On a testé un voyage en train aux États-Unis avec Amtrak

Article publié le 30-09-2017.

Traverser les États-Unis, ça fait quand même rêver, encore plus lorsque l’on a l'opportunité de profiter pleinement des vues panoramiques : déserts, plaines, montagnes... Le train passe parfois à des endroits qu'aucune route ne traverse. C'est l'occasion de voyager différemment : le trajet fait partie du voyage. On voyage doucement (voire... très doucement), on prend son temps. Après avoir passé plus de 140 heures dans le train, je vous livre mes petites astuces !

Plusieurs choses à savoir :

La compagnie nationale est Amtrak. Il existe cependant quelques compagnies privées, qui circulent, pour la plupart d’entre elles, uniquement sur des trajets touristiques de quelques heures.

Le train reste une façon économique de voyager, il est peut-être un peu plus cher que le bus, mais souvent moins cher que l'avion.

Le site d'Amtrak vous vante leur « ponctualité légendaire » mais... il faut plutôt le prendre ironiquement... Amtrak est bien connu pour ne pas respecter ses horaires très souvent. Difficile d'en blâmer la compagnie, cependant, puisque la grande majorité des lignes parcourent des milliers de miles et les retards s'accumulent rapidement.

Un autre fait très intéressant, l’État américain n'est pas propriétaire des voies ferrées. Les voies sont privatisées et morcelées, et elles appartiennent généralement à des compagnies de fret, qui laissent souvent passer prioritairement leurs trains, même si techniquement, les trains de voyageurs devraient être prioritaires. Les voyageurs comme vous pourront donc attendre quelques temps, parfois une heure ou deux, au bord de la voie, le temps que les autres trains passent.
Malgré tout, sur un voyage de 30 heures, on est généralement pas à 2 heures près !

Comment ça se passe ?

Une fois vos billets achetés en ligne (n’importe quelle carte de crédit étrangère fonctionne), direction la gare.
Les plus grandes gares disposent d'un bureau de dépôt de bagages, comme à l'aéroport. C’est gratuit et vous avez le droit de déposer jusqu’à 3 bagages de 50 livres par personne (25 kg). Les bagages ne sont pas dans le wagon des voyageurs avec vous, ils voyagent dans un wagon de fret rattaché au train. Prenez donc avec vous le plus important (médicaments, papiers, objets de valeur...) ! Le dépôt de bagages ferme une heure avant l’embarquement.
On vous donne un reçu pour récupérer vos valises une fois arrivés à destination.

Quand vous achetez vos billets, vous n'avez pas de place attitrée. On vous l'attribuera au moment de monter dans le train, ou vous la choisirez une fois dans le wagon, tout simplement !
Pour les grandes traversées (le California Zephyr, par exemple), je vous recommande d’arriver 2 h en avance pour avoir le temps de déposer vos bagages et de vous placer en bonne position dans la salle d’attente avant l’embarquement.

Les places sont très spacieuses, bien plus spacieuses que dans une 1re classe d'un TGV, en tout cas dans les trains du modèle Superliner.

Certaines lignes plus courtes proposent les mêmes standards que l'on a l'habitude de voir en France. Les sièges de « coach » (les places les moins chères) sont inclinables, et même si ce n'est pas l'endroit le plus confortable pour passer une nuit, c'est sans commune mesure avec les boites à sardines des avions ! J’ai réussi à faire plusieurs nuits de 8-9 h, en étant pourtant une dormeuse difficile, donc... c’est que l’on ne devait pas être si mal que ça !

Si vous êtes un peu plus fortunés ou que vous voulez vous offrir un très beau voyage, il existe des wagons-couchettes qui ont l'air vraiment très confortables.

La plupart des lignes ont le WIFI à bord. Il y a, à chaque place, des prises pour brancher vos appareils, sauf peut-être dans les locomotives les plus anciennes, comme le Texas Eagle, où les prises sont uniquement disponibles en bout de wagon, mais ça devient très rare.

Quelques conseils :

Il fait très froid dans les trains, surtout en plein été. Prévoyez plusieurs pulls et de bonnes chaussettes ! Un bonnet n'est même pas de trop la nuit. Si vous faites un trajet de plusieurs dizaines d'heures, n'oubliez pas de prendre avec vous une bonne couverture ou un duvet, ainsi qu'un petit oreiller (que le personnel fournit gratuitement sur certaines lignes) ou un cale-nuque. Emporter des boules quiès et un bandeau cache-yeux peut être également une bonne idée.

Habillez vous confortablement, et n'en ayez pas honte : il n'est pas rare de voir les voyageurs en pyjama...

Emportez de l'eau et de la nourriture ! L'offre de repas à bord varie énormément en fonction de votre trajet. Les plus grandes lignes proposent un restaurant où l'on peut manger chaud mais qui est plutôt cher. Dans certains autres trains, il n'y a qu'un petit bar où l'on peut acheter des boissons chaudes, snacks et sandwiches. Une seule constante, cependant : pas de fruits ou de légumes à bord... Si vous comptez bien manger, apportez votre propre nourriture, ainsi que de l'eau (à 2 $ la bouteille d'un demi-litre à bord, vous allez faire quelques économies. Il y a de l’eau potable au robinet, mais il ne faut pas craindre le bon goût du chlore). Les sandwiches vendus à bord font passer les sandwiches SNCF pour des mets de premier ordre : optez plutôt pour le bol de nouilles instantanées !

Il est généralement facile de trouver des billets, même à la dernière minute. Les prix n’augmentent pas tellement, donc c’est un mode de transport parfait pour les road-trippers désorganisés (comme moi).
Il existe également des “pass”, vous permettant d’utiliser le train de façon presque illimitée pendant une période donnée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d'Amtrak.

Mon avis :

Voyager en train aux États-Unis est vraiment une expérience unique. Ne redoutez pas de passer 30 h dans le train, c'est assez confortable pour ne pas être trop long, et les paysages incroyables que vous allez voir sont de toute façon la plus belle des récompenses...
Mon coup de coeur : le California Zephyr, surtout entre Denver et Salt Lake City... J'en parle d'ailleurs par ici !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Trouver du travail au Canada

[Interview]

Julien, consultant en recrutement à Toronto (Ontario)

[Récit de voyageur]

Explorer le Yukon, territoire sauvage du Canada

[News]

Les âges limites de participation au PVT (29, 30 ou 35 ans ?)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Hélène
14.1K 7.6K

voyage voyaaaaaaaaaaaaaage! Merci Isa! Vivement la vidéo en musique. ;D

{{likesData.comment_3013.likesCount}}
Carô
6.9K 4.3K

Oh mince, tu m’as devancée ! 😉

{{likesData.comment_3022.likesCount}}
Pierre
477 136

Yessss merci Isa pour ce tuyaux et le California Séphir est dans ma to do lit donc je suis encore plus motivé maintenant :)

{{likesData.comment_3015.likesCount}}
isa
9.2K 5.9K

Honnêtement, c’est le plus beau souvenir de ce tour des USA, sans hésiter. A faire absolument :)

{{likesData.comment_3016.likesCount}}
Pierre
477 136

Encore merci de ton partage donc Isa 😉

{{likesData.comment_3017.likesCount}}
Carô
6.9K 4.3K

Cette news n’a rien à envier aux plus grands guides, Isa. Merci ! Maintenant, ils ne nous manque plus qu’à acheter nos billets et suivre tes conseils… :-)
Les « yakafokon » commençant à sérieusement se multiplier à chacune des interventions de nos baroudeurs expérimentés, ce n’est plus de la To do list là dont on a besoin, mais de volumen (à vos dictionnaires 😉 ) .

{{likesData.comment_3023.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Très sympa ce périple ! Merci Isa de nous avoir fait voyagé l’espace d’un instant :)

{{likesData.comment_3020.likesCount}}
Romain
2.7K 2.6K

Merci pour tous les conseils (notamment pour la nuit… Car dans les train Européens il ne fait pas froid la nuit !)

Cela me sera très utile !

{{likesData.comment_3037.likesCount}}
Flo
917 448

Petit bémol: c’est un peu moins cher que l’avion, mais seulement si on prend un siège basique (qui est tout de même à peu près confortable pour dormir).

J’ai fait Washington DC – Chicago: 17h de trajet prévu + environ 3h de retard. Aucun regret, c’était super!

{{likesData.comment_18329.likesCount}}

ça laisse rêveur.. bel article, merci!

{{likesData.comment_25964.likesCount}}

J’ai découvert cet article il y a quelques jours.

Ça donne envie :)
Donc, avec ma copine, on a regardé un peu sur le site d’amtrak !

Vous aviez pris le pass 30 jours à 700$ ?
J’imagine déja fait un gros trip en faisant « plus ou moins » le tour des USA en train 😀

{{likesData.comment_28426.likesCount}}

C’est super intéressant votre récit ! Comme ça date un peu, j’espère que j’aurai une réponse…
Je voudrais aller de Louisville (Kentucky) à Seattle, en train. Seulemnt, sur le site Amtrak, quand je tape Louisville, le site m’envoie sur le bus Greyhound. J’ai déjà fait énormément de voyages en bus et cette fois, je veux réellement voyager en train. Quelqu’un peut-il m’aider ? Ce serait super !!!

{{likesData.comment_64735.likesCount}}
isa
9.2K 5.9K

Hello Marie-Hélène
C’est tout simplement qu’il n’y a pas de gare à Louisville. Il te faut rejoindre la gare la plus proche (c’est à dire Indianapolis), prendre le Cardinal, puis le Empire Builder. Le planificateur est ici : https://www.amtrak.com/travelplanningmap

{{likesData.comment_64775.likesCount}}

Bonjour! Nous souhaitons faire plusieurs trajet en train l’an prochain lors d’un voyage de plusieurs mois aux Etats-Unis; j’ai cru lire que les prix affichés varient peu même à l’approche de la date de voyage, est ce vrai? Nous conseilles tu de réserver à l’avance quand même dans le cas où les trains se rempliraient vite?
Merci d’avance!

{{likesData.comment_67890.likesCount}}
isa
9.2K 5.9K

Coucou Laura
Même réponse que via mon blog (décidément, le monde d’internet est petit !), les prix varient effectivement peu, mais si vous êtes sûrs de faire ce voyage, n’attendez à mon avis pas. Sur le Zephyr, il peut se remplir vite (même si bon, je n’ai jamais vu un truc Amtrak plein, faut l’avouer), notamment si vous réservez une cabine

{{likesData.comment_67891.likesCount}}

Salut Isa , merci pour ton article super intéressant !
Je compte rejoindre New York en partant de Seattle. Ils me proposent soit un trajet via Chicago et le Nord soit par Sacramento et le sud.
As-tu déjà emprunté la voie du nord ? Car c’est quand même bien moins cher et plus rapide, si oui qu’en as-tu pensé ?

Merci 😉

{{likesData.comment_70509.likesCount}}
isa
9.2K 5.9K

Je n’ai jamais fait l’Empire Builder (mais la ligne Zephyr et Sunset Limited, si)
Des échos de proches l’ayant faite, la ligne est très belle mais bien moins variée et panoramique que le Zephyr. C’est à toi de voir !

{{likesData.comment_70523.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre