Les transports en Corée

Chapitre 2 : Le bus

Date de publication : 18-11-2016

Auteur

Mylène

Le bus

Le bus est une autre alternative lorsqu’il s’agit de faire de courts trajets en ville. Néanmoins, ce n’est ni le plus confortable (les chauffeurs ont tendance à ne pas ménager les passagers durant la conduite !), ni le plus aisé à utiliser pour quelqu’un n’ayant pas l’habitude. En effet, le nom des stations est rarement traduit en caractères romains et les annonces des arrêts (en coréen) sont parfois peu perceptibles. Résultat, il n’est pas rare de rater son arrêt si on est pas extrêmement attentif et qu’on ne connaît pas déjà les environs. Ce n’est pas le moyen de transports privilégié des étrangers qui préfèrent souvent utiliser le métro.

Il peut être intéressant d’utiliser une application mobile telle que “Seoul Bus Pro” ou encore “KakaoBus” (en coréen) pour obtenir des informations sur vos trajets. Vous l’aurez compris, quelques rudiments de coréen sont recommandés si vous choisissez ce mode de transport (ou quelques trajets en compagnie d’un ami coréen pour vous faire la main !).

Pour ce qui est de voyager à travers la Corée, le bus reste un mode de transport privilégié car il est peu cher, fréquent, confortable et fiable.

Dans ce cas là, puisque vous allez d’un trajet A à B, vous n’aurez pas le soucis des arrêts.

Deux types de bus existent :

  • L’Express, qui propose deux catégories : normal et deluxe.
  • L’Intercity.

Les tickets s’achètent en général aux guichets dans les gares (où une liste des départs est affichée) ou au comptoir de la compagnie, les dépôts de bus se trouvant généralement en centre-ville. Consultez le site Visit Korea pour en savoir plus.

Chapitre 2 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Articles recommandés