois qui suivent leur fin de mission VIE, le taux d’emploi des VIE atteint 94% dont 85% en CDI ! En bref, une expérience VIE est un véritable tremplin pour la carrière internationale des jeunes français.

Quelles sont les destinations qui accueillent le plus de VIE ?

Les destinations qui accueillent le plus de VIE sont, en grandes zones géographiques, les Zones Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) au 2ème rang, juste derrière la zone Allemagne / Suisse / Autriche, mais devant Belgique / Luxembourg, Royaume Uni / Irlande et Chine-Hong Kong. A noter que la zone Amérique du Nord est en forte progression ; nous visons bien entendu la 1ère place d’accueil des VIE dans les mois à venir.

Quels sont les prochains projets d'Ubifrance pour développer le VIE ?

Séduire un nombre croissant d’entreprises, encore des entreprises et toujours des entreprises ! Aujourd’hui nous avons plus de 40.000 jeunes prêts à partir en VIE mais hélas, les places sont chères puisque les entreprises « n’offrent que » 7.300 postes aujourd’hui… Notre grand chantier se concentre donc sur la promotion du VIE auprès de ces entreprises françaises, déjà utilisatrices ou non de la formule, déjà installées à l’étranger ou encore en France avec un projet de développement à l’international. Bref, nous avons un gros effort de pédagogie à mener puisque beaucoup de ces entreprises, qui pourraient demain recourir à la formule du VIE, ne connaissent pas encore suffisamment ce programme. Nous avons aussi besoin des jeunes qui peuvent – c’est leur intérêt bien compris et immédiat – prendre leur « bâton de Pèlerin » et sensibiliser directement les entreprises au dispositif.

Quels avantages les entreprises semblent-elles-tirer de l'embauche d'un VIE ? En quoi l'embauche d'un VIE est-elle plus intéressante pour les entreprises ?

Les avantages pour l’entreprise sont multiples : un contrat rapide et simple à mettre en place : en effet, Ubifrance gère toute la procédure administrative et la société ne s’occupe que de la gestion opérationnelle du candidat ; une grande flexibilité : l’entreprises peut recruter un VIE pour tous types de missions, pour une durée de 6 à 24 mois (18 mois pour les Etats-Unis) ; le candidat peut être formé dans l’entreprise en France dans la limite de 6 mois ; pas de lien contractuel entre l’entreprise et le candidat, celui-ci étant géré par Ubifrance ; des avantages liés au caractère public de la procédure (absence de charges, avantage fiscal lié au crédit d’impôt export) ; des candidats hyper motivés et bien formés et enfin, un coût très attractif avec, cerise sur le gâteau, la possibilité de faire financer le coût son VIE soit par certaines structures régionales soit par des prêts développés spécialement pour les PME exportatrices par OSEO !

Axel Baroux, Directeur Ubifrance Canada

Merci Monsieur Baroux de nous avoir accordé cette interview ! Nous espérons que le développement du VIE en Amérique du Nord sera une réussite.

Consulter d'autres interviews de PVTistes...
Consulter des récits de PVTistes (emplois, voyages, etc.)...

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Articles recommandés

[Dossier]

Your To-Do List Before Going to Canada

[Interview]

Charlie à Whistler, en Colombie-Britannique

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : être développeur en informatique à Vancouver

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Hélène
14.1K 7.6K

Merci pour cette interview très intéressante et différente de celles faites jusque là!

{{likesData.comment_3452.likesCount}}

Merci pour l’interview! Intéressante. Malheureusement, je ne pourrais profiter de ce dispositif. Dommage que le VIE ne soit pas pour les 18- 30 ans.

{{likesData.comment_3516.likesCount}}

par hasard, le type ouvrier ou métier manuel peu t il correspondre au projet VIE?

{{likesData.comment_4283.likesCount}}

Wow, PVTistes.net connait du beau monde! 😉

{{likesData.comment_7557.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre