1. #721
    Avatar de steevec
    rick 31 ans

    Location
    Choisy le roi
    Messages
    18
    Likes reçus
    5
    Message de AlexisP8
    Bonjour à tous, je fais également partis des chanceux qui on obtenu leur pvt, et cela fait des mois que j'attends le grand départ mais voilà, je lâche un cdi, mon appartement et mon super coloc, et tout ça à un moment de ma vie où je commençais à me sentir mieux ! Du coup je flippe grave à l'idée de partir et le départ est prévu pour juin, je sais pas comment je vais tenir encore 2 mois je suis cisaillé tous les jours entre l'envie de cette aventure extraordinaire et l'envie de rester tranquillement dans ma petite vie ! Mais je sais que si je ne le fais pas cela sera le plus gros regret de ma vie. J'angoisse un peu à l'idée de trouver du travail et tout le reste, si jamais il y a des pvtistes encore sur place on qui vont bientôt partir, faite le moi savoir j'aimerai vraiment échanger avec vous.
    écrivez ici... Salut, ton histoire est vraiment similaire, j'ai eu mon PVT et je voulais absolument le faire, de l'autre côté j'avais un CDI, un bon poste, des responsabilités et un salaire très correct et j'y étais depuis moins d'un an en CDI mais j'avais fait 2 ans d'alternance dans la boîte en question. J'ai passé un moment le pour et le contre le pour et le contre pendant un moment.


    Ma conclusion c'était la suivante : ce travail j'y resterais certainement pas toute ma vie, à un moment je vais finir par m'ennuyer (ce qui est arrivé) et aller en PVT aux canadas, c'est une expérience à vivre et si je le fais pas, dans 10 ans je m'en voudrais.


    Derrière ça j'ai continué à flipper aussi à savoir est ce que j'aurais un travail à mon retour ? Où je vais me loger . Au fur à mesure j'ai pu dompter mes angoisses et trouver des solutions pour les problèmes et aussi me rendre compte que tout avait une solution.


    Donc pour toi, tu as bossé, à ton retour le temps de trouver un emploi, tu auras Pôle emploi, logement (de la famille, des potes ou encore sous-louer ton appart avec l'accord de ton proprio)
    Demande toi juste ce que tu regretteras dans 10 ans de ne pas avoir fait ton PVT ou d'avoir quitté un travail ton travail où tu ne serais pas resté toute une vie surement.


    Ps : Je pars à la fin du mois d'avril

  2. #722
    Avatar de Gioia
    27 ans

    Location
    France
    Messages
    3
    Likes reçus
    2
    Je pars seule également en février. Il n'avait jamais été question pour moi de partir accompagnée. Lorsque j'ai obtenu mon visa en février dernier j'étais folle de joie et pleine d'ambition. Le Canada c'était le voyage de ma vie, un rêve que j'entretenais déjà depuis des années et mes attentes étaient grandes. J'avais déjà voyagé seule et je ne ressentais aucune inquiétude. Et puis les choses ont changé. J'ai rencontré ma copine et j'ai repoussé ma date de départ pour voyager quelques temps avec elle en woofing. Si je ne regrette absolument pas ce choix, j'ai cependant l'impression que quelque chose a changé en moi pendant cette période, et maintenant l'approche de la date limite de départ m'apporte plus d'angoisse que d'excitation. J'ai beaucoup voyagé ces deux dernières années et j'ai l'impression d'avoir atteint l'overdose. D'habitude j'encaisse très bien les changements mais là, la fatigue émotionnelle est telle qu'un rien me ferait pleurer et j'arrive à me demander si j'ai vraiment envie de partir. Je souffre déjà de la distance avec ma copine qui pourtant vit en Europe et je ressens un réel besoin de stabilité. Ce PVT n'arrive finalement pas au bon moment ... Pourtant il est hors de question d'abandonner. Ce PVT j'en ai tellement rêvé que je ne peux pas le laisser tomber. J'essais donc de l'adapter à cette nouvelle situation, de faire des compromis avec moi-même. J'ai trouvé un workaway lié à ma passion où me poser pour plusieurs mois, ma copine me rejoindra pour voyager un peu pendant un mois puis je verrai. J'envisage un billet retour à une date assez proche par rapport à ce que j'imaginais au départ et je verrai ce que ça donne. C'est difficile pour moi d'accepter que peut être je n'utiliserai pas mes deux ans de PVT parce que je veux toujours tout faire à fond. Mais là maintenant je ne m'en sens plus capable psychologiquement et j'essais d'écouter mes émotions pour ne pas craquer complètement. Bref je raconte ma vie parce que ça fait du bien de poser des mots sur mon ressenti et je me demandais si d'autres avaient été dans mon cas et comment votre PVT s'était finalement passé?

  3. isa

  4. #723
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 093
    Likes reçus
    5 703
    Message de Gioia
    C'est difficile pour moi d'accepter que peut être je n'utiliserai pas mes deux ans de PVT parce que je veux toujours tout faire à fond. Mais là maintenant je ne m'en sens plus capable psychologiquement et j'essais d'écouter mes émotions pour ne pas craquer complètement. Bref je raconte ma vie parce que ça fait du bien de poser des mots sur mon ressenti et je me demandais si d'autres avaient été dans mon cas et comment votre PVT s'était finalement passé?
    Oooooh que oui ! Il y a 19 pages de personnes qui en parlent : Qui a laissé son/sa chérie pour partir? - Page 19
    Ca me parait être un sentiment tout à fait normal ! Partir a l'air de te tenir vraiment à coeur donc pars, mais ne te mets vraiment pas la pression sur une durée de PVT ou sur l'état d'esprit que tu as sensée ressentir une fois là-bas... Juste, pars, vis ton expérience de Workaway, vis au jour le jour, une chose après l'autre, et après tu verras
    C'est aussi important de s'écouter une fois que tu seras sur place pour savoir si tu as envie de rentrer ou pas, mais tu n'y es pas encore !

  5. #724
    Avatar de Gioia
    27 ans

    Location
    France
    Messages
    3
    Likes reçus
    2
    Message de isa
    Oooooh que oui ! Il y a 19 pages de personnes qui en parlent : Qui a laissé son/sa chérie pour partir? - Page 19
    Ca me parait être un sentiment tout à fait normal ! Partir a l'air de te tenir vraiment à coeur donc pars, mais ne te mets vraiment pas la pression sur une durée de PVT ou sur l'état d'esprit que tu as sensée ressentir une fois là-bas... Juste, pars, vis ton expérience de Workaway, vis au jour le jour, une chose après l'autre, et après tu verras
    C'est aussi important de s'écouter une fois que tu seras sur place pour savoir si tu as envie de rentrer ou pas, mais tu n'y es pas encore !
    Merci. Je vais essayer de ne pas me mettre la pression mais c'est difficile ... et ce PVT, ce workaway me font rêver en théorie. Mais maintenant que tout ça devient réel je ne ressens plus l'excitation mais juste l'anxiété et j'en arrive à pleurer tous les jours. Je vis déjà une relation a distance avec ma copine et en ce moment 3 semaines sans se voir me paraissent une éternité. Alors que penser de trois mois ... mais tu as raison, je ne devrais pas me mettre la pression d'une durée. Juste partir vivre au jour le jour et voir comment ça se passe. ��

    Je viens de réaliser que je me suis peut être trompée de post. Le lien que tu m'as donné correspond davantage à ma situation!

  6. isa

  7. #725
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 093
    Likes reçus
    5 703
    Message de Gioia
    Mais maintenant que tout ça devient réel je ne ressens plus l'excitation mais juste l'anxiété et j'en arrive à pleurer tous les jours. Je vis déjà une relation a distance avec ma copine et en ce moment 3 semaines sans se voir me paraissent une éternité. Alors que penser de trois mois ... mais tu as raison, je ne devrais pas me mettre la pression d'une durée. Juste partir vivre au jour le jour et voir comment ça se passe. ��
    C'est le plus difficile à faire, se "raisonner" ! Mais je suis sûre que tu en as la ressource !
    Et puis, à vrai dire, même sans être dans ta situation (laisser sa chérie pour partir), les dernières semaines avant de partir sont souvent hyper stressantes et on perd un peu la boule parfois

  8. #726
    Avatar de Audey75018
    Audrey 33 ans

    Location
    France
    Messages
    18
    Likes reçus
    8
    Bonjour à tous 👋🏾

    Je relance le sujet car je pars seule au Canada au mois de mars et je suis pleine d'appréhension.
    C'est effectivement un rêve qui se réalise mais ça arrive au moment où les choses se mettent en place en France après quelques années de difficultés.

    Ce que j'applique actuellement pour moins me prendre la tête s'est arrêté d'être sur les réseaux. J'ai été énormément soutenu notamment sur le groupe Facebook PVTISTE lorsque j'ai exprimé mon angoisse. Toutefois, à force de lire les retours d'expériences des uns et des autres, ça mets parfois la pression. Lorsque je suis pleine d'excitation pour mon futur départ, je ne vois que les messages positifs/encourageants mais lorsque je suis pas au top, bizarrement, je n'enregistre que les retours d'expériences qui ce sont malheureusement mal passés.

    La finalité c'est qu'il faut prendre énormément de recul sur ce qu'on peut lire et vivre sa propre expérience car ce sera déjà une réussite de la vivre que ce soit 2 mois ou 2 ans.

  9. #727

    Messages
    66
    Likes reçus
    13
    Message de Audey75018
    Bonjour à tous 👋🏾

    Je relance le sujet car je pars seule au Canada au mois de mars et je suis pleine d'appréhension.
    C'est effectivement un rêve qui se réalise mais ça arrive au moment où les choses se mettent en place en France après quelques années de difficultés.

    Ce que j'applique actuellement pour moins me prendre la tête s'est arrêté d'être sur les réseaux. J'ai été énormément soutenu notamment sur le groupe Facebook PVTISTE lorsque j'ai exprimé mon angoisse. Toutefois, à force de lire les retours d'expériences des uns et des autres, ça mets parfois la pression. Lorsque je suis pleine d'excitation pour mon futur départ, je ne vois que les messages positifs/encourageants mais lorsque je suis pas au top, bizarrement, je n'enregistre que les retours d'expériences qui ce sont malheureusement mal passés.

    La finalité c'est qu'il faut prendre énormément de recul sur ce qu'on peut lire et vivre sa propre expérience car ce sera déjà une réussite de la vivre que ce soit 2 mois ou 2 ans.
    Effectivement, il vaut mieux éviter de consulter les groupes Facebook, car il y aura toujours quelqu'un pour changer ton humeur et te mettre un doute sur tes choix.

    Ayant vécu et vivant mon PVT seul dans deux villes différentes avec 3 déménagements, 5 airbnbs, 4 jobs différents, voici mes conseils et mon avis:

    Chaque expérience est différente et je te conseille d'y aller à ton propre rythme en essayant de ne pas te prendre la tête. Notre cerveau a tendance à faire du tri sélectif de façon inconsciente quand il y a trop d'informations ou de désinformation! Parfois, le plus simple, c'est de couper net à tout ce flux d'information en ne consultant pas ces pages-là tous les jours pour se rassurer ou avoir l'espoir de trouver une astuce ou deux. Vas-y seulement quand tu en ressens le besoin, pas le reste du temps. Vis ton PVT au lieu de le prévenir en lisant les expériences de vie des autres.

    En tout cas, je suis arrivé seul en PVT et je suis toujours seul aujourd'hui en PVT. Cela n'a pas changé. Il est difficile de se faire des amis canadiens ici, surtout quand nous ne sommes pas dans une ville très francophone. La solitude peut peser au bout d'un moment, alors je te souhaite de t'armer de patience et de te trouver des hobbies ou te préparer à passer des soirées seule avec tes pensées. Cela peut être déprimant mais une fois que tu sors la tête hors de l'eau, tu en ressortira plus forte, car tu sauras que tu peux surmonter tout ça et aller au-delà des difficultés de la vie et d'une expérience d'expatriation.

    Un PVT que ce soit 6 mois ou 2 ans, reste un déracinement, une perte de repères, de ce qui nous est familier, alors je te conseille de te faire tes repères et de te créer des petites habitudes dès que tu arrives en prenant tes marques. Une routine peut t'aider à rester saine d'esprit et avoir un sentiment de sécurité émotionnelle.
    De mon côté, je ne vais pas te mentir, je me suis déjà retrouvé dans une situation mentale critique, mais c'est passé. Ce sont des moments comme ça qui nous rendent aussi plus résilients et plus résistants. Maintenant, la solitude est quelque chose que j'apprécie presque, que je recherche. La vie canadienne peut parfois être une vie très solitaire, car chacun reste dans sa propre bulle et dans son propre cocon social. Je pense qu'il est important que tu sois consciente de cet aspect-là avant d'entamer ton PVT au risque de te retrouver isolée socialement. N'hésite pas à sociabiliser avec les autres PVTistes si tu en as l'occasion. Ce n'est pas parce que t'es au Canada que tu ne dois pas parler aux français. Tu verras que parfois, c'est très rassurant de savoir que nous ne sommes pas seuls dans nos difficultés et dans notre recherche de connexion. Je te souhaite un bon PVT, c'est une expérience formidable qui nous fait grandir et découvrir cette culture canadienne. Bien que nous arrivons souvent avec des rêves et des attentes qui sont bien différentes de la réalité ici.

    N'aies pas trop d'attentes mais n'oublie pas tes rêves.


Page 37 sur 37 ... 27 35 36 37