Partir au Canada avec son animal de compagnie

Article publié le 17-10-2017.

Les autres démarches à effectuer, en amont et au retour

En amont

Prendre rendez-vous avec votre vétérinaire

Il est nécessaire de passer chez votre vétérinaire pour obtenir des certificats de vaccination et de bonne santé de votre animal de compagnie. Si le prix d'un vaccin nécessaire à votre animal vous semble un peu trop cher (60 euros par exemple), vous pouvez toujours tenter de négocier un peu le prix du-dit vaccin (sait-on jamais, vous pourriez obtenir une petite réduction).
Vous pouvez profiter de ce rendez-vous pour vérifier que tous les papiers de votre animal sont en règle :

  • Le passeport de votre animal. Vous pouvez l'obtenir auprès de votre vétérinaire, il est parfois gratuit, parfois payant (environ 10/15 € selon les vétérinaires). C'est un passeport valable à vie. Il vous sera tout particulièrement utile à votre retour en France.
  • L'identification par puce ou tatouage (le tatouage n'est plus réalisé depuis juillet 2011). L'identification est exigée par l'Union Européenne.
  • La certificat de vaccination contre la rage : en français ou en anglais, délivré par un vétérinaire praticien, le certificat doit également être daté (la date de la vaccination doit y être inscrite), il doit identifier l'animal (son poids, sa race la couleur de son pelage), indiquer le nom et le numéro de série du vaccin homologué et préciser la durée pendant laquelle votre animal est immunisé.
  • Un certificat de bonne santé, délivré par votre vétérinaire quelques jours avant votre départ.

Par ailleurs, pensez à prendre le carnet de santé de votre animal de compagnie : les formalités avec les autorités canadiennes n'en seront que plus faciles. Néanmoins, le carnet de santé ne suffit pas et une PVTiste a dû refaire tous les vaccins à son arrivée parce qu'elle ne disposait seulement du carnet de santé.

Vous pouvez également demander à votre vétérinaire quelles précautions spécifiques peuvent être prises pour votre chien (si c’est votre cas) vis-à-vis du froid canadien et des conseils sur le voyage en avion.

Prévenez votre compagnie aérienne

Lorsque vous êtes décidé à acheter votre billet d'avion, contactez directement votre compagnie aérienne pour lui signaler que vous partez avec un animal. Vous devez être en mesure de lui donner sa taille, sa race ainsi que son poids.

Les politiques des compagnies en matière de transport d'animaux peuvent être déterminantes dans votre choix de compagnie aérienne. Vérifiez bien que votre compagnie aérienne est au courant de toutes les informations listées au paragraphe précédent, sinon quelques soucis vous attendent à l'embarquement.
Très régulièrement, les lois et les politiques des compagnies changent, ce qui peut remettre en question l'embarquement de votre animal. Prenez contact avec votre compagnie aérienne quelques semaines avant votre départ.

Air Transat

Air Transat ne transporte que les chats et les chiens. Vous pouvez désormais emmener votre chat ou votre chien en cabine s'il pèse moins de 10 kilos (cage incluse). Pour plus d'infos, rendez-vous par ici. Pour les animaux de plus de 10 kilos, le transport s’effectue en soute, à l’exception bien sûr des chiens de service de personnes handicapées.

Air Canada

Air Canada accepte les animaux de compagnie en cabine s’ils sont dans une cage (rigide ou souple) dont les dimensions n’excèdent pas la taille définie par la compagnie. Le poids de l’animal ne doit pas excéder 10 kilos. Le coût du transport s’élève à 100 $CA. En soute, il vous en coûtera 270 $CA. Notez qu’il existe des restrictions à certaines périodes de l’année (en particulier en hiver). Il n’est pas spécifié sur le site Internet d’Air Canada si les autres animaux de compagnie (autres que les chiens ou les chats) sont acceptés.
Page d'Air Canada sur les animaux en cabine
Par d'Air Canada sur les animaux en soute

Pour des conseils supplémentaires sur la préparation d'un départ avec un animal, consultez le site d'Air Canada. Même si vous n'êtes pas client Air Canada, ces conseils vous seront utiles.

Corsair

Corsair accepte de transporter une grande quantité d’animaux (chiens, chats, rongeurs, reptiles, oiseaux…). Les frais pour un transport en cabine (pour les animaux de moins de 5 kilos, à l’exception des reptiles qui doivent voyager en soute) et en soute s’élèvent respectivement à 50 et 100 €.

Air France

Air France peut transporter, ou non, votre animal de compagnie selon la destination que vous avez choisie. Quand cela est possible, vous pouvez transporter votre chien ou votre chat en cabine (si son poids n’excède pas 6 kilos) et en soute. Vous devez acheter votre billet via leur service de vente par téléphone pour ajouter votre animal de compagnie à votre billet d’avion.

Attention aux escales ! En cas d’escale, il est possible que le vol suivant soit opéré par une autre compagnie aérienne. Assurez-vous que votre animal de compagnie pourra prendre les mêmes avions que vous. Vérifiez également que le coût de transport de votre animal vous soit donné pour l'intégralité du trajet et non pour un seul vol.

Le coût de transport de votre animal est parfois directement payable au moment de l'achat de votre billet. Il est aussi possible de payer les frais à l'aéroport au moment de l'enregistrement, sous réserve, bien sûr, d'en avoir informé votre compagnie aérienne au moment de l'achat de votre billet. Les frais varient d'une compagnie à l'autre : certaines vous feront payer un billet d'avion pour votre animal, alors que d'autres vous feront payer un excédent de bagages.

Selon la compagnie, vous pouvez choisir de faire voyager votre animal dans une cage souple ou rigide. Il est également possible de se procurer une cage aux normes IATA (réglementation des transports aériens), à acheter, si vous le souhaitez, à l'aéroport, aux guichets Air france ou autres. Prenez les mesures de votre animal avant de vous rendre à l'aéroport (poids, hauteur, largeur et longueur, y compris de la queue). D'après une comparaison, la cage est moins chère si vous l'achetez directement à l'aéroport plutôt que dans une animalerie.

Sachez enfin qu'il existe des calmants pour animaux. Cependant, Agriculture Canada (le ministère en charge des questions animales) et IATA ne recommandent pas leur utilisation. Si vous souhaitez donner un calmant à votre animal, veuillez consulter votre vétérinaire au préalable. De cette façon, votre animal ne verra pas le temps passer.

Au retour

Au bout d'un an, vous devrez consulter un vétérinaire canadien pour faire les rappels des vaccins. Vous obtiendrez ainsi un certificat de vaccins international qui prouve que votre animal est en parfait état de santé et à jour de ses vaccins. Vous devez alors faire valider ce document aux bureaux de l'ACIA.

Vis à vis de la France, vous devez également effectuer un certain nombre de démarches. La Maison des Français de l’Étranger vous conseille de vous y prendre environ 4 mois avant la date de votre retour.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

L’assurance santé obligatoire

[Interview]

Laura, de Montréal à Vancouver

[Récit de voyageur]

Bilan après 7 ans au Québec

[News]

Nouvelle-Zélande : augmentation du prix du PVT, mise en place d’une ETA…

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Julie
50 32
#1175655

Merci pour cet article Marie, il résume bien les démarches et possibilités qui s’offrent à nous si l’on souhaite partir avec un animal de compagnie (et pas seulement un chien ou un chat…).
De notre côte, après avoir beaucoup réfléchi, c’est avec beaucoup de tristesse (et de culpabilité…) que nous allons laisser notre petit lapin à mes parents. Outre le fait qu’on a très peur qu’il supporte mal l’avion, la quarantaine obligatoire et le fait que Corsaifly ne propose pas de vol à nos dates sont les arguments majeurs qui nous ont amenés à prendre cette décision :'(

{{likesData.comment_1175655.likesCount}}
Elodie
1.8K 476
#1175657

Pour la vie des animaux au Canada il serait peut etre bien de rajouter une partie sur les voyages et principalement le passage de la frontiere americaine. De memoire il faut l’identification de l’animal, vaccination contre la rage (au moins 1 mois avant le depart)

{{likesData.comment_1175657.likesCount}}
#1175663

Merci pour les informations, je savais que les vaccins étaient obligatoires, par contre ça m’a permis de savoir que je devrais mettre une puce à mon chat.

{{likesData.comment_1175663.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1175658

Merci Elodie, je viens de mettre les infos à jour. J’ai bien noté pour la rage, mais je n’ai rien vu sur une pièce d’identification de la bestiole. Quoiqu’il en soit, je recommande d’en avoir une au cas où.

{{likesData.comment_1175658.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1175665

Il faut un certification de vaccination contre la rage et non un simple carnet de santé. C’est peut-être pour cette raison que tu as dû refaire les passeports. Merci, je vais insister sur ce point dans le dossier .

{{likesData.comment_1175665.likesCount}}
yann
21 0
#1175664

une fois arrivé au canada j ai du refaire plusieur vaccins … la douaniere ne voulais rien savoir du carnet de santé emis par mon veterinaire francais … et j ai du tout repayer…

{{likesData.comment_1175664.likesCount}}
yann
21 0
#1175668

j oubliais de preciser … la puce electronique qu on nous demande de mettre a l animall avant de partir est tres peu utilisé ici .. je vous recommande fortement de refaire un tatouage reconnu au canada …

{{likesData.comment_1175668.likesCount}}
Mylène
3.8K 2.2K
#1175656

Moi j’avais laissé mon chien a mes parents j’ai trop peur de le mettre en soute, nerveux comme il est il me ferait une crise cardiaque cette andouille….
On les laisse avec beaucoup de culpabilité, mais souvent ils y sont pas si mal! Et en plus nos parents peuvent faire un transfert affectif dessus (le mien a été POURRI gâté) lol !

{{likesData.comment_1175656.likesCount}}
Fanny
583 199
#1175669

Bonjour !
Pour la puce, ce que j’avais compris (mais pas testé donc pas vérifié par moi-même 😉 ), c’est que le code français n’est pas immédiatement reconnu par les lecteurs canadiens. Il faut faire enregistrer le numéro de la puce dans leur fichier pour qu’on puisse identifier l’animal le cas échéant..
Si certains ont vécu ça pour confirmer ?

{{likesData.comment_1175669.likesCount}}
Marine
85 80
#1175670

Merci beaucoup pour ce dossier, très utile et plein de bonnes infos ! Si je pars, j’emmène mon chat, je refuse de le laisser derrière !^^ Je me renseigne en ce moment sur les compagnies qui me permettraient de le prendre en cabine – c’est qu’il pèse déjà plus de 5 kilos tout seul le bougre, alors avec la cage c’est pas gagné d’avance !

{{likesData.comment_1175670.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre