Le travail saisonnier (picking/packing) sur l’Île du Sud

Article publié le 10-10-2017.

Le travail saisonnier dans la région de Marlborough et Blenheim

 

Marlborough-Blenheim

La région est connue dans toute la Nouvelle-Zélande pour sa production de vin mais aussi pour le ramassage et l'empaquetage de fruits et légumes. Les meilleures opportunités d'emplois sont entre mai-juin et août-septembre (pour tous les travaux d'entretien dans les vignes pendant l'hiver).

  • Entre décembre et janvier, il est possible d'effectuer du thinning de vignes (vous enlèverez des feuilles des arbres pour permettre au raisin de prendre pleinement le soleil).
  • Entre juin et juillet-août, des personnes sont recherchées pour l'élagage des vignes.
  • Entre octobre et février, un bon nombre d'emplois sont disponibles dans les vignobles pour entretenir les vignes (shoot thining, wire lifting, bud rubbing, leaf plucking, fruit thinning).
  • Entre mars et avril, la période des vendanges (harvesting) commence et certains producteurs ont besoin de main-d'oeuvre pour récolter les grappes de raisin. Attention toutefois, de nombreuses entreprises ne font plus de récoltes à la main, donc même si vous voyez un très grand nombre de vignobles dans la région, sachez qu'elles ne recrutent pas toutes.
  • Entre mai et septembre, il est possible de trouver des emplois pour du pruning sur les vignes (et du bud rubbing).
  • Entre juin et août, la demande peut être importante. Même chose entre décembre et février, pour l’entretien des vignes jusqu’aux récoltes. Quelques emplois sont également à dénichés dans les packhouses de la région.
  • Entre décembre et janvier, vous pouvez faire du wire lifting (palissage). Vous installez des câbles pour permettre aux vignes de pousser le plus possible en hauteur. Ce travail requiert une très bonne condition physique.

Pour retrouver la carte des domaines de la région, rendez-vous sur ce lien : Wine Trail Map. Notez également que de nombreux domaines disposent d'un café ou d'un restaurant. Si vous comptez passer un peu de temps dans la région, il y a là aussi des opportunités d'emploi dans la restauration.

La région de Marlborough est assez particulière en Nouvelle-Zélande puisqu'on ne trouve que très rarement du travail directement dans les fermes. Il faut parfois passer par des working hostels (des auberges de jeunesses qui vous promettent du travail si vous restez chez eux, à n'importe quelle période de l'année, même si ça n'est pas forcément véridique...) ou par des "contractors" qui embauchent un certain nombre de personnes pour travailler dans les vignobles. Les salaires ne sont pas toujours à la hauteur des efforts. Le problème survient quand le salaire versé ne correspond pas aux lois, qui indiquent que vous devez être au moins payé au salaire minimum. Faites donc attention dans cette région, à ne pas être embauché par des recruteurs peu scrupuleux et tentez de faire respecter vos droits pour ne pas encourager de telles pratiques. Les working hostels, elles, n'ont pas toujours de travail à disposition et vous demanderont le plus souvent de vous engager sur un certain temps (via le dépôt d'une caution ou la prise de votre numéro de carte de crédit) pour rester dans leurs auberges. Les tribulations d'une jeune française sur son blog illustrent assez bien cette situation.

Sachez toutefois qu'il est possible de trouver du travail sans passer par les backpackers ou les contractors, de même qu'il est possible de s'installer en colocation dans la région. Pour la recherche d'emploi, vous pouvez tenter d'aller faire du porte-à-porte dans les vignobles. Beaucoup vous renverront vers des contractors ou des working hostels, mais ça n'est pas toujours le cas. Vous pouvez également vous rendre, sur rendez-vous, dans le bureau régional de coordination, situé sur Alfred St, à Blenheim, où ils tentent de centraliser les annonces d'emplois disponibles dans la région. Pour en savoir plus...

  • Talley's est un gros groupe de production alimentaire. Ils ont des emplois saisonniers dans des packhouses à Blenheim et proposent des emplois pendant toute l'année (les épinards de fin août à novembre, les pois entre octobre et février, le maïs entre janvier et mai et d'autres légumes entre mai et fin juillet). Entre novembre et juin, ils embauchent des travailleurs saisonniers supplémentaires pour la saison de l'ouverture des moules.
    Par ailleurs, ils proposent aussi des boulots en extérieur entre août et novembre (épinards), pour la récolte des asperges, des courgettes, des poivrons, des brocolis et des choux-fleurs entre septembre et juin.
  • Caythorpe : viticulteurs, ils disposent aussi d'un verger de cerises. Il peuvent avoir besoin de main-d'œuvre entre novembre et janvier (picking et packing). N'hésitez pas à les suivre sur Facebook.
  • Cherrybank : vergers de cerises qui ont besoin d'une cinquantaine de personnes pour la récolte des cerises entre novembre et janvier.
  • Scalloway Cherries : verger spécialisé dans les cerises, situé à Blenheim. Ils pourraient avoir besoin de staff entre novembre et janvier.
  • Villa Maria : viticulteurs qui peuvent recruter pour des postes en intérieur.
  • Indevin New Zealand : prestataires chargés de la vinification auprès de producteurs de raisins de la région, ils proposent eux aussi des emplois saisonniers entre la mi-mars et la mi-mai, en intérieur.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Articles recommandés

[Dossier]

L’inscription consulaire à l’étranger (pour les Français)

[Interview]

Marion : 2 PVT (NZ et Canada), entre galères et souvenirs inoubliables

[Récit de voyageur]

Travailler en station de ski en Australie

[News]

La déclaration d’impôts au Canada

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Merci une nouvelle fois pour ce superbe dossier en tryptique vraiment tres bien fait et pratique. Je suis paré pour demarrer ma recherche d’embauche grace a toi 😉

{{likesData.comment_14603.likesCount}}

D’la balle, je fais tourner !

{{likesData.comment_14887.likesCount}}
7 0

Merci pour ce dossier :)

{{likesData.comment_16545.likesCount}}

Merci beaucoup pour ces precieuses informations. Je ne suis pas certaine mais je crois que la saison touristique dans la region du Fjordland est d’octobre a avril, et non pas d’avril a octobre tel que mentionne. A verifier?

{{likesData.comment_27731.likesCount}}
Marie
32.5K 9.4K

Merci beaucoup Noémie. Effectivement, il s’agissait d’une petite erreur d’inversion :). Elle est désormais corrigée.

{{likesData.comment_28626.likesCount}}

Un grand merci pour ce super dossier très complet et détaillé ! Je pense que cela va vraiment m’être d’une grande utilité :)
J’ai déjà contacté quelques employeurs que tu as mentionnés… croisons les doigts !

{{likesData.comment_36387.likesCount}}
Elo
38 16

Super dossier ! Merci pour ces précieuses informations.

{{likesData.comment_60445.likesCount}}

Whow ! Génial merci beaucoup ^^ très complet et grâce à ça je pars léger…

{{likesData.comment_61969.likesCount}}

Chouette! Je suis en pleine recherche pour décembre! Par contre, question : quand on postule avant que la saison ne commence, est-ce qu’on s’engage à faire la saison complète? Je demande ça car je cherche un job saisonnier en Otago pour 2-3 semaines avant de remonter dans la région de Marlborough. Doit-on prévenir les employeurs avant de commencer à travailler ou peut-on voir ça une fois la saison commencée? Merci pour ce dossier vraiment aidant, je vais éplucher tout ça! :)

{{likesData.comment_62963.likesCount}}
Marie
32.5K 9.4K

Bah tu peux les prévenir si tu le souhaites (mais tu risques effectivement de perdre ton job).
Ensuite, partir du jour au lendemain n’est pas top non plus, et tu risques de te faire squizzer certains jours de boulots…
Donc à toi de voir. Tu peux toujours dire que t’as mal au dos, que t’en as marre ou autre…

{{likesData.comment_62966.likesCount}}

Oui, effectivement… bon! Pour le moment, je ne dis aucune date de fin dans le sens que je n’ai pas tellement de date buttoir pour partir (en fait, c’est plus pour être dans la région de Marlborough en même temps que mon copain qui lui, sera en train de marcher le Te Araroa du sud au nord ^^) pis que je peux décider de rester un peu plus longtemps à faire du fruit-picking. Mais idéalement, ce ne serait que pour quelques semaines. Je vais voir déjà si j’ai des réponses positives pis j’aviserai ensuite! Merci beaucoup en tout cas! :)

{{likesData.comment_62968.likesCount}}

Merci pour cet article extremement complet! Avec tout les liens vers les pages d’employeurs tu nous mache le travail!! Encore merci pour ce temps economiser :)

{{likesData.comment_70215.likesCount}}
Marie
32.5K 9.4K

Merci Julien,
Sache qu’il y a aussi des entreprises qui n’ont pas forcément de site Internet et qui recrutent aussi directement sur place. Si tu es motorisé, n’hésite pas à faire le tour des exploitations dans la région où tu te trouves :).

{{likesData.comment_70216.likesCount}}

Ha c’est clair ! Mais c’est un super complément d’avoir toutes ces adresses ça fait économiser de l’essence 😉

{{likesData.comment_70217.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre