Deux jours au cœur des Blue Mountains, en Australie

Date de publication : 10-05-2022

Auteur

Morgane

Partons ensemble, pour deux jours, au sein du parc des Blue Mountains, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans une nature époustouflante, je vous emmène avec moi pour découvrir ces montagnes, vallées et forêts qui fascinent le monde entier. Retrouvez ici mon guide de voyage pour vivre une expérience unique dans ce lieu incontournable de l’Australie ! 

D’où vient ce nom : “Blue Mountains” ?

Si vous ne le savez pas déjà, le nom “Blue Mountains” donné à ce parc provient de l’effet bleuté visible dans ces montagnes. Une couleur provoquée par la présence massive d’eucalyptus dégageant des essences volatiles et donnant à l’air cette atmosphère unique. Ce bleu, visible à l’œil nu, est toutefois difficile à capturer en photo et en vidéo. Il n’en reste pas moins fantastique à observer.

 

Mon programme pour deux jours dans les Blue Mountains 

Jour n°1 : départ dans les Blue Mountains

Pour profiter le plus possible de mon week-end aux Blue Mountains, je suis partie très tôt de Sydney. Il est 7 h, j’ai déjà pris la route à bord de mon petit van. Deux heures plus tard, j’arrive à Glenbrook, banlieue australienne qui précède celles de Leura et Katoomba. Ici, je prends le temps de m’arrêter à un centre d’information.

Le “Glenbrook visitor information center » est un arrêt essentiel pour démarrer votre aventure dans les Blue Mountains. L’équipe présente est là pour vous conseiller sur les visites incontournables à faire en une journée, en un week-end ou en plusieurs jours. 

Une conseillère me liste les immanquables des Blue Mountains, à faire en deux jours. Et là, c’est un peu la désillusion… Il y a un seul élément que je n’avais pas anticipé : la météo. Elle m’annonce que des éclaircies sont prévues dans l’après-midi et pour le lendemain. Bon, le week-end n’est pas totalement gâché, mais il va probablement falloir s’adapter ! 

Avant de partir, elle me donne toute la documentation nécessaire à mon week-end, ainsi qu’une carte du parc.

Matinée : visite de Leura 

Sur ses conseils, je me dirige vers Leura, un village des Blue Mountains très prisé pour ses cafés, restaurants et boutiques.

Ici, tout est concentré sur une allée. En me promenant là-bas, j’ai eu l’impression de m’être téléportée dans un film américain. Vous savez, ces films à l’eau de rose ou tout le monde vit dans un petit village à l’avenue principale super mignonne ? Vous voyez ? Eh bien Leura, c’est presque ça ! Sans grand suspens, j’ai adoré ! 

À Leura, on retrouve des boutiques très originales : des magasins de cupcakes, de décoration, de création, une bibliothèque, des petits restaurants et j’en passe.

Malgré ce ciel grisâtre, la rue était bondée, pleine de vie.

Pause repas

Grâce à la carte des Blue Mountains, récupérée quelques heures plus tôt, j’ai pu facilement me diriger vers l’un des multiples points de vue offerts sur le parc. 

Pour ma pause déjeuner, j’ai donc choisi de m’installer à proximité des Blue Mountains, au Katoomba Falls. D’ici, j’aperçois les montagnes bleutées, et je programme, déjà, de m’y balader en fin d’après-midi. 

Début d’après-midi : visite de Katoomba

Katoomba est la plus importante localité des Blue Mountains. On y retrouve, là aussi, de nombreux cafés et des boutiques en tout genre. La spécificité de Katoomba, c’est son quartier de street art : Street Art Walk. Un lieu très coloré que je vous invite grandement à visiter. Hors de ce quartier, il est possible de retrouver de nombreuses œuvres cachées sur certaines rues parallèles. Un jeu de piste artistique à deux pas des Blue Mountains.   

Fin d’après-midi : Three Sisters / Katoomba Falls 

Je profite d’une belle éclaircie dans le ciel pour enfin me décider à aller voir les Blue Mountains ! Direction le point de vue des Three Sisters, un immanquable ici. 

Un peu d’histoire…

Les “Three Sisters” ont un rôle important dans l’histoire aborigène. D’après la légende, ces trois rochers représentent des sœurs, tombées amoureuses de trois frères d’une tribu voisine. Pourtant, ces idylles sont impossibles puisqu’elles sont interdites par la loi tribale. En s’opposant à la loi, une guerre majeure éclata entre les deux tribus rivales. Pour être protégées, les trois sœurs ont été transformées en pierre par un sorcier. Mort sur le champ de bataille, le sorcier n’a pu libérer ces femmes de ce sort. Laissant les trois sœurs en formation rocheuse pour l’éternité. 

Si vous avez l’occasion de vous y rendre, profitez de l’instant dans le calme et dans le recueil en mémoire à cette légende aborigène. 

