Teddy : 2 PVT (Australie et Chili) et un tour du monde en cours !

Date de publication : 25-10-2021

Localisation

Santiago de Querétaro, Querétaro, Mexique

Dernier diplôme obtenu

BTS

Teddy est parti en PVT Australie, puis en PVT Chili. Ces aventures lui ont donné le goût du voyage puisqu’il débute maintenant un tour du monde !

pvtistes : Bonjour, peux-tu te présenter ?
Teddy : Bonjour ! Je suis Teddy, franco-portugais de 32 ans.
J’ai pris l’avion la toute première fois en 2011 pour partir en Australie. Après ce premier séjour en PVT, se sont enchaînées plusieurs expériences à l’étranger (5 ans en Irlande, un peu moins d’un an au Portugal). En 2017, je suis parti avec un nouveau PVT au Chili et j’en ai profité pour voyager au Pérou, en Bolivie et en Argentine.
Je viens de commencer en août 2021 un nouveau long périple avec en première étape le Mexique.

pvtistes : Pourquoi as-tu choisi l’Australie et le Chili pour tes PVT ?
Teddy : Étant plus jeune, j’entendais souvent parler du rêve américain mais le mien c’était l’Australie. Je me disais que, quitte à partir, autant partir au bout du monde. J’avais envie de commencer avec un pays aussi lointain qu’énorme, et où je pourrais apprendre l’anglais tout en découvrant des paysages dingues.

Le Chili m’a attiré par sa culture, sa richesse de paysages (volcans, glaciers, déserts, montagnes…) et sa sécurité pour un pays sud-américain. Je voulais aussi avoir une expérience en Amérique latine pour bien apprendre l’espagnol et en ressortir trilingue.
pvtistes : Quel était d’ailleurs ton niveau de langue avant de partir en PVT ?
Teddy : Avant l’Australie, j’estimais avoir un bon niveau d’anglais en raison de mes résultats scolaires. Finalement, en arrivant là-bas, j’avais beaucoup de difficultés à communiquer, à comprendre les gens. Mes différentes expériences professionnelles m’ont permis de vite améliorer mon anglais, que j’ai pu peaufiner par la suite en vivant en Irlande.
Pour l’espagnol, c’est la même histoire. Malgré le fait qu’il se dit que le Chili est peut-être le pire pays pour apprendre cette langue, j’ai pu tout de même atteindre le niveau que je souhaitais et je parle maintenant couramment ces 2 langues.
pvtistes : Qu’as-tu fait en Australie ?
Teddy : En Australie, j’ai d’abord vécu à Bondi Beach pendant 4 ou 5 mois pendant lesquels j’ai pu travailler dans 2 restaurants différents. J’ai d’abord travaillé à la plonge et ensuite en tant que commis de cuisine. Les salaires élevés m’ont permis de financer ensuite un trip d’un mois et demi en van sur la côte est et de découvrir tous les villes principales et les endroits à ne pas louper (Cape tribulation, Daintree, Whitsundays islands, Fraser Island, Byron Bay, Blue Mountains, Jervis Bay…). De retour à Sydney, j’ai pris un vol direction Darwin pour aller travailler dans une ferme de mangues qui avait une super réputation (trouvée dans des forums de PVT). Je suis resté 3 semaines dans cette ferme, bien payé, nourri et logé.
C’était une superbe expérience avec de belles rencontres qui sont devenues des amis. Nous avons traversé l’Australie de Darwin à Adelaïde en passant par Alice Springs, Uluru, Kings Canyon…

Ensuite nous sommes allés à Mildura pour, en principe, travailler dans les vignes. Nous avions trouvé une annonce sur Gumtree d’une personne qui nous proposait un hébergement payant en échange de nous amener travailler dans les fermes. Sur place, je me suis vite rendu compte de l’arnaque et de la très mauvaise réputation de cette personne, malheureusement connue des locaux, des services de police et même de la TV nationale. Cela a impacté mon budget et un peu le moral.

J’ai donc décidé de partir en Tasmanie pour une première expérience HelpX. J’ai aidé un couple qui tenait un gîte/ferme pendant un mois et demi. Une nouvelle expérience merveilleuse avec des belles rencontres et la découverte de la Tasmanie. J’ai préféré finir mon séjour sur cette note positive avant le retour en France.

Teddy pvtiste Australie Chili PVT

pvtistes : Et au Chili ?
Teddy : Le Chili… Tellement de choses à dire ! J’ai commencé mon séjour dans le nord du Chili, à Taltal, petite ville côtière entourée du désert (à 15 h de bus de Santiago). Là-bas, j’ai eu ma plus belle expérience de workaway. Je donnais des cours d’anglais dans la bibliothèque de la commune aux locaux (enfants et adultes) et aussi dans une école d’un tout petit village à 60 kilomètres (Paposo). L’échange était très enrichissant et m’a permis d’apprendre très vite l’espagnol et la culture chilienne.

Je suis ensuite parti en trip à San Pedro de Atacama (geysers, lacs salés, volcans…), un lieu qui connecte les amoureux des paysages. J’ai passé quelques jours en Bolivie (Uyuni, Sucre, La Paz, Ruta de Yungas, Copacabbana), puis au Pérou (Cuzco, Lima, Iquitos, Ica, Arequipa) pour retourner à la frontière chilienne. De là je me suis dirigé vers la Patagonie en faisant du stop. Aucune galère, que de belles rencontres, des randos, des paysages, de la cuisine locale, uniquement des moments incroyables.

J’ai traversé la frontière au bout de la route australe (Villa O’higgins) pour découvrir le côté argentin de la Patagonie et descendre jusqu’à Ushuaia. Je suis ensuite retourné à Punta Arenas pour prendre l’avion direction Santiago et retour en France.

Teddy pvtiste Australie Chili PVT

pvtistes : Quel est ton meilleur souvenir de voyage ?
Teddy : Les rencontres, on est jamais seul même au bout du monde, que ce soit en plein désert australien ou en pleine Patagonie. Les rencontres m’ont permis de partager un sourire et un regard illuminé sur les paysages découverts tout au long de mes voyages.
pvtistes : Le moins bon ?
Teddy : Je suis de nature positive, j’ai rarement eu des moments compliqués et lorsque c’était le cas, j’ai eu tendance à relativiser et aller de l’avant. Mais s’il faut citer un moment… L‘expérience à Mildura en Australie, mais même là j’ai rencontré des locaux chaleureux, des jeunes voyageurs et de la positivité.

Teddy pvtiste Australie Chili PVT

pvtistes : Est-ce que ton PVT en Australie t’as permis de partir au Chili plus sereinement ?
Teddy : Oui clairement ! Beaucoup moins d’appréhension, plus d’expériences dans le voyage, l’approche et l’intérêt de la culture locale. Mais surtout je me connais mieux après mes premières expériences. Je savais donc ce que je cherchais dans mon voyage au Chili, je savais comment vivre le séjour et surtout me laisser aller où le vent me menait.
pvtistes : Quel PVT as-tu le plus apprécié ?
Teddy : L’Australie c’est mon premier voyage donc il est forcement particulier pour moi, je me suis découvert tout en découvrant un autre pays.
Le Chili, j’ai abordé le séjour avec plus d’expérience, en étant plus serein, et cela reste mon séjour préféré. J’ai trouvé la culture chilienne plus riche. Le dépaysement est donc plus réel.
Je me suis toutefois régalé dans les deux pays en ce qui concerne leurs paysages et leur immensité. Les Australiens sont très friendly et les Chiliens très accueillants.
pvtistes : As-tu des conseils pour les futurs pvtistes et/ou pour ceux qui hésitent à se lancer ?
Teddy : Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les forums sur les bonnes adresses, les bons plans, les boulots. Il y a vraiment une communauté existante qui partage toutes ses aventures, qu’elles soient positives ou négatives.

Partager avec quelqu’un son voyage c’est super mais le vivre seul ouvre plus de portes (sur les rencontres, la découverte de soi, l’apprentissage de la langue).

Préparer son voyage, il le faut un minimum, mais je trouve que tout calculer dénature un peu l’aventure. Beaucoup de rencontres m’ont amené à dévier de l’itinéraire que j’avais en tête et je n’en ai jamais été déçu.
pvtistes : Toi qui sembles beaucoup voyager, comment as-tu vécu la crise sanitaire ?
Teddy : Owwww, je vivais en Irlande et je suis rentré en France pour être avec mes proches. J’ai pris mon mal en patience. C’est forcément jamais facile mais les voyages m’ont permis d’apprendre à gérer mes émotions, d’accepter la solitude. Dans l’ensemble je l’ai bien vécu même si j’avais des envies d’ailleurs… Et dans toute cette période négative je me suis lancé dans la préparation d’un nouveau grand voyage. Un peu de positivité même dans les moments les plus compliqués !
pvtistes : Et pour finir, quels sont tes projets en cours ou à venir ?
Teddy : Je suis parti au Mexique fin août pour entamer un « tour du monde »… Enfin l’idée c’est un tour du monde mais je suis ouvert à tout changement de plan, selon les rencontres, les opportunités et mes envies.
J’ai choisi le Mexique parce que j’ai un ami d’enfance qui s’y est installé récemment et nous devions organiser le baptême de sa fille. J’en profite donc pour rester jusque décembre à Santiago de Querétaro où je travaille dans un hôtel en tant que workawayer et je donne des cours d’anglais particuliers en parallèle. Je participe également à une série de podcasts (Loin de chez soi) dans laquelle je raconte mes expériences de voyages et de mes PVT.
À partir de janvier, je commencerai le tour de l’Amérique latine.

Merci Teddy !

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs ressentis. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres pvtistes en remplissant ce formulaire.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés