Résultats du sondage : Au bout de combien de temps avez vous retrouvé un travail en France?

Votants
97. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • 1 mois

    31 31,96%
  • 2 mois

    9 9,28%
  • 3 mois

    13 13,40%
  • 6 mois

    6 6,19%
  • Marre et envie de repartir

    39 40,21%
Sondage à choix multiple
  1. #41

    Messages
    107
    Likes reçus
    0
    Je passe faire une recherche pouravoir des billes pour la RP et j'en profite pour vous donner des nouvelles.

    Pour ma part, retour début juin chez papa et maman et là c'était la petite claque...
    J'ai réouvert mes droits Assedic et je suis parti passer une 10aine de jours sur la cote Atlantique avec ma copine (retournée à Montreal depuis) à mon retour j'ai fais mes valises pour revoir tous mes amis un peu partout dans le sud ouest... J'ai beaucoup bringué (mes potes m'attendaient au coin du bois...), dormi et mangé (un an de magret à rattraper), puis je me suis décidé à reprendre une activité professionnelle jusqu'à la fin de l'année... 3 semaines plus tard j'avais le choix entre 3 jobs dans ma branche.
    Je retourne donc à toulouse (et je me casse de chez mes parents!), jusqu'à le fin de l'année au moins, le temps que ma copine descende de son bateau (une longue histoire...) puis on verra bien ce qu'il se passera.

    En tout cas ça m'a fait plaisir de revoir la France... Même si il y a de grandes chances que je remette les voiles début 2008.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #42

    Messages
    188
    Likes reçus
    22
    Coucou à tous,

    Me voici de retour sur le site alors que ca fait un bout que je ne suis pas venue!
    Le retour en France s'est bien passé... mais niveau boulot c'est pas encore ça! Mais j'assume ma glandeuse attitude et je vous explique!

    Arrivée fin avril, j'ai glandé et profité de mes assedics... puis depuis juin, je suis motivée ... je me suis inscrite sur des sites et tout... mais je ne sais pas... les grandes vacances arrivant, je ne trouvais rien de vraiment motivée...

    Le dilemme c'était soit travailler et perdre mes assedics et mes vancances pr un job alimentaire car niveau RH (mon domaine) je trouvais rien de très motivant soit je prenais du recul, j'essaie de prendre sur moi et me consacre à mes envies, du bénévolat, mes amis... et remettre mes recherches sérieuses pour fin août début septembre...

    Et j'ai choisi... ce sera la détente de l'été dommage qu'il fasse si moche sur Paris... Heureusement les amis et le vin sont là! En attendant, je lis les annonces qui m'arrivent direct sur mon mail!

    Je vous tiens au courant en septembre dès que je trouve quelque chose digne d'intérêt! Mais bon faut pas oublier la France en été... c'est plutôt relax!

    Aller bon courage à tous pr vos recherches!

  4. #43

    Messages
    146
    Likes reçus
    1
    J'ai voté sur le sondage que j'avais trouvé du travail en un mois, mais en fait il m'a fallu moins de temps que ça...environ 15 jours et oui comme quoi tout est possible, meme en france!!!!

    je vous explique, j ai une maitrise de philo et j'ai jamais decroché le capes...TROP DUR!! 40 places par an pour 3000 candidats....IMPOSSIBLE

    du coup j'avais decidé de m'expatrier pour tenter ma chance ailleurs. et me voila prof de francais langue seconde au pays des caribous...(superbe expérience en passant)

    la-dessus, une amie guadeloupeenne m'apprend que le rectorat de guadeloupe recherche des professeurs non-titulaires avec experience pour enseigner la philosophie dans les lycees pour la rentree 2007.
    j'ai envoyé mon CV en juillet du canada, précisant que je n'etais pas sur place pour un entretien d'embauche, mais que j'etais la candidate idéale.
    Je suis tombée sur une gentille inspectrice qui du coup a eu l'idee de remplacer l'entretien d'embauche par un essai philosophique..
    et ca a marché!!!
    je suis rentrée le 22 aout du canada, et aujourd'hui j'ai eu la confirmation que un poste m'attendait, a Saint-Martin!!!!
    bref je suis aux anges!!!j'ai le poste que je voulais et l'aventure continue puisque je pars à nouveau vers l'inconnu!!!
    (D'ailleurs si un pvtiste est de la-bas qu'il me fasse signe, car tous les conseils sont bienvenus)

    conclusion: si vous êtes comme moi, incapable de reussir votre CAPES, tout n'est pas perdu pour etre professeur en France, il suffit juste d'accepter de partir loin de la métropole(à mon avis ils sont en manque de profs dans tous les DOM-TOM)

  5. #44

    Messages
    810
    Likes reçus
    14
    Alors moi je fais encore plus fort
    Je suis rentree en france il y a 15 jours et je viens de decrocher un job en CDI . Sur 4 candidatures envoyees les 4 employeurs m ont contacte pour un entretien... Mon experience au canada ne ma pas apporte grand chose professionnellement bien que jai travaille dans mon domaine le secretariat mais ca ma permis de me demarquer. Bref un CDI dans ma branche et dans le domaine que je voulais que demander de mieux

  6. #45

    Messages
    32
    Likes reçus
    1
    Ma définition du PVT c'est
    "Enrichissante aventure pendant 12 mois au Canada, 10 à taffer dans mon domaine (com en environnement) à Toronto puis 2 à voyager entre Cape Breton, NS, et Queen's Charlotte, BC." Le truc c'est d'offrir ses servives et son léger accent frenchie à une boîte implantée au niveau national. Ils auront toujours besoin de quelqu'un pour les représenter au Québec Puis j'ai décidé de voir autre chose que Toronto et surtout plus que 95% de mes potes canadiens!
    De retour en France, une seule année à l'étranger sur le CV ça fait finalement qu'une seule année à bosser pour ladite boîte. Et à bac+5, c'est pas assez pour faire la différence. En tous cas, c'est ma conclusion après 2 mois de recherche. Pas d'entretien, après une bonne vingtaine de candidatures à des offres ciblées et quelques candidatures spontanées.

    "Est-ce que ma vie canadienne me manque ?" c'est la question la plus fréquemement posée. Ma réponse ? "Non" J'ai voyagé pendant 2 mois à travers le pays, une aventure qui m'a un peu déconnectée de mon quotidien torontonien et qui a donc facilité mon départ! Les premières semaines en France sont magiques (même si j'ai mis 4 jours à me remettre du décalage horaire) parce qu'on reçoit plein d' de la famille et des amis...
    "Est-ce que je compte y retourner?" vient en seconde position. Ma réponse "je sais pas". Maintenant que je sais que je peux exercer dans mon domaine en anglais, j'hésite à rester en France. Mes recherches d'emplois partent dans tous les sens, du Yémen à Toronto (parce que 2-3 ans de plus là-bas ça ne serait pas de refus!!) en passant par Privas (en ardèche!)

    Ma hantise avant le départ? M'emmerder au retour. Du coup, je me suis rapidement mise dans une recherche de taf, j'ai repris mes activités et loisirs et je me projette plutôt que de penser au passé. Bien sûr j'appelle mes potes canadiens, je raconte des anecdotes, mais juste quand le contexte s'y prête... En gros si on parle de sushis, je peux raconter la soirée sushis à KoreaTown avec ma coloc et les crises du foie du lendemain. Mais si on cause cuisine, je suis pas obligée d'évoquer constamment les talents culinaires de mon amie N. chez qui je passais à l'improviste à l'heure du dîner (comme par hasard)
    Je répète : je me projette dans l'avenir, je fais une formation qui va compléter cette année au Canada pour monter aux employeurs que oui je suis partie un an et que oui je parle bien anglais (mais on ne devient pas bilingue en un an) et surtout oui je cherche à apprendre de nouvelles choses tout le temps, que non je ne pense pas que cette année soit une fin en soi, juste un tremplin parmi d'autres!
    à bonNE entendeurSE!

  7. #46
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 016
    Likes reçus
    9 572
    Ola les gens, gros up de message...

    Alors voilà, pour une énième fois, je refais mon CV. Mais voilà, sur une remarque judicieuse de ma maman, il faut mettre plus en avant son expérience en PVT, pas simplement dire que j'ai été serveuse, vendeuse et que j'ai bossé dans un call center pendant 8 mois au Canada... Il faut donc le mettre en avant...

    Oui, mais voilà, comment?
    le PVT pour les newbie, et pour les employeurs, ça peut prêter à sourire (genre, ya quand même le mot "vacances" et même si on en prend pas beaucoup, les employeurs peuvent penser que c'est un truc genre programme de vacance ou une école à l'année.....)
    Bref, que mettre sur un CV pour valoriser son PVT une fois rentré en France

    Comment leur faire comprendre que ce n'était pas pour mes études, ou un programme genre non officiel payé par une boite privée pour s'amuser avec tout plein de gens dans ton cas....

    Bref, j'ai besoin de conseils

  8. #47

    Messages
    75
    Likes reçus
    0
    Salut Marie,
    En effet, le mot "vacances" peut avoir vraiment un impact négatif sur un CV ("ouais en fait vous avez glandouillé pendant un an..."). Par contre, il n'y a rien qui t'oblige à mentionner le sigle "PVT" ni sa signification. Si ton PVT a été plus "T" que "V", pourquoi ne pas le présenter comme une expérience de travail à l'étranger, tout simplement ? Finalement, un recruteur doit bien s'en moquer de savoir quel type de visa tu as eu dans tel ou tel pays. Eh oui, je sais, il nous est cher ce PVT, mais parfois il faut savoir le mettre de côté ! L'important, c'est que tu as réussi à t'organiser pour partir à l'étranger (pas donné à tout le monde, mine de rien), et surtout que tu as réussi à t'y intégrer, à y trouver un job, et blablabla je te laisse délayer sur le descriptif du (des) jobs...
    Et en ce qui concerne le vocabulaire, rien ne t'empêche de parler de Permis de Travail plutôt que de Programme Vacances Travail.
    Bon courage pour ta recherche d'emploi !
    Olive

  9. #48

    Messages
    6
    Likes reçus
    0
    bonsoir Marie et les autres. Je suis avec attention cette discussion, moi meme rentrant du pvt bientot apres une belle année de passée a montreal.
    Pour te repondre Marie, j'ecrirai plutot sur mon CV " permis de travail temporaire" ou "visa temporaire de travail", pour parler du PVT, tu n'as pas obligation de citer textuellement le PVT, tu pourras en parler en entretien si on te demande des precisions.

    De même, si tu veux parler de ton experience professionnelle, tu peux preciser des points importants comme l'adaptation culturelle, l'utilisation reguliere, voire permanente de l'anglais, et valoriser les competences développées, plutot que de mettre simplement "vendeur chez ...."

    quelles ont été tes missions en tant que vendeuse? "accueil client, service de qualité, mise en marché des produits, gestion du stock etc"
    en tant que serveuse? "travail sous pression, bilinguisme etc"

    enfin voila, je pense que tu peux mettre en avant tes competences acquises, a travers le boulot, et a travers ton experience au canada. a toi de trouver la forme qui va te convenir

  10. #49

    Messages
    37
    Likes reçus
    0
    Bonsoir! Bonsoir!
    Tout plein de bonnes idées!!
    C'est vrai que le retour après avoir passé un an à l'étranger peut intimider, et pas seulement après avoir passé un an au Canada. Je pense que c'est le sentiment de tout expat' confondu.
    le PVT n'est pas de mettre sa vie entre parenthèse, parce que oui, il y a une suite et il faut la valoriser.
    Soit on a la possibilité de rester au Canada, et là, l'expérience acquise au Canada est déjà très précieuse.
    Soit on retourne en France (ou autre pays d'origine) et là, il s'agit de mettre en valeur toutes les qualités personnelles que l'on a utilisé pdt le séjour.
    Et c'est ça qui fait la différence entre plusieurs candidats.
    L'ouverture d'esprit, l'esprit d'initiative, l'esprit de découverte, la volonté d'aller vers l'autre, tout ça sont des qualités que l'on peut transposer au niveau professionnel (team spirit, sociable, customer oriented, et j'en passe).
    Donc, de n'importe quelle manière, le PVT est utile. Même si on a été plus V que T. Parce que les vacances, pour qu'elles soient profitables et enrichissantes, il faut tout de même un minimum d'organisation et de gestion.
    Je ne suis pas encore revenue (ni même partie), mais je pense qu'il faut privilégier l'optique "positive attitude".

    Désolée pour le pavé, ça fait vraiment pas joli :triste:

  11. #50
    Avatar de lilti972
    Xxx 38 ans

    Messages
    2 607
    Likes reçus
    106
    Tu n'es pas obligée de préciser le visa, tu mets juste tes expériences à Toronto en ordre chronologique sur ton visa ou encore tu fais un CV fonctionnel.
    Si on te poses la question en entretiens tu y réponds tout simplement que tu avais un permis de travail temporaire
    Je te conseille une CV fonctionnel avec de de Mois- 2006 à Mois 2007 à Toronto
    et tu mets les diverses expériences. (tu peux mettre une ligne genre "expatriation d'un an dans le but d'améliorer mon anglais" et juste après lister les expériences et les compétences développées)

    Ensuite tu pouras toujours expliquer tout ce que ça t'a apporté en entrevue et le prouver par ton super niveau d'angais "fluent"

  12. #51
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 016
    Likes reçus
    9 572
    Merci les gens pour votre conseil

    * Olive, oui, je suis d'accord, tout ça je peux le mettre dans une lettre de motivation, mais moins dans un CV
    * Ackalord, le truc, c'est qu'autant sur un CV canadien, je pouvais mettre mes compétence, genre quelles ont été vos missions dans votre taf... C'est moins le cas pour un CV français en france...
    * Yanaella, t'inquiètes, en général tu vois plus le T que le V
    * Tania, je trouve que ton idée n'est pas mal, mais j'ai peur qu'on le voit moins...
    En tout cas Merci pour vos conseils, je vais essayé de composer avec ça

  13. #52

    Messages
    810
    Likes reçus
    14
    jconfirme ce que dis Lilti, perso, sur mon CV j'ai indiqué :
    PARIS -FRANCE : secrétaire à .....
    QUEBEC - CANADA : secrétaire..... (et en gros que ça saute bien aux yeux )

  14. #53
    Avatar de Delph
    Delphine 38 ans

    Location
    Saint-Hubert, QC, Canada
    Messages
    4 254
    Likes reçus
    77
    Moi je ne précise jamais le visa. Je mets les villes, les jobs et je détaille un peu les principales fonction mais je ne mentionne pas le visa, ça ne me semble pas important que ce soit un PVT ou autre chose, de toute façon les employeurs ne connaissent pas nécessairement. Et au besoin ça s'explique en entretien parce que le but du CV c'est qu'on est envie de te rencontrer et de te poser des questions...

  15. #54
    Avatar de murielj
    Muriel 36 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    21 006
    Likes reçus
    10 015
    Sinon, autre idée : intégrer ça dans une section type hobbies/projets personnels/activités autres et le présenter comme une expérience qui montre que tu es une personne intéressante. Dans les activités professionnelles tu mets les jobs en tant que tel, et dans la section intérêts personnels tu mets quelque chose du genre "expartiation d'un an afin de découvrir une autre culture et une autre langue" ou quelque chose comme ça.

  16. #55
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 016
    Likes reçus
    9 572
    C'est pas le PVT en soit (le visa...) que je veux mettre en avant, c'est plus l'expérience de 8 mois en tant que telle.
    JE n'ai pas masse d'expérience, pas non plus beaucoup de diplôme, donc c'est THE bonus de mon CV en fait....

  17. #56
    Avatar de lilti972
    Xxx 38 ans

    Messages
    2 607
    Likes reçus
    106
    A ce moment laisse tout cela dans la partie expérience professionnelles un peu comme ça

    Mois 2006 à Mois 2007 Toronto - Canada (ça tu le mets en plus gros)

    • Mois 2006 à mois 2006 Serveuse
    Servir les clients, etc etc...
    • Mois 2006 À Mois 2007 : vendeuse
    Les tâches...

    etc etc

    t'en dis quoi?
    Tu peux aussi mettre ça dans une partie autres expériences professionnelles pour séparer les expériences dans ton domaine (si tu en as) de celles au Canada.
    Mais je ne te conseille pas de mettre ça dans la partie loisirs ça ne ferait que rajouter au coté "vacances!"

  18. #57
    Avatar de murielj
    Muriel 36 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    21 006
    Likes reçus
    10 015
    Mais si tu veux insister sur le côté partir à l'aventure, tu peux faire comme te suggères lilti972, et juste ajouter une sorte de "sous-titre" d'une phrase à ta section pour expliquer en deux mots le pourquoi du séjour.

  19. #58

    Messages
    18
    Likes reçus
    0
    Message de lilti972
    Tu peux aussi mettre ça dans une partie autres expériences professionnelles pour séparer les expériences dans ton domaine (si tu en as) de celles au Canada.
    J'ai pensé à çà aussi

    Sinon tu peux ajouter en plus de cela une rubrique "Séjours linguistiques" où tu décris les apports de cette expérience, non ?

  20. #59
    Avatar de jaycee
    Gécika 40 ans

    Messages
    135
    Likes reçus
    0
    j'apporte un petit plus à la discussion, je ne vais pas dire comment c'est passé mon retour en france, je n'ai pas encore fait mon pvt

    mais je suis déjà partie dans d'autres pays, certes pas le Canada, en Europe, pendant plusieures années. Je n'ai pas vraiment bosser dans ma branche, le petit hic avec moi, c'est que j'aime tellement faire de choses nouvelles, que je peux me coller en graphisme, photo, gestion administrative, management, comptabilité, bilinguisme, luxe..bref plus ça va et plus je "goûte" à tout.
    Alors la premiere année à l'étranger, je suis revenue en France, mais avec cette envie de repartir, continuer à découvrir et à vivre dans une autre culture puis la deuxième année, je suis rentrée et là j'ai bien galéré pendant 8 mois!! énorme..en fait j'apparaissais pas mal comme quelqu'un d'instable, alors que c'était la premiere fois que je partais à l'étranger pas pour des vacances mais pour étudier ou bosser...bref...je suis retournée là bas et en 15jours j'ai trouvé du travail à Birmingham UK même deux , j'ai juste pris le necessaire et je suis repartie pour une année.

    Définitivement je suis rentrée, mais un an après, ce que j'avais fais en france, ne m'avait rien apporté. Depuis j'ai trouvé dans le luxe, sur Paris (région que j'ai toujours évité) et là je vois les choses différemment. Y a 5ans, c'était découverte, grandir, devenir responsable, aujourd'hui c'est toujours ces raisons mais avec une reflexion plus approfondie, de se donner les moyens de réussir... en France c'est assez restreint, il ne faut trop s'égarer trop longtps, ça ne plait pas toujours mais à chacun de savoir ce qui est le plus important dans la façon de vivre la vie, sa vie
    Pour les postes bilingues, ca sert énormement mais faut vraiment trouver un emploi qui vous fait parler tous les jours english, car si no practice no vocabulary, no fluency

    Donc je dirais au fil des mois, comment je ressentirais mon retour en France, mais je ne le plannifie peut-etre pas...

  21. #60
    Avatar de Sterenn
    Sterenn
    alors moi je suis rentrée il y a 15 jours, après avoir passé 2 ans au Canada, et pour l'instant c'est un peu la désillusion!
    donc je présente un peu ma situation: j'ai une licence en info et un an d'expérience dans ce domaine, mais comme cela ne m'a pas plu, j'ai profité de mon PVT pour faire autre chose et réfléchir à ce que je voulais faire (bon malheureusement je ne sais toujours pas...)
    Comme je n'ai jamais travaillé en France, je n'ai pas droit aux Assedic, mais je me suis quand même inscrite à l'ANPE car je voulais faire un bilan de compétences et également trouver un job temporaire pour quelques mois (genre office de tourisme ou un job où mon anglais pourrait être utile). Résultat de l'entretien avec la conseillère: non ils ne veulent pas me faire un bilan de compétences et pour elle temporaire=saisonnier=serveuse...
    bref, ce n'est vraiment pas encourageant et je n'ai qu'une envie repartir, n'importe où!

Page 3 sur 6 12345 ...