Le logement au Mexique

Chapitre 2 : Les auberges de jeunesse (hostales ou posadas)

Date de publication : 10-08-2022

Auteur

claire

Les auberges de jeunesse (hostales ou posadas)

Un classique des voyageurs, c’est l’option la plus simple et la plus accessible. On en trouve à tous les prix et, en conséquence, avec différents degrés de confort et d’aménagement. Ici, chaque établissement est indépendant : il n’y a pas de chaîne d’auberges de jeunesse comme dans d’autres pays. La qualité de l’ameublement et de la propreté des lieux peuvent varier du tout au tout, parfois pour des prix similaires.

Vous pouvez y réserver un lit en dortoir partagé (généralement entre 4 et 12 lits), mixte ou non-mixte selon les endroits. Il est très rare d’avoir des rideaux pour s’isoler et les échelles pour monter sur le lit du dessus ne sont pas toujours très pratiques mais on s’y fait. Les premiers prix dans les zones les moins touristiques commencent aux alentours de 170 pesos (8 €) la nuit.
Il est également possible de louer une chambre privée avec lit double, parfois avec sa propre salle de bain, pour 400 pesos (19 €) et plus.

Les différentes installations ou services qui peuvent être disponibles :

  • Climatisation ou ventilation : vu les températures, 99 % des hostales sont équipés au moins de ventilateurs, voire de plus en plus de climatisation
  • Cuisine : il y en a toujours une mais elle est plus ou moins grande, neuve et fournie en ustensile selon les lieux
  • Petit-déjeuner : allant du basique pain + oeuf au plus élaboré avec variété de fruits tropicaux, il n’est pas servi partout et pas forcément inclus dans le prix de la nuit
  • Eau potable : l’eau du robinet n’est pas potable au Mexique mais certaines auberges installent des filtres ou mettent à disposition des bonbonnes d’eau gratuitement
  • Salle de bain : il n’y a pas d’eau chaude partout
  • Piscine : on en trouve principalement dans les auberges du sud du pays
  • Wifi : gratuite ou payante, plus ou moins performante. Si vous en avez besoin pour travailler, c’est un détail à ne pas négliger
  • Espace de travail : il y a toujours un espace en commun pour manger et se détendre, mais ils ne sont pas toujours pensés pour être sur un ordinateur (souvent en plein air et sans prise d’électricité proche)
  • Service de laverie : toutes les auberges ne mettent pas à disposition leur machine à laver pour nettoyer les affaires des voyageurs

Vous pouvez réserver sur des plateformes comme Booking et Hostelworld, via les sites des établissements en faisant une recherche sur google maps, ou directement sur place en arrivant. Hors zones très touristiques et haute saison, il y a généralement toujours des places libres en dortoir.

Fiez-vous aux avis et recommandations que vous pouvez entendre ou lire. Si vous comptez rester longtemps au même endroit, il peut être astucieux de réserver seulement 2 ou 3 nuits pour être sûr que l’auberge vous convient avant de réserver pour une plus longue période. Cela vous permet en plus de parler directement avec la réception et bien souvent d’obtenir des prix avantageux (plus vous restez longtemps, plus vous aurez des réductions).

Il est souvent possible de payer moins cher, voire rien du tout, en travaillant quelques heures par jour à l’auberge. Si cela vous intéresse, demandez à la réception.

Il est très commun de dormir dans des hamacs au Mexique, et certaines auberges en possèdent ou ont des crochets pour vous permettre d’accrocher le vôtre, ce qui peut également vous permettre de dormir à moindre coût (préparez-vous à négocier à certains endroits).

Chapitre 2 sur 9

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés