Visiter Taipei

Date de publication : 11-06-2013

Auteur

Jules

Echangé, cédé et colonisé pendant près de cinq siècles, Taïwan, l’un des quatre dragons asiatiques, est aujourd’hui un pays stable et indépendant aux multiples influences religieuses. Voici quelques immanquables de la capitale taïwanaise : Taipei !

Les temples

Ainsi, dans son temple de Longshan, à Taipei, qui est également le plus vieux et le plus célèbre de Taïwan, se côtoient des bouddhistes et des taoïstes. Ce temple construit en 1738 est le sanctuaire de nombreuses divinités et un lieu foisonnant de monde. Son existence tient aujourd’hui du miracle : il est d’abord ravagé en 1815 par un tremblement de terre, dévasté par un typhon en 1867 avant d’être bombardé par les Américains à la fin de la Seconde Guerre mondiale !

À environ trois kilomètres plus loin, à pied, dans la ville, vous pourrez gravir les marches du temple de Confucius. Construit dans la plus grande simplicité vers 1880, il est à l’image du maître qui l’a inspiré : le très influent philosophe chinois Confucius. Dans cet édifice très sommaire mais néanmoins très apaisant, ne vous étonnez donc pas si vous ne trouvez ni inscriptions, ni visages du maître spirituel.

Toujours dans la capitale taïwanaise, le temple de Hsing Tien (ou temple Xingtian), a, lui, été édifié en 1967 en hommage au général de guerre Guan Yu, mort en 219. Ce dernier était réputé pour être un grand magnat de la finance, sa figure est donc associée aux hommes d’affaires.

Si vous n’êtes toujours pas rassasié, il y a aussi le Temple Paoan (ou Bao’an), dédié, lui, à l’empereur Paosheng, dieu de la médecine. Le bâtiment construit vers 1760, rénové entre 1805 et 1830, est un édifice en bois plutôt haut en couleurs comparé aux autres. Il comprend de nombreuses peintures et jouxte le temple Confucius.

Retrouvez la position exacte de ces 4 temples sur cette carte !

Les quartiers

Il y a douze districts à Taipei, dont celui de Wanhua. Sanctuaire historique situé à l’ouest de la ville, il fut autrefois une ville prospère et influente nommée Manka. Aujourd’hui, il est encore habité mais constitue également un lieu riche en monuments historiques divers comme des écoles ou des temples illustrant la vie d’autrefois.

Charles Chen Art – Shutterstock.com

Juste au nord du district de Wanhua, vous accéderez à la célèbre rue Dihua. Grouillant de monde, on s’y rend avant tout pour acheter des denrées alimentaires en tous genres et des textiles de toutes les couleurs. Pour faire du shopping, manger du poulpe, trouver des bâtonnets d’encens ou encore boire un thé aux perles, c’est par là que ça se passe !

Dans un registre totalement différent et ciblé business, Xin-Yi est le quartier des affaires de la ville par excellence. Symbole de l’agrandissement des villes par le haut avec ses buildings grimpant comme des haricots magiques, il contient notamment la monumentale tour Taipei 101.

Ce gratte-ciel fut inauguré en 2004 et était jusqu’en 2010 le plus haut monument du monde grâce à ses 509 mètres de hauteur.

Pour retrouver ces quartiers stratégiques de la ville, consultez cette carte.

Taipei en bref

  • 2,6 millions d’habitants intra-muros (6,8 avec l’agglomération)
  • 272 km2
  • 12 districts depuis 1990
  • 54e ville la plus “réputée” au monde
  • capitale de Taïwan
  • réseau de métro depuis 1996
  • environ 20 universités
  • accords de PVT avec la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Japon, le Canada, l’Allemagne, la Corée du Sud, l’Irlande, le Royaume-Uni et depuis peu… la Belgique !

1 Commentaire

Anne-Céline
227 616

Et bientot la France! J ai trop hate ahah Merci pour cet article!

Articles recommandés