Comment faire ses études en Corée ?

Date de publication : 02-03-2020

Auteur

Nunaya


Faire vos études en Corée, vous en rêvez ! Imaginez. Vous suivez vos cours avec d’autres étudiants coréens, vous apprenez la langue en totale immersion et faites chaque jour de nouvelles découvertes culturelles et gustatives. Quel enrichissement incroyable !

Mais quelles sont vraiment les conditions d’accès ? Est-il possible d’étudier en Corée avant le Bac ? Existe-t-il des bourses pour les étudiants étrangers ? Comment trouver mon université ?

Voici quelques questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans ce dossier.

Pour commencer, un petit rappel du système scolaire coréen s’impose. Il est finalement assez similaire au système français :

Il est divisé en 5 niveaux :

  • École maternelle – non obligatoire (2 – 6 ans).
  • École primaire (6 – 12 ans).
  • Collège (12 – 15 ans).
  • Lycée (15 – 18 ans).
  • Université (18 – 24 ans).

La bonne nouvelle, c’est que vous avez la possibilité d’étudier en Corée à partir de l’âge de… 15 ans ! Rendez-vous dans le chapitre suivant pour en savoir plus.

Etudier dans un lycée coréen

Partager le quotidien de lycéens coréens, vous ne pensiez pas que c’était possible et pourtant si ! Vous pouvez tout à fait effectuer une année d’échange dans un lycée en Corée du Sud. Des organismes spécialisés (payants) dans les séjours à l’étranger sont là pour vous y aider.

Cependant, n’oubliez pas que les études sont quelque chose de très sérieux en Corée, d’autant plus à cet âge puisque les lycéens se préparent de longues années pour passer l’examen national d’entrée à l’université, le « suneung« , équivalent à notre baccalauréat. Entrer dans une bonne université est déterminant pour les futurs diplômés s’il veulent intégrer les meilleures entreprises du pays. En ce jour redouté, les lycéens ont réellement l’impression de « jouer leur vie », tant la pression est forte. D’ailleurs, cette période de l’année serait propice aux suicides. Selon une enquête menée par le Korea Youth Counseling Institute près de 48 % des étudiants y auraient déjà pensé…

Heureusement, tout n’est pas si sombre, mais ne vous attendez pas à sortir tous les soirs avec vos camarades de classe qui doivent travailler dur. Entre les devoirs, les révisions et les cours du soir quasi systématiques, vous allez aussi devoir apprendre à vous occuper seul. Ça sera une année enrichissante, mais durant laquelle vous allez beaucoup travailler ! Le lycée n’est sans doute pas la période la plus « fun » dans la vie d’un Coréen, mais cela peut être un bon moyen pour vous de découvrir cette facette importante de la culture coréenne.

Pour participer à ce programme, il y a des critères d’éligibilité et une sélection qui est effectuée. En effet, l’excellence étant le maître-mot dans l’éducation coréenne, seuls les meilleurs élèves seront retenus et le niveau en langue du lycéen jouera un rôle essentiel dans la sélection finale.

Critères d’éligibilité

  • Avoir entre 15 et 18 ans maximum.
  • Justifier de bons résultats scolaires.
  • Ne pas être bachelier l’année du départ.
  • Avoir un bon niveau d’anglais écrit et oral et de solides bases en coréen (on vous demandera d’ailleurs de vous préparer avant votre départ).

Durée

La durée du placement varie de 3 mois (en été) à une année scolaire complète selon l’organisme et l’établissement.

Logement

Vous serez logé dans une famille d’accueil coréenne bénévole.

Départs

Les dates de départs varient selon les établissements. Généralement, août/septembre ou janvier/février. Attention, tous ne sont pas calqués sur le rythme scolaire français et il ne sera pas toujours aisé de négocier votre départ avec votre lycée.

Coût du programme

Il varie selon les organismes. Entre 8 000 et 13 000 euros à l’année (moins pour une période plus courte). Ce tarif comprend généralement (mais pas systématiquement) : le placement, les frais scolaires, le logement en famille d’accueil, deux repas par jour et l’assurance internationale.

Frais supplémentaires

Outre les frais du programme, il faut aussi penser aux dépenses annexes qui ne sont pas toujours incluses dans le forfait. C’est-à-dire : les frais de dossier, le billet aller-retour, les frais de visas, les frais de passeport, l’argent de poche (on recommande 200-300 euros par mois), les frais de cantine, l’abonnement téléphonique, les fonds d’urgences, etc.

