Faire son PVT à Montréal

Article publié le 12-12-2019.

Montréal, une métropole dynamique : quelques clés pour la comprendre

Si vous vous êtes déjà renseigné un peu sur le PVT à Montréal, vous savez que la ville est située sur l’île du même nom, bordée par le fleuve St-Laurent et ses différents bras. Montréal n’est pas la seule ville sur l’île, il faut donc faire attention en choisissant sa localisation : l’île de Montréal est immense (près de 500 km²) et occupée par de nombreuses petites villes et villages. Vous pourriez bien vous retrouver très loin du centre si vous n’y prêtez pas attention !
Montréal est renommée pour son Mont-Royal, appelé « la Montagne », en plein cœur de la ville et qui accueille, entre autres, un immense parc urbain où les manifestations culturelles et sportives sont nombreuses.

Il est également bon de savoir qu’historiquement, la rue St-Laurent est très importante : elle coupe symboliquement la ville d’est en ouest, l’est étant traditionnellement francophone, et l’ouest traditionnellement anglophone (voire allophone, aujourd’hui). Tout au long de la rue St-Laurent, on peut observer les vagues successives d’immigration (la partie italienne, grecque, juive…). La ville, bâtie sur un plan en damier caractéristique des villes nord-américaines, est structurée par de grandes avenues et boulevards qui organisent les quartiers (la rue Sherbrooke, la rue St-Denis et la rue Ste-Catherine sont parmi les plus iconiques).
Très “nord-américaine”, la ville de Montréal est très étendue car constituée principalement de petits immeubles de deux ou trois étages (hormis en centre-ville, où les buildings constituent le quartier).
La skyline de Montréal met en avant les nombreux buildings du centre-ville mais en y regardant de plus près, vous pourrez remarquer les nombreuses églises et lieux de culte (parfois rénovés et transformés en habitations) qui sont une des particularités de Montréal.

Montréal, c’est…

  • 1 700 000 habitants (un peu plus que les agglomérations de Marseille ou de Lyon) ;
  • 364 km² de superficie (plus de 2 fois la superficie de Bruxelles et 3 fois celle de Paris) ;
  • la 15e plus grande métropole d’Amérique du Nord ;
  • la plus grande ville québécoise ;
  • une ville fondée en 1642 ;
  • 49,8 % de personnes dont le français est la langue maternelle, 36,2 % d’habitants n’ayant ni le français ni l’anglais pour langue maternelle et 19,3 % de personnes dont la langue maternelle est l’anglais (nous en parlons dans notre article Quelle langue parle t-on à Montréal ?) ;
  • -10 °C de moyenne en janvier et 20 °C de moyenne en juillet.

Montréal et ses habitants : une histoire d’immigration

Montréal est encore aujourd’hui une grande terre d’accueil de l’immigration canadienne. La population montréalaise est très diverse et offre une grande mixité.
Vous trouverez beaucoup de Français, pvtistes et expatriés (évidemment !), mais aussi de jeunes Américains ou Canadiens anglophones venus étudier dans l’une des deux universités anglophones de la ville, ainsi que de nombreuses familles venues des quatre coins du monde.
Toutes les communautés sont représentées : ainsi, vous entendrez parler arabe, grec, italien, espagnol, mandarin… dans toute la ville. Cependant, et c’est fondamental, Montréal est la plus grande ville du Québec, qui est une province officiellement francophone. La langue du quotidien sera donc bien le français, même si vous pourriez pratiquer l’anglais dans certains emplois, par exemple.
Il est aussi possible de se mettre dans une colocation anglophone mais si vous souhaitez vraiment progresser en anglais, pourquoi vous installer au Québec plutôt que dans l’une des provinces anglophones du Canada ? 😉

montreal-montroyal

L’ambiance de la ville : Montréal, c’est pour qui ?

Multiculturelle et bouillonnante, Montréal offre un nombre de divertissements et de loisirs incomparables. On parle souvent de la saison estivale comme le moment où la ville « renaît ». Il s’y déroule des dizaines de festivals différents et souvent de renommée internationale.
En outre, de nombreux événements ont lieu chaque semaine pendant la belle saison (Pik Nik Électronique, tam-tams du Mont-Royal…), sans oublier la profusion de musées et d’expositions privées dans les nombreuses galeries d’art et studios de photographie.
La ville est toujours en mouvement, même en hiver, où les locaux n’hésitent pas à sortir patiner dans les parcs publics ou à faire des raquettes sur le Mont-Royal. Les bars et boîtes de nuit sont nombreux et très fréquentés…
Montréal reste une ville "relax", où il fait bon vivre, idéale pour les familles. Finalement, Montréal est une ville avec de nombreuses facettes et qui s’adapte plutôt très bien aux différents désirs des pvtistes ! Sauf, bien sûr, les mordus de plein air, qui devront compter sur une voiture pour passer leurs fins de semaine dans la nature… Montréal reste tout de même une grande métropole.

Montréal, une ville sûre ?

Montréal est réputée pour être une ville calme, où il y a peu de faits divers de violence. C’est la métropole la plus sécuritaire d’Amérique du Nord (même s’il faut prendre en compte que la vente d’armes est bien plus réglementée au Canada qu’aux États-Unis, ce qui explique aussi ce décalage statistique).
Bien sûr, les agressions existent, mais elles sont rarement violentes, selon les statistiques. Montréal-Nord, l’une des parties les plus défavorisées de la ville, concentre généralement les actes de violence.
Globalement, à Montréal, on se sent en sécurité en rentrant tard le soir, même en étant une femme seule. Les agressions du quotidien comme le harcèlement de rue est quasi inexistant par rapport à ce dont on a hélas l’habitude dans les villes françaises et belges, même si le problème semble gagner en intensité.

Dossier initialement publié en 2012 et intégralement remis à jour en décembre 2019.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

Les réflexes pour choisir son logement au Canada

[Interview]

Marie, 4 PVT et 12 ans à vous conseiller sur PVTistes.net

[Récit de voyageur]

Comment j’ai débuté mon PVT Australie à 32 ans !

[News]

Destination Canada 2019

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Didier
166 30
#1171818

Excellent ! Tout y est , j’espère avoir le PVT car j’ai hate d’y être

{{likesData.comment_1171818.likesCount}}
#1171819

Merci beaucoup pour ce dossier très complet ! C’est rassurant d’en apprendre un peu plus sur ce qui nous attend

{{likesData.comment_1171819.likesCount}}
Marie
34 12
#1171820

Merci beaucoup. J’ai l’intention de faire ma demande en 2013, ces information m’aideront énormément.

{{likesData.comment_1171820.likesCount}}
#1171821

Génial ce dossier

J’espère sincèrement faire parti des prochains pvtistes 2013 et à nous deux Montréal !!!

{{likesData.comment_1171821.likesCount}}
Ludovic
131 45
#1171822

Merci beaucoup pour ce dossier !!!

{{likesData.comment_1171822.likesCount}}
#1171823

Merci pour ces dossiers !! j’ai hate d’y être … enfin j’espère surtour avoir mon pvt.

{{likesData.comment_1171823.likesCount}}
#1171824

Merci pour ces dossiers !! j’ai hate d’y être … enfin j’espère surtour avoir mon pvt.

{{likesData.comment_1171824.likesCount}}
Mylène
62 14
#1171826

Merci, j’ai passé un après-midi très constructif !

{{likesData.comment_1171826.likesCount}}
#1171827

Qui part pour montreal vers avril mai 2013 en pvt ??? et serait interressé pour partager tout ça ???

{{likesData.comment_1171827.likesCount}}
#1171828

Qui part pour montreal vers avril mai 2013 en pvt ??? et serait interressé pour partager tout ça ???

{{likesData.comment_1171828.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre