J’ai testé pour vous : vivre trois mois au Pérou

Chapitre 5 : Mes conseils pratiques pour vivre au Pérou

Date de publication : 28-10-2019

Auteur

Annelise

Mes conseils pratiques pour vivre au Pérou

Dans ce dernier chapitre, je vous propose quelques informations, un peu en vrac, mais qui pourraient vous être utiles lors de votre séjour au Pérou !

Santé

Je vous recommande très fortement de partir bien assuré au Pérou, que ce soit pour un séjour touristique ou pour un (futur) PVT. En effet, j’ai rencontré pas mal de Français qui ont eu des soucis de santé et les frais médicaux dans les cliniques “pour touristes” sont très élevés. Pour vous donner une idée, mon ami, qui a dû se rendre à la clinique après une morsure de chien errant, a payé 150 euros pour 10 minutes de consultation et un antibiotique pour 7 jours…
Parmi les soucis de santé qui semblent être fréquents au Pérou, on trouve le mal des montagnes, les problèmes digestifs et le mal des transports. Emportez donc vos propres médicaments français en prévision !
Vous pouvez trouver des pharmacies au Pérou, mais les médicaments ne sont pas les mêmes qu’en France et ils sont vendus à l’unité, ce qui n’est pas forcément pratique.

Le mal des montagnes

Le mal des montagnes est très fréquent au Pérou, et ne doit pas être pris à la légère. Il est dû à une montée trop rapide en altitude et au manque d’oxygène. Ce mal des montagnes peut survenir à partir de 2 300 mètres d’altitude et peut toucher tout le monde, quel que soit l’âge, la forme physique ou les antécédents médicaux.
Les voyageurs au Pérou sont particulièrement touchés par ce mal, car de nombreux lieux se trouvent à plus de 3 000 m d’altitude.
Les symptômes surviennent généralement quelques heures après l’arrivée en altitude et peuvent durer plusieurs jours : vomissements, nausées, fatigue, difficulté à respirer, gros maux de tête et saignements de nez.
Si ces symptômes durent dans le temps, ou si vous avez des problèmes cardiaques ou respiratoires, redescendez à moins de 2 000 mètres d’altitude, et rendez vous chez le médecin sans tarder !
Pour éviter le mal des montagnes ou atténuer les symptômes, plusieurs conseils :

  • reposez-vous,
  • utilisez des médicaments contre les maux de tête,
  • buvez beaucoup d’eau,
  • buvez du maté de coca (les feuilles de coca sont très utilisées par les Péruviens),
  • ne faites pas d’efforts physiques,
  • mangez léger,
  • ne buvez pas d’alcool et ne fumez pas.

Sécurité

Même si le Pérou me semble être un pays relativement calme et sûr, il existe tout de même quelques règles à respecter pour votre sécurité. Vous pouvez les trouver sur le site de France Diplomatie.
Avant votre départ, pensez à vous inscrire sur Ariane, pour informer le gouvernement français de votre séjour.

Alimentation

À Lima, vous n’aurez pas de difficultés à trouver des supermarchés bien achalandés.
À Cusco, vous trouverez de nombreuses épiceries et quelques petits supermarchés. Un plus grand supermarché est accessible hors du centre de la ville, dans le centre commercial plazaVea.
À Huaraz, seules quelques épiceries sont disponibles, mais vous trouverez les produits de base.
Les marchés, présents dans tout le Pérou, sont une bonne solution pour l’achat des fruits et légumes.
Au Pérou, l’eau n’est pas potable. La meilleure solution est sans doute d’investir dans une gourde avec un filtre, ou de faire bouillir l’eau du robinet puis de la laisser refroidir. Vous pouvez laver vos aliments à l’eau du robinet, mais essuyez-les bien ensuite.
Dans l’idéal, ne choisissez que des aliments que vous pouvez éplucher ou cuire.
Enfin, de nombreux restaurants réputés existent au Pérou. N’hésitez pas à vérifier les avis sur internet avant de vous y rendre pour éviter les mauvaises surprises !

Se déplacer

Pour vous rendre dans les principaux sites à visiter, vous trouverez de très nombreuses agences touristiques. Cependant, la meilleure solution est, selon moi, de louer un taxi à la journée, pour 4 personnes. Pour le même prix, vous pourrez éviter les masses de touristes, visiter à votre rythme et éviter les départs en minibus à 4 h du matin…
En s’organisant de cette façon on a, par exemple, pu visiter la montagne aux 7 couleurs sans AUCUN touristes (et il y en a pourtant plusieurs centaines chaque jour).

voyage PVT Pérou pvtistes

Certains visiteurs décident de parcourir le pays en voiture mais, quand on voit l’état des routes et la façon de conduire des Péruviens, cela ne me semble pas être la meilleure solution…

Se loger

Il n’est pas difficile de se loger au Pérou. Vous aurez le choix entre de nombreuses auberges de jeunesse, des hôtels ou des locations entre particuliers. Les transports en commun n’étant pas très pratiques, je vous conseille de choisir des logements bien situés et de vérifier s’ils proposent de l’eau chaude (ce qui est loin d’être automatique au Pérou). Si vous êtes frileux, optez pour un logement chauffé (là encore, le chauffage est très loin d’être automatique).
Si, à Lima, il faisait plutôt chaud, il n’en était pas de même pour Huaraz et Cusco. Ces villes perchées sur les montagnes connaissent de grand écarts de températures entre le jour et la nuit. À Cusco par exemple, il n’était pas rare qu’il fasse 25° l’après-midi, en revanche, dès la tombée de la nuit, les températures chutaient aux environ de 5° (d’où l’intérêt du chauffage, surtout avec l’isolation très approximative des logements…).

L’argent

Il existe de nombreuses banques au Pérou et vous n’aurez pas de difficultés à trouver des distributeurs dans les villes. Sachez tout de même que des frais importants peuvent être ajoutés si vous retirez avec une carte étrangère. Pensez à vous renseigner auprès de votre banque avant de partir, pour savoir si elle a des partenariats avec des banques locales.
Vous pouvez également payer directement par carte bancaire dans les plus grands commerces.

Les tremblements de terre

Les tremblements de terre sont fréquents au Pérou. En 3 mois, j’en ai d’ailleurs vécu deux. Cependant, ce sont généralement de petites secousses, qui ne durent que quelques secondes et ne font pas de dégâts. Si un tremblement de terre plus important survient, rendez vous immédiatement dans les zones de sécurité, présentes un peu partout dans les rues et les bâtiments et signalées par un symbole “S”.

Quand visiter le Pérou ?

Le Pérou se trouve dans l’hémisphère Sud, les saisons sont donc inversées par rapport à la France. En raison de la proximité du pays avec l’équateur, les horaires de couchers et levers de soleil varient peu tout au long de l’année (lever vers 6 h, coucher vers 18 h).

Le Pérou peut être divisé en 3 grandes parties :

  • La côte océanique : les températures descendent rarement en-dessous de 15° dans cette partie du pays. Cependant, pour profiter au maximum du soleil et éviter la pluie, les mois de décembre à février sont conseillés.
  • Les Andes : évitez les mois de décembre à avril, qui sont très pluvieux. La période idéale s’étend de juin à octobre.
  • L’Amazonie : en Amazonie, il fait toujours chaud et humide. Cependant, évitez les mois de décembre à avril, période pendant laquelle les précipitations sont particulièrement abondantes.

Faire ses bagages

Pour un séjour au Pérou réussi, voici quelques indispensables à mettre dans vos bagages :

  • des vêtements chauds, même en été, les nuits sont fraîches et il peut faire froid lors des randonnées en altitude,
  • des vêtements légers : la journée, ou dans les lieux qui ne sont pas en altitude, les températures peuvent vite monter,
  • une gourde filtrante, pour pouvoir boire l’eau du robinet,
  • des médicaments de base,
  • du matériel de randonnée (chaussures, bâtons de marche…),
  • de la crème solaire : attention aux coups de soleil lors des randos en altitude, même s’il ne fait pas chaud ou s’il y a des nuages. À cette hauteur, le soleil ne pardonne pas !

En conclusion, le Pérou est un pays magnifique mais qui peut vite s’avérer difficile à visiter. Préparez-vous bien pour profiter au maximum de votre séjour !

Chapitre 5 sur 5

Évaluation de l'article

5/5 (2)

1 Commentaire

Vladimir
3 21
Manque plus que la ratification du PVT et on est bon ! ?

Articles recommandés