Bourse

Il est possible d’obtenir une bourse pour ce programme. Renseignez-vous directement auprès de l’organisme que vous aurez choisi.

Visa

Pas d’inquiétude, l’organisme que vous aurez choisi vous aidera à obtenir votre visa en vous donnant toutes les informations et documents utiles en temps et en heure.

Une fois en Corée, vous aurez quatre-vingt-dix jours pour faire votre demande d’Alien Card au bureau d’immigration de votre district.

À savoir : notez qu’au lycée, le port de l’uniforme est obligatoire et que certains établissements ne sont pas mixtes. En Corée, on prend les études très au sérieux et il n’est donc pas question de flirter avec ses petits camarades !

De plus, vous n’êtes pas certain d’être placé dans la capitale. Il faut être ouvert quant à l’emplacement de votre lycée. Bien sûr, vous pourrez émettre des préférences.

Il est important de rappeler que boire de l’alcool et fumer est illégal pour les moins de 19 ans. De plus, le cannabis étant considéré comme une drogue dure en Corée, en consommer vous rend passible d’une lourde amende, voire d’un emprisonnement, ou d’une expulsion définitive du pays (ou les trois à la fois !).

Liste d’organismes français qui proposent le programme d’échange dans un lycée coréen

AFS

15 – 17 ans / 8 à 11 mois / 8 900 euros / Départ en février.

YFU

15 – 17 ans / 5 à 10 mois / 9 400 euros / Départ en août.

PIE France

15 – 18 ans / 11 mois / 12 500 euros / Départ en août.

Rotary Club

Se renseigner directement en envoyant un e-mail à [email protected] ou en vous rendant sur leur site.

Pour plus d’informations, retrouvez le blog de Chloé qui a vécu cette superbe expérience pendant un an !

Etudier dans une université coréenne

Vous avez obtenu votre Bac, maintenant, vous n’avez plus qu’une idée en tête : (re)partir en Corée ! Passer encore 3 à 5 ans en France ou en Belgique vous parait insurmontable, alors vous vous êtes mis en tête de faire vos études supérieures en Corée. C’est un projet réalisable, mais il faut tout de même le dire tout de suite, pas le plus facile. En effet, il faut savoir qu’il existe peu de bourses et une sélection drastique pour les étudiants « undergraduate » et qu’il est bien plus « facile » de rejoindre une université pour un programme de Master ou de Doctorat. De plus, sachez qu’un Bachelor correspond à 4 années d’études contre seulement 3 pour une Licence en France. Pensez-y.

La meilleure alternative (la plus simple et la moins coûteuse) reste l’échange universitaire. Pourquoi ne pas commencer par un échange, puis envisager une année de Master en Corée ensuite ? Vous partez 6 mois à un an dans une université coréenne partenaire, dans le confort de ce programme entièrement organisé et cadré. Avec un peu de chance, votre établissement propose des échanges avec votre pays de prédilection. Renseignez-vous.

Si néanmoins, la tentation est trop forte et votre projet bien ficelé, voici quelques informations utiles pour étudier dans une université coréenne.

Conditions d’admission

Bien qu’elles varient d’une université à l’autre, il est, en général, question des résultats scolaires du postulant. Parfois même, on vous demandera de fournir vos notes depuis l’école primaire ! La sélection se fait sur l’excellence et la motivation du futur étudiant, ainsi que son niveau d’anglais et de coréen.

Notez que vous devrez fournir un justificatif officiel de votre niveau dans ces deux langues (TOEFL et TOPIK). Néanmoins, si votre niveau de coréen est insuffisant, il est possible que vous soyez tout de même accepté à condition de vous engager à suivre des cours dans le centre de langues de l’université qui vous accueille, avant d’intégrer le Bachelor ou le Master.

Les principaux documents à fournir (se référer à votre future université)

  • Une copie de votre passeport.
  • Une copie de la carte d’identité de vos parents.
  • Une copie de tous vos diplômes.
  • Vos bulletins de notes.
  • Vos résultats du TOPIK (pour le coréen).
  • Vos résultats du TOEFL (pour l’anglais).
  • Une lettre de motivation (l’université vous donnera parfois des consignes précises).
  • Des lettres de recommandation de vos professeurs.
  • Un plan d’études qui explique pourquoi vous avez choisi cette formation et vos perspectives d’avenir professionnel (l’université vous donnera les consignes).
  • Une attestation bancaire attestant que vous êtes en mesure de financer vos études et vos dépenses quotidiennes.

En général, la procédure d’admission commence en ligne sur le site de l’université, puis vous aurez à envoyer certains documents par courrier. Vous recevrez ensuite une lettre d’invitation qui vous permettra d’effectuer les démarches d’obtention de visa qui seront à faire avant votre départ. Bien entendu, vous aurez toutes les informations sur la procédure une fois votre inscription validée. Une chose après l’autre !

Rentrée scolaire

La rentrée se fait soit en septembre, soit en mars.

Période d’admission

La période d’admission pour le printemps se situe entre septembre et novembre, et pour l’automne, entre mai et juin.
Les dates d’inscription exactes peuvent varier en fonction des universités, il est donc important de bien vérifier à l’avance les calendriers de candidature de l’établissement choisi. Il est recommandé de postuler jusqu’à un an à l’avance pour les universités les plus cotées.

Logement

Certaines universités proposent des lits en dortoirs ou en résidence universitaire (moyennant paiement), mais autant vous  dire qu’il faut être le premier sur le coup ! Dans la plupart des cas, ça sera à vous de trouver votre logement. Pas de panique, de nombreuses options existent. Nous les avons répertoriées dans notre dossier sur le logement en Corée du Sud.

Coût d’une année universitaire

Il varie selon les universités. Entre 4 000 et 10 000 euros par semestre (donc le double pour une année scolaire). Les établissements publics étant les moins onéreux. A celà s’ajoute encore les frais de dossier, l’achat des livres et des fournitures scolaire, les frais de visa.

Frais supplémentaires

Outre les frais scolaires, il y a de nombreux frais que vous devrez prendre en  charge durant toute la durée de votre séjour : logement, repas, assurance internationale, téléphone, transports, frais médicaux, argent de poche…

Exemple de coûts moyens :

  • Dortoir de 4 personnes en résidence: 300 à 800 euros par semestre.
  • Chambre de 2 personnes en résidence : 600 à 1 000 euros par semestre.
  • Loyer d’un studio/goshiwon/hasukjib : de 250 à 500 euros par mois.
  • Repas : env. 300 euros par mois.
  • Assurance internationale : env. 40 euros par mois.
  • Un trajet en bus/métro : 1 euro par trajet.
Si au moment d’acheter votre billet d’avion pour la Corée du Sud, vous avez le statut d’étudiant, vous pouvez bénéficier de 10 % de réduction sur votre billet avec Singapore Airlines, avec la possibilité de partir avec 40 kg de bagages. En savoir plus.

Bourses

Il existe trois types de bourses pour les étudiants étrangers :

  • La bourse d’enseignement universitaire : attribuée en fonction de vos résultats scolaires. Elle peut couvrir jusqu’à 100 % de vos frais de scolarité.
  • La bourse du gouvernement coréen : uniquement pour les Masters et les Doctorats.
  • Les bourses d’instituts ou de fondations privées : Korea Research Foundation, National Institute for International Education, Korean foundation for advanced studies, et bien d’autres.

Il existe très peu de bourses pour le Bachelor (Licence), mais plus de possibilités pour le Master et le Doctorat. Renseignez-vous sur le site de référence Studyinkorea.go.kr rubrique “scholarship” ou directement auprès de l’université que vous aurez choisi car elles aussi ont leur propre programme de bourse. N’oubliez pas que les bourses ne sont accessibles qu’aux très bons, voire aux meilleurs élèves et qu’elles ne suffisent pas toujours à subvenir à l’ensemble de vos besoins sur place. Cela doit donc être considéré comme un plus et non l’unique solution à la faisabilité de votre projet.

De plus, sachez que si vous bénéficiez d’une bourse vous aurez des comptes à rendre. Pas question de manquer des cours ni d’avoir de mauvais résultats. On attend de vous l’excellence, sans quoi la bourse pourra être diminuée voire suspendue (même si vous avez obtenu une bourse sur plusieurs années, ce n’est jamais acquis !). En général, il s’agit de bourses allouées au semestre.
Certains établissements, offrent repas et logement avec ou sans contrepartie (généralement contre quelques heures de travail par semaine). C’est le cas de l’université Inje à Pusan ou de l’université de Geumgang. C’est une façon d’attirer des élèves internationaux. Les plus grosses universités n’ont bien entendu pas besoin d’offrir de tels privilèges.

