Tu sais que tu es un backpacker quand…

Article publié le 25-06-2019.

Être un backpacker, c’est évidemment voyager accompagné d’un gros sac à dos… Mais pas uniquement ! La communauté des backpackers autour du monde, de plus en plus nombreuse, partage plusieurs points communs au quotidien.

Alors si, vous aussi, vous êtes (ou étiez) un « pvtiste backpacker », ces petites choses devraient vous parler…

Les trajets de plusieurs heures en bus ne te font pas peur

8 h de bus ? Easy !

Tu voyages en bus de nuit pour ne pas devoir payer l’hôtel

Et les sièges sont souvent plus confortables que les matelas de l’auberge.

Tu ne peux plus compter le nombre d’auberges de jeunesse dans lesquelles tu es passé

20, 200, 2 000… Aucune idée, tu as arrêté de compter.

Tu as déjà attendu des heures au bord d’une route en faisant du stop

Et tu sais que la météo peut être ta pire ennemie.

Tu ne jures que par les free camps

Et tu sais qu’il faut arriver très tôt pour avoir une place.

Un free camp avec des sanitaires = un hôtel 5 étoiles

Toilettes + douches avec eau chaude = palace !

Tu as déjà pu dormir avec la voie lactée au-dessus de ta tête

Et tu aimes expliquer que tu connais les différentes constellations.

Tu deviens un pro du Tetris à force de remballer tes affaires

Tu ranges ton duvet dans son petit sac avec une seule main, dans le noir.

Tu ne prévois rien à l’avance

A la limite, tu sais où tu seras dans 2 jours… mais après ça, aucune idée.

Tu as rencontré des dizaines d’autres voyageurs de tous les pays du monde

Et tu sais donc dire « tchin » en au moins 10 langues.

Tu as déjà passé plusieurs jours sans te doucher

Heureusement que les lingettes pour bébé existent…

Tu as donné un petit nom à ton van

Et tu en serais presque à le considérer comme un membre de ta famille.

Ton alimentation se compose principalement de noodles, de thon et de pain de mie

Et, les grands soirs, pizzas à emporter !

Tu es devenu expert dans le travail en ferme

Cueillir, couper, tailler, arracher, peser, trier, emballer… Et dire que tu n’as jamais voulu aider tes parents à s’occuper du jardin.

Tu sais qu’il faut aller au supermarché le soir

Parce qu’il y a des réductions sur plein de produits.

Tu sais quel est le goon qui te donnera le moins mal à la tête (celui-ci parlera aux pvtistes en Australie !)

Même si, globalement, tu auras quand même mal à la tête.

Tu squattes le mac do / la bibliothèque pour profiter du wifi gratuit

Petite victoire quand tu arrives à télécharger des films !

Tu sais faire ta lessive dans un lavabo

Qui a besoin d’une machine à laver ?

Tu sais que l’intérieur de ton van ne ressemblera jamais à ceux que tu vois sur Pinterest

Odeur de noodles, vêtements par terre, sable, 3 photos qui ne tiennent pas au mur… Ça, c’est la réalité.

backpackers pvtistes

Tu ne sais jamais quelle adresse donner lorsque tu dois remplir des documents administratifs

Du coup tu continues à donner celle de ta première auberge de jeunesse.

Tu as dit adieu à ton style

On ne va pas se mentir, ta tenue du quotidien c’est le combo short – tee-shirt, et tu as dit adieu au maquillage / rasage / coiffage.

Tu apprends à cohabiter avec les bestioles

Araignées, cafards, bêbêtes en tous genres… Tu arrives à ne plus hurler à la mort dès que tu vois quelque chose bouger.

Tu peux dormir dans n’importe quelles conditions

Dans un bus, un terminal d’aéroport, un dortoir bondé, à la belle étoile… Rien ne te dérange.

Tu accroches des trucs partout sur ton sac pour gagner de la place

MacGyver en action !

Tu en as parfois marre… mais finalement tu n’échangerais ta place pour rien au monde

N’est-ce pas ?

Si les expériences de backpackers pvtistes vous intéressent, n’hésitez pas à parcourir ces différents contenus, vous y trouverez de nombreuses infos utiles :

La cuisine du backpacker

Vidéo : la vie de backpackers en road trip

Le strawberry picking et la vie de backpacker en Australie

Le guide des PVTistes en Australie

Le guide des PVTistes en Nouvelle-Zélande

Backpackers : pour et contre

Et vous ? Quelles sont les petites choses qui marquent votre quotidien de backpacker ?

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

Partir au pair à l’étranger (Canada, Australie, Europe…)

[Interview]

Jeanne, PVTiste et voyageuse, avec un handicap c’est possible

[Récit de voyageur]

On a testé la Moravie-Silésie, à deux heures de Paris

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Marie
32.6K 9.4K

Pour moi : tu sais que t’es un backpacker quand t’arrives à deviner les codes WiFi de certaines auberges / certains restos 😛

{{likesData.comment_77243.likesCount}}

C’est du backpacker niveau expert là ! 😉

{{likesData.comment_77246.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K

Ah bah non quand même (et en vrai, ça ne m’est pas arrivé si souvent que ça, mais certaines auberges ont vraiment des MDP hyper simples (le nom de l’auberge en majuscule, le nom de l’auberge suivi de 1234 ou de l’année en cours.

{{likesData.comment_77247.likesCount}}
Julie
14.4K 4.7K

Ahah énorme Marie, j’avoue t’as du level là !!

{{likesData.comment_77250.likesCount}}
Julie
14.4K 4.7K

Tous ces petits gif m’ont bien fait rire. Le coup de l’adresse de la première auberge de jeunesse, trop bien vu :p Je me suis bien reconnue dans les nuits en bus, par terre, en voiture, toujours à l’arrache, les noodles et les -10 kg qui sont allés avec, le bordel dans le van et le wifi à chopper un peu partout !!

{{likesData.comment_77251.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre