Charlotte et Naomi : un PVT réussi au Japon

Date de publication : 02-01-2020

Auteur

Annelise

Charlotte

Localisation

BESANCON

Profession

Employée d'une entreprise de transport

Dernier diplôme obtenu

Bac

Charlotte et Naomi ont passé plusieurs mois en PVT au Japon et sont les gagnantes des pvtistes blog awards 2020. Nous partagerons bientôt avec vous les articles de leur blog. En attendant, découvrez leur parcours...

pvtistes - Bonjour Charlotte, bonjour Naomi ! Pouvez-vous vous présenter ?
Charlotte - Charlotte : Bonjour à tous !
J’ai 28 ans et je travaille dans une société de transports en France. Naomi : Quant à moi, j’ai 27 ans et je suis pâtissière-chocolatière. Nous vivons en Franche-Comté. Naomi Charlotte PVT Japon pvtistes blog awards
pvtistes - Vous avez décidé de partir en PVT au Japon. Pourquoi cette destination ?
Charlotte - Charlotte : Nous avions déjà fait un voyage de deux semaines il y a 3 ans à Tokyo et Kyoto. Nous sommes tombées amoureuses de ce pays et nous avons décidé d’y retourner mais sur une plus longue période cette fois-ci. Naomi : Je suis, depuis longtemps, attirée par la culture japonaise. J’avais un rêve : celui de vivre là-bas. Je me suis donc dit qu’avec un PVT, c’est déjà un bon début.
Téléchargez gratuitement le guide des pvtistes au Japon pour tout savoir sur cette destination !
pvtistes - Comment s’est passée votre demande de PVT ?
Charlotte - Charlotte : Une demande pour un PVT nécessite pas mal de travail. Je pense que cela dépend du pays pour lequel on établit la demande mais en ce qui concerne le Japon, on a dû pas mal travailler avant de nous présenter à l’ambassade. En effet, pour obtenir ce visa il est important de préparer un programme détaillé de ce que vous avez prévu de faire avec le budget qui va avec. Naomi : Il est aussi indispensable de joindre quelques justificatifs bancaires et médicaux à votre dossier. Ensuite, selon votre lieu de résidence, il vous faudra présenter votre demande à votre ambassade de rattachement. Par exemple pour nous, c’était à Strasbourg.
Après quelques questions supplémentaires et l’étude de votre dossier par l’ambassade du Japon, vous obtiendrez vite votre réponse ! Cependant attention, il y a un nombre limité de PVT distribués par an ; faites donc votre demande en début d’année pour maximiser vos chances d’obtention.
Pour déposer votre demande de PVT Japon, suivez notre tutoriel.
pvtistes - Parliez-vous japonais avant de partir ? Et maintenant ?
Charlotte - Charlotte : Nous avons commencé à prendre des cours de japonais à la suite de nos premières vacances au Japon. Avec cours-de-japonais.com nous prenions des cours par Skype a raison d’une voire deux fois par semaine. Nous avons décroché le JLPT 5 (le premier niveau de l’examen international de langue japonaise) en un an et demi. Nous pouvons dire que nous avions les bases avant de partir au Japon. Heureusement car comme nous avons poursuivi nos études du japonais à Osaka dans une école, nous étions contentes d’avoir des bonnes bases ! Naomi : Oui, j’ajouterai même que c’est grâce à ces cours en ligne que nous avons pu trouver une école et notre hébergement là-bas. Ils ont vraiment été les piliers de cette aventure.
Aujourd’hui nous avons arrêté les cours avec eux car nous avons atteint notre objectif en japonais. Nous avons vraiment progressé à Osaka ; en moins de 3 mois nous avons réussi à passer le niveau supérieur du JLPT (à savoir le niveau 4). Aujourd’hui nous pouvons dire que nous nous débrouillons bien mieux en japonais tant à l’oral qu’à l’écrit.
pvtistes - Vous êtes parties à deux. Quels sont, selon vous, les avantages et les inconvénients ?
Charlotte - Charlotte : je dirais même qu’être deux est un grand avantage : lorsque l’on part à l’autre bout de la planète dans un pays que l’on ne connait pas vraiment c’est vraiment rassurant de ne pas être seul(e). Naomi : le seul inconvénient que je trouve c’est le fait que nous n’avons pas vraiment été en immersion « totale ». L’après-midi, après nos cours, nous étions souvent toutes les deux et par conséquent nous nous parlions exclusivement en français. Nous regrettons le fait de ne pas avoir instauré quelques plages horaires où nous aurions dû nous parler en japonais… Mais après 4h de cours, nous étions un peu fatiguées et nous avons choisi la facilité de notre langue pour communiquer.
pvtistes - Vous rappelez-vous vos premiers jours au Japon ?
Charlotte - Charlotte : Je me souviens que je me sentais sur une autre planète. Tout me semblait très différent. Par exemple, j’ai eu du mal à m’habituer aux produits de supermarchés, ça peut paraître bizarre mais j’étais complétement perdue lorsque je devais choisir les ingrédients pour préparer mes repas. Naomi : Alors moi j’ai eu extrêmement de mal avec le décalage horaire. Il m’a fallu presque 2 semaines pour réussir à refaire une nuit complète. Je suis même tombée malade à cause de la fatigue alors je n’ai pas vraiment profité de mes premières semaines. Heureusement pour moi, je me suis vite rattrapée ensuite !
Les démarches administratives en arrivant en PVT au Japon.
pvtistes - Comment s’est passée la suite de votre PVT ?
Charlotte - Charlotte : Nous nous sommes malgré tout très vite adaptées à notre nouvelle vie à Osaka. Nous avons trouvé nos repères dès le départ et nous avons vite pris nos habitudes. Je me rappelle que nous sommes arrivées en plein Hanami (cerisiers en fleurs) et nos premières visites ont été sublimées par ces paysages d’exception. Naomi Charlotte PVT Japon pvtistes blog awards Naomi : Osaka est une ville où il est facile de se repérer et où les habitants sont accueillants. Ça nous a aidées à vite être à l’aise dans cette ville. Même si nous avons eu en arrivant quelques difficultés administratives (ce n’est pas toujours facile de comprendre les documents officiels que l’on nous envoie), nous avions toujours quelqu’un pour nous aider dans notre école.
pvtistes - Quels sont vos meilleurs, et vos pires, souvenirs jusqu’à maintenant ?
Charlotte - Charlotte : Je pense que le pire des souvenirs que nous avons vécu c’est le passage d’un typhon lors de nos vacances sur l’île d’Ishigaki à Okinawa. Alors que j’attendais cela avec impatience, nos sorties plongées ont été annulées dès notre arrivée car l’eau de la mer était déjà bien troublée avant l’arrivée du typhon prévu 3 jours après. Et lorsqu’il est arrivé, nous avons eu vraiment peur. Nous avons été jusqu’à nous cacher dans la salle de bain de notre chambre d’hôtel de peur que les vitres cèdent sous les bourrasques de vent. Bref, c’était un moment assez intense que nous ne sommes pas près d’oublier ! Naomi : Un de nos meilleurs souvenirs c’est notre voyage à Hokkaido. Nous avons découvert là-bas un Japon que nous ne connaissions pas du tout. Sapporo était une ville sublime et la région de Kushiro nous a fait succomber avec sa nature époustouflante. Nous avons adoré voir le Mont Iozan ; une montagne jaune fumante. Je pense que je retournerai dans cette région l’hiver la prochaine fois. Naomi Charlotte PVT Japon pvtistes blog awards
pvtistes - Vous êtes de retour en France, quels sont vos projets ?
Charlotte - Charlotte : Nous ne sommes pas restées tout à fait un an car notre budget ne nous le permettait pas (nous vivions sur nos économies, nous n’avons pas voulu travailler sur place pour profiter pleinement de ce PVT). A l’heure actuelle nous sommes donc rentrées ; nous avons profité des fêtes de fin d’année en famille.
Mais nous allons continuer à faire vivre ce voyage au travers de notre blog, notre Instagram et notre chaîne YouTube. Naomi : Mais nous avons vraiment envie de retenter ce type d’expérience ailleurs. Il va falloir que l’on étudie ça de plus près !
pvtistes - Pour finir, quels conseils auriez-vous aimé recevoir avant votre départ ?
Charlotte - Charlotte : Nous n’avons pas rencontré de difficultés particulières si ce n’est quelques aléas mais qui n’ont pas eu beaucoup d’incidence sur le déroulement de notre PVT. Naomi : Si je peux juste me permettre de donner un conseil, c’est de prévoir toujours un peu plus de budget que prévu pour faire face aux éventuels problèmes imprévus. Je pense que c’est le plus précieux des conseils que nous voulons vous donner. Nous ne sommes jamais assez prudents.

Merci Charlotte et Naomi ! Retrouvez-les sur leur blog, Youtube et Instagram.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Évaluation de l'article

5/5 (1)

1 Commentaire

adedessine
6 10
Ces filles sont vraiment adorables et super fun, c’était un plaisir de les suivre durant leur PVT ! :) Leur blog est une mine d’or, je suis sûre qu’il va aider plus d’un PVTiste Japon^^

Articles recommandés