Partir au Canada avec son animal de compagnie

Date de publication : 19-12-2019

Auteur

PVTiste

Dossier initialement publié en 2017 et entièrement mis à jour en décembre 2019.

Partir au Canada avec son animal de compagnie, un projet qui se prépare !

Ce dossier vous explique la marche à suivre pour pouvoir partir au Canada avec votre animal de compagnie. Partir en PVT avec son animal demande une certaine logistique et de nombreuses démarches supplémentaires.

Checklist

  • Le rendez-vous chez le vétérinaire (carnet de vaccination, passeport, puçage, check up de santé).
  • La vérification des formalités pour entrer au Canada (permis d’importation, quarantaine).
  • La recherche d’une compagnie aérienne pour le Canada acceptant votre animal et l’achat d’une caisse de transport adaptée.
  • La vérification des législations locales (provinciales et municipales) en fonction de votre ville d’installation et de votre animal.
  • L’évaluation du budget supplémentaire pour emporter votre animal en PVT.

Il est certain que pour les furets, petits rongeurs et oiseaux, la tâche est plus compliquée. Les démarches administratives pour l’entrée sur le territoire canadien sont conséquentes, et la logistique du quotidien (voyage, recherche de logement) sera plus ardue qu’avec un chat ou un chien.
Adopter un animal est une grande responsabilité, et vous vous êtes engagé lorsqu’il est venu vivre avec vous ! N’abandonnez pas votre animal. Si vous ne pouvez pas l’emporter avec vous, pour différentes raisons, assurez-vous, avant de lancer votre projet PVT, que vous pouvez le confier à un proche de confiance pour la durée de votre séjour au Canada.

Emporter votre animal au Canada : les différentes régulations du gouvernement canadien

Lorsque vous faites votre demande de PVT auprès des autorités canadiennes, il n’est pas nécessaire de demander une autorisation (ou un PVT ! :-D) pour votre animal, ni de signaler sur un document que vous partez avec lui.
Cependant, des démarches sont parfois nécessaires auprès d’autres instances du gouvernement canadien, en fonction de l’espèce de votre animal de compagnie.

Partir avec votre chien ou chat : pas de permis d’importation

Les chats et les chiens ne sont pas soumis à des permis d’importation ou à une mise en quarantaine à leur arrivée sur le territoire canadien. Il n’est pas non plus nécessaire de présenter un certificat de bonne santé.
Néanmoins, le gouvernement vous impose de respecter un certain nombre de règles pour pouvoir emporter avec vous votre compagnon à quatre pattes :

À votre arrivée, votre chien ou votre chat se fera examiner par l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC). Vous pourriez avoir à payer des frais à hauteur de 30 $ (hors taxes) pour faire inspecter votre animal de compagnie, puis 5 $ par animal supplémentaire.
Il peut y avoir des inspections supplémentaires et donc, beaucoup d’attente. Prenez vos dispositions et prévoyez un créneau large à votre arrivée sur le sol canadien.
Le site du gouvernement canadien propose un outil en bas de page, qui vous indiquera quelles sont les formalités à effectuer en fonction de votre pays d’origine, de l’âge de votre animal, etc.

Partir avec votre lapin : permis d’importation obligatoire

La liste des démarches administratives pour l’entrée sur le territoire canadien avec votre lapin de compagnie est disponible sur le site de l’Agence Canadienne d’Inspection des Aliments (ACIA).
Vous devez effectuer une demande, auprès de l’ACIA, de permis d’importation avec une déclaration, signée de votre main, attestant :

  • que les lapins qui sont en votre possession immédiate sont reconnus comme vos lapins de compagnie ;
  • que vous accompagnerez personnellement ces lapins, de leur pays d’origine au Canada.

La demande doit être faite au moins 30 jours avant le départ. L’ACIA vous expliquera le processus d’acceptation de lieu de quarantaine et une fois ce lieu approuvé, un permis d’importation vous sera délivré. Pour contacter l’ACIA, consultez le site Inspection.gc.ca.

Vous aurez des frais à payer pour la demande de permis d’importation, la mise en quarantaine et l’inspection de votre lapin domestique.

Partir avec votre furet : permis d’importation obligatoire

Pour venir avec un furet, vous devez obtenir, au même titre que pour les lapins domestiques, un permis d’importation auprès de l’ACIA. Vous devez également voyager avec votre animal : une personne autre que le propriétaire ne peut pas le faire. Enfin, vous devrez demander à la province dans laquelle vous souhaitez vous rendre s’il est permis d’apporter un furet.
Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’ACIA.

Partir avec votre petit rongeur : pas de permis d’importation

Entrent dans cette catégorie les gerbilles, les cobayes, les hamsters, les gerboises, les souris et les rats entre autres rongeurs. Sont interdits les chiens de prairie, les rats de Gambie et tous les écureuils et rongeurs d’Afrique.
Pour les rongeurs, il n’y a pas besoin de permis d’importation ou de certificat sanitaire. Cependant, les ministères provinciaux peuvent exiger des contrôles. Par exemple, l’Alberta demande un permis spécifique pour les rats. Il faut donc contacter directement les ministères. Vous trouverez des recommandations en matière d’importation de rongeurs sur le site de l’ACIA.
Demandez toutefois à votre vétérinaire si votre rongeur est capable de supporter le stress engendré par un tel voyage. Il sera peut-être préférable de le faire garder par un de vos proches.

Pour des informations sur d’autres animaux de compagnie, consultez le site de l’ACIA.

Le passage chez votre vétérinaire : un rendez-vous incontournable !

Tout comme nous vous recommandons d’effectuer un bilan de santé avant de partir en PVT, il est important d’en faire passer un à votre animal. De plus, le prix des soins vétérinaires au Canada est beaucoup plus élevé qu’en France ou en Belgique, ce serait dommage de ne pas effectuer les soins nécessaires avant de partir !

L’obtention du certificat de vaccination

Vous devez passer chez votre vétérinaire pour mettre tous les vaccins de votre animal à jour et ainsi obtenir son certificat de vaccination.
Dans le cas du certificat de vaccination contre la rage pour les chiens et chats : il faut impérativement l’obtenir en français ou en anglais, délivré par un vétérinaire praticien. Le certificat doit également être daté (la date de la vaccination doit y être inscrite), il doit identifier l’animal (son poids, sa race et la couleur de son pelage), indiquer le nom et le numéro de série du vaccin homologué et préciser la durée pendant laquelle votre animal est immunisé.

Le passeport européen de votre animal de compagnie

Il n’est pas obligatoire de posséder le passeport de votre animal pour entrer avec lui sur le territoire canadien, mais il est recommandé de le demander auprès de votre vétérinaire avant de partir : il vous sera très utile à votre retour en France ou en Belgique, puisque le passeport européen est obligatoire pour votre animal.

Le prix n’est pas le même en fonction du vétérinaire que vous allez voir. Vous pouvez compter entre 10 et 15 euros.

Les autres formalités auprès du vétérinaire

L’identification par micropuce ou tatouage (le tatouage n’est plus réalisé depuis juillet 2011) n’est pas exigée par le gouvernement canadien, mais elle l’est de toute façon par l’Union Européenne. Si vous venez de l’UE, votre chien ou chat est déjà pucé.
Un certificat de bonne santé n’est pas exigé.
Pensez à prendre le carnet de santé de votre animal de compagnie : les formalités d’arrivée n’en seront que plus faciles. Néanmoins, le carnet de santé ne peut être utilisé qu’à titre indicatif et en complément : le certificat de vaccination est réellement obligatoire.
Vous pouvez également demander à votre vétérinaire quelles précautions spécifiques peuvent être prises pour votre chien vis-à-vis du froid canadien et pour tous les animaux, assurez-vous de glaner des conseils sur le voyage en avion.

Anticiper le retour en France et en Belgique

Pour vous renseigner sur le retour en France et en Belgique avec votre animal, le gouvernement français vous offre de l’information : Animaux domestiques et retour en France et Voyager avec son animal – Belgique.
Il est conseillé de lancer les formalités éventuelles pour le retour au moins 4 mois en avance : le titrage sérique n’est pas obligatoire en provenance du Canada (c’est beaucoup de temps de gagné !) mais le vaccin contre la rage doit être à jour.

Trouver un billet d’avion pour partir au Canada avec votre animal

Les politiques des compagnies en matière de transport d’animaux peuvent être déterminantes dans votre choix de compagnie aérienne.
Ces politiques changent régulièrement. Prenez contact avec la compagnie de votre choix avant de réserver, pour être sûr que votre animal sera accepté, puis à nouveau quelques semaines avant votre départ.

Air Transat

Air Transat ne transporte que les chats et les chiens. Vous pouvez désormais emmener votre chat ou votre chien en cabine s’il pèse moins de 10 kilos (cage incluse). Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site d’Air Transat. Grâce au bon plan en partenariat avec Air Transat, vous pouvez bénéficier d’un bagage supplémentaire offert avec votre billet d’avion. Cependant – car vous avez été nombreux à poser la question -, le transport de votre animal ne rentre pas dans l’offre.
Pour les animaux de plus de 10 kilos, le transport s’effectue en soute, à l’exception des chiens de service.

Air Canada

Air Canada accepte les animaux de compagnie en cabine s’ils sont dans une cage (rigide ou souple) dont les dimensions n’excèdent pas la taille définie par la compagnie. Le poids de l’animal ne doit pas excéder 10 kilos. Le coût du transport s’élève à 100 $CA. En soute, il vous en coûtera 270 $CA. Notez qu’il existe des restrictions à certaines périodes de l’année (en particulier en hiver). Il n’est pas spécifié sur le site Internet d’Air Canada si les animaux de compagnie autres que les chiens ou les chats sont acceptés. Consultez leur page dédiée au voyage avec des animaux de compagnie pour plus d’informations.
Pour des conseils supplémentaires sur la préparation d’un départ avec un animal, consultez le site d’Air Canada. Même si vous n’êtes pas client Air Canada, ces conseils vous seront utiles.

Corsair

La compagnie Corsair accepte de transporter une grande diversité d’animaux (chiens, chats, rongeurs, reptiles, oiseaux…). Les frais pour un transport en cabine (pour les animaux de moins de 7 kilos, à l’exception des reptiles qui doivent voyager en soute) et en soute s’élèvent respectivement à 100 et 200 €.

Air France

Avec Air France, vous pouvez transporter votre chien ou votre chat en cabine si son poids n’excède pas 8 kg, et en soute jusqu’à 75 kg. Vous devez acheter votre billet via leur service de vente par téléphone pour ajouter votre animal de compagnie à votre billet d’avion.

Quelques points à prendre en compte

Attention aux escales ! En cas d’escale, il est possible que le vol suivant soit effectué par une autre compagnie aérienne. Assurez-vous que votre animal de compagnie pourra prendre les mêmes avions que vous. Vérifiez également que le coût de transport de votre animal vous soit donné pour l’intégralité du trajet et non pour un seul vol. C’est pour cela qu’il est important de contacter la compagnie aérienne au préalable pour pouvoir régler tous ces points.

Le coût de transport de votre animal est parfois directement payable au moment de l’achat de votre billet. Il est aussi possible de payer les frais à l’aéroport au moment de l’enregistrement, sous réserve, bien sûr, d’en avoir informé votre compagnie aérienne au moment de l’achat de votre billet. Les frais varient d’une compagnie à l’autre : certaines vous feront payer un billet d’avion pour votre animal, alors que d’autres vous feront payer un excédent de bagages.

Selon la compagnie, vous pouvez choisir de faire voyager votre animal dans une cage souple ou rigide. Il est également possible de se procurer une cage aux normes IATA en animalerie ou à l’aéroport (réglementation des transports aériens). Prenez les mesures de votre animal avant de vous rendre à l’aéroport (poids, hauteur, largeur et longueur, y compris de la queue).

Sachez enfin qu’il existe des calmants pour animaux. Cependant, Agriculture Canada (le ministère en charge des questions animales) et IATA ne recommandent pas leur utilisation. Si vous souhaitez donner un calmant à votre animal, veuillez consulter votre vétérinaire au préalable.

L’arrivée au Canada : les démarches administratives pour votre animal

Les douanes canadiennes vont vous demander de payer une taxe de 30 $ (5 $ par animal supplémentaire) pour examiner votre animal. Si vous avez de la nourriture pour animaux avec vous, il se pourrait que vous vous la fassiez confisquer.
Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les structures et les politiques en matière d’animaux de compagnie (quelles sont les réglementations ? Existe-t-il des parcs à chiens ?), consultez le site Internet de votre ville. Des villes ont des réglementations spécifiques qu’il est important de connaître (des arrondissements ou des quartiers ont même parfois des réglementations spécifiques). Cliquez sur la ville de votre choix :

Si votre ville ne figure pas dans cette liste, tapez simplement le nom de votre ville suivi de « animal service » dans Google. Vous devriez rapidement trouver ce que vous cherchez.

Les régulations provinciales et municipales : demander un permis pour chien ou dog license

Les règles varient. Il n’est pas toujours possible de venir accompagné de certaines races selon les villes et les provinces. Par exemple, le pitbull est une race interdite à Toronto alors que ce point est encore en discussion à Montréal. Dans certaines municipalités, la stérilisation de votre animal est, sous conditions, également obligatoire.
Pour ceux qui emmènent leur chien avec eux, sachez que vous devrez vous procurer un permis ou license, valable un an, pour 25 à 40 $. Dès votre arrivée en ville, rendez-vous à la mairie et dans un magasin animalier où vous pourrez vous procurer cette licence et enregistrer votre chien.

Dans le cas où vous êtes des pvtistes nomades, ayant le projet de changer régulièrement de province et de ville d’habitation, c’est un peu plus compliqué. Les villes exigent que leurs résidents détiennent un permis pour leur chien :

  • Si vous êtes seulement en voyage dans une ville pour quelques jours ou quelques semaines, tout porte à penser que vous n’êtes pas résident, mais seulement visiteur… Mais c’est une interprétation que nous faisons des textes. Il est souvent mention des mots-clés : “live in Toronto” ou “habiter à Montréal” ; il y a donc vraiment cette notion de vie sur place.
  • Si vous comptez vous établir dans une ville (y vivre, y travailler pendant un moment…), le permis sera obligatoire, et vous devrez refaire une demande dans chaque nouvelle ville où vous vous établirez (les permis sont gérés par les communes).
    Nous vous conseillons de contacter le service municipal des villes où vous souhaitez vivre pour leur poser la question.

Trouver un logement au Canada avec son animal

Au Canada, un propriétaire a le droit de discriminer les locataires sur le critère de l’animal de compagnie. Il a droit de refuser de vous louer son appartement si vous possédez un animal, peu importe lequel. Vous devez donc déclarer que vous en avez un lors de votre recherche de logement et faire vos sélections selon les annonces.
Au moment de chercher un appartement, vous verrez de nombreuses annonces précisant que les animaux ne sont pas acceptés. Si l’appartement vous plaît beaucoup, n’hésitez pas à parler avec le propriétaire. Il est possible qu’il n’aime pas certains animaux mais qu’il en adore d’autres. Il se peut aussi qu’il ait du mal à louer son appartement et que contre toute attente, il vous accepte comme locataire.
Si vous avez un chien, assurez-vous de vous assurer qu’il peut rester en intérieur : ce n’est pas facile de trouver un logement avec un jardin fermé.
À noter également que peu d’auberges de jeunesse (les hôtels, un peu plus régulièrement) acceptent les animaux de compagnie.

Nous abordons ce sujet épineux dans un dossier et plusieurs discussions sur le forum :

La vie quotidienne de votre animal au Canada

Votre chien dans la rue et au parc

Dans toutes les villes, il existe des parcs à chiens où vous pouvez laisser votre chien vagabonder avec d’autres compagnons canins. Ils sont appelés parcs canins, parcs à chiens ou encore offleash dog parks (littéralement, parcs pour les chiens sans laisse). Ils sont très courants dans les grandes villes : c’est vraiment très agréable !
Consultez la liste des parcs à chien pour :

Les sites des municipalités proposent généralement une rubrique dédiée aux animaux.

Les parcs à chiens sont les seuls lieux où vous pouvez enlever la laisse de votre chien, d’un point de vue légal. Hors de question de le faire dans la rue ou dans des parcs classiques ! Vous pouvez être verbalisé si vous contrevenez à la loi.
Ramassez toujours les crottes de votre chien (aussi bien dans les parcs, sur les trottoirs que dans les caniveaux), par civisme et pour éviter de payer une amende. En hiver, ne cachez pas les excréments de votre chien sous un tas de neige : la fonte des neiges n’en sera que plus désagréable pour la communauté.

Le prix de la nourriture et des soins pour votre animal au Canada

Les soins vétérinaires pour les chiens et chats sont très élevés, au Canada. Les prix sont variables en fonction des villes, mais aussi en fonction des cabinets vétérinaires. Si vous consultez pour un soin qui ne peut pas attendre votre retour en France ou en Belgique (par exemple, une opération), n’hésitez pas à demander plusieurs devis.
Le prix moyen d’un kilo de croquettes pour chiens (dry food en anglais) coûte de 2 à 5 $ tandis qu’une boîte de pâtée (dinner en anglais) pour chat coûte, en moyenne, un peu plus d’un dollar (moins d’un dollar pour des portions individuelles).

Vos chiens et chats à l’épreuve du froid canadien

Votre animal de compagnie n’est pas forcément habitué aux températures hivernales canadiennes, ça peut donc être une épreuve pour lui, surtout s’il est amené à sortir souvent. Il y a donc plusieurs éléments que vous devez prendre en compte pour que le froid n’affecte pas sa santé.
Si votre animal est très souvent en extérieur, augmentez ses rations de nourriture en hiver. Il brûle plus de calories avec le froid !
Vérifiez régulièrement que votre animal de souffre pas du froid en tentant de déceler, entre autres, des lésions sur son corps.
Vous pouvez également lui mettre un petit manteau pour le maintenir au chaud lors de ses sorties, ainsi que des petits chaussons lui permettant de ne pas se brûler et souffrir en posant les pattes dans la neige.
Après chaque promenade avec votre chien, il est conseillé de lui laver et de lui sécher les pattes en prenant soin d’ôter la neige entre ses coussinets. La neige et le sel de déneigement sont irritants pour les pattes et ils peuvent facilement créer des lésions. Veillez à ce que votre chien ne se lèche pas trop les pattes, ce qui pourrait accroître les lésions et l’intoxiquer : le sel contient des substances toxiques qui peuvent irriter sa gorge. Enfin, si vous emmenez habituellement votre chien chez le toiletteur, attendez la fin de l’hiver pour y retourner : il restera au chaud grâce à ses poils !
Dossier initialement publié en 2017 et entièrement mis à jour en décembre 2019.

Voyager et partir en road trip avec son animal au Canada

DCIM100GOPRO

Voyager en train avec son animal

Il est possible de voyager avec votre chien ou votre chat dans le wagon du train avec la compagnie ViaRail, à condition qu’il soit suffisamment petit pour entrer dans une caisse de transport dont les dimensions sont énoncées dans la FAQ de la compagnie. Il faudra compter une somme de 50 $ hors taxes. Si votre animal dépasse les dimensions autorisées, il devra voyager dans le wagon à bagages, pour une somme de 50 $ hors taxes également. Attention, cela n’est pas possible en été car si le wagon est chauffé en hiver, il n’est pas climatisé en été.

Voyager en bus avec son animal

Les compagnies de bus circulant au Canada sont nombreuses, nous ne pouvons donc pas vous proposer un guide complet. Greyhound et Megabus sont les compagnies principales et aussi bien l’une que l’autre n’admet pas les animaux de compagnie à bord. Les animaux d’assistance sont en revanche évidemment autorisés.

Louer une voiture en ayant un animal

Les loueurs acceptent généralement que vous louiez une voiture avec votre animal de compagnie. La plupart du temps, il n’est pas obligatoire de prévenir au préalable le loueur, ni de payer de frais supplémentaires, mais faites-le, tout de même, pour vous assurer d’être bien en règle. Bien sûr, assurez-vous de respecter les règles locales en matière de transport d’animal (il ne doit pas entraver la conduite) et rendez bien le véhicule impeccable (sans odeur, sans tâches, ni traces de pattes…) !

La vanlife avec son animal

Partir sur les routes canadiennes avec son van aménagé… pourquoi pas ? L’expérience pourrait être vraiment incroyable !
Nous allons uniquement parler des chiens ici. Voici quelques éléments auxquels il faut penser :

Faire garder son animal

Si vous ne pouvez vraiment pas prendre votre animal avec vous le temps d’un week-end avec des amis ou de quelques semaines d’exploration du Canada, vous pouvez faire appel à la solidarité de vos amis rencontrés sur place, ou pourquoi pas passer une petite annonce sur un groupe facebook de pvtistes (Montréal, Toronto, Vancouver).
Si vous souhaitez faire garder votre appartement en même temps que votre animal (et vos plantes vertes), vous pouvez aussi passer une petite annonce sur un site de gardiennage.

Entrer avec votre animal de compagnie aux États-Unis

Lorsque l’on vit au Canada, il est tentant de traverser la frontière du sud pour découvrir les États-Unis ! Pour les humains, il y a des formalités à respecter, pour les animaux aussi !

Il n’est pas demandé de présenter un certificat de vaccination contre la rage pour les chiens en provenance de Belgique, de France ou du Canada. Néanmoins, il est plus prudent de le prendre avec vous, car les réglementations varient en fonction des États (les documents demandés ne sont pas les mêmes si vous traversez la frontière pour aller au Vermont, dans l’État de New York ou dans l’État de Washington, par exemple). Nous vous recommandons de prendre avec vous tous les documents dont vous disposez (passeport européen, certificat de vaccination, etc).
Le certificat de vaccination contre la rage pourrait de toute façon vous être demandé lorsque vous traverserez à nouveau la frontière pour retourner au Canada !

Pour les chats, vous n’avez pas à présenter de certificat de vaccination contre la rage ou de certificat de bonne santé. Néanmoins, certains États américains le demandent. Renseignez-vous avant de partir !
Votre chien ou votre chat sera inspecté pour vérifier qu’il est en bonne santé et n’a pas de maladie contagieuse. Le gouvernement américain vous recommande de ne pas mettre dans le fond de la cage de votre animal (si vous en avez une) de l’herbe, de la paille ou des feuillages car les services agricoles regarderont de plus près cette forme de litière et vous perdrez du temps.

Évaluation de l'article

5/5 (5)

130 Commentaires

Carô
5.7K 11.9K
Message de Prescillia3
Bonjour moi j'aimerais savoir les démarches pour emmener un chien au Canada
Bonjour Prescillia,

J'ai déplacé ton message dans cette discussion puisque toi, tu ne veux pas adopter un chien au Canada mais arriver au Canada, de France je suppose, avec le tien.

Je te laisse lire le dossier attaché à cette discussion (cf. le tout premier message, à la première page) et les messages précédents. Si après ça tu as besoin de précisions, n'hésite pas.
Prescillia
0 8
Bonjour moi j'aimerais savoir les démarches pour emmener un chien au Canada
Lauranechv
0 2
Message de Jessica2912
Bonsoir tout le monde,

Quelqu'un aurait une référence de cage homologuée pour le transport en cabine des chats avec la compagnie Air Transat svp ?

Je cherche mais en vain ! :/

Merci à vous et belle soirée,

Jessica

Hello Jessica, as-tu fini par trouver une cage aux bonnes dimensions ?

Je souhaiterai aussi partir avec mon chat à Montréal via AirTransat (quand toute cette situation se sera apaisée) et je ne trouve pas du tout de sac à ce format. J'ai aussi peur que mon chat soit trop grand et j'aimerai vraiment, vraiment, vraiment éviter la soute. Quelqu'un a-t-il un témoignage récent à apporter au sujet du voyage cabine ? (Le topic est assez ancien, je n'ai pas tellement vu de commentaires récents.)

Merci d'avance !
Marine
0 4
Message de murielj
Bonjour,

J'ai déplacé ton message dans une discussion existante
Prend le temps de lire le dossier indiqué dans le premier message et aussi de parcourir le reste de la discussion
Je te remercie, c'est très gentil

Coucou,

Ah génial, un autre beagle expatrié
Merci pour tes informations, je viens d'appeler Air transat et ils m'ont dit 275 dollars canadiens pour le prix.
Au plaisir de se rencontrer lors d'une promenade
Thomas
4 17
Message de murielj
Dans ce cas, j'ai déplacé ton message dans une discussion existante. Va voir le premier message de celle-ci et lis le dossier qui est en lien
Merci beaucoup et désolé d'avoir posté ailleurs.
Muriel
10.2K 21.5K
Message de Lebas1504
Quel idiot je fais. Désolé je suis ultra stressé par le PVT et partir là bas XD
Je pars au Canada et plus précisément à Montréal
Dans ce cas, j'ai déplacé ton message dans une discussion existante. Va voir le premier message de celle-ci et lis le dossier qui est en lien
Thomas
4 17
Quel idiot je fais. Désolé je suis ultra stressé par le PVT et partir là bas XD
Je pars au Canada et plus précisément à Montréal
Muriel
10.2K 21.5K
Bonjour,
Message de Lebas1504
J'espère ne pas me tromper là où je poste ce message.
Pour que l'on puisse te répondre, il faudrait déjà nous dire où tu pars avec ton chat. Tu ne précises pas le pays.
Thomas
4 17
J'espère ne pas me tromper là où je poste ce message.
Voilà je souhaite partir avec mon chat. Je sais je sais ça va être dur pour le logement tout ça, mais ma question est la suivante -car je ne l'ai pas trouvé sur le forum : Est-ce qu'il faut que je déclare mon chat avant ? Ou simplement une fois à l'aéroport à une borne ? Avec le billet d'avion pour mon petit chat évidemment. Je ne parle pas des papiers (passeport et papier de santé). D'ailleurs est-ce qu'il faut simplement le vaccin contre la rage où autre chose ?

Tout ça reste flou pour le moment et j'aimerai prévoir tout ça en avance
Caralas
10 24
Message de MariKeane
Bonjour à tous,

J’ai obtenu mon pvt et je souhaiterai prendre mon chien ( beagle) avec moi. J’ai trouvé sur le site du gouvernement qu’ils peuvent venir avec à conditions d’être vaccinés contre la rage et d’avoir un passeport. J’aimerais avoir plus d’informations pour ceux qui ont pris leur chien avec, si vous avez des conseils et surtout si c’est possible de trouver une compagnie qui accepte les chiens de 20kg en cabine ( sait-on jamais).
Merci beaucoup
Hello,

On part aussi avec notre Beagle

par contre aucune possibilité de l'emmener en cabine !

pour nous :

Compagnie Air Transat
Voyage en soute
Cage certifiée avion : Cage de Transport pour Chien Kennel Taille 6, XL | La Toutouniere
Prix : de mémoire 190 euros

Articles recommandés