Faire l’ascension du Mont Fuji au Japon

Chapitre 6 : Quel matériel choisir pour l'ascension du Mont Fuji ?

Date de publication : 21-01-2020

Auteur

Mylène

Quel matériel choisir pour l’ascension du Mont Fuji ?

Bien que l’ascension se fasse en été, il y a une différence de température importante entre la 5e station et le sommet. Ajoutez à ça le fait que la randonnée dans sa totalité se fait en 13 heures ou plus, il faut partir avec un équipement relativement important (nourriture, eau, vêtements, équipement).

L’équipement indispensable

De bonnes chaussures

Cela paraît évident et pourtant on voit des gens faire l’ascension en sandales ou en baskets en toile… Des chaussures de randonnée sont l’idéal, particulièrement si elles protègent votre cheville (la descente est rude). Dans le pire des cas, optez une bonne paire de baskets solides (donc pas des Converses !) mais sachez que vous allez très probablement les détruire lors de la descente.

Des vêtements qui sèchent vite, en plusieurs couches

Il fait très chaud en bas et froid en haut, c’est donc un casse-tête pour savoir quels vêtements emporter. Il faut penser aussi que vous allez beaucoup transpirer (surtout au niveau du dos à cause de votre sac), il est donc important d’avoir des vêtements qui respirent et sèchent vite. Des vêtements de sport seront l’idéal mais les vêtements AIRism de Uniqlo (bon rapport qualité-prix) feront tout aussi bien l’affaire. Voici un schéma clair trouvé sur le site Fujiyama-navi :

Mont-Fuji Vetements

Des protections contre la pluie

L’ascension étant déjà difficile, si en plus la pluie s’invite (ce qui n’est pas rare) cela va tourner au cauchemar si vous n’êtes pas préparé (imaginez marcher plusieurs heures trempé…).
Le site officiel recommande des imperméables pour le haut et le bas séparés, si vous ne voulez pas investir dans cet équipement un peu coûteux un long poncho de pluie (solide) pourra aussi faire l’affaire.

Une lampe frontale

La majorité des gens escaladent de nuit pour voir le lever de soleil. Une lampe frontale est indispensable puisque vous allez devoir utiliser vos mains pour crapahuter dans la roche ou tenir votre bâton de marche. Tout le monde en a, vous en trouverez à prix raisonnable à Donkijote ou sur internet. Vous devriez en avoir besoin pour environ 4 h, prévoyez des piles en conséquence.

Un bâton de marche

Très utile pour la montée quand vous êtes dans les roches vers la 7e station, il est aussi indispensable pour beaucoup lors de la descente. Vous pouvez achetez un bâton souvenir au pied du Mont, mais si vous avez des bâtons télescopiques, ils seront bien sûr plus pratiques.

L’équipement supplémentaire conseillé

Des snacks, de l’eau

Vous allez trouver à manger et à boire dans les refuges tout le long du chemin et au sommet, le problème est que les prix vont être deux à trois fois plus chers que la normale. À vous de prévoir vos réserves en fonction du poids/budget qui vous arrange.
Quand vous serez en haut, vous allez probablement vous reposer quelques heures, du chocolat ou tout autre petit plaisir pour vous récompenser de cette ascension sera un vrai cadeau !

Du baume à lèvres, des lingettes pour le corps, des mouchoirs

Il fait froid et sec en haut, vos lèvres vont gercer et vous faire mal. Vous allez aussi beaucoup transpirer et en rajoutant la poussière vous allez vous sentir très sale ; les lingettes vous offriront un vrai confort (surtout que l’eau est rare et précieuse sur le Mont). Les mouchoirs seront utiles aussi car vous allez avoir le nez qui coule en haut à cause du froid et parfois, il n’y aura pas de papier dans les toilettes (c’est rare, cependant).

Des gants

Il faut souvent s’appuyer sur des pierres ou s’agripper à la roche lors de la montée. Aussi, vous allez probablement tomber en arrière sur vos mains lors de la descente.
Il y a des paires de gants blancs à vendre dans les refuges, mais bien sûr, ils sont chers. Emmenez vos gants d’hiver (de simples gants en laine suffisent) ou achetez des gants avant de partir.

De la monnaie

Les toilettes et les marchandises sur le Mont doivent être payées en pièces. La carte de crédit est inenvisageable et les gros billets seront handicapants également. Essayez de mettre de côté des pièces dans les jours précédents votre ascension.

Des lunettes de soleil et de la crème solaire

Même si vous faites l’ascension de nuit, vous allez être très exposé au soleil le matin (la descente aussi est longue). La crème solaire est indispensable. Les lunettes vont vous protéger à la fois du soleil et de la poussière lors de la descente.

Un masque chirurgical

Si vous vivez déjà au Japon, vous en avez probablement chez vous. Les masques chirurgicaux sont un élément du quotidien ici, n’ayez pas peur d’être ridicule : c’est complètement banal. Pour la descente, il vous protégera de toute la poussière qui vole (en complément des lunettes de soleil).

Une casquette, un bonnet, un cache-oreilles

Comme il faut jongler entre la grosse chaleur au bas du Mont et le froid tout en haut, il faudra de toute façon se couvrir la tête. Si vous êtes sensibles au niveaux des oreilles, le vent et le froid au sommet peuvent être vraiment désagréables.

Des renforcements pour les genoux

Lors la descente vos genoux vont être mis à rude épreuve pendant de longues heures. Si vous avez les genoux fragiles, prévoyez quelque chose pour les soutenir et les soulager.

De l’oxygène en cannette

Si vous êtes asthmatique, cela va grandement vous aider, sinon il semble peu utile d’en acheter. Dans le doute, si vous voulez en prendre (la canette est très légère) achetez-en en ville ou à la 5e station car sur le Mont, son prix est triplé !

Des kairos

Les “kairos” sont des chaufferettes que l’on colle sur les vêtements, c’est très courant au Japon. Cela pourra être utile s’il fait très froid en haut, c’est léger et pas cher.

Chapitre 6 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (3)

4 Commentaires

Mylène
2.2K 3.6K
Message de murielj
Hey ! tu parles des refuges pour se reposer mais, en voyant tes photos, je vois des plateformes de bois : n'est-il pas enisageable de prendre un duvet et de faire son temps de repos en plein air (si nécessaire avec un tarp ?

Ah mais je vois de quoi tu parles maintenant, les espèces de grands bancs où on voit des gens dormir se trouvent tout au somment du mont ! Il n'y a rien de tel sur le chemin.
Mylène
2.2K 3.6K
Message de murielj
Hey ! tu parles des refuges pour se reposer mais, en voyant tes photos, je vois des plateformes de bois : n'est-il pas enisageable de prendre un duvet et de faire son temps de repos en plein air (si nécessaire avec un tarp ?
Bien sûr si tu as l'équipement, il y a plein d'endroits où tu peux poser ton duvet, même le long des chemins. Certains refuges ont en effet une terrasse assez grande mais il y a beaucoup de passage, ça ne doit pas être l'endroit le plus reposant.

Le problème c'est que la grande majorité des gens escaladent sans un tel équipement...
Muriel
10.2K 21.5K
Hey ! tu parles des refuges pour se reposer mais, en voyant tes photos, je vois des plateformes de bois : n'est-il pas enisageable de prendre un duvet et de faire son temps de repos en plein air (si nécessaire avec un tarp ?
Julie
4.9K 13.8K
Super intéressant, merci Mylène !! Et tes photos sont top également

Articles recommandés