Batiste, PVTiste à Séoul

Date de publication : 06-07-2012

Auteur

isa

Batiste

Localisation

Geoje, Gyeongsang du Sud, Corée du Sud

Dernier diplôme obtenu

Master

pvtistes : Ville de provenance
Batiste : Je viens de Neuilly sur Marne, ou plus simplement de la région parisienne.
pvtistes : Ville de destination
Batiste : J’étais allé en Corée du Sud avec le PVT, où j’ai vraiment stagné du début à la fin à Séoul. J’ai pu faire 2 ou 3 mini voyages mais ils excédaient rarement 2 jours.
pvtistes : Sur place pendant combien de temps ?
Batiste : J’étais parti le 15 février 2010 et était revenu le 8 février 2011. A une semaine près, ça nous fait bien 1 an !
pvtistes : Baroudeur ou pas ?
Batiste : J’avais prévu d’en devenir un l’espace de quelques mois. Au final, c’était pas du tout le cas. J’avais pu obtenir un travail à plein temps assez rapidement donc je pouvais pas trop m’éloigner de la capitale. Aussi, j’avais essayé de préparer mon voyage en me faisant beaucoup de contacts pour éviter de me retrouver trop longtemps seul.
pvtistes : Que faisais-tu en France ?
Batiste : En France, j’étudiais. J’ai fini mon dernier semestre et mes examens fin janvier et 2 semaines après je m’envolais !
pvtistes : Pourquoi cette envie de t’envoler pour la Corée ?
Batiste : Je m’intéressais depuis assez longtemps au pays. Donc j’avais accumulé quelques contacts que j’espèrais rencontrer un jour, j’apprenais la langue depuis un bout de temps (4 ans à la date de mon départ pour là-bas) mais c’était un niveau assez faible. Je voulais aussi passer un certain temps à l’étranger comme ça, vivre ce type d’expérience et la Corée est le 1er pays sur ma liste de pays à visiter et revisiter.
pvtistes : Pourquoi Séoul ?
Batiste : J’aime beaucoup les grandes villes. Donc arriver à Séoul dans un premier temps était tout à fait normal pour moi. Ensuite j’y suis resté, ce qui n’était pas pour me déplaire. C’est une ville très animée TOUTE la nuit. J’aimais bien aller en boîte et je pense qu’il y a du choix dans cette ville. Aussi c’est très (sur)peuplé donc c’est facile de rencontrer plein de nouvelles têtes quand on veut !
pvtistes : Est-ce que c’est la première fois que tu vivais à l’étranger ou que tu partais aussi longtemps ?
Batiste : C’était pas vraiment la premère fois, j’ai pu passer 2 mois au Pays de Galles auparavant, mais c’est difficilement comparable… donc disons que oui.
pvtistes : Quel a été ton sentiment dominant au cours des 2 premières semaines en Corée ?
Batiste : J’avais prévu de faire un peu de repérage, voyager un peu et rencontrer les contacts qui m’intéressaient le plus pendant ces 2 premières semaines. Car à leur terme, dès début mars, mes cours de coréen commençaient à l’institut.
pvtistes : Est-ce que ta situation professionnelle te parait satisfaisante, en Corée ?
Batiste : Oui c’était très bien. Il n’y avait effectivement aucun lien avec ma spécialité mais j’ai eu énormément de chance de trouver un tel job. J’étais le seul étranger dans l’entreprise et avais des gros traitements de faveur. Pour ce qui est du favoritisme, quand c’est à mon avantage, je ne dis pas non.
J’avais un emploi à plein temps pendant 8 mois, donc ça m’a permis de tenir 1 an là-bas en étant parti avec 3 000€ environ à la base.
pvtistes : Quelles ont été tes plus grosses difficultés en Corée ?
Batiste : Les grosses difficultés.. eh bien je dis pas que tout était rose mais il y en avait pas tant que ça. Trouver un logement, bien économiser son argent (= limiter les sorties/plaisirs) et aussi passer Noël là-bas en étant célibataire ont été mes plus gros problèmes.
pvtistes : Quel est ton meilleur souvenir ?
Batiste : J’en ai tellement.. Si je ne devais en citer qu’un, ça serait lorsque je devais chanter devant presque 200 personnes lors du mariage de ma meilleure amie, qui est coréenne. C’était une journée très émouvante qui n’a heureusement pas tourné au cauchemar malgré mes pauvres talents musicaux.
J’espère que vous aurez la chance d’assister à un mariage pour voir comment ça se passe, et aussi pour le buffet après, mmhh !
pvtistes : Est-ce que certaines choses françaises t’ont manqué ?
Batiste : Oui… 2 m’ont beaucoup manqué : les crêpes et le riz au lait. Heureusement ils sont pas trop durs à faire.
pvtistes : Qu’est ce qui te manque depuis que tu es rentré en France ?
Batiste : Je ne suis plus en Corée mais ce qui me manque c’est le prix de la nourriture, de nombreux contacts, ma liberté quand j’étais là-bas, pouvoir parler coréen avec n’importe qui, les boîtes pas surpeuplées et pouvoir rencontrer plein de monde extrêmement facilement.
pvtistes : Qu’est ce que cette expérience t’apporte, du point de vue personnel ou professionnel ?
Batiste : Point de vue personnel, j’en avais besoin d’un long voyage comme ça, et pour parler un peu plus convenablement coréen. Je suis reparti avec beaucoup beaucoup d’agréables souvenirs. Maintenant côté professionnel, pas grand chose car ma spécialité n’a rien à voir. Maintenant je peux me vanter de n’avoir travaillé qu’avec des Coréens pour voir comment ça se passe en général, d’avoir pu faire là bas des voyages d’affaires et les repas bien arrosés le soir entre collègues (comme dans les films!) eh eh
pvtistes : Quels conseils donnerais-tu aux futurs PVTistes ?
Batiste : Même si on aime l’aventure, c’est un voyage qui se prépare ! Ma préparation se résumait à me faire des contacts et à étudier le coréen autant que possible avant de partir pour profiter au maximum de la vie là bas dès le début.
J’avais pas de programme spécial pour mon séjour. Je savais seulement que j’étudiais le coréen pendant 3 mois dans une université coréenne, ensuite je verrais ce qui se passe. Je n’ai pas regretté !

Consulter d’autres interviews de PVTistes…
Consulter des récits de PVTistes (emplois, voyages, etc.)…

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs ressentis. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres pvtistes en remplissant ce formulaire.

4 Commentaires

Yvy
17 39
Superbe témoignage concret !
kyusang
0 3
Quel était ton travail exactement là-bas ?
Pok
44 89
yes !!! un francais de couleur noir !! je serais curieux sans de savoir si tu as eu justement des traitements de défaveurs ?
clairehug
2 3
C’est vraiment motivant de lire ton expérience 🙂 merci de l’avoir partagée !

Articles recommandés