Les transports en Corée

Chapitre 4 : Le taxi

Date de publication : 18-11-2016

Auteur

Mylène

Le taxi

Vous allez enfin pouvoir vous prendre pour un premier Ministre en utilisant régulièrement le taxi puisque c’est un moyen de transport très accessible en Corée ! Plus besoin d’attendre le premier métro à 5 h du matin après une nuit de folie, prenez donc un taxi avec vos amis !

En général, il vous suffira d’arrêter un taxi dans la rue par un signe de la main. Il en existe plusieurs sortes :

  • Les taxis standards : orange ou argenté, tarif de base 3 000 won.

  • Les taxis internationaux : orange, portant l’inscription “international taxi”, le chauffeur parle “couramment” au moins 2 de ces 3 langues : anglais, japonais, chinois, tarif de base 3 000 won.

  • Les taxis de lux e: noir, portant l’inscription “모범”, intérieur en cuir, tarif de base 5 000 won.

Vous pouvez aussi utiliser l’application “Kakao Taxi” pour trouver un taxi proche de votre location. Plus d’info ici : Transport à Séoul.

Les désagréments du taxi

En tant qu’étranger, il n’est pas toujours si simple de prendre un taxi. En effet, de nombreux étrangers se sont vu refuser une course. Parfois les taxis se rapprochent et repartent lorsqu’ils voient que le passager n’est pas Coréen ou ils ne s’arrêtent carrément pas. Il peut notamment être assez compliqué d’arrêter un taxi dans le quartier international d’Itaewon à une heure tardive de la nuit, les chauffeurs étant relativement méfiants.

De plus, certains taxis profiteront du fait que vous ne parliez pas coréen et que vous ne connaissez pas bien la ville pour faire quelques détours et ainsi augmenter la note. Tout comme certains vous proposeront des courses à 40 000 won au lieu de 10 000 won (ce qui est illégal car en faisant ça, ils ne prennent pas du tout en compte le compteur et chargent le taxi avec un maximum de passagers).
Il vaut donc mieux avoir l’air sûr de soi en donnant d’emblée une adresse précise en coréen (ex: “Déposez-moi devant le Hyundai Supermarket en prenant le chemin le plus court”) et rester vigilant sur le trajet emprunté.

Vous pouvez signaler un chauffeur qui vous a semblé abusif au Seoul Global Center (+82-2-2075-4180) ou au centre d’appels Dasan (+82-2-120). Toutes les informations du chauffeur sont accessibles dans le taxi puisque les chauffeurs ont l’obligation d’afficher une carte d’identité mentionnant leur nom/prénom, numéro de téléphone et de voiture. En cas de soucis, n’hésitez pas à prendre une photo ou à recopier ses informations.

Chapitre 4 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés