Le retour en France après un PVT

Article publié le 23-02-2017.

À ne pas oublier avant de quitter votre pays de PVT

Rendre votre logement

Selon le pays où vous vous trouvez et les conditions de votre logement, vous devez prévenir votre propriétaire de plusieurs semaines à plusieurs mois avant votre déménagement pour votre retour en France.

N'hésitez pas à demander à votre propriétaire une lettre énonçant que vous avez bien payé votre loyer à temps pendant toute la période où vous avez louer son logement. Gardez également les preuves de paiement de votre logement (quittance de loyer, reçu...). Ils pourraient vous être utile lors de votre recherche de logement en France (si vous avez des propriétaires plus compréhensifs).

Fermer votre compte en banque

La fermeture d'un compte en banque à l'étranger est généralement plutôt simple. Il vous suffit d'aller voir votre banque avec une pièce d'identité (de préférence la pièce d'identité utilisée à l'ouverture) en expliquant que vous souhaitez clôturer votre compte parce que vous quittez le pays. Vous aurez alors le choix de faire un virement, un transfert de fonds ou encore de retirer l'ensemble de vos économies en liquide.

Si vous avez besoin de garder votre compte ouvert pour recevoir des fonds supplémentaires (salaires, primes, retour d'impôts), pensez à vous renseigner auprès de votre banque, avant votre départ, sur les démarches à effectuer et les frais potentiels à régler pour fermer votre compte en banque depuis l'étranger. Enfin, si vous ne l'avez pas déjà fait, demandez à votre banque les identifiants de votre compte en banque par Internet.

Suspendre votre ligne téléphonique

Si vous avez un forfait, pensez à l'arrêter. Si vous êtes encore engagé sur un forfait, l'opérateur téléphonique peut, par exemple, vous proposer de céder votre forfait à une personne de votre entourage (ou un autre PVTiste récemment arrivé, par exemple). Rendez-vous dans l'une des boutiques de votre opérateur pour régler les derniers frais que vous pourriez avoir à payer et arrêter votre abonnement (ou le céder à quelqu'un d'autre).

Si vous avez opté pour une carte prépayée, il n'y a aucune démarche particulière à effectuer.

Les impôts

Avant votre départ, renseignez sur les impôts que vous pourriez avoir à déclarer et/ou à payer dans votre pays de PVT. Selon les pays, il est nécessaire de faire des démarches avant de quitter le territoire,  il faut faire appel à un mandataire fiscal ou il est possible de gérer ces démarches une fois revenu en France. Renseignez-vous !

Ne jetez pas tous vos papiers

En quittant un pays définitivement, on est parfois tenté de jeter l'ensemble des papiers rassemblés pendant l'année (contrats de travail, fiches de paie, relevés de compte...). Gardez bien tous les papiers liés à vos emplois et les salaires que vous avez obtenus pendant votre séjour. Ils pourraient vous être utiles une fois rentré en France, dans certains cas pour la retraite, dans d'autres cas pour bénéficier d'aides au retour en France.

Si vous êtes inscrit au consulat : désinscrivez-vous ! 

Si vous êtes inscrit sur le registre des Français de l'étranger/au consulat de votre pays d'accueil, pensez à vous désinscrire avant de quitter le pays. Vous pouvez le faire en vous adressant à l'ambassade ou au consulat où vous êtes inscrit. Vous pouvez également le faire en ligne si vous disposez d'identifiants France Connect. Vous recevrez alors un certificat de radiation qui pourra être utile pour justifier du temps passé à l'étranger.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

La retraite lorsqu’on a vécu au Canada

[Interview]

Antoine : Canada, Nouvelle-Zélande et Australie au compteur

[Récit de voyageur]

Etre prof de FLE au Manitoba

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Nicolas
402 40
#1055762

Trés bon dossier ! Par contre pas sur que nos salaires au Canada servent pour nos allocations chômage en France...

{{likesData.comment_1055762.likesCount}}
tiphaine
6.4K 2K
#1055819

Message de ospina13
Trés bon dossier ! Par contre pas sur que nos salaires au Canada servent pour nos allocations chômage en France...
salut,

effectivement les salaires du Canada ne sont pas pris en compte.

{{likesData.comment_1055819.likesCount}}
tiphaine
6.4K 2K
#1055821

très bon dossier, merci Marie, je me rappelle que je stressais pas mal quand nous sommes rentrés du Canada, heureusement on a eu pas mal de chances et avons retrouvé très vite logement et travail

{{likesData.comment_1055821.likesCount}}
justine
290 37
#1056372

Merci beaucoup Marie!
Je suis dans la situation numéro 1: chômage 9 mois avant de suspendre les aides pour partir en PVT (1 an) puis JP (1 an sur les 2 autorisés) avant de rentrer le mois prochain.
Cela confirme donc que je pourrai profiter de mon reliquat (240 jours).

{{likesData.comment_1056372.likesCount}}
#1071586

Salut à tous !
Je vais bientôt rentrer en France après plusieurs mois en Australie.
Je me demandais si quelqu'un pouvait me donner des infos sur comment obtenir ses taxback ?

merci d'avance

{{likesData.comment_1071586.likesCount}}
tiphaine
6.4K 2K
#1071588

Message de MaximeMec
Salut à tous !
Je vais bientôt rentrer en France après plusieurs mois en Australie.
Je me demandais si quelqu'un pouvait me donner des infos sur comment obtenir ses taxback ?

merci d'avance
Salut Maxime,

je te conseille de lire ce dossier:
Impôts en Australie, tax return et Superannuation - PVTistes.net ça devrait t'aider

{{likesData.comment_1071588.likesCount}}
#1075682

Hello! Bientôt 20 mois que je suis partie au Canada. Je n'ai jamais travaillé pendant tout ce temps au Canada. J'ai travaillé en France avant et ai démissionné. J'ai toujours la sécurité sociale a priori. Dois-je souscrire pour PUMA (ancienne CMU)? Je ne comprends pas bien dans quelle situation je suis pour le chômage non plus... Quelqu'un pour éclairer ma lanterne svp??? -- Retour sur le territoire français prévu le 9 juin (partie le 28 octobre 2014) -- Thx!

{{likesData.comment_1075682.likesCount}}
tiphaine
6.4K 2K
#1075740

Message de MDelar
Hello! Bientôt 20 mois que je suis partie au Canada. Je n'ai jamais travaillé pendant tout ce temps au Canada. J'ai travaillé en France avant et ai démissionné. J'ai toujours la sécurité sociale a priori. Dois-je souscrire pour PUMA (ancienne CMU)? Je ne comprends pas bien dans quelle situation je suis pour le chômage non plus... Quelqu'un pour éclairer ma lanterne svp??? -- Retour sur le territoire français prévu le 9 juin (partie le 28 octobre 2014) -- Thx!
Salut Marine,

Est ce que tu étais inscrite à Pole emploi avant de partir?

{{likesData.comment_1075740.likesCount}}
C
1 0
#1087787

Bonjour,

un petit doute à ce sujet : "La somme versée pour votre RSA est fixée en fonction des revenus touchés pendant votre séjour à l'étranger.".
Vu que je vais me lancer dans la demande bientôt, je suis pas sure si je dois déclarer mes revenus australiens ou non.

{{likesData.comment_1087787.likesCount}}
Marie
32.7K 9.5K
#1087789

Message de Oooo
onjour,

un petit doute à ce sujet : "La somme versée pour votre RSA est fixée en fonction des revenus touchés pendant votre séjour à l'étranger.".
Vu que je vais me lancer dans la demande bientôt, je suis pas sure si je dois déclarer mes revenus australiens ou non.
Salut C,
Tu as bien fait de signaler ces phrase. Je viens de faire une modification sur le sujet dans le dossier... Le montant du RSA dépend des ressources que tu as eu dans les trois mois précédant ta demande de RSA. Pour le coup, je pense que ce sont les ressources que tu as eu, quelque soit le lieu où tu les a eu (y compris pour l'Australie). Mais ce sont seulement les 3 derniers mois normalement.
Ensuite, je dis ça car il ne semble pas y avoir de distinction entre les revenus en France et les revenus à l'étranger.

{{likesData.comment_1087789.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre