1. #21
    Avatar de Endareyn
    Clémence 35 ans

    Location
    Luxembourg
    Messages
    103
    Likes reçus
    95
    Oui je suppose que ça doit dépendre des entreprises. Cette personne avait trouvé en arrivant, mais mon mari avait trouvé le sien en France. Mon message était plutôt à prendre comme un "si tu ne trouves pas avant de partir, garde cette piste en tête lors de tes recherches d'emploi sur place", mais cela ne dispense absolument pas des recherches avant le départ.

    Cela dit, je plussoie le fait qu'ils recherchent beaucoup de gens avec un bon niveau en Japonais. Mon mari a parfois des annonces via le responsable des VIE sur place (pour des postes à pourvoir directement au Japon pour le coup), mais c'est toujours JLPT1&2. Plus rarement JLPT3.


  2. Pvtistes.net sur les réseaux sociaux

    Retrouvez tous nos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin etc.) sur cette page et rejoignez la communauté pvtistes afin d'être au courant des dernières actualités sur le PVT !

    En savoir plus...
  3. #22
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Espérer trouver un travail fixe sur place (avec un "délai" d'un an) est donc réaliste ? Je n'étais pas certain que le PVT était un (le ?) bon choix dans mon cas, ayant lu un peu partout des gens affirmer que le PVT n'était pas à utiliser comme un "tremplin" professionnel pour le Japon.

    Si je compte apprendre la langue (assez rapidement et de manière assidue), je suppose que m'inscrire à une école de langue sur place serait la meilleure solution. Auriez-vous des écoles à me conseillez (ou déconseillez) sur Tokyo (c'est là où je pense passer le plus de temps et travailler si possible) ? En faisant une première recherche rapide, je suis tombé sur l'école KAI KAI - école de japonais à Tokyo, Japon qui me semble pas mal, ou encore le service Ecole Tokyo présenté sur le blog d'un gaijin du forum ( Ecole Tokyo : Vous aider à apprendre le japonais au Japon | Un Gaijin au Japon) mais il semble plus réserver aux étudiants qu'au jeunes diplômés/travailleurs.

    Concernant les logements, si je ne me trompe pas, il y a le choix entre principalement des Sakura Guest House (sortes de collocations réunissant surtout des gaijins) ou des appartements Sakura (plus dans mon style, je suis pas trop fan de colloc ...).

    Pour le boulot, le fait d'avoir une formation (et une première expérience en entreprise) type programmation en informatique et mathématiques appliquées (traitement d'image, réalité virtuelle...) me permettrait-il d'obtenir un "petit" boulot dans ce domaine ? Je vois beaucoup de PVTistes faire des boulots de professeur de langues ou dans des cafés dont les clients sont pour la plupart des étrangers (anglais, français...), et j'aimerais savoir s'il m'est possible, dans mon cas, d'espérer un boulot en accord avec mes études.


    En tout cas, merci pour vos réponses et conseils . J'espère que le PVT se révèlera être la solution !

  4. #23
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Salut !

    1) Pour le long terme:

    Je ne suis pas non plus experte, mais il me semble difficile d'entrer dans les milieux professionnels japonais comme cela. Les plus à même pour te répondre sont les personnes du service dédié aux démarches d'emploi à l'ambassade française de Tokyo (ils offrent des rendez-vous et des conseils).

    Tu as du te renseigner, mais les entretiens d'embauche sont de véritables parcours du combattant. Après, j'imagine que si tu tapes dans un milieu mixte (japonais / étrangers), ça peut s'avérer différent. Tu ne pourras t'en rendre compte que sur place en te renseignant et te créant un réseau de contacts (tu peux notamment demander conseils aux expatriés du forum France - Japon.net).

    2) Pour le court terme: sans le japonais niveau 2 ou 1 (natif), ne te leurre pas, trouver un emploi correspondant à tes études tient presque de l'utopie (mais ça a du bon d'être utopique). Le marché du travail là bas est moins bon qu'il n'a été et tu auras à te battre avec des jeunes japonais qui sortent de l'université et qui sont coachés pour aller aux entretiens. Dans ce cas là, tu ne peux que réussir par des démarches de VIE qui sont assez cotons à engager.

    Bref, loin de moi l'idée de saper tes ambitions, puisque je les partage et je comprends parfaitement. Mais il s'agit d'être réaliste pour partir paré au mieux.

    Quelqu'un te l'a conseillé, mais en effet il serait utile de faire des CV en anglais et de les diffuser un maximum. D'apprendre la langue en intensif, et de chercher déjà, des réseaux auprès desquels tu peux t'informer.


    Enfin, concernant le programme, celui indiqué sur le blog de Gaijin est très bien. Je dépose ma demande lundi, si ça passe, je te montrerai le mien. Et je confirme, SURTOUT ne pas dire que tu veux rester à long terme, non, non, non. C'est partout pareil, les pays aiment les visiteurs, mais n'aiment pas trop ceux qui s'incrustent, ce n'est pas spécifique au Japon (la Russie fait très fort dans le genre ).

    Bon courage en tout cas !

    ps: je serai à l'école-Tokyo. Ceci parce que je n'ai eu que de bons échos, le cadre me semble vraiment bien, certains responsables sont francophones (j'ai fait plusieurs écoles à l'étranger, ça aide vraiment), alors qu'en statistiques il y a peu de français (aux alentours de 5%). L'emplacement (près de Waseda) me plait aussi, parce que ce n'est pas loin du quartier où je vais m'installer. Et le coût m'arrange.

    J'ai fait TOUTES les écoles qu'il y a sur Tokyo via ce site: http://www.nisshinkyo.org/search/area.php?lng=2&area=%E6%9D%B1%E4%BA%AC#terms

    Je suis une grande malade, j'ai vu toutes les fiches, été sur leurs site. Celles que j'avais gardé en mémoire comme étant intéressantes sont les suivantes: SNG, Yoshida institute, KAI, ARC, Human Academy et Naganuma.

    Bon, après, ça coute bonbon ^^.


  5. #24
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Pour École Tokyo ou les autres écoles de langue, il faut un statut particulier (ils parlent d'une aide pour obtenir un visa étudiant longue durée), par exemple être étudiant ?
    Je vais me renseigner un peu sur le forum pour voir quelles écoles de langue sont conseillées parmi celles que tu m'as citées .

    Niveau boulot, je pourrai me faire une idée une fois sur place (sans pour autant omettre de me préparer avant de venir). Dans tous les cas, en m'investissant bien, je devrais obtenir un bon niveau de japonais qui, avec ma formation spécialisée IT/Ingénieur, devrait me permettre de trouver un travail fixe au Japon .
    À ce propos, les recruteurs pour ce genre de travail ont-ils parfois des "problèmes" à engager des PVTistes (préfèrent-ils des personnes possédant un visa permanent par exemple ?) ?

    Sinon bonne chance pour ta demande et tiens-moi au courant .

  6. #25
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Merci !

    Le statut c'est l'école qui te le donne . Tu n'as pas besoin d'être étudiant, c'est "eux" qui te confèrent ce statut (en te donnant un document destiné à l'ambassade). Si tu tiens à coeur à ton projet, et que tu as grave les moyens, tu peux peut-être ne pas passer par le PVT mais par le statut étudiant en t'inscrivant carrément 1 à 2 ans dans une école (sachant que tu payes en général par semestre). Le visa étudiant est plus long et peut être changé.

    L'avantage de passer par l'école dans le cadre d'un projet pro, c'est que certaines (comme ARC qui est dans le quartier que j'affectionne, Ichigaya dans le district de Chiyoda si je ne me trompe pas...) offre aussi un entrainement aux entretiens, à la rédaction de CV et aident d'ailleurs les étudiants à obtenir des jobs étudiants (28 heures par semaine), ce qui peut te sortir du schéma prof de français / serveur.

    Concernant le passage de PVTiste à working visa, j'avoue ne pas savoir. Je peux demander à un ami qui bosse sur place depuis 6 ans comment il a fait.

    Sinon, vu que ta formation est ingé, tu n'as pas moyen de plutôt être embauché dans une boite en France ayant des branches au Japon, et d'attendre les 2 ans de pratique avant d'être muté à l'étranger (en sachant qu'à l'embauche tu précises bien ce projet, pour voir si ils sont ok).

    Je demande ça parce qu'une amie à moi a fait ingé, et c'est le processus qu'elle fait pour être mutée aux États Unis.

  7. #26
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Le problème si je postule dans une boîte en France, c'est que même s'ils ont des possibilités de mobilité au Japon, rien n'est promis et c'est pas sûr que qu'après quelques années j'arriverai à être muté au Japon (voire même à l'étranger). Et avec un travail dans les 38h par semaine et un apprentissage en autonome, je pense qu'il me sera difficile de bosser mon japonais pour atteindre un niveau qui les incitera à m'y envoyer.
    C'est vrai que ce qui me "gêne" le plus si je fais un PVT, c'est que ça sera presque une année d'expérience professionnelle en moins sur mon CV (à part si j'arrive à trouver sur place). Mais comme je suis encore jeune diplômé, je pense que ça reste le meilleur moment pour tenter l'expérience et que ça ne fera pas un "trou" si grave que je le pense .

    Pour la question sur le comparatif VVT/visa de travail permanent, ma question était plutôt de savoir si un recruteur hésiterait à m'embaucher parce que j'ai un VVT qui, officiellement, signifie que ma présence au Japon n'est que temporaire (et donc une embauche "sérieuse" serait moins envisageable) ?

    Je continue de postuler pour des offres au Japon. C'est vrai que l'idéal serait de réussir à trouver un poste, avec obtention d'un visa de travail direct (ça serait aussi possible avec le PVT mais il me semble qu'il y a un quota d'heures de travail à ne pas dépasser dans ce cas).

  8. #27
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Alors comme je le conseillais plus haut, il te faudra recourir aux bons services de l'ambassade de France . Je crois qu'ils sont plutôt sympas.

    Sinon, un séjour long à l'étranger n'est jamais, ô grand jamais un trou dans un CV (auquel cas j'ai un beau gouffre de ... 2 ans et demi).

    Suffit de le présenter:

    - acquisition de l'autonomie, indépendance
    - échange culturel, ouverture d'esprit
    - capacité d'adaptation, d'initiative, de travail en contexte difficile

    Les recruteurs, quelque soit les domaines (sauf les vieux c*ns) sont toujours intéressés par des gens qui ont su sortir de leur coquille et bouger. C'est un gros plus à l'heure de la mondialisation et des réseaux professionnels internationaux (notamment par linkedln, où je te conseille de faire un CV en français, anglais voir japonais si tu peux avoir de l'aide).

    Le site Daijob (anglais) permet de déposer des cv, de voir des annonces. C'est pas le plus intéressant quand on ne connait pas ce milieu, ce qui l'est en revanche, ce sont leurs invitations à des salons professionnels thématiques (parfois gratuits) sur Tokyo.

    C'est à peu près tout ce que je peux te dire à chaud ^^.

  9. #28
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Je suis d'accord. Un séjour d'un an au Japon apporte aussi des bons points sur un CV, par rapport à quelqu'un qui ne serait jamais allé à l'étranger pour autre chose que des vacances (bon, le PVT a aussi une partie Vacances, mais ça va quand même bien plus loin).

    Le "trou" auquel je pensais serait surtout qu'il s'agirait d'une année pendant laquelle je n'aurais pas exercé un métier me permettant de développer mes compétences d'ingénieur Ensimag (à moins bien sûr d'arriver à trouver ce genre de travail sur place).

    En tout cas bonne chance pour demain (tu remets ta demande si je me souviens bien) .

  10. #29
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Réussie ! (la demande)

    Oui, de ce point de vue je comprends parfaitement . Je suis dans une branche pro (enfin si on peut dire) tellement moins technique que c'est plus à la tchatche qu'au dossier que je peux espérer être prise quelque part !

    Bon courage à ta construction de dossier !

  11. #30
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Félicitations ! En même temps, vu la qualité de ta préparation, ça m'aurait étonné que tu ne l'aies pas ^^.

    Je vais continuer de m'informer et peut-être commencer à construire ma demande (tout en cherchant du boulot direct à côté, on sait jamais ). J'espère que je pourrais encore compter sur toi pour répondre à mes questions (même si je comprends que tu seras assez occupée par les préparatifs de ton séjour).

  12. #31
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Aucun problème pour répondre aux questions, du temps j'en ai à revendre en réalité (joie des études à distance !).

    Quant aux préparations, j'avoue ne pas être une acharnée (hormis les visas ). Il faut dire que je serai accueillie et aidée là bas, donc à part prévenir ma banque, faire un contrat d'assurance et prendre mon billet d'avion...

    Mais je suis peut être excessivement naive

  13. #32
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Me revoilà avec plein de nouvelles questions qui se sont plantées dans ma tête ces derniers jours :

    1) Il me semble que le PVT limite les heures de travail que l'ont peu effectuer par semaine (25h par semaine maximum, si j'en crois un topic sur ce forum). Si je me rends au Japon et que j'arrive à trouver un travail profesionnel (dans ma formation d'ingénieur) après quelques mois, il ne me sera donc pas possible d'effectuer ce travail avec mon VVT (car je travaillerai sûrement plus de 25h par semaine). Il me faudra donc demander un visa de travail (en présentant mon contrat de travail) et donc changer de status. Endareyn a dit, dans un post précédent, qu'il était bien possible de changer de statut pendant son PVT (et donc passer d'un VVT à un visa de travail sans avoir notamment à terminer sa période de PVT). Mais sur le site de l'ambassade du Japon, je vois écris "Les ressortissants français bénéficiaires du programme ne peuvent ni prolonger leur séjour au Japon au-delà d’un an, ni changer de statut durant ce séjour" (Visa vacances-travail | Ambassade du Japon en France), ce qui semble affirmer le contraire .

    2) Dans le programme de séjour, il faut présenter des informations assez précises concernant le logement (le loyer par exemple) et j'y écrirai sûrement que je compte m'inscrire à une école de langues sur Tokyo, en précisant le nom de l'école. Cependant, la réservation du logement et l'inscription à l'école sont bien à effectuer après que la demande de PVT ait été acceptée ?

    3) Faut-il présenter un programme de séjour qui nous fasse voyager beaucoup pour qu'il soit validé ? Je compte rester la plupart du temps à Tokyo (pour suivre mes cours de langue et y chercher du travail notamment). Faut-il que je prévoie quand même de voyager 1 ou 2 mois autre part, pour ne pas me montrer trop "immobile" ?

    4) Question stupide, mais la date de remise de la demande de PVT doit-elle être proche de la date de départ pour le Japon ? Ou une fois le PVT validé et obtenu, on a tout le temps que l'on veut avant de "démarrer" effectivement le PVT (la durée d'un an ne commence à s'écouler qu'une fois au Japon ?) ?

    5) Au niveau des finances, j'ai vu, amelimari, que tu avais prévu environ 10k€ sur un PVT de 3 mois. Je prévoyais à peu près la même somme, mais sur une durée d'un an . Est-ce "acceptable" pour une demande de PVT ?

  14. #33
    Avatar de bouliz
    wam

    Messages
    56
    Likes reçus
    40
    1)J'ai une amie qui vient juste de trouver un boulot alors qu'elle était en PVT. La boite qui la sponsorise s'occupe de toutes les démarches administratives. Cela dit elle est rentrée quelques jours en France. Mettant p-e ainsi fin au PVT. Ms si ça devait t'arriver, rien ne t'empêche de partir en Corée, de mettre un terme à ton VVT et revenir qq jours plus tard fort de ton visa de travail.

    2) Toutes les infos du programme sont à titre indicatif. Ils veulent juste s'assurer que t'es pas un foufou dans ta tête, que t'as bien tt prévu et que les tarifs que tu indiques sont cohérents. Rien ne t'empêche de changer de lieu de résidence ou d'école par la suite. Personne n'ira vérifier.

    3) Moi j'avais juste mis genre un mois à Osaka et une semaine à Yakushima. Dans la mesure où tu ne connais pas à l'avance tes revenus et que ton budget est limité, ce serait au contraire pénalisant de mettre 15000 destinations.

    4) une fois obtenu, t'as un an pour partir et une fois au Japon, tu peux rester un an. Pr être très clair, si t'as ton PVT au 1er janvier 2014, tu peux arriver au Japon le 31 décembre 2014 et y rester jusqu'au 30 décembre 2015.

    5) 10kE ne suffiront pas à budgeter un an au Japon sans travailler ms c'est clairement plus que nécessaire pour la demande. À mon avis bon nombre de personnes n'ont pas cette somme en partant. Ils n'attendent pas de toi que tu puisses survivre toute la durée du PVT sans revenus ms que t'aies suffisamment pour ne pas repartir au bout de 3 mois, la queue entre les jambes.
    Dernière modification par bouliz ; 28/03/13 à 07:43.


  15. #34
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Me revoilà !

    2+3) Tu peux le faire après bien entendu . Je me suis pré-inscrite parce que de toute façon, c'est certain, et de cette manière j'avais un document en plus pour mon dossier. Le programme de séjour est indicatif. Le mien ne correspond absolument pas à ce que je vais réellement faire, mais pour le monter j'ai quand même été dans des recherches de coût etc... Pour le voyage, j'ai juste mis 2 mois en woofing pour juillet - aout. Beaucoup de gens ont une destination fixe, parce que bouger coute cher.

    4) A partir de l'acceptation du PVT tu as un an pour partir, donc non pas besoin de date proche.

    5) Euh mes finances sont bien pour un an !

    Dans mon programme, j'ai indiqué vie en dortoir (39 000 yen + marge), cout des transports en commun (entre ma zone dortoir et ma zone d'école, en arrondissant au plus haut, sachant que selon ton statut étudiant ou travailleur le cout n'est pas le même: 7000 yen), cout moyen de la vie par mois (et là ça dépend réellement de la manière de vivre de tout un chacun ! si on aime sortir, si on a un bon coup de fourchette !).

    Bref, le minimum requis est genre 4500 € si tu n'as pas de billet d'avion, tu n'es donc pas obligé d'atteindre les 10k !

    Concernant les voyages et l'ajout de certaines activités, ils aiment bien la mention "Selon état du budget" / "selon moyens financiers". Ça témoigne de ta prévoyance vis à vis de ton budget: tu pourrais avoir à faire face à des dépenses imprévues, et par conséquent ne pas faire tes voyages, par exemple.



    Merci à Endareyn pour ces précisions.
    Ma question serait est-ce qu'on peut passer du PVT à euh, un visa de conjoint sur place ? J'avoue ne pas m'être penchée dessus.

  16. #35
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Donc aucun problème pour passer du VVT à un visa de travail (même si le PVT n'est pas terminé) si j'ai bien compris. Il suffit juste que la société qui nous embauche fasse les démarches nécessaires pour le visa de travail. Mais quand vous parlez d' "annuler le PVT en sortant du Japon" pour pouvoir obtenir le visa de travail, il s'agit simplement de mettre fin à son PVT en sortant simplement du territoire ou il faut faire des démarches administratives (parce qu'il me semble, en lisant Les démarches pour obtenir son PVT Japon | PVTistes.net , qu'il est maintenant possible de quitter le Japon sans que son PVT soit automatiquement terminé) ?

    Message de ameliemari
    5) Euh mes finances sont bien pour un an !
    J'avais mal compris en lisant ton topic (tu parlais en fait de 3 mois en école).

    Oui, c'est sûr que je ne compte pas tenir une année entière avec 10k€ sans bosser. Je suivrai des cours de japonais (matin ou aprem) dans une école de langue pendant plusieurs mois, en faisant si possible un petit boulot à côté pour éviter de trop manger sur mes finances (surtout que l'école risque d'en engloutir une petite partie) et en cherchant en parallèle un emploi professionnel à côté en profitant, dans un premier temps, de l'avantage d'être sur place et, après plusieurs mois, de l'avantage de savoir parler un minimum japonais.

    Tunimaal, ça me fait plaisir de te voir participer à mon topic . En cherchant mes premières infos sur le PVT, j'étais rapidement tombé sur ton blog dont j'ai pu lire quelques articles fort intéressants. Justement, concernant le petit boulot que j'effectuerais en parallèle de mes cours de japonais, il me faudrait idéalement un boulot qui ne me demanderait pas trop d'heures par semaine mais suffisant pour souffler financièrement. Beaucoup de personnes parlent d'enseigner l'anglais ou le français mais la concurrence est rude et il faut avoir certaines compétences pédagogiques. Mis à part professeur, quel petit boulot me permettrait de rencontrer des japonais sans requérir que je sache parler la langue ?
    J'ai lu ton post sur le Leafcup Tokyo et c'est vrai que ça fait un peu peur . Dommage car le boulot semble pas mal pour faire des rencontres et les horaires ne semblent pas trop problématiques (même si parfois apparemment, ils peuvent s'avérer trop faibles avec 4h de boulot / mois, et donc des problèmes de finances possibles).

  17. #36
    Avatar de tunimaal
    Tuni 36 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    123
    Likes reçus
    160
    Message de PurpleMatter
    Tunimaal, ça me fait plaisir de te voir participer à mon topic . En cherchant mes premières infos sur le PVT, j'étais rapidement tombé sur ton blog dont j'ai pu lire quelques articles fort intéressants. Justement, concernant le petit boulot que j'effectuerais en parallèle de mes cours de japonais, il me faudrait idéalement un boulot qui ne me demanderait pas trop d'heures par semaine mais suffisant pour souffler financièrement. Beaucoup de personnes parlent d'enseigner l'anglais ou le français mais la concurrence est rude et il faut avoir certaines compétences pédagogiques. Mis à part professeur, quel petit boulot me permettrait de rencontrer des japonais sans requérir que je sache parler la langue ?
    J'ai lu ton post sur le Leafcup Tokyo et c'est vrai que ça fait un peu peur . Dommage car le boulot semble pas mal pour faire des rencontres et les horaires ne semblent pas trop problématiques (même si parfois apparemment, ils peuvent s'avérer trop faibles avec 4h de boulot / mois, et donc des problèmes de finances possibles).
    Au plaisir lol ... J'essaye de m'arrêter par ici quand j'ai un peu le temps, mais j'avoue que je suis pas mal pris ces temps-ci
    Bon bah je vois que mon blog est bien référencé alors mdr J'aurais pas travaillé des centaines (que dis-je des milliers d'heures) pour rien haha. J'espère que ce que tu y a trouvé te servira parce que c'est le but initial ;-)

    Bon sinon pour le petit boulot, si tu te bouges un petit peu, tout est possible ou presque. Après tout dépend de ton niveau de japonais. Mais disons le franchement, je suis arrivé au Japon sans parlé un mot de japonais et sans rien connaitre à cette culture. Je me suis bougé, j'ai donné des cours de français et j'ai eu jusqu'à 35 étudiants et des revenus qui sont montés jusqu'à 250,000 yen sur un mois. Oui pour enseigner il y à de la concurrence mais c'est parce qu'il y à de la concurrence qu'il faut partir défaitiste lol. Tu crois que Carrefour se dit "merde il y à de la concurrence, je ne vais pas ouvrir un magasin dans cette ville" non ils y vont parce qu'ils savent qu'ils peuvent le faire.

    Personnellement je pars du principe que dans la vie tout est possible si l'on s'en donne les moyens. Je ne suis pas meilleur que les autres, loin de là, mais je me bouge et je crois en moi. Résultat des courses j'ai d'excellents diplômes, j'ai eu une excellente carrière pour un jeune en France, j'ai fais un PVT Australie, Canada et Japon et aujourd'hui j'ai monté mon propre business en étant basé à l'étranger et j'arrive à me générer suffisament de revenus pour faire ce que je veux.

    Je te dis ça juste pour te dire que si tu veux vraiment faire ton projet juste fonce. Prend ton visa, tes affaires viens au Japon et lance toi directement. Pas besoin de trop calculé, si tu passes trop de temps à calculer, à réfléchir les autres passeront devant toi. Il vaut mieux partir avec quelque chose d'imparfait que d'attendre d'avoirs les choses parfaite....Je te dis ça par rapport au visa et tout et tou. Viens, trouve toi lance toi dans ta recherche et si tu trouves tant mieux, sinon tu auras essayé et tu te seras au moins créé des contacts pour le futur. Au final tu ne seras pas perdant, très loin de là.

    Houla, je me suis pas mal égaré mdr.... Pour le petit boulot sinon, tu as en effet les boulot de "tuteur" de langue (et non pas prof, sauf si tu as les diplômes) ou alors tu peux travailler en restauration, souvent dans des restaurants français ou bien encore distribuer des flyers... Compte environ 900 à 1100 Yen de l'heure, en général, pour un petit boulot à Tokyo.

    Sinon, Leafcup je déconseille plus que vivement à part si tu veux travailler dans une entreprise exploitant clairement le potentiel des étrangers pour des cacahuètes et se permettant de ne même pas les respecter. La pire boîte où j'ai jamais travaillé depuis que je suis à l'étranger, et pourtant j'en avais fais.


  18. #37
    Avatar de meleo33
    Mylène 35 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 381
    Likes reçus
    2 207
    Cette discussion part un peu dans tous les sens et c'est très dommage car beaucoup d'infos ici sont très intéressantes !

    Pour plus de lisibilité et pour aider les autres pvtistes a trouver des info, j'ai déplacé pas mal de messages.

    Pour les écoles de langues c'est par ici : https://pvtistes.net/forum/vie-prati...tml#post740457
    Pour les changements de visa : https://pvtistes.net/forum/vie-prati...de-statut.html
    Pour le programme : https://pvtistes.net/forum/comment-o...-semaines.html

    Tuyen, merci d'aller fouiller et poser tes questions dans les autres parties du forum où l'on aborde déjà des points que tu soulèves ici.

    Egalement pour les guesthouses, va voir dans la rubrique AVIS, j'essaie de répertorier toutes celles qui ont été mentionnées sur le forum, ça te donnera des idées : Type de lieu : Auberge de jeunesse | PVTistes.net

    Dernière modification par meleo33 ; 29/03/13 à 13:42.

  19. #38
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Désolé si c'est parti un peu en live meleo33 !

    Je vais m'informer sur les différents topics existants et je posterai ici si j'ai une question à laquelle je ne trouve pas de réponse (ou une fois une première idée de mon programme mise en place) .

    Une petite question pour tunimaal concernant Leafcup. L'entreprise est-elle aussi "esclavagiste" ou ce eut-il que tu soit juste tombé sur le mauvais endroit ?
    Pour le boulot de prof, je ne disais pas que je baissais les bras parce qu'il y avait de la concurrence. C'est juste que je vois beaucoup de PVTistes se lancer dans ce boulot, mais me concernant ce n'est pas vraiment un boulot que je me vois apte à faire. C'est pourquoi je me renseigne sur les autres types de boulots qui me sont accessibles et que je voudrais en savoir plus sur Leafcup, car même si dans ton article, l'entreprise manque clairement de respect envers ses employés (ou juste les gaijins ?), tu dis que tes collègues étaient cependant très sympas (n'ayant aucun contact au Japon, je cherche un petit boulot qui me permettrait justement de faire des rencontres avec des japonais).

  20. #39
    Avatar de tunimaal
    Tuni 36 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    123
    Likes reçus
    160
    Message de PurpleMatter

    Une petite question pour tunimaal concernant Leafcup. L'entreprise est-elle aussi "esclavagiste" ou ce eut-il que tu soit juste tombé sur le mauvais endroit ?
    Pour le boulot de prof, je ne disais pas que je baissais les bras parce qu'il y avait de la concurrence. C'est juste que je vois beaucoup de PVTistes se lancer dans ce boulot, mais me concernant ce n'est pas vraiment un boulot que je me vois apte à faire. C'est pourquoi je me renseigne sur les autres types de boulots qui me sont accessibles et que je voudrais en savoir plus sur Leafcup, car même si dans ton article, l'entreprise manque clairement de respect envers ses employés (ou juste les gaijins ?), tu dis que tes collègues étaient cependant très sympas (n'ayant aucun contact au Japon, je cherche un petit boulot qui me permettrait justement de faire des rencontres avec des japonais).
    En ce qui concerne Leafcup c'est à toi de voir. Je connais plusieurs personnes qui ont travaillé là-bas et qui sont partis car c'était du foutage de gueule en règle.

    Par exemple, à Leafcup tu es payé 1000 Yen de l'heure, les transports ne te sont pas remboursé et tu peux avoir que un seul shift par mois (soit 3 ou 4 heures à 1000 Yen auxquelles tu va généralement déduire environ 400 yen de transports). Est-ce si rentable que cela alors qu'il y à énormément d'autres boulots accessibles et bien mieux en terme de travail et de rémunération.

    Sinon, j'avais travaillé dans les 4 leafcup de Tokyo (Omiya, Iidabashi, Shibuya et Yokohama) et c'était toujours la même chose: les étrangers qui travaillent là-bas sont cool mais le boss et ses pseudo managers (japonais) sont plus du genre à vouloir t'utiliser à toutes les sauces plus qu'autres choses. Les "va nettoyer les toilettes", "range cette pièce", ... sont monnaie courante. Pour un salaire de la sorte je trouve ça insultant de recevoir des ordres comme ceux-ci sans même un merci ou un s'il te plaît.

    Après libre à toi, mais si ce n'est que pour rencontrer du monde, ne t'inquiète pas, tu es à Tokyo, il y à 12 millions d'habitants, tu en rencontrera tout plein.


  21. #40
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    Je suis tombé sur ce site en cherchant un peu : Vacances-Travail pour francais - JC-Coordination .
    Les services proposés semblent bien en accord avec ce que je recherche (j'aurais juste préféré Tokyo ^^) et j'aimerais avoir votre avis (au vu de ce qu'ils proposent).

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.

Page 2 sur 7 1234 ...