J’ai assisté à un Pow Wow en Nouvelle-Écosse au Canada

Date de publication : 30-01-2017

Auteur

Hélène

Cet été, j’ai eu la chance d’assister avec Annana, à mon premier Pow Wow (prononcez Pa Woa), à Millbrook, près de Truro en Nouvelle-Écosse.
Tous les ans, la communauté Micmac (ou Mi’kmaq : peuple autochtone dont le territoire originel est l’Acadie) célèbre sa culture en organisant un rassemblement accueillant de nombreux danseurs, musiciens, chanteurs et spectateurs, venus d’un peu partout du Canada ou des USA.

Assister à un Pow Wow, c’est avoir l’occasion d’admirer des costumes traditionnels (appelés Regalias) et découvrir les différentes danses traditionnelles.
Le Pow Wow commence toujours par la « danse sacrée des herbes » (grass dance), qui est exécutée par des hommes, pour remercier la Terre de ce qu’elle procure aux êtres humains, et a également la fonction d’aplatir l’herbe pour les danseurs suivants ou pour l’installation des tipis.

Ensuite, c’est la cérémonie d’ouverture, menée par les aînés, dont l’aîné de la Tribu qui accueille le Pow Wow. C’est l’occasion de voir tous les danseur réunis sur le rond de danse où ils vont se produire ensuite. A Millbrook, je dirais que les danseurs avaient entre 5 et 90 ans.
Nous avons eu la chance de voir des costumes plus beaux les uns que les autres, certains avec une touche de « modernité » mais respectant toujours les éléments indispensables. Certaines danses sont réservées aux hommes ou aux femmes et chaque danseur a sa spécialité.
J’ai particulièrement aimé la danse du châle (fancy chawl) et la danse des clochettes (jingle dresses). Les femmes sont très élégantes, gracieuses. Les hommes eux, sont plus dans la représentation de scène de chasse ou de lutte, c’est plus viril mais ça reste très beau à voir.
Tous sont « habités » lorsqu’ils dansent, peu importe l’âge, on voit que tout le monde est là pour représenter fièrement sa Tribu et sa culture.
Chaque pas, chaque geste, a une signification et suit le rythme imposé par les tambours et les chanteurs. Nous en avons pris plein les yeux au cours de cette journée et je ne peux que conseiller à tout le monde de ne pas rater l’occasion d’assister à ce Pow Wow qui se tient le 2e week-end d’août chaque année.

Informations pratiques 

Vous pouvez compléter la journée pour en savoir plus sur le peuple Mi’Kmaq en allant visiter le Millbrook Cultural & Heritage Centre (65 Treaty Trail | Truro Power Centre, Millbrook, Nouvelle-Écosse)

6 Commentaires

Sandra
9 20
Merci Hélène pour ce partage et ce chouette montage ! La Nouvelle-Ecosse semble riche en traditions et rituels.
tiphaine
1.9K 6.4K
Moi je n’ai pas vu de Pow Wow, mais je valide pour la Nouvelle-Ecosse, c’est juste Waouhhhhhhhh 🙂
Annaïk
1.9K 3.7K
Je confirme, c’est vraiment magique d’assister à un tel spectacle! 🙂
Joe
1.5K 2.7K
Ça a l’air génial et riche en histoire. Merci pour cette découverte. Bon août c’est encore loin mais je ne manquerais pas d’ajouter cela dans l’agenda !
Hélène
7.6K 13.4K
ça vaut le déplacement pis la Nouvelle Ecosse, c’est magnifique !!
Hélène
7.6K 13.4K
Merci @Lucie pour le très joli montage 😉

Articles recommandés