Statistiques 2015 du PVT / WHV Australie

Date de publication : 12-04-2016

Auteur

Julie

Si vous prévoyez de partir en Australie dans le cadre du Working Holiday Visa, nous vous invitons à lire dans un premier temps :
Notre article WHV Australie : obtention du visa, emploi, voyages et galères !
Notre page récapitulative Le PVT en Australie : conditions de participation, questions les plus fréquemment posées…

Tous les ans, le gouvernement australien publie deux rapports, l’un au 30 juin (date de fin de l’année fiscale australienne) et l’autre, au 31 décembre, permettant ainsi de calculer le nombre de participants au Programme Vacances-Travail en Australie par année calendaire.

Nous avons donc attendu que le rapport du 31 décembre 2015 soit mis en ligne afin de vous donner des statistiques sur l’année 2015.

WHV Australie - rapport Working Holiday 2015

Qui peut partir en PVT en Australie ?

L’Australie a signé 20 accords de Working Holiday Visa (notamment avec la France, la Belgique et le Canada) et 19 accords de Work and Holiday Visa (notamment avec l’Espagne, le Portugal et la Pologne). Pour retrouver la liste des 39 pays concernés par ces deux visas, consultez notre page Le PVT dans le monde.

Dans le rapport de décembre, nous apprenons qu’une vingtaine de pays sont en négociation avec l’Australie pour mettre en place des accords de Work and Holiday Visa. Parmi eux, on retrouve la Suisse, Monaco et le Luxembourg.

Pour information, les Work and Holiday Visas – Subclass 462, ce sont des « PVT » aux conditions de participation un peu plus strictes que les Working Holiday Visas.

Dans la suite de cet article, nous allons nous focaliser sur le WHV qui concerne la grande majorité des lecteurs de PVTistes.net (Français, Belges et Canadiens) et laisser de côté le W&HV.

Rappel de quelques changements

On vous l’annonçait en juin 2015, il est désormais possible de travailler une année entière pour un même employeur (contre 6 mois maximum habituellement) dans le Nord de l’Australie (dans certains domaines uniquement !). L’Australie est, avec Hong-Kong, la seule destination PVT à vous limiter à des emplois de 6 mois maximum. Pour toutes les autres destinations PVT, vous n’avez aucune limite de temps.

Les « au pair » peuvent, depuis 2015, travailler 6 mois pour une famille et peuvent ensuite demander une extension de 6 mois, quelle que soit la région australienne dans laquelle ils/elles travaillent. Plus d’infos…

Depuis le 1er décembre 2015, seuls les emplois rémunérés (fiches de paie à l’appui !) peuvent vous permettre de bénéficier d’un second Working Holiday Visa en Australie. Les jours de travail en tant que volontaire (WWOOFing, HelpX, Workaway, etc.) ne sont plus comptabilisés. En savoir plus…

Votre participation au PVT Australie

En 2015, toutes nationalités confondues, 222 876 visas Working Holiday Visa (1er et 2nd visas) et Work and Holiday Visa ont été délivrés par l’Australie, soit à peu de choses près le même nombre de PVTistes qu’il y a 2 ans.

Parmi ces 222 876 visas, 75 % sont des 1er WHV et 18 % sont des 2nd WHV.

Les taux d’acceptation sont très élevés : 99,2 % pour le 1er WHV et 97,2 % pour le second.

Votre présence en Australie

Le 31 décembre 2015, l’Australie comptait 155 183 PVTistes (1er, 2nd WHV et W&HV confondus) sur son sol. Parmi eux, on comptait près de 15 000 Français, plus de 4 500 Canadiens, près de 1 500 Belges, plus de 29 000 Britanniques, plus de 20 000 Taïwanais, plus de 20 000 Allemands et plus de 17 000 Coréens.

Il est important de bien avoir à l’esprit ce nombre de 155 183 PVTistes : il vous rappelle que vous serez confronté, pendant votre année en Australie, à de la concurrence venue de pays anglophones et de pays asiatiques principalement. Pensez donc bien à partir avec suffisamment d’économies pour subvenir à vos besoins en cas de recherche d’emploi difficile.

Statistiques – 1er Working Holiday Visa

Voici les 5 pays ou régions où le Programme Vacances-Travail Australie est le plus populaire :

  • 1. Le Royaume-Uni (35 038 WHV obtenus en 2015)
  • 2. L’Allemagne (24 456 WHV obtenus en 2015)
  • 3. La Corée du Sud (20 207 WHV obtenus en 2015)
  • 4. La France (19 165 WHV obtenus en 2015)
  • 5. Taïwan (16 958 WHV obtenus en 2015)

Les Canadiens et les Belges sont plus bas dans le classement, avec, respectivement, 7 033 visas et 1 960 visas obtenus en 2015.

Dans le top 5, le nombre de participants a baissé, comme c’est le cas dans beaucoup de pays. En revanche, au Canada et en Belgique, le taux de participation au PVT Australie est plus élevé que l’année dernière !

Statistiques – 2nd Working Holiday Visa

  • 38 226 PVTistes ont obtenu un 2nd WHV Australie en 2015, toutes nationalités confondues.
  • Parmi eux, 3 468 Français, 283 Belges et 4 855 Canadiens.
  • 92 % de ces visas ont été délivrés grâce à du travail dans l’agriculture.
  • 6 % de ces visas ont été délivrés grâce au domaine de la construction.
  • 1 % de ces visas a été délivré grâce au travail dans les mines.

Focus sur les Français, les Belges et les Canadiens

En résumé, en 2015 :

  • 22 623 Français ont obtenu un Working Holiday Visa (1er et 2nd visa confondus).
  • 2 243 Belges ont obtenu un Working Holiday Visa (1er et 2nd visa confondus).
  • 11 888 Canadiens ont obtenu un Working Holiday Visa (1er et 2nd visa confondus).

Malgré une baisse de 6 % des demandes de 1er Working Holiday Visas et une baisse de 13,9 % des demandes de 2nd WHV, force est de constater que l’Australie reste la destination PVT #1 dans le monde, notamment parce que de nouveaux PVTistes ont l’opportunité d’aller découvrir les joies de l’Australie grâce à des accords de Work and Holiday Visa signés ces dernières années (Portugal, Espagne, Vietnam, Hongrie…).

Pour plus d’informations, consultez :

2 Commentaires

Anthony
539 719
Ca c’est sur il y a beaucoup, beaucoup de Pvtistes en Australie ! Je suis assez surpris par le nombre de britannique indique dans l’article, je ne dois pas frequenter les bons endroits car je n’en ai pas croise beaucoup. Pas mal de francais se montrent assez desabuse de rencontrer autant de francais. Meme au fin fond de la Tasmanie par exemple ! Les quotas ont un cote cruel, mais peut etre qu’ils permettent dans un sens d’augmenter l’immersion dans un sens plus « qualitatif ». Moi ca ne me derange pas trop, ayant pu vivre vraiment immerge au Canada. Mais je peux comprendre que pour un premier pvt, cela soit assez penible de croiser autant de compatriotes, a chaque endroit en Australie. Si on part si loin c’est pour etre un tant soit peu depayse. L’Australie est bien trop ouverte et populaire, mais ce n’est pas une surprise !
Julie
4.9K 13.8K
Oui, des quotas permettraient également qu’il y ait moins de concurrence. Mais l’Australie n’a pas l’air d’aller dans ce sens et les scandales qui ont eu lieu en 2014/2015 ont déjà fait baisser un peu le nombre de PVTistes en Australie (c’est le cas des 5 pays qui participent le plus au PVT en Australie).

Articles recommandés