Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) / en administration (V.I.A)

Date de publication : 12-09-2022

Auteur

Julie

Pour vous présenter le V.I.E et du V.I.A, un programme qui séduit beaucoup de jeunes, nous avons proposé à Marie-Christine Hervé, de Business France, de répondre à quelques-unes de nos questions. Nous la remercions pour le temps qu’elle nous a accordé.

Pouvez-vous nous expliquer le concept du Volontariat International en Entreprise (V.I.E) et en Administration (V.I.A) ?

Il s’agit d’une mission professionnelle d’une durée de 6 à 24 mois, à l’étranger, pour le compte d’une entreprise de droit français.

Le V.I.A (Volontariat International en Administration) concerne, quant à lui, les missions professionnelles dans une administration française.

Qui peut faire un V.I.E ou un V.I.A ?

Tous les jeunes de 18 à 28 ans, de nationalité française ou de l’espace économique européen, motivés par une expérience professionnelle.

Faut il avoir un BAC +5 pour faire un V.I.E ou un V.I.A ?

Le V.I est ouvert à tous les profils, quel que soit le niveau d’étude : ce qui compte, c’est la motivation, l’ouverture d’esprit et la capacité d’adaptation du jeune talent.

Quels sont les principaux avantages du V.I.E ou du V.I.A, pour le volontaire et pour l’employeur ?

Il s’agit d’un dispositif gagnant-gagnant pour les 2 parties.

  • Sécurisé : c’est un dispositif rassurant qui a fait ses preuves depuis plus de 20 ans. Le volontaire est sous la protection de l’État français, et bénéficie notamment d’une protection sociale très performante.
  • Simple : toute la partie administrative est gérée par Business France.
  • Souple : d’une durée de 6 à 24 mois, dans un ou plusieurs pays selon les besoins de l’entreprise.
  • Côté Finance : bien sûr, le jeune perçoit une indemnité, variable selon le pays. La 2e bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas de charges sociales ni patronales pour l’entreprise ni d’impôts pour le volontaire. En plus, pour l‘entreprise, des subventions sont disponibles, dont le chèque relance V.I.E jusqu’au 15 décembre 2022, coup de pouce du gouvernement français de 5 000 à 10 000 euros pour le recrutement d’un V.I.E.

En conclusion, c’est une formule gagnante, pour l’entreprise, qui bénéficie d’un jeune talent pour développer son CA à l’export et pour le jeune talent, qui vit une belle expérience formatrice à l’étranger, et internationalise son profil !

Peut-on bénéficier du V.I.E/V.I.A plusieurs fois ?

Non, il n’y a la possibilité d’effectuer un V.I.E ou V.I.A qu’une fois dans sa vie.

Où peut-on partir en V.I.E ou V.I.A ?

Il est possible de faire une mission dans plus de 130 pays. Je vous invite à aller surfer sur le site « mon volontariat international », rubrique « les destinations » : Où faire son V.I.E ? Trouvez la destination qui vous correspond ! pour découvrir les fiches pays et les critères requis par les pays d’affectation ( visa, rattachement fiscal, niveau de diplôme).

Notes de pvtistes.net pour les Français : au Canada, nous ne pouvez pas cumuler PVT et V.I.E/V.I.A. Si vous partez au Canada dans le cadre d’un des deux programmes, vous ne serez plus éligible à l’autre. Et comme le V.I.E est une sous-catégorie du permis Jeunes professionnels, vous ne pouvez pas non plus cumuler permis Jeunes professionnels et V.I.E/V.I.A.
Note de pvtistes.net pour les Belges : au Canada, le V.I.E est une sous-catégorie du permis Jeunes professionnels. Comme les Belges n’ont pas accès à ce permis, vous ne pouvez pas faire de V.I.E au Canada.

Comment procéder pour partir enV.I.E ? Quelles sont les grandes étapes ?

  • D’abord s’inscrire sur le site Mon Volontariat International : site officiel du V.I.E / V.I.A de Business France : il est possible de commencer par une inscription simple pour se renseigner puis plus complète pour candidater et/ou mettre en place une alerte e-mail pour recevoir des offres.
  • Préparer sa candidature avec une analyse de ses compétences, spécificités et points forts, son projet professionnel et personnel…
  • Mettre en place une stratégie de prospection multicanale (candidatures spontanées, réseaux sociaux comme LinkedIn…).
  • Candidater avec envoi de CV et lettre de motivation dans la langue de l’offre.
  • Enfin, passer les entretiens et décrocher la mission !

Vous expliquez qu’il est possible de faire des candidatures spontanées auprès d’entreprises pour leur proposer de partir en V.I.E, pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui, bien sûr, beaucoup d’entreprises postent directement des offres V.I.E sur leur site par exemple, et puis à l’issue d’une alternance ou d’un stage dans une entreprise, il tout à fait envisageable de poursuivre dans une filiale à l’étranger en V.I.E.

Y a-t-il un nombre limité de places chaque année ?

Non, il n’y a pas de quota de V.I.E au départ de France – seuls les pays d’affectation peuvent limiter l’arrivée de V.I.E sur leur sol.

En conclusion, Osez le V.I.E !

Évaluation de l'article

5/5 (5)

48 Commentaires

Soniaprovot
0 2

Bonjour, est-il possible de demander une résidence permanente après un VIE de 24 mois au Québec ?

Annelise
526 1.2K

Salut ! Il existe plusieurs programmes de résidence permanente, il faut que tu regardes lequel pourrait te convenir selon ton profil : https://pvtistes.net/dossiers/guide-residence-permanente-au-canada/
N’hésite pas également à regarder nos vidéos sur le sujet : https://www.youtube.com/c/pvtiste/videos 🙂

Céline
0 6

Bonjour,
Savez-vous s’il s’agit du permis Jeune Professionnel (JP) pour un VIA au Canada ? Je ne sais pas s’il y a une différence entre les permis de travail pour un VIE ou un VIA pour le Canada.
Merci pour vos réponses !

Eurydice
0 17

C’est différent pour les VIA, il ne s’agit pas d’un permis JP mais un visa de visiteur

Magali
0 2

C’est toujours jusqu’à 28 ans ça serait dommage j’aurais 28 ans au mois de mai et je suis travailleur handicapé sa pose pas de problème

Margot
2 57

Bonjour! Ayant participé déjà 2 fois à l’EIC en Stage Coop, puis-je faire un VIE (étant donné que ça passe par un JP?)
Merci beaucoup

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Margot,
Normalement, si tu as eu 2 participations à EIC, tu as atteint le nombre maximum de participations et tu ne peux plus demander de permis sous EIC (que ce soit un PVT, un Stage coop, un JP, ou un JP via le VIE).
Où sera ton emploi ? S’il est en dehors du Québec, tu pourrais te tourner vers Mobilité francophone : https://pvtistes.net/dossiers/les-permis-de-travail-sans-eimt-mobilite-francophone/

Margot
2 57

Merci pour ta réponse Marie! C’est bien ce qui me semblait. L’emploi est basé à Montréal alors ça sera permis de travail banal CAQ/EIMT !

Palimpseste
4 16

Bonjour!
Est-il possible de candidater à un VIE si on a déjà obtenu un PVT l’année dernière?
Pour le coup, PVT non utilisé en plus…(
Merci de votre réponse

Cedric
2.6K 3K

Bien sur, ce sont deux visas // permis de travail totalement différents. Avoir fait l’un n’empêche pas de faire l’autre !

Palimpseste
4 16

Bonjour Cédric,
Merci de ta réponse. J’avais mis ma question sur un autre endroit du forum et j’ai eu une réponse différente :
« Bonjour,
En effet VIE n’est pas cumulable avec un PVT. »
Programme de mobilité internationale : Intérêts canadiens

Qu’en pensez-vous?

Victor
0 4

Bonjour, je suis a la phase d’inscription sur le site « civiweb » et j’ai une question au niveaux du CV, doit-il être rédigé en français ou en anglais? Suivant le format français ou le format canadien? Merci de votre réponse.

Camille
0 3

Bonjour,
n’ayant pas trouvé la réponse dans la conversation, voici ma question :
j’ai à ce jour ma lettre d’introduction pour le PVT que je souhaitais activer en septembre 2017. Cependant une entreprise française pourrait me proposer un contrat VIE. Du coup Est-ce possible de switcher vers un JP ?
merci d’avance pour vos réponses

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Camille,
Non, ça n’est pas possible de « switcher » sur un JP-VIE. Si tu as ta lettre, ça compte comme une participation au PVT.
Toutefois, rien ne t’empêche de faire un VIE lors d’un PVT… C’est juste un statut particulier d’emploi, mais tu pourras le faire avec un PVT.

Camille
0 3

merci pour ta réponse, cela me rassure. 🙂

adele
14 91

Bonjour à tous !

Alors voila j’aimerais avoir des retours d’expériences en VIE , comment se passe l’intégration au sein de l entreprise , est ce qu’on bénéficie de formation ? Je veux dire , est-on tout de suite jeté dans la nature une fois que l’on occupe le poste ? J’ai fait plusieurs demandes de VIE jusque là pas de réponses et je souhaiterais travailler dans une entreprise française implantée au Canada dans les ressources humaines.

Merci !

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Adele,
En plus du dossier sur lequel tu as posté ton message, tu peux par exemple consulter ces Interviews :
https://pvtistes.net/interviews/marion-acheteuse-en-vie-a-toronto/
https://pvtistes.net/interviews/brendan-rivalin-en-vie-a-montreal/
Le niveau d’autonomie et la possibilité de formation dépendra de l’entreprise elle-même. Certains vont recevoir une formation alors que ça ne sera pas le cas pour d’autre. De même, certains seront très encadrés alors que d’autre jouiront d’une grande autonomie. Le VIE n’est pas un stage avec un maître de stage.

Tu peux également consulter ce dossier pour trouver des conseils sur la façon de démarcher toi-même des entreprises pour réaliser des VIE : https://pvtistes.net/dossiers/la-formule-win-win-des-entreprises-et-des-jeunes-diplomes-le-vie/

adele
14 91

Merci beaucoup !

Yoan
18 30

À mon tour de remercier pour cet article!
Juste une question (la même que celle posée juste en dessous… mais avec 3 ans d’écart, vu que les règles évoluent vite) :
Peux-t-on faire un VIE de 2 ans au Québec puis basculer sur un PVT?
D’avance merci pour votreaide 🙂
Marine & Fred.

Alissa
2 3

Bonjour,
Est-il possible de faire un VIE en étant Belge ?

Merci

Articles recommandés