Les animaux de Corée du Sud

Chapitre 3 : Les serpents et les insectes

Date de publication : 18-06-2018

Auteur

Nunaya

Les serpents et les insectes

Avec son été étouffant et son climat subtropical humide, la Corée du Sud est un environnement idéal pour les gros insectes grouillants. Même si ça n’enchante pas la majorité d’entre-vous, autant que vous soyez prévenus. Cet été, en Corée, vous aurez de la compagnie !
Serpents, araignées, mille-pattes, en voici une petite sélection…

Les serpents (뱀 baem)

shutterstock_797257303Vipère Mamushi

Comme dans beaucoup de pays, le serpent a plutôt mauvaise réputation. Le terme « serpent venimeux” se dit “dok-sa” (독사). En coréen, le “sa » (사) se prononçant pareil que le chiffre 4 (équivalent de notre chiffre 13), il est assimilé à la malchance et à la mort. Pourtant, le serpent est toujours utilisé dans de nombreux remèdes traditionnels coréens.

Même si la majorité des espèces présentes dans le pays sont non-venimeuses, il en existe dont le poison pourrait vous être fatal. C’est notamment le cas de la vipère mamushi (famille des Viperidae) et de certains serpents de mer (famille des Elapidae) comme l’hydrophis cyanocinctus, le pélamide (Hydrophis platurus) ou encore l’hydrophis melanocephalus. A noter que les serpents de mer, bien que très venimeux, sont plutôt calmes et mordent très rarement. Il faut tout de même rester vigilant et à l’écart.

Que faire dans le cas d’une morsure de serpent ?

  • Identifier le serpent pour être capable de le décrire aux urgences.
  • Appeler les urgences et/ou vous rendre en pharmacie.
  • S’allonger et immobiliser le membre pour ne pas que le venin circule davantage.
  • Enlever tout ce qui pourrait gêner la circulation (bague, bracelet…).
  • Nettoyer la plaie (eau, savon). Surtout PAS d’alcool car il accélère la diffusion du venin.
  • Réaliser un bandage très léger. Ne pas serrer.
  • Pour calmer la douleur, vous pouvez prendre du paracétamol et poser une poche de glace sur la blessure. Évitez l’aspirine et les anti-inflammatoires.

Le moustique (모기 mogi)

Moustique

Ah les moustiques ! Un vrai plaisir chaque été. Vous n’y échapperez pas non plus en Corée puisqu’ils sont spécialement virulents étant donné le haut niveau d’humidité en période estivale.

Sans devenir parano, sachez tout de même que les moustiques de Corée sont potentiellement vecteurs d’une maladie appelée l’encéphalite japonaise. Alors que moins de 5 % des piqûres infectées déclenchent cette maladie, le taux de mortalité est de 10 à 30 % une fois que le virus s’est déclenché. Il est possible de se faire vacciner avant votre départ.

Le frelon-géant asiatique (장수말벌 jangsumalbeol)

Autres appellations : Asian giant hornet, yak-killer hornet, vespa mandarinia.

shutterstock_358019768

Le nom coréen qui désigne cette espèce signifie littéralement « officier général des guêpes ». Et pour cause, il est le plus grand et aussi le plus féroce de son espèce. Il peut mesurer jusqu’à 4,5 cm de long pour 7,5 cm d’envergure. Son bourdonnement fait un bruit assourdissant et il est courant qu’il chasse en meute. Il est très agressif et peut provoquer la mort des personnes allergiques aux piqûres. Il faut donc être extrêmement prudent.

Que faire dans le cas de piqûre de guêpe ou frelon ?

    • Identifier le spécimen pour être capable de le décrire aux urgences.
    • Appeler les urgences et/ou vous rendre en pharmacie.
    • Enlever très délicatement le dard car le venin continu de se diffuser. Attention à ne pas percer la glande à venin.
    • Retirer bagues et bracelets pouvant gêner la circulation (surtout en cas de gonflement).
    • Nettoyer la plaie (eau, savon). Désinfecter.
    • Pour calmer la douleur, vous pouvez prendre du paracétamol ou de l’ibuprofène et poser une poche de glace sur la blessure.
    • Si l’insecte a été avalé, sucer un glaçon.

Le cafard (바퀴벌레 bakwibeolle)

Cafard

Gros, moche, sale et mal-aimé de tous, le cafard risque fort bien de devenir votre nouveau compagnon de chambre cet été, surtout si vous vivez dans un vieux bâtiment. C’est un véritable fléau en Corée et vous verrez qu’il existe des tonnes de produits insecticides mis en avant dans les magasins lorsque la saison approche. Pas de panique néanmoins, cette petite bête est inoffensive. Et avec un bon « équipement » et une bonne aération de votre salle-de-bain, vous arriverez peut-être à éviter cette fâcheuse rencontre…

La cigale (매미 maemi)

Cigale

Si vous venez du Sud, alors vous ne serez pas dépaysé en venant en Corée. Impossible d’ignorer ces créatures tant elles sont bruyantes. Très bruyantes ! Certaines espèces (uniquement les mâles) peuvent chanter jusqu’à 120 décibels, tout ça dans le but (louable) de trouver leur moitié. Elles doivent souvent redoubler d’efforts pour se faire entendre à cause du bruit de la ville. Car oui, elles sont aussi dans les villes. Souvent, vous entendrez ce chant strident sans réussir à savoir d’où il provient. Elles sont peu visibles à cause de leur couleur qui se confond avec celle des arbres. Malgré sa taille relativement impressionnante, c’est un insecte totalement inoffensif pour l’homme.

Le scutigère véloce (집그리마 jib-geulima)

house centipede

Autres appellations : mille-pattes de maison, house centipede, scutigera coleoptrata.

Encore une autre petite créature bien sympathique que vous risquez de croiser cet été en Corée. Le scutigère aime particulièrement les recoins sombres et humides de votre appartement, tout comme les cafards. Pouvant mesurer jusqu’à 50 millimètres de long, c’est un prédateur très rapide, aux sens développés, capable de sauter sur sa proie (araignée, guêpe, fourmis, blattes…). Pas de panique néanmoins, il est totalement inoffensif pour l’homme et vous débarrassera des moustiques. Alors, on dit merci qui ?

Banana spider_2

L’araignée sauteuse (깡충거미 kkangchung-geomi)

jumping-spider-3027277_1920

Autres appellations : jumping spider, salticide, saltique, salticidae.

Cette araignée à la vue aiguisée et qui ne fait pas de toile apparait elle aussi en été. L’araignée sauteuse est toute petite et inoffensive, mais elle sait se faire remarquer !
Ne soyez pas étonné de vous retrouver un jour face à une petite armée vous attendant sur les marches menant à votre appartement. Il faudra alors les enjamber ou les contourner, mais attention, ça saute (pour chasser ou quand elles se sentent menacées). Restez donc calme et ne faites pas de mouvements brusques. Armez-vous d’un peu de sang-froid, elles ne vous feront aucun mal. Et puis, en y regardant de plus près, elle est plutôt mignonne cette petite araignée, non ?

L’araignée Mudang (무당 거미 mudang geomi)

Banana Spider

Autres appellations : araignée-banane, golden orb weaver, banana-spider, Jorō spider, nephila clavata.

Elle est aussi appelé araignée-banane par la forme et la couleur de son abdomen. En coréen, Mudang signifie « araignée shaman » ou « araignée diseuse de bonne aventure ». Elle est assimilée à une légende japonaise de Yōkai (monstre surnaturel japonais) : la Jorōgumo. L’histoire raconte qu’elle peut se transformer en une belle jeune femme qui dirige une petite armée d’araignées cracheuses de feu.

Attention danger ! Contrairement à l’araignée sauteuse qui est totalement inoffensive, l’araignée Mudang est, quant à elle, porteuse d’un venin pouvant être dangereux pour l’homme. Même s’il n’est pas mortel, il peut causer différents maux tels que fortes nausées ou vertiges. Dans ce cas, mieux vaut se rendre immédiatement à l’hôpital.
Chapitre 3 sur 4

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés