7 Les autocars / bus de longues distances


Les bus de longues distances sont LE moyen de transport pour se déplacer de ville en ville. Très économiques, de nombreuses compagnies offrent un large choix de destinations, une grande amplitude d’horaires et différentes classes de confort.

On trouve en effet des cars :

  • De seconde classe : ce sont des autocars ordinaires, souvent un peu vieux, avec des sièges basiques. Sur les petites distances (quelques heures), il n’y a pas de toilette ni de télévision – mais vous aurez souvent droit à de la musique selon le bon vouloir et le bon goût du conducteur ! Pour les plus longues distances, la plupart possèdent maintenant des toilettes et un système de ventilation (voire la climatisation si vous êtes chanceux), mais le confort reste limité. Ce sont les seuls à atteindre des endroits plus isolés.
  • De première classe : le changement de gamme se sent immédiatement. Ils possèdent un peu moins de sièges, laissant de la place pour des toilettes et des sièges un peu plus espacés et inclinables. Il y a un service de climatisation, plusieurs télévisions installées à intervalles réguliers pour vous divertir durant le trajet, et des prises pour charger vos appareils. Conçus pour de longues distances, leur prix est un peu plus élevé tout en restant abordable. Je vous promets que pour des trajets de plus de 8 h, l’investissement vaut le coup !
  • De luxe : le nec plus ultra avec un confort optimal grâce à des sièges plus larges inclinables quasiment jusqu’à la position couchette, un écran individuel, wifi, prises USB, toilettes (parfois séparées homme/femme), un service de restauration… Ils sont souvent directs ou avec seulement un ou deux arrêts, donc plus rapides. Beaucoup plus chers, leur qualité se rapproche d’un voyage en avion pour lequel ils peuvent être une bonne alternative.

Les compagnies les plus utilisées sont ADO et OCC (fusion des 2 compagnies), Autovias, ODM, ETN, Primera, Estrella Roja / Estrella blanca, Mayab (pour la péninsule du Yucatan), mais pleins d’autres existent notamment au niveau régional.
Vous pouvez acheter les billets via internet pour les compagnies qui disposent d’un site en ligne et vous y trouverez parfois des réductions exclusives. En revanche, certaines cartes bancaires ne sont pas toujours acceptées : utilisez dans ce cas des sites de comparateur comme Busbud ou Clickbus pour réaliser l’achat.

⭐ Profitez de 10% de réduction sur l’un de vos trajets grâce à notre partenariat avec Busbud !

Vous pouvez aussi acheter votre billet en agence ou directement à la gare routière (appelée terminal de autobus, central de autobus ou central camionera). C’est également là que vous devrez vous rendre pour prendre le car : les terminales regroupent et gèrent les arrêts de tous les bus longues distances. Les plus grandes compagnies possèdent parfois leur propre terminal.

Dans les grandes villes comme Mexico, il y a parfois plusieurs terminaux (au Nord, au Sud…) pour éviter que les cars restent bloqués trop longtemps dans le trafic en fonction de leur destination. Faites bien attention au terminal de départ de votre car pour ne pas le rater ! Calculez votre temps de route jusqu’à la gare routière en prenant en compte le trafic (fluctuant selon les moments de la journée) et prévoyez un peu de temps sur place pour trouver votre quai d’embarquement, valider votre voyage et enregistrer vos éventuels bagages.

Pour des trajets courts (moins de 5 h) et hors périodes de fortes affluences comme au moment des fêtes, il est généralement possible d’acheter son billet au dernier moment, juste avant de partir.
Le terminal est souvent excentré. Pour vous y rendre ou le quitter, vous pouvez prendre un bus de ville (il y a toujours au moins un arrêt juste à côté) ou un taxi. Les taxis non officiels (type Uber) ne sont pas toujours autorisés au niveau des dépose-minutes et doivent dans ce cas s’arrêter un peu plus loin.

On trouve dans les gares routières de quoi se restaurer (il y aura toujours au moins un petit stand avec divers encas, parfois même des restaurants) et des toilettes payantes pour 5 à 10 pesos.

Recommandation : les Mexicains utilisent la climatisation à outrance. Même s’il fait 30°C dehors, prévoyez un pull pour votre trajet pour ne pas avoir froid !

Chapitre précédent Chapitre suivant
claire

Actuellement en PVT au Mexique!

Ajouter à mes favoris
5
2 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

Aucun commentaire