La sécurité au Mexique : est-ce un pays dangereux ?

Date de publication : 23-08-2022

Auteur

claire

Le Mexique a la réputation d’être un pays dangereux. Les histoires de blocages de route, d’assassinats, de disparitions ou encore d’extorsions font régulièrement les gros titres du pays. Malgré cela, il est aussi dans le top 10 des destinations les plus touristiques et des millions de personnes s’y rendent chaque année sans encombre. Alors, que faut-il croire ? Quel est le niveau de sécurité au Mexique ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Un petit état des lieux

Il est indéniable que le Mexique connaît divers conflits sociaux qui conduisent à un fort taux de criminalité, principalement dû aux cartels de la drogue et autres groupes criminels actifs dans le pays. Les statistiques des différentes violences perpétrées sont alarmantes et constituent des problèmes que le gouvernement et différentes instances internationales essayent de solutionner.

Cependant, ces évènements sont à remettre dans leur contexte. Il s’agit la plupart du temps de règlements de compte internes ou d’affrontements avec les forces armées mexicaines ou entre différents groupes. La population se retrouve parfois prise au milieu, mais elle n’en est pas la cible. Les cartels et gangs n’ont d’ailleurs pas d’intérêt à monter les habitants contre eux : la peur et la crainte qu’ils engendrent servent principalement à garder les gens hors de leurs affaires et à faire pression sur le gouvernement pour pouvoir conduire des négociations. Les enlèvements et attaques de personnes n’ayant rien à voir avec les conflits sont donc rares.
C’est pour éviter de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment qu’il est fortement déconseillé de se rendre dans les régions où les cartels sont les plus actifs.

Quant aux violences physiques et sexuelles dont les chiffres sont également très élevés (en particulier les viols et féminicides), elles ont majoritairement lieu dans le cadre conjugal ou familial. En tant qu’étranger·ère, les probabilités d’en être victime sont donc moindres.

sécurité au mexique 2

Source – Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – Août 2022 (cette carte peut être amenée à évoluer).

Les risques potentiels

Si les grands risques associés au Mexique sont peu probables de vous arriver, il ne faut pas être totalement insouciant non plus. S’il devait vous arriver quelque chose, il est plus probable que ce soit l’un des incidents suivants.

Comme dans n’importe quel pays, le vol et le harcèlement dans la rue ou dans les transports peuvent se produire et il faut être vigilant. En soirée, il faut surveiller ses consommations pour ne pas ingérer drogue ou autre substance non désirée qui aurait été rajoutée.

Il faut également être prudent sur la route à cause de l’insécurité routière (les Mexicains ne sont pas réputés pour leur conduite exemplaire) et des contrôles routiers, durant lesquels les policiers peuvent tenter de vous faire payer illégalement.

Enfin, si vous avez un numéro mexicain, les chantages téléphoniques sont relativement répandus. Les arnaqueurs disent avoir capturé l’un de vos proches/vous surveiller, et exigent de l’argent pour libérer la victime/vous laisser en paix. Encore une fois, à moins d’être lié à une activité criminelle ou d’habiter certaines régions très sensibles, c’est une escroquerie qui joue sur votre peur et il faut immédiatement raccrocher.

Les comportements à adopter

La question ne devrait donc pas être “le Mexique est-il dangereux ?”, mais plutôt “comment voyager de façon à être en sécurité au Mexique ?”. Pour cela, les trois règles les plus importantes pour que tout se passe bien sont :

  • Écouter votre instinct. La plupart des accidents arrivent à des endroits et des moments inattendus, où il n’y a pas d’alertes particulières. Même si de nombreuses personnes vous ont dit être allées à X endroit sans encombre, si vous ne vous sentez pas à l’aise sur place, si une personne a l’air louche, prenez votre ressenti en compte et changez de lieu immédiatement.
  • Communiquer avec les locaux. Ils sont les mieux placés pour connaître la situation et vous conseiller sur quoi faire et où aller (ou pas). Contrairement aux recommandations gouvernementales, ils peuvent vous conseiller avec plus de nuances et vous expliquer en détail ce qui peut être dangereux et comment s’adapter/se protéger.
  • Rester au courant de l’actualité. En fonction des activités des groupes criminels et du gouvernement, un affrontement soudain peut éclater rendant une ville dangereuse… mais se résoudre en quelques jours ! Consulter régulièrement les médias nationaux vous permettra de mieux comprendre la situation et de savoir comment elle évolue dans le temps.

En plus de cela, il faut également utiliser son bon sens pour éviter la plupart des problèmes. Voici les principaux comportements à adopter (vous les connaissez probablement déjà d’ailleurs, puisqu’ils sont les mêmes partout) :

  • Éviter de se promener seul·e dans les endroits isolés et de nuit.
  • Ne jamais communiquer les coordonnées de son logement ni de données personnelles.
  • Ne pas transporter beaucoup d’argent sur soi ni exhiber des objets de valeur.
  • Ne pas opposer de résistance en cas d’agression ou de menaces, garder son calme, baisser les yeux pour ne pas défier l’agresseur et lui montrer qu’on ne pourra pas le reconnaître / le décrire par la suite.
  • Utiliser des services de taxi fiables, et éventuellement noter les références de la voiture/du conducteur et les envoyer à quelqu’un de confiance.
  • En cas de déplacement en voiture, verrouiller les portes et fermer les fenêtres. Rester sur les axes principaux.
  • En cas de contrôle policier abusif et/ou d’amende injustifiée, ne rien payer sur place, noter les éléments d’identification des policiers et demander à se rendre au commissariat.

Retrouvez toutes les recommandations à propos de la sécurité au Mexique sur le site de France Diplomatie.

Partir seul·e au Mexique, c’est possible ?

Oui et mille fois oui, il est tout à fait possible de partir seul·e au Mexique, même si on est une femme ! Beaucoup de voyageuses viennent d’ailleurs découvrir le Mexique en solitaire et sont ravies de l’expérience.
En prenant vos précautions comme expliqué précédemment, ce n’est pas plus dangereux que de partir dans un autre pays. Partir seul·e en PVT a de nombreux avantages et si vous en avez envie, ne vous privez pas de cette opportunité extraordinaire. Les Mexicains sont très accueillants et vous rencontrerez de nombreux étrangers : vous trouverez facilement des personnes pour vous accompagner dans vos aventures et vous aider en cas de souci.

À titre personnel, durant tous mes périples (d’abord en couple puis maintenant toute seule), il ne m’est jamais rien arrivé de mal et je ne me suis jamais sentie en danger. Les premières semaines, j’ai préféré rester dans des lieux très touristiques où la sécurité est “meilleure” (sujet à débat, c’est généralement là qu’il y a le plus de vols par exemple). Puis, petit à petit, quand j’ai été plus en confiance, je me suis aventurée dans des endroits moins populaires, sans rencontrer aucun problème. À ce jour, après 8 mois de voyage, mon plus gros incident reste de m’être faite voler mon tupperware en auberge de jeunesse.. 😁

Quelques tips pour voyager en sécurité au Mexique :

  • Se renseigner à l’avance (sur vos destinations, la culture mexicaine, le fonctionnement des transports…) pour ne pas être pris au dépourvu et s’adapter plus rapidement et facilement.
  • Avoir une ligne téléphonique pour consulter internet et pouvoir contacter quelqu’un facilement en cas de besoin.
  • Avoir confiance en soi (ou du moins faire semblant) : les études le disent, plus vous avez l’air sûr·e de vous, plus les gens vous laissent tranquille.
  • Apprenez les bases de l’espagnol, pour pouvoir communiquer facilement avec les locaux (demander son chemin, demander de l’aide, pouvoir faire des achats…) et comprendre les panneaux d’informations.
  • Choisir un logement dans un bon quartier : il est tentant de réserver une chambre éloignée du centre-ville pour économiser de l’argent. Mais si vous ne connaissez pas le coin et pour être plus libre dans vos déplacements et vos sorties, il peut être plus astucieux de rester dans des endroits plus fréquentés.
  • Être ouvert·e aux autres : voyager seul·e ne veut pas dire s’isoler, c’est au contraire une très bonne façon de rencontrer du monde et de vivre des expériences inattendues puisque vous êtes libre de votre temps et votre organisation. Tout est une question d’équilibre ; ne laissez pas la méfiance vous gâcher votre séjour !
  • Pour les femmes parlant anglais, je vous recommande ce groupe Facebook d’entraide qui est très actif : Female travelers in Mexico.

Pour conclure

Non, la sécurité au Mexique n’est pas parfaite (où l’est-elle ?) et il faut être conscient des problèmes qu’on peut rencontrer. Cependant, la situation n’est pas aussi catastrophique que les médias le laissent paraître. Il faut vraiment faire la distinction entre la gravité de fond des conflits et la manière dont les violences s’appliquent au quotidien. L’insécurité est concentrée dans certains lieux à éviter, mais dans le reste du territoire, les risques ne sont pas différents d’un tas d’autres pays.

En tant qu’étranger·ère, voyager et vivre au Mexique est plutôt sécuritaire à partir du moment où l’on fait attention. Le risque zéro n’existe pas mais cela ne doit pas vous empêcher de découvrir et de profiter du pays !

Évaluation de l'article

5/5 (3)

1 Commentaire

Mathieu
10.4K 20.8K

Merci pour ce dossier vraiment très intéressant !

Articles recommandés