Roaming : des offres téléphonie mobile pas adaptées aux PVTistes (update février 2018)

Article publié le 29-03-2017.

Article mis à jour en février 2019

En mars 2017, des compagnies françaises de téléphonie mobile ont proposé des offres très intéressantes avec la possibilité d'appeler, d'envoyer des SMS et d'utiliser de la data (Internet) depuis l'étranger (notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Canada). Certains d'entre vous nous ont fait part de ces offres sur le forum. Malheureusement, en regardant les petites lignes de ces offres, elles ne s'avéraient pas vraiment adaptées à des personnes en PVT. Et elles ne le sont toujours pas en février 2018

C'est quoi le roaming / l'itinérance ? 

Le roaming, aussi appelé itinérance, c'est la capacité de continuer à communiquer (appel, SMS, data) quand vous quittez le réseau de votre opérateur français (c'est-à-dire quand vous quittez la France). Votre opérateur téléphonique dans votre pays d'origine dispose d'un accord d'itinérance avec des opérateurs à l'étranger qui lui facturent vos consommations (appels, SMS, MMS et consommation de la data) pour que vous puissiez continuer d'utiliser votre téléphone à l'étranger. Généralement, les frais de roaming coûtent très cher. Outre les frais que votre opérateur doit payer à l'opérateur à l'étranger, il y a souvent une petite marge supplémentaire appliquées (les opérateurs téléphoniques, comme n'importe quelle entreprise, souhaitent faire des profits...).

Les frais d'itinérance ont toutefois diminué pour les voyages dans l'Union européenne : une réglementation entrée en vigueur le 15 juin 2017  impose l'arrêt des frais de roaming/d'itinérance dans les pays de l'Union Européenne.

Pour préparer ce passages, les opérateurs Free et SFR avaient lancé des offres alléchantes comprenant du roaming en Europe, mais aussi au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande selon les cas.

L'offre Free 

Le 14 mars 2017, Free annonce des appels/SMS illimités et un roaming à 5 GO/mois de data en Europe et dans d'autres pays comme le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande pour son offre à 19,99 euros/mois. L'offre est très intéressante si vous partez pour des courts séjours dans l'un de ces pays. Toutefois, quand on regarde de plus près les conditions tarifaires, on constate qu'il y a des limites.

En effet, Free indique que cette offre est valable "sous réserve d'une utilisation raisonnable des services". Or, quand on consulte la note qui définit "l'utilisation raisonnable des services", il est indiqué ceci :

" Constituent des cas d’utilisation abusive ou anormale des services : une consommation ou une présence en itinérance internationale majoritaire par rapport à une consommation ou une présence nationale pendant une période d’observation de 4 mois ; inactivité prolongée d’une SIM donnée, associée à une utilisation en itinérance internationale très fréquente, voire exclusive. Dans ces cas, Free Mobile se réserve la possibilité de facturer les communications au tarif en vigueur. Dans la limite des zones couvertes par le réseau des opérateurs partenaires de roaming. "

Dans la version datant du 5 février 2019, il est indiqué ceci :

Conditions-free-fev-2018

Sur le document, il est aussi indiqué que cette offre est "réservée aux abonnés résidant ou justifiant de liens stables impliquant une présence fréquente et significative en France métropolitaine", ce qui n'est pas vraiment votre cas en PVT.

À noter que par communication, ils entendent les appels, SMS, MMS et l'usage d'Internet.

Au niveau des détails sur la page 19, des précisions sont indiquées concernant une utilisation abusive ou anormale :

hors-forfait-canada

Pour la consommation hors Europe et DOM, vous remarquerez que :

  • Aucune précision n'est donnée par rapport à la notion de "durée prolongée". Toutefois, plusieurs salariés de Free ont déjà parlé d'une période de 4 mois à leurs clients. Toutefois, il pourrait aussi s'agir d'une confusion de leur part avec le roaming dans les DOM ou en Europe.
  • Il n'y a aucune indication signalant que vous recevrez un message vous prévenant d'une potentielle utilisation anormale ou abusive des services de Free.

Dans leur foire aux questions, à la question "Combien de jours puis-je utiliser mon Forfait Free depuis les pays inclus à l’étranger ?", Free indique que c'est toute l'année MAIS "sous réserve d'une utilisation raisonnable du service", renvoyant là aussi à la brochure tarifaires.

Ainsi, la notion de "durée prolongée" n'apparaît pas très claire. Pour l'Europe et les DOM, ils parlent de 4 mois consécutifs, mais il n'y a plus de précision pour les appels à l'étranger, dont le roaming coûte normalement plus cher à Free que dans les pays d'Europe et les DOM.

Pour des voyages de quelques semaines à l'étranger, l'offre Free est parfaitement adaptée, mais pas pour un PVT de 12 ou 24 mois.

L'offre  Red illimité 15GO

Pour riposter à l'offre de Free, SFR a annoncé dans la foulée la sortie d'une offre RED temporaire le 21 mars 2017, offrant des services similaires : appels / SMS illimités depuis des pays d'Europe et d'autres pays dont les États-Unis et le Canada et 15 GO/mois de data à utiliser sans frais supplémentaire dans ces pays. Cette offre a finalement été prolongée et est devenue une offre permanente.

Là aussi, une conditions de présence régulière en France métropolitaine apparaît sur leur fiche d'information standardisée publiée en mars 2017 :

" Offre réservée aux clients résidant en France métropolitaine, sous réserve d’un usage réparti mensuellement depuis la France métropolitaine et depuis l’Europe/DOM, les USA et le Canada. "

La même mention apparaît la fiche standardisée du 29 janvier 2019 :

Offre-Red-SFR

Ici, l'offre Red by SFR parle d'un usage réparti mensuellement depuis la France métropolitaine et des pays étrangers, comme le Canada. Si SFR considère que l'usage n'est pas réparti mensuellement, ils pourraient vous imposer un hors-forfait.

Par ailleurs, si vous envisagez de passer par Red by SFR, les offres incluants les USA et le Canada sont parfois des offres temporaires (comme ci-dessus). Sur la grille tarifaire publiée en janvier 2019 par exemple, à aucun moment, il est fait mention de l'offre Red by SFR propose un roaming de 15GO aux États-Unis ou au Canada.

La notion des "4 mois d'utilisation raisonnable"

Dans le débat autour de cette question, la notion de 4 mois d'utilisation raisonnable revient souvent. En fait, cette période des 4 mois concerne essentiellement les communication depuis l'Union Européenne. En 2017, la commission européenne a mis fin aux frais d'itinérance dans l'Union Européenne. Les règles que les applicateurs doivent appliquer, dans ce cas, sont établies sur le site de la commission europénne.

Dans le cadre de la politique d'utilisation raisonnable, votre opérateur peut vérifier l'utilisation que vous faites de l'itinérance sur une période de 4 mois. Si, durant cette période, vous avez passé plus de temps à l'étranger que dans votre pays et que votre utilisation de l'itinérance dépasse votre utilisation nationale , votre opérateur peut vous contacter et vous demander de clarifier votre situation. Vous aurez 14 jours pour le faire. Si vous continuez à passer plus de temps à l'étranger que dans votre pays et que votre consommation en itinérance continue à dépasser votre consommation nationale, votre opérateur peut commencer à appliquer des frais d'itinérance supplémentaires.

Si la notion de 4 mois est valide si vous voyagez dans l'Union Européenne, elle ne s'applique pas automatiquement en dehors de l'Union Européenne.

C'est notamment pour cette raison que :

  • L'offre actuelle de Free ne donne pas de durée précise concernant une "utilisation prolongée" de leurs services au Canada, en Australie ou encore en Nouvelle-Zélande.
  • Les offres Red by SFR parlent d'un usage réparti mensuellement entre la France et le Canada.

Vous et votre chance

Deux ans après la mise en place des ces offres, quel bilan pouvons-nous tirer ? Si beaucoup de personnes sont à l'étranger depuis plusieurs mois et n'ont pas rencontré le moindre souci, ni la moindre surfacturation, d'autres ont eu la malchance de recevoir des factures de hors forfaits. Certaines étaient de quelques dizaines de dollars, d'autres de plusieurs centaines, et il semble même que des factures à 4 chiffres soient apparues.

En gros, si SFR ou Free estiment que vous consommez trop, ou a eu des factures trop importantes de la part de l'opérateur étranger dans le pays où vous effectuez ce PVT, ils pourraient vouloir répercuter les coûts sur votre facture. En analysant votre consommation, en voyant où borne votre téléphone, ils pourraient estimer que vous ne respectez pas les conditions de votre contrat et vous imposer alors de payer des frais supplémentaires. Ces vérifications pourraient être effectués plusieurs mois après les moments où vous avez consommé votre forfait.

Par ailleurs, plus le nombre de personnes utilisant leur forfait Red by SFR ou Free à l'étranger sera important, plus cela coûtera cher aux deux opérateurs français qui pourraient vouloir répercuter leurs pertes en multipliant les contrôles sur votre présence en France.

Attention aux numéros spéciaux !

Si vous choisissez d'opter pour les offres Free et Red by SFR (avec le risque de voir arriver après quelques temps une facture ou plusieurs très élevées), il est important de faire attention à l'utilisation de votre téléphone pour des numéros spéciaux, qu'ils soient gratuits ou non.

  • Au Canada, les numéros spéciaux payants commencent par 1-900 ou 976. Ils disposent aussi de numéros spéciaux qui sont gratuits depuis des mobiles ou des fixes d'opérateurs canadiens MAIS qui sont payants avec votre opérateur de votre pays d'origine. Les numéros "sans frais" (qui en auront pour vous) commencent souvent par 1-800, 1-844, 1-877, 1-866, 1-855, 1-888. En appelant ces numéros spéciaux avec Free ou Red by SFR, vous pourriez avoir plusieurs dizaines voire centaines d'euros de hors forfait ! Il en est de même pour les numéros spéciaux français que vous souhaiteriez contacter depuis l'étranger.
  • En Australie, les numéros spéciaux commencent aussi par 1800 ou 1300
  • En Nouvelle-Zélande, les numéros spéciaux commencent par 0800 ou 0508

Tous les appels à des numéros spéciaux pourraient coûter chers ! Il en est de même pour les numéros spéciaux de 4 ou 6 chiffres, par exemple.

Et les autres opérateurs ? 

Actuellement, aucune offre spécifique n'est proposée pour du roaming dans un des pays du PVT par Orange et Bouygues.

En conclusion 

À l'heure actuelle, toutes ces offres ne sont pas adaptées à une utilisation de son forfait et de l'option data pour un séjour de plusieurs mois à l'étranger. Elles représentent un risque pour voir de devoir, après plusieurs mois, avoir des frais de hors-forfait. À vous de voir si vous souhaitez prendre le risque.

Il vaut donc mieux vous tourner vers des opérateurs locaux dans votre pays de destination (il existe toujours plusieurs opérateurs et l'ouverture d'une ligne est une démarche plutôt simple).

Surtout, prenez bien le temps de lire les conditions d'utilisation du contrat : même si les offres paraissent hyper intéressantes, elles sont soumises à des conditions spécifiques qui ne s'adaptent pas toujours à notre situation.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Marie est accro au PVT, elle raconte ses expériences : Marie, 4 PVT (Canada, Nouvelle-Zélande, Hong Kong et Australie)

Évaluations des membres

5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

Tout savoir sur le PVT / WHV à Victoria, BC

[Interview]

Justine, de Bruxelles à Vancouver

[Récit de voyageur]

On a testé deux nuits à l’hôpital au Canada

[News]

16 raisons de partir en PVT

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Mathieu
23.3K 11.5K

Merci Marie pour cet article super important… On peut vite avoir de mauvaises surprises…

{{likesData.comment_68812.likesCount}}

En fait, ce qu’il faut se dire c’est que ce sont de très bonne offres pour pas avoir à courir tout de suite après un forfait en arrivant en PVT. Pour la transition quoi. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’un numéro local sera vite indispensable, car les locaux eux vous appelleront sur un numéro français, et le paieront en général cher.

{{likesData.comment_68813.likesCount}}

C’est ce que je me dis aussi. Par contre, je me demande si une utilisation majoritaire au Canada mais très restreinte passera quand-même auprès de Free, et s’il faut donc oui ou non trouver un autre forfait français que le Free à garder en parallèle d’une ligne locale – et comment récupérer la nouvelle SIM sans revenir en France…

{{likesData.comment_68817.likesCount}}
Lisa
79 14

Je me suis posée la meme question… j’avais gardé mon forfait free pour si je voyage au USA ou ailleurs car avec un forfait local canadien ca coute trop cher… avant avec les 35 jrs/an la question ne se posait pas, mais la je crains d’etre facturée… mon telephone francais est éteint la plupart du temps, je l’allume que de temps en temps pour passer des appels vers la france ou depuis un autre pays. Ca fait 6 mois que je ne suis plus en France… mais je paye avec ma VISA francaise mes factures. Bref en gros j’en abuse pas. mais je pense que je vais devoir resilier car il va plus etre intéressant sil nous facture le roaming malgré qu’il n’y ait pas d’abus… bref a suivre …

{{likesData.comment_68818.likesCount}}

Je pense qu’une utilisation restreinte te permettra d’avoir moins de hors forfait seulement. Le numéro local reste nécessaire. Après on peut toujours utilisé le numéro français en wifi!

{{likesData.comment_68828.likesCount}}

Merci pour cette article car je n’avais pas encore pris le temps de lire les petites lignes ! La nouvelle offre a 1€ semblait pourtant parfaite pour un PVT NZ ! Appel depuis l’étranger vers la france, les mobiles et fixe locaux ! Wouaho ! Et la data ! Car d’après le guide, le wifi n’est pas toujours gratuit en NZ ! Mais voilà, pour plus de 4 mois en effet ça le fait pas.
Ceci dit, si je peux conserver mon numéro pour le retour en payant seulement 12€ ! Ils vont pas me surfacturer si je n’utilise pas du tout mon forfait !

{{likesData.comment_69391.likesCount}}
Marie
32.2K 9.3K

Normalement non, puisqu’il ne bornera pas très souvent en Nouvelle-Zélande pendant ton séjour. Ils veulent éviter les utilisations abusives en refacturant les gens après coups. Mais si tu ne l’utilises pas, il n’y a pas vraiment de raison de surfacturer du 0 :).

{{likesData.comment_69392.likesCount}}

Salut depuis la NZ ! Je retombe sur ce commentaire comme je viens de me loguer au site pour la première fois depuis que je suis parti il y a maintenant 4 mois…
Ce sujet fait souvent surface sur le groupe FB de backpacker français en Nouvelle Zélande. Personne a eu de soucis apparement et moi le premier j’utilise ce forfait au final, pas a outrance non plus, mais aucune facturation depuis… Voilà pour le retour en live.

{{likesData.comment_71394.likesCount}}

Hi John ! Tu n’as pas eu de facturation du coup ? je suis actuellement au Canada et je vais bientôt dépasser mes 4 mois ici.. je pars en NZ en septembre, je me demandais s’il était préférable de résilier..

{{likesData.comment_73199.likesCount}}

Je voudrais pas en conclure que c’est une légende urbaine xD mais après 8 mois toujours pas de sur facturation ! C’est le pied Free, le pire c’est que ca fonctionne mieux à l’étranger que dans sa propre région pour certaines ! 😉

{{likesData.comment_73328.likesCount}}
Marie
32.2K 9.3K

En regardant sur le groupe Facebook des PVTistes à Montréal, il y a une publi sur Free du 21 janvier où un mec explique que sa soeur a eu 3 200 euros de surfacturation (j’ai pris la capture au besoin…), justement parce qu’ils ont déterminé qu’elle n’avait pas un usage « normal ».

Comme on l’a dit, ça ne touchera pas forcément tout le monde, mais quand ça touche quelqu’un, ça peut faire très mal. À vous de voir si vous prenez le risque.

{{likesData.comment_73329.likesCount}}
Marie
32.2K 9.3K

Ah non, au temps pour moi, cette publi parle de 2016. Mais j’ai vu d’autres publis sur des groupes avec des gens qui ont eu du hors forfait avec Free.

{{likesData.comment_73330.likesCount}}

Bonjour,

La formulation sur le site du Free a changé. Il n’est plus question des 4 mois, mais désormais il faudrait justifier d’un lien stable avec la France (« Offre réservée aux abonnés résidant en France métropolitaine ou justifiant d’un lien stable avec la France métropolitaine »). Néanmoins, rien ne définit le terme de lien stable avec la France…

Pour ma part, cela fait 17 mois que j’utilise le forfait de Free et je n’ai eu aucun hors forfait.

{{likesData.comment_73331.likesCount}}
Marie
32.2K 9.3K

Salut Manon,
Ravie que tu n’aies pas eu de souci depuis 17 mois.
La mention des 4 mois est toujours présente : http://mobile.free.fr/docs/tarifs.pdf mais elle ne semble plus s’adresser aux appels à l’étranger :

« Communications (appels, SMS, MMS et Internet) en itinérance internationale sous réserve d’une utilisation raisonnable des services.
Peuvent constituer des cas d’utilisation abusive ou anormale :
– Une consommation et une présence plus élevée en Europe et les DOM qu’en France métropolitaine pendant une période de 4 mois
consécutifs, pouvant donner lieu à facturation au tarif indiqué dans les grilles tarifaires ci-dessous 15 jours après notification et si l’abonné
n’a pas modifié ses usages dans ce délai de 15 jours ;
– Une inactivité prolongée d’une carte SIM en France métropolitaine, associée à une utilisation très fréquente, voire exclusive en Europe et
DOM, pouvant donner lieu à facturation au tarif indiqué dans les grilles tarifaires ci-dessous 15 jours après notification et si l’abonné n’a
pas modifié ses usages dans ce délai de 15 jours ;
– Une consommation plus élevée à l’étranger (hors Europe et DOM) qu’en France métropolitaine pendant une durée prolongée pouvant
donner lieu à facturation au tarif indiqué dans les grilles tarifaires ci-dessous.  »

Par contre, il y 2 éléments à prendre en compte dans la nouvelle formulation :
– Pour la consommation à l’étranger (hors Europe et DOM), il n’y a plus de mention de 4 mois, ils parlent juste de « durée prolongée », mais contraitement à l’Europe et aux DOMs, où ils disent qu’ils te préviendront par SMS, pour l’étranger, ils ne disent pas qu’ils te préviendront.

{{likesData.comment_73338.likesCount}}

Merci pour ces réponses ! j’ai dépassé les fameux 4 mois au Canada et pour l’instant aucune facturation ! Je me demande maintenant si selon vous je pourrais garder ce forfait free en NZ ? J’aime beaucoup les avantages, la 3G partout, le bas prix et surtout pouvoir appeler ma famille sans m’inquiéter d’un éventuel hors-forfait.. cependant on m’a dit qu’avec un numéro français cela pourrait être problématique de trouver un job en NZ, puisqu’ils auraient peur de m’appeler et de le payer trop cher, vos avis ?

{{likesData.comment_73356.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre