Cape Reinga, une région sacrée pour les Maoris en Nouvelle-Zélande

Article publié le 06-05-2018.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À l'extrême nord de la Nouvelle-Zélande, se trouve un lieu très symbolique pour les Maoris. On évoque souvent Cape Reinga, mais en réalité, c'est Cape Reinga, Spirits Bay et la Ninety Mile Beach qui forment une région sacrée dans la culture maorie.

Spirits Bay et la Ninety Mile Beach

Spirits Bay, c'est une grande plage très calme (on y accède depuis un camping en pleine nature, après une vingtaine de minutes sur une gravel road). Quand on arrive, on est frappé par la beauté du cadre, d'un vert fluo et par la présence de chevaux.

L'une des particularités de Spirits Bay, c'est la couleur rosée de son sable.

Cape Reinga - Spirits Bay

Cape Reinga - Plage de Spirits Bay

Cape Reinga - Plage de Spiritz Bay 2

Cape Reinga - Sable de Spirits Bay

Si Spirits Bay est sacrée, c'est parce ce que c'est ici que les âmes des défunts quittent notre monde pour rejoindre l'au-delà. Cette baie a deux noms maoris : Piwhane and Kapowairua.

Tōhē est l'un des ancêtres les plus importants de l'une des iwi (tribus) maoris du nord de la Nouvelle-Zélande, regroupées sous le nom Muriwhenua ("this is the end of the land"). Il vivait dans la région, loin de sa fille, qui se trouvait à Kaipara. Alors très âgé, il a décidé d'entreprendre un voyage pour la revoir une dernière fois.

Son peuple étant très inquiet de ce voyage, Tōhē a dit ceci :

Whakarua i te hau, e taea te karo.
Whakarua i taku tamāhine, e kore e taea te karo.
Taea Hokianga, ā hea, ā hea.
Ko tā koutou mahi e kapo ake ai, ko taku wairua.

I can shelter from the wind.
But I cannot shelter from the longing for my daughter.
I shall venture as far as Hokianga, and beyond.
Your task (should I die) shall be to grasp my spirit.

Je peux me protéger du vent.
Mais je ne peux pas me protéger du désir de voir ma fille.
Je dois m'aventurer aussi loin que Hokianga, voire au-delà.
Votre mission (si je devais mourir) serait de saisir mon esprit.

C'est de ses mots que provient le nom maori de Spirits Bay, Kapowairua ("saisir l'esprit").

Cape Reinga - Plage Spirits Bay

Tōhē mourut pendant ce voyage, avant d'avoir eu la chance de revoir sa fille.

Sur la côte ouest néo-zélandaise, une centaine de lieux portent le nom de Tōhē, notamment la Te Oneroa-a-Tōhē ("la longue plage de Tōhē"), plus connue sous le nom de Ninety Mile Beach et dont voici quelques photos.

Ninety Mile Beach

Sunset Ninety Mile Beach

Coucher de soleil Ninety Mile Beach

Cape Reinga

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C'est plus précisément ici que les défunts partent vers l'au-delà, mais pour rejoindre Cape Reinga, ils peuvent emprunter deux chemins : le premier, par la Ninety Mile Beach, le second, par Spirits Bay.

Les esprits se rassemblent à Cape Reinga avant de rejoindre l'eau, par la racine de l'unique arbre présent à la pointe de la péninsule, un pōhutukawa de 800 ans (que vous pouvez apercevoir sur l'une des photos ci-dessous).

Puis ils partent vers le large.

Ils refont surface lorsqu'ils atteignent les Manawatāwhi, les Three Kings Islands que l'on peut (parfois difficilement) apercevoir depuis Cape Reinga. Ils montent ensuite jusqu'à Ohaua, le point le plus haut des îles. Là, ils chantent un dernier adieu aux êtres aimés qu'ils ont laissés derrière eux et se dirigent vers leur maison spirituelle, Hawaiki, une île mythique que les peuples de Polynésie, dont font partie les Maoris, considèrent comme leur île d'origine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cape Reinga - Lieu sacre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le "meeting point"

Autre point de vue fort en symbole à Cape Reinga : le "meeting point".

C'est là que vous pouvez apercevoir un spectacle aussi rare que puissant : la rencontre entre la Mer de Tasman, à l'ouest et l'Océan Pacifique, à l'est. Ce "meeting point" est le lieu de rencontre de la "mer femelle", Te Tai o Whitireia, et de la "mer mâle", Te Moana Tapokopoko a Tawhaki ; le lieu de la création de la vie, en d'autres termes.

C'est exactement au dessus du "meeting point" que le soleil se couche, donnant une dimension encore plus forte au lieu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La région de Cape Reinga est parfois délaissée par les voyageurs, découragés de devoir parcourir tant de kilomètres mais elle en vaut pourtant le détour, surtout pour ceux qui s'intéressent à la culture maorie.

Le sunset sur Cape Reinga vaut le détour. Si vous pensez dormir dans l'un des campings des alentours, essayez d'admirer le pays de jour et au coucher du soleil  !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

---

Quelques infos utiles sur le lieu :

  • La visite des lieux est gratuite.
  • Il y a deux campings dans la région, celui qui borde Spirits Bay et celui de Tapotupotu, où nous avons dormi (voir photo ci-dessous). Ils fonctionnent sur le principe du premier arrivé, premier servi. En avril, on était tranquilles, on a pu y aller à la tombée de la nuit, mais pendant la haute saison, ça vaut le coup d'aller réserver une place de camping avant d'aller explorer Cape Reinga. La nuit en camping ou en van coûte 8 $ par personne et il y a des douches (froides ;-)).

Cape Reinga - Camping

Crédits photos : Benjamin Bauer et Aurélien Collomb (que vous pouvez suivre sur Facebook ici) et moi :)

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Articles recommandés

[Dossier]

Le logement au Canada

[Interview]

Jennifer, une année magique à Québec avec son mari

[Récit de voyageur]

Etre aide ménager à Cairns

[News]

Programme Vacances-Travail (PVT) : interview du MEAE

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre