La retraite (MPF) et les impôts à Hong Kong

Article publié le 21-05-2019.

Quand vous travaillez à Hong Kong, vous êtes vous aussi soumis à l'impôt. Selon votre niveau de salaire, vous pourriez avoir à déclarer vos revenus et payer des impôts (on vous rassure, ils ne sont pas très élevés).
Concernant la retraite, Hong Kong ne dispose pas d'un système de retraite par répartition (comme c'est le cas en France), mais d'un système de capitalisation, appelé MPF (pour Mandatory Provident Fund). En principe, les pvtistes ne contribuent pas au MPF, mais certains sont quand même concernés. Si vous et votre employeur versez des contributions pour le MPF, vous pourrez récupérer cette somme au moment où vous quitterez Hong Kong.

Dans ce dossier, nous allons vous expliquer comment fonctionnent :

  • Le système d'imposition de Hong Kong (quel est le niveau d'imposition ? À partir de quel montant paye-t-on des impôts ? Combien paye-t-on ? Comment déclarer ses impôts ?). Dans ce dossier, nous ne parlerons que des impôts sur le revenu (salaries tax).
  • Le système des retraites à Hong Kong : même si les pvtistes ne sont normalement pas concernés, nous pensons qu'il pourrait être utile que vous en compreniez le fonctionnement, notamment si vous envisagez d'y rester plusieurs années.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Partir au pair à l’étranger (Canada, Australie, Europe…)

[Interview]

Max, après 3 ans et demi à Hong-Kong

[Récit de voyageur]

On a testé un week-end dans les Provinces Maritimes

[News]

Une année de césure pour son PVT : comment faire ?

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre