On a testé les transports en commun à Toronto

Date de publication : 17-05-2021

Auteur

Mathieu

Quand on arrive dans une nouvelle ville – surtout une grande – une des étapes à franchir est la maîtrise des transports en commun. On a beau se préparer, il n’y a qu’avec un peu de pratique sur le terrain que l’on apprend vraiment.

Dans une tentative de vous informer sur le fonctionnement de ce bon vieux TTC (Toronto Transit Commission), on a décidé de vous emmener avec nous faire un tour. Vous verrez, il n’y a rien de trop compliqué, mais on est d’accord que c’est toujours rassurant de savoir à l’avance comment ça se passe.

On est partis de la station Eglinton et nous allons jusqu’à College. Vous avez trouvé ?

Petite note : de Finch à King, toutes les stations sont sur Yonge St (du Nord au Sud). D’Islington à Broadview, toutes les station sont sur Bloor St (de l’Ouest à l’Est). Ça servira pour plus tard dans notre trajet.

ttc toronto

Pour commencer, il a bien sûr fallu se rendre à la station.

Pour franchir les tourniquets, vous avez plusieurs options de paiement selon la fréquence de vos voyages.

Pour les voyageurs fréquents, vous pouvez acheter des pass qui vous permettent de voyager en métro, bus ou tramway de façon illimitée. Ils coûtent 156 $ par mois (ou 143 $ par mois si vous optez pour l’abonnement annuel). Attention, un forfait mensuel correspond aux dates du calendrier (1er au dernier jour du mois), vous ne pouvez pas l’acheter au milieu du mois et le conserver 30 jours.

Pour les voyages occasionnels, vous pouvez acheter des « Presto tickets » à 3,25 $ par trajet (valable 2 heures après la première utilisation).

Jusqu’au 30 novembre 2019, vous pouviez acheter des tickets, des tokens (jetons) et des pass valables une journée. Depuis décembre 2019, ces options ne sont plus disponibles (mais s’il vous reste des tokens ou des tickets, vous pouvez encore les utiliser).

Bon ! Vous avez de quoi voyager ? Alors, on y va ! On franchit les tourniquets de la station Eglinton.
Attention à ceux qui voyagent sans pass mensuel illimité, il vous faudra un transfert. Ce sont des petits tickets qui vous permettront de changer de moyen de transport sans avoir à repayer ou utiliser un nouveau ticket. Les machines sont souvent après les tourniquets.

La machine qui vous permettra d’obtenir un transfert :

Jusqu’ici, rien de trop compliqué. Donc maintenant, y’a plus qu’à attendre notre métro. Rappelez-vous, on va vers College… qui est vers le Sud. Pour vous aider, vous aurez des cartes de métro sur la majorité des plateformes et aussi de chaque côté du quai, des petites affiches annonçant la prochaine station. Si comme moi, le Nord ou Sud ne vous aident pas, ces petits panneaux seront très utiles.

Vous aurez peut-être la chance de monter dans « the Rocket », les rames plus modernes en service sur les lignes 1 et 4. Voici un petit aperçu de l’intérieur:

On continue. Nous voilà arrivés à College station. Mais vous pensez bien que je n’allais pas faire tout ça pour quelques stations de métro. On va aussi prendre le tram ! On voudrait aller à l’intersection de Bay st (qui est vers l’Ouest… si si ! Remontez vers la carte du métro, vous verrez…) et College st.

Une fois de plus, pas besoin de s’inquiéter. Tant que vous savez que Bay est vers l’Ouest, suivez les panneaux !

Ils vous indiqueront quelle sortie de la station prendre et vous serez automatiquement du bon côté de la route pour attraper le tramway ou streetcar qui vous emmènera à destination.

Donc nous, vers l’Ouest !

En sortant du métro, cherchez juste ce panneau qui indique l’arrêt de streetcar. Il y a le même genre de panneau avec des bus dessus… pour les arrêts de bus.

Il est possible d’envoyer un texto au numéro indiqué (898882) en mettant le code de votre arrêt (00848). Vous recevrez (parfois…) le temps d’attente estimé. Vous pouvez également utiliser une application mobile (cherchez « TTC Transit » sur Google Play ou l’App Store).

Notre streetcar arrive, le 506 vers Landsdowne (terminus). Sortez votre pass ou votre transfert et vous aurez juste à le montrer rapidement au chauffeur en montant.

ttc toronto

En route donc vers Bay St (ceux qui connaissent Toronto se rendront compte que j’aurais pu marcher mais il pleuvait et il y avait un article à écrire…).

EDIT : depuis le début de l’année 2020, les anciens streetcars de Toronto avec la petite corde à tirer pour demander un arrêt ont disparu. Ils ont été remplacés par des tramways plus modernes.

Et puis quelques arrêts plus loin, c’est le moment de descendre. Je me souviens avoir cherché longtemps les petits boutons rouges STOP sur les barres… Ne cherchez pas, il n’y en a pas dans les tramways (parfois dans les bus). Pour demander un arrêt, il faut tirer la petite corde jaune au-dessus des fenêtres.

DING ! Bay Street. On descend. Comme indiqué sur les portes, il suffit de descendre sur les petits escaliers pour provoquer l’ouverture des portes. Attention en sortant du tramway, il faut toujours s’assurer qu’aucune voiture n’arrive sur la voie de droite.

Et voilà. Vous êtes bien arrivés.

Quelques infos sur les bus. Ils fonctionnent comme les tramways mais pour l’ouverture des portes, vous aurez une petite lumière verte et il faudra cette fois-ci pousser la porte pour l’ouvrir (j’ai pas eu l’air bête à attendre qu’elle s’ouvre moi…).

Bon voyage avec le TTC ! 🙂

Évaluation de l'article

5/5 (1)

4 Commentaires

Sandrine
123 127

Merci Mat pour cet article, c’est exactement ce qu’il me fallait, j’ai pris pleins de notes pour mon arrivée prochaine à Toronto 😉

Nidam
9 56

Parfait ! Très clair.
Merci pour cet excursion. 😉

Kevin
10 40

Super cet article !

Marion
19 26

Vraiment bien cet article, c’est vrai que c’est toujours stressant, enfin pour moi haha, d’arriver dans une nouvelle ville ou forcement tout est differents, je connais tres bien les transports de Mtl mais j’ai testé ceux de Toronto cet été et ca a juste rien a voir !
Et je crois que j’ai jamais vu un plan de metro aussi simple que celui de Toronto hahaa

Articles recommandés