Visa

Une fois votre candidature acceptée, l’université vous remettra une « lettre d’invitation » qui vous permettra d’aller faire votre demande de visa étudiant (D-2) auprès du consulat coréen situé dans votre pays. Des instructions détaillées vous seront données à ce moment-là, donc inutile de s’en préoccuper avant.

Une fois en Corée, vous  aurez quatre-vingt-dix jours pour faire votre demande d’Alien Card au bureau d’immigration de votre district.

Choisir votre université et votre formation

Le site Studyinkorea.go.kr dispose d’un moteur de recherche, afin de vous donner des détails sur les universités qui accueillent des étudiants étrangers et les programmes auxquels vous avez accès. N’hésitez pas à passer du temps sur les sites des universités elles-mêmes, afin d’obtenir le plus d’informations possibles.

Pour commencer, voici une liste des 20 universités « porte-drapeau » de Corée :

Posez-vous la question de vos objectifs à long terme. Avez-vous le projet de travailler en Corée à la fin de vos études ? Si c’est le cas, tentez tout de suite d’intégrer l’une des meilleures universités du pays, le fameux trio « SKY » (Sogang , Korea, Yonsei), cela aura une réelle influence sur votre succès auprès de vos futurs employeurs coréens. Si votre projet est simplement une expérience à l’internationale, avec un retour en France prévu ou une formation dans un domaine plus particulier, alors vous n’êtes pas obligé de viser les universités les plus plébiscitées. Néanmoins, étudier à Séoul aura forcément plus d’impact que d’étudier à Gangneung lorsque vous présenterez votre CV à une entreprise qui n’y connait rien à la Corée !

À savoir : à la fin de vos études en Corée et sous certaines conditions, vous aurez droit à un visa vous permettant de faire des recherches de travail sur le sol coréen.

Le gouvernement coréen a édité un guide des études en Corée que vous pouvez feuilleter au format pdf.

Pour vous inscrire à l’université en Corée du Sud, vous pouvez passer par une agence, ce n’est pas plus cher que si vous le faisiez par vous-même. En savoir plus.

Etudier le coréen en Corée

Vous souhaitez étudier le coréen en Corée pour être en totale immersion, et vous avez raison ! C’est le meilleur moyen de faire des progrès rapidement, à condition de s’impliquer un maximum et d’être régulier.

Le sujet a déjà été abordé en détails au chapitre 7 de notre dossier Apprendre le coréen, ou nous faisons notamment un comparatif entre les centres de langues universitaires et les instituts privés.

Cette vidéo pourra aussi vous aider à faire un choix :

Et vous ? Avez-vous eu la chance d’étudier en Corée ? Ou peut-être que vous en avez actuellement le projet ? Dîtes nous tout et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire !

Évaluation de l'article

5/5 (2)

22 Commentaires

emma
0 1

Bonjour, j’ai 16 ans (je suis en première) et j’ai comme spécialités anglais et philosophie donc j’ai un plutôt bon niveau en anglais. J’aimerais beaucoup, après le bac, aller à l’université en france pour faire une licence langues étrangères appliquées et étudier l’anglais et le coréen, mais j’aimerais aussi aller dans une université en corée du sud directement pour encore mieux apprendre la langue et la culture que j’apprécie énormément. Est ce qu’il faut donc que j’apprenne le coréen en avance (avant d’aller à l’université situé en corée) ? ou est ce que c’est mieux que j’aille dans une université en france et j’aurais comme des stages où je pourrais partir en corée et apprendre le coréen la bas ? car j’ai vu que les frais d’université en Corée sont plutôt élevés :/ Ça serait quoi le mieux selon toi? que j’aille faire mes études en corée du sud ou en france ?

Rmahh
0 1

Bonjour Morgane, j’ai 15 ans et je suis en seconde au lycée je devrais prochainement commencer a choisir mes spécialités pour mes futur études etc… j’ai vue bcp de video sur les échanges universitaires en corée et ça m’intéresse vraiiment le problème c’est que je n’ai pas vrmt d’idées de métier ni d’étude a faire plus tard par peur de me lancer dans des études qui ne vont pas me plaire sur une longue durée mais la filière STMG m’intéresse un peu la corée du sud est un pays qui m’intéresse vraiment bcp j’ai toujours voulue voyager la bas mais j’ai vue que récemment que les études (échanges universitaires) sont vrmt bien et ça m’intéresse vraiment bcp, que me conseillerez tu pour y arriver? quel spécialité? la filière STMG peut elle me permettre d’allez dns une université qui me permettra un echange en corée ? as tu des conseils pour des études a suivre (je suis un peu perdu) le budget j’ai vue bcp de prsn dire que les échanges universitaires sont rentable car la plupart du temp ils offre des bourse ils prennent en charge le voyage… mais a partir de quoi? peut on avoir cette avantage? voila j’espère que tu me répondra Mercii

Anonyme
0 0

Coucou Morgane, je m’appelle Fanta, j’ai 14 ans et je suis belge. je suis en 5ème au 3ème degré. je sais déjà ce que je veux étudier (étude du droit). Je me demandais, si il est possible qu’après mon CESS, je puisse directement d’intégrer une université en Corée du sud ?

Nunaya
109 133

Hello Fanta !

Je suis désolée, mais je ne m’y connais pas du tout en scolarité belge… mais ce que je peux te dire, c’est qu’en France, pour les personnes ayant déjà obtenue une licence (bac+3), il est possible d’intégrer un Master en Corée. C’est d’ailleurs l’option la plus facile car il existe des bourses pour les étrangers qui viennent étudier en Master.

Il est aussi possible d’intégrer une université directement après le lycée pour faire un Bachelor qui dure 4 ans, mais c’est bien plus difficile et les bourses sont moindres. De plus, avant de rentrer dans une université coréenne, il est courant de devoir étudier un an le coréen sur place avant de pouvoir commencer à suivre des cours, ce qui allonge encore ton année. Donc si tu n’es pas boursière, ça pique !

Dernière chose, et ça t’intéressera peut-être vu ton âge, il est possible de partir étudier dans un lycée coréen avant ses 18 ans. En général, tu pars 6 mois ou 1 an. Tu peux te renseigner auprès d’organismes comme PIE, YFU ou, le plus connu, EF.fr. Parles-en à tes parents 😉

Bonnes recherches !

Nunaya
109 133

Je viens de pensé que j’ai fait une vidéo qui s’intitule « partir en Corée après le Bac » : https://www.youtube.com/watch?v=GIIcwoPC4P0&ab_channel=NunayaWorld
ça sera a adapter à la Belgique, mais ça te donnera peut-être des idées pour préparer ton projet 😉

Laura
0 1

Bonjour Morgane.
Je voudrais faire des études de génie civil en Corée et je voudrais savoir si la Corée est un pays où le secteur de l’ingénierie est développé, en plein essor. J’ai pas encore eu mon Bac, je l’aurai sûrement en Août; tu me crois conseillerais de commencer les démarches quand ? Et aussi, si je veux y rester pour travailler, est-ce qu’il y’a beaucoup d’opportunités ? Merci .

Nunaya
109 133

Bonjour Laura !

Alors oui, l’ingénierie est un secteur intéressant en Corée et les français sont souvent très réputés. C’est pour ça qu’il me parait plus intéressant d’étudier en France et de faire un échange en Corée pendant ta licence ou ton Master.

Autre option, tu fais ta licence en France (où là où tu es située) et tu fais une demande de bourse pour faire ton Master en Corée.

Je parle du parcours possible après le bac ici : https://www.youtube.com/watch?v=GIIcwoPC4P0&ab_channel=NunayaWorld

Par la suite, tu pourras envisager un VIE ( https://www.civiweb.com/FR/index.aspx) ou une année en PVT pour chercher du travail. Dans tous les cas, l’anglais et le coréen seront un atout, donc le top serait que tu t’y prépares dès maintenant.

Nunaya
109 133

Hop, je rajoute le site de référence pour les bourses d’études en Corée : https://www.studyinkorea.go.kr/fr/sub/overseas_info/korea_edu/edu_scholarship.do

Maxime
0 1

bonjour, je suis actuellement en DUT TC après avoir repris les études (j’ai 23 ans) et j’ai toujours voulu travailler à l’international je me suis donc dit que je devait faire au moins quelques années d’étude sup à l’étranger, l’asie de l’est me passionne et j’ai commencer à apprendre le coréen resemant, j’ai un bon voire très bon niveau en anglais, je voulais savoir si c’étais possible de faire mon année de bac +3 pour validé une licence/bachelor pour ensuite enchaîner sur un MBA ou Master toujours en Corée?

Nunaya
109 133

Hello Maxime !

Entrer en licence en Corée est toujours très difficile car il n’existe que peu de bourses pour les étrangers. De plus, une licence française correspond à un Bachelor en Corée, soit 4 ans d’études. Et je doute que tu puisses rentrer directement en 3ème année, d’autant plus sans avoir un super niveau en coréen.

Les université demandent généralement une mise à niveau en coréen dans leur institut de langue avant de commencer les cours, ou en parallèle (et il faut s’accrocher!).

Néanmoins, bonne nouvelle, il existe bien plusieurs bourses d’études pour les étrangers en Master (sous conditions) ! Voici le site de référence : https://www.studyinkorea.go.kr/fr/sub/overseas_info/korea_edu/edu_scholarship.do

Bon courage avec ton projet !

Gaby
0 1

Salut Morgane! Je m’appelle Gabrielle et j’ai 16 mais j’ai déjà une bonne idée de ce que je veux faire. J’aimerais beaucoup être makeup artist et je voulais savoir si c’était possible de le faire en Corée puisque je veux travailler là. C’est possible? Je pense aussi faire des auditions en tant que trainee. Qu’elle est la meilleure option selon toi?

Nunaya
109 133

Hello Gaby !
C’est un très beau projet que tu as, mais je en te cache pas que c’est très difficile de trouver du travail en Corée sans avoir un diplôme d’études supérieures puisque pour obtenir un visa de travail en bonne et due forme (hors pvt), l’immigration exige un bac+3 minimum pour les étrangers. Il existe des visas spécifiques pour les artistes et sportifs (danseurs, mannequins, etc…), mais je ne sais pas dans quelles mesures il est possible de se faire embaucher en tant que maquilleur. Pour ce qui est de tes projets d’auditions, rien ne t’empêche de partir en touriste quelques mois en Corée (90 jours max sans visa) pour passer des auditions ou de profiter de ton PVT (1 an) en faisant un petit job (ex : serveuse) à côté. Bon courage dans ton projet !

Arielle123
0 3

Salut je me nomme Arielle et je suis arrivé sur ce site en regardant des informations pour l’Université ewha womans university de Séoul car j’ai 15 ans je suis en 1 ère même si j’aurais 16 ans dans 4 mois je compte obtenir une bourse pour étudier à Séoul pour l’Université ewha et en regardant les commentaires j’ai vu celui de Gabby et j’ai pleins de réponse d’abord si tu veux être trainee en Corée du Sud j’imagine que ces dans une agence de K-pop évidemment soit jyp , yg , sm ou ,Big hit …perso je te conseille Big hit et non pas parceque Big hit est l’agence de BTS ou TXT non mais parceque Big hit t’accèptera en tant que trainee à l’âge de 17 ou 18 ans et peut être max 19 ans et les années de contrat de trainee pour les filles est d’une durée de 1 an et demi ou 2 ans max ou souvent 1 an tout court tous dépend de toi , pour les garçons c’est 3 ans ou 2 ans souvent 1 an aussi bien et aussi Big hit est plus ouvert et ils accepteront les étrangers pas forcément d’origine asiatique et en plus Big hit s’est énormément développer et est en tête des Big 3 à Séoul 😌…ah et en plus à mon avis si tu veux aller à Séoul et que tu sais la vie de là bas est élevée un peu trop pour nos parents la solution la plus éfficace est d’obtenir une bourse pour continuer tes études à Séoul après le bac et n’oublie pas il faut te battre pour avoir de bonnes note au lycée pour avoir plus de chance d’être sélectionné pour la bourse n’oublie les Coréen sont des bosseurs alors sur place dans l’Université qui t’es destinée tu pourras faire ton audition en ligne pour Big hit et au moins tu as deux porte de sécours j’espère que mes infos vont pouvoir t’aider et ne t’inquiètes pas mes informations sont basés sur des recherches approfondies d’une vraie déterminer et moi aussi je compte partir à Séoul après le bac si tu veux plus d’infos sur les bourses de la Corée du Sud va sur Google et tu auras toute les infos que tu veux moi j’optimise plus ewha womans university peut être que tu iras là bas aussi et je te la conseille vivement 😀😀😀😀🥂 quelques choses me dit que 2023 sera une année pour plein d’étranger à Séoul et dans l’industrie de la kpop alors fighting !!!! 😆😆😆Et bonne chance 😍😍😎😀

Ehlem
1 9

Cc Morgane ,
Je t’explique mon problème en fait je voudrai faire mes études en Corée du Sud et donc commencer par la licence ( bachelor) . J’ai 21 ans et j’ai fait deux années de licences qui ne m’ont pas plus ( 1 ère année : science du langage et 2 eme année j’ai changé pour faire lettre en pashto ) et donc la 3 eme j’ai décidé de travailler pour réfléchir à ce que je voulais faire à ton avis est ce que c’est possible d’obtenir une bourse sachant que j’apprend un peu le coréen et que mon anglais est d’un niveau moyen ? Je souhaite vraiment y’aller faire mes études là bas car ici j’ai pas été prise dans ce que je voulais d’où ce parcours . Merci par avance de y’a réponse.
Ehlem

Nunaya
109 133

Hello ! Dommage pour la licence car il te suffirait d’une année en plus pour ensuite envisager de faire un Master en Corée. Sachant que pour le Master, il existe des bourses pour les étrangers et quasiment rien pour le bachelor (qui dure 4 ans au lieu de 3 chez nous pour la licence). Je ne peux que vivement te recommander de terminer ta licence en France puis de postuler pour une bourse en Master (dont j’ai mis la liste dans ce dossier). Bon courage !

Serge
0 7

Bonjour mes frères et soeurs j’aimerai savoir si il est possible pour moi d’envoyer mon dossier à mon ami en coree pour déposé à l’université pour obtenir une admission en cours de langue et Si oui combien de temps prendra la procédure pour obtenir une décision de l’université.

Dans l’attente d’une suite favorable veillé agréé mes salutation les plus distingué.

Nunaya
109 133

Bonjour Serge,
Les admissions en cours de langue peuvent se faire en ligne. Chaque université à sa propre marche à suivre et documents à envoyer. Je t’invite à consulter le site Internet de l’école que tu as choisi au préalable.

Syllafah
0 1

Bonjour mes amis je besoin de vos conseils je en Corée du Sud il y a 1 semaine dans le cadre de l’ étude mais mais ce pas mon but.
Comment avoir un permit de travail de longue durée.
Merci.

Nunaya
109 133

Bonjour,

Pour travailler légalement en Corée, tu peux soit faire une demande de PVT pour 12 mois maximum, soit essayer de te faire embaucher par une entreprise coréenne qui te sponsorisera un visa de travail (généralement 12 à 24 mois renouvelables).

A noter qu’il y a des conditions précises pour se faire embaucher en Corée puisque, non seulement il te faudra au minimum un bac+3 (ou 10 ans d’expériences professionnelles avérées), mais en plus, il faut que le quota employés coréens/étrangers soit respecté. A moins que tu ne sois envoyé en Corée par l’intermédiaire de ton entreprise française en tant qu’expatrié.

Anonyme
0 0

Bonjour Morgane je voudrai faire mes études en Corée après mon bac . Et je veux VRAIMENT VRAIMENT. Je voudrai êtres professeur c’est possible ??

Nunaya
109 133

Biensûr ! Tu peux faire des études pour devenir professeur de FLE (français langue étrangère). Ca te permettra d’enseigner le français en Corée et partout dans le monde dans des instituts ou des universités si tu as obtenu le Master FLE. Renseigne-toi 😉

Nunaya
109 133

Oups, je viens de réalisé que tu parlais d’études EN CORÉE. Ça me parait plus compliqué dans ce sens là… Et le plus important est de faire ce que tu aimes avant tout, non ? La Corée sera toujours là à la fin de tes études. Si ça peut te rassurer, le FLE est un diplôme que tu peux faire à distance et tu peux également faire un long stage de prof en Corée durant tes études (plusieurs même il me semble). Je te laisse fouiller dans ce sens 😉

Articles recommandés