Finalement, j’arrive au point de vue des Three Sisters. C’est simple, les mots me manquent. Le lieu est époustouflant, avec une vue imprenable sur les Blue Mountains. Et puis à ma gauche, j’aperçois les Three Sisters qui surplombent cette nature bleutée, qui s’étend à perte de vue. 

L’espace est particulièrement bien agencé, passant de plateforme en plateforme, on peut facilement observer les Blue Mountains sous toutes leurs facettes. Une vue panoramique hors du commun ! 

Je retourne sur le sentier qui me ramène à mon point de départ, Katoomba Falls. Ici, une fois encore, se cache une petite marche au cœur du parc. Dans une partie plus ombragée, je descends les quelques marches qui me séparent de la jolie cascade de Katoomba

Je poursuis mon chemin sur le sentier “Scenic World Boardwalk”. L’air est frais, en plein cœur de la nature, un doux parfum boisé se dégage et les incontournables chants d’oiseaux résonnent autour de moi. Rapidement, j’arrive près du Scenic World. 

Pour les plus téméraires d’entre vous, le Scenic World vous propose de vivre quatre aventures extraordinaires, entre train incliné sur une pente vertigineuse, cabine à sol de verre ou parcours serpentant entre les arbres de ces forêts millénaires.

Personnellement, j’ai joué la sécurité. N’étant pas très à l’aise dans les airs, j’ai préféré passer mon tour ! Les bourrasques de vent du jour ont plutôt confirmé mon choix. Heureusement, d’autres, plus courageux que moi, ont tenté l’expérience. Ce qui m’a permis de capturer, depuis la terre ferme, cette activité pour le moins vertigineuse. 

Ne souhaitant pas rouler de nuit (conseils de conduite en Australie et Nouvelle-Zélande), j’ai décidé de me diriger vers l’aire de stationnement située à Wallerawang, sur laquelle je vais passer la nuit. Alors dit comme ça, on dirait que j’ai choisi une aire d’autoroute pour dormir. C’est loin d’être le cas ! Grâce à l’application Park4night (gratuite), disponible sur l’App Store (Apple) ou sur Google Play Store (Android), j’ai pu trouver ce petit endroit caché dans les terres, à une heure de route des Blue Mountains. Un site de stationnement gratuit pour van, 4×4, camping car, tente et voiture. Les services y sont complets : douches chaudes, eau, toilettes, barbecues, etc.

Je prends donc la route. L’aventure se poursuit. Je longe les Blues Mountains. Devant moi, des champs à perte de vue, des chevaux se baladent dans la nature et des kangourous, par dizaine, se perdent dans les vallées. Une fin de journée exceptionnelle. 

Jour n°2 : randonnée dans les Blue Mountains.

Pour les amoureux de la marche et du grand air, les Blue Mountains, c’est vraiment la destination idéale ! Il y a de nombreuses randonnées, pour tous les goûts et surtout pour tous les niveaux. 

Souvenez-vous, la veille, la météo n’avait pas été idéale, aujourd’hui le ciel bleu se confond parfaitement avec le bleu du parc. 

Toutefois, mauvaise surprise, avec les pluies survenues les jours précédant mon arrivée, la majorité des sentiers sont fermés car impraticables. 

J’ai donc tristement dû abandonner l’idée de découvrir la mythique randonnée The Giant Stairway”.  Un sentier pédestre de 998 marches en direction de Honeymoon Bridge. Une marche sportive qui permet de s’approcher au plus près des légendaires Three Sisters. Une randonnée vertigineuse que je vous invite grandement à réaliser si l’occasion se présente ! Pour moi, ce sera pour une prochaine fois. 

Finalement, j’ai opté pour la randonnée de Gordon Falls en direction de Leura Falls. Une marche qui débute au point des Three sisters, il suffit ensuite de suivre les panneaux d’indications. Cette randonnée longe les Blue Mountains, alternant descentes et montées (parfois assez raides). Toutefois, la randonnée reste accessible. Pour les bons randonneurs, il faudra compter environ 2 h 30 à 3 h de marche pour venir à bout de ce parcours.

 

Le cadre est réellement époustouflant, en quelques pas, je me retrouve plongée dans le monde de Jurassic Park. Les cris des cacatoès qui s’échappent des arbres me mettent, encore davantage, dans l’ambiance ! 

Le sentier, parsemé de nombreux belvédères, permet d’admirer le parc sous différents angles. 

À l’approche des cascades de Leura, le bruit des chutes d’eau se distingue dans la forêt et le chemin se met, tout à coup, à suivre les ruissellements d’eau qui deviennent de plus en plus imposants. À l’arrivée, les cascades de Leura se présentent à moi. Je me trouve sur la passerelle les surplombant, pour admirer, une nouvelle fois, un paysage à couper le souffle. 

Le problème avec les Blue Mountains, c’est qu’il faudrait des jours et des jours pour tout voir et tout faire ! 

Finalement, après un week-end de découvertes, il est temps pour moi de quitter le parc des Blue Mountains. J’ai rêvé, longtemps, de pouvoir visiter ce lieu et je peux dire que je n’ai pas été déçue. Cet endroit est unique au monde. Il m’a émerveillée de par ses couleurs, sa nature et ses panoramas à couper le souffle. 

Guide pratique : les Blue Mountains “sur-mesure”

Vous souhaitez en savoir davantage sur ce lieu ? Je vous donne toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez composer votre visite selon votre temps, votre budget et vos envies.

Comment y aller ?

Les Blue Mountains se trouvent à seulement deux heures de la ville de Sydney. Voici les trajets les plus pratiques pour vous y rendre. 

  • Le train : au départ de Central station, prendre la “Blue Mountains line” jusqu’à Katoomba station. Des départs sont programmés toutes les heures. A savoir que plusieurs villages des Blue Mountains sont desservis par cette ligne. Arrivé à Katoomba, vous pourrez prendre un bus jusqu’au point de vue des Three Sisters, par exemple. Temps : environ 2 h 15. Prix : compter environ 18 $ AUD pour le trajet train et bus aller/retour. Les prix sont divisés par deux le dimanche. Plus d’infos sur les trajets en train ou par téléphone au 131 500.
  • La voiture / le van / 4×4 / camping car :
    – Depuis Sydney, il faut compter environ 2 h de trajet. Prendre la direction M4 “the Great Western  Highway” ;
    – Depuis Canberra, 3 h de route via M31 “Hume Motorway” ;
    – Depuis Newcastle, 2 h 20 via M1 ;
    – Depuis Wollongong, 1 h 30 bia M31 “Hume Motorway” ;
    – Depuis Hunter Valley, 3 h 20 via M1.

Tarif : consommation d’essence selon votre véhicule et prix du péage selon votre itinéraire.

Où loger ?

Il est très facile de se loger aux Blue Mountains. Tout dépendra de : votre budget, du nombre de nuits, du nombre de personnes et du type d’établissement sélectionné.

Pour rester une ou plusieurs nuits au cœur ou à proximité du parc des Blue Mountains voici les options qui s’offrent à vous : 

  • Hôtels / motels / campings
    Il y en a pour tous les budgets et pour tous les goûts, que vous souhaitiez rester un week-end ou pour une plus longue durée.
  • Caravan park
    Des caravan parks sont accessibles à proximité des Blue Mountains à Katoomba, Blackheath et Lithgow. Rendez-vous sur l’application Wikicamps disponible sur l’App Store (Apple) ou sur Google Play Store (Android) (environ 8 $).
  • Free park
    Si vous êtes en van, il existe, à 1 heure de route des Blues Mountains, un lieu pour stationner gratuitement. Vous aurez un accès à l’eau chaude et à des toilettes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’application Park4night (gratuite) disponible sur l’App Store (Apple) ou sur Google Play Store (Android) ou Wikicamps disponible sur l’App Store (Apple) ou sur Google Play Store (Android) (environ 8 $).

Où manger ? 

Là encore, vous avez un large choix de restaurants, cafés et snacks. L’ensemble des adresses sont répertoriées par le site officiel des Blue Mountains.

Les activités incontournables aux Blue Mountains

  • le “Blue Mountains explorer bus” : si vous avez peu de temps pour visiter le parc des Blue Mountains, le bus touristique peut être une alternative intéressante à votre voyage. Une excursion d’une journée (ou plus), qui vous permet de découvrir les points stratégiques du parc, en un temps record ! Pour une journée de visite au départ de Katoomba, il faut compter environ 49 $ par adulte (gratuit pour les enfants) ;
  • le  Scenic World  pour un frisson garanti pour une découverte des Blues Mountains pas comme les autres ; 
  • la visite des grottes de Jenolan, considérées comme l’un des systèmes de grottes les plus spectaculaires d’Australie ; 
  • pour les aventuriers, le parc propose de nombreuses activités insolites à réaliser au cœur des Blue Mountains. Escalade, canyoning, VTT, sortie à cheval, golf, etc.

Les plus belles randonnées des Blue Mountains 

  • au départ de Glenbrook : Tunnel view lookout, Wentworth falls ;
  • au départ de Katoomba : Scenic World boardwalk, The Giant Stairway, Gordon falls vers Leura Cascades ;
  • au départ de Blackheath : Braeside Walk.

 Astuces : avant une randonnée, consultez le site internet officiel du parc des Blue Mountains pour vérifier l’accessibilité des différents sentiers. Aussi, les températures sont parfois très basses au cœur de ces montagnes. Pensez à prévoir des tenues chaudes (surtout pour la nuit) et à bien vous équiper pour vos éventuelles randonnées. 

Merci de m’avoir accompagnée dans cette visite “virtuelle” de ce lieu unique. À très bientôt, pour un nouveau récit sur le PVT en Australie.

 

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés