Passer son permis de conduire au Canada

Chapitre 1 : Passer son permis de conduire au Canada : le fonctionnement

Date de publication : 20-03-2019

Auteur

PVTiste

Passer son permis de conduire au Canada : le fonctionnement

Vous envisagez de passer votre permis de conduire au Canada ? Voici quelques informations pratiques qui pourront vous guider dans votre démarche.

Notez bien que les exigences et la réglementation ne sont pas les mêmes partout puisque le permis n’est pas émis nationalement mais par le gouvernement de la province ou du territoire de résidence. Les différentes provinces ont adopté un système de délivrance graduelle : vous obtiendrez votre permis en plusieurs étapes, et gagnerez en liberté au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience. Dans ce dossier, nous n’aborderons que le permis voiture.

Attention ! Boite manuelle VS boite automatique

Passer son permis de conduire au Canada a l’avantage d’être moins coûteux qu’en France ou en Belgique. En rentrant dans votre pays d’origine, vous pourrez échanger votre permis de conduire canadien pour un permis français ou belge : effectivement, il existe un accord entre nos pays.
En vous inscrivant pour passer le permis de conduire au Canada, vous aurez, comme en France ou en Belgique, théoriquement le choix entre un permis à boite automatique ou un permis à boite manuelle. Aujourd’hui, au Canada, il n’est plus si facile de trouver une formation à la conduite avec une boite manuelle. Il faut savoir qu’en Amérique du Nord, il est très rare d’acheter ou de louer une voiture à boite manuelle.

Il ne semble donc pas opportun de passer le permis pour boite manuelle. Cependant, si vous possédez le permis canadien boite automatique, il faudra, de retour dans votre pays, l’échanger en permis de conduire à boite automatique (vous interdisant, donc, de conduire toute autre voiture).
En France, vous pourrez lever cette restriction portant le nom de « code 78 » (si vous le souhaitez) en faisant une formation de 7 heures de conduite dans une école, vous permettant ainsi d’obtenir un permis B sans restriction.
En Belgique, pour lever cette restriction (portant également le nom de code « 78 »), il faudra effectuer au moins 2 heures de conduite mais également passer un examen pratique.

Pour en savoir plus sur le permis pour boite automatique : Service public, Retrouver son permis français ou belge à son retour, Mobilité Belgique.

Le passage du permis pour les PVTistes

Il faut savoir que vous avez le droit de passer le permis canadien en étant PVTiste, mais qu’il faudra prouver que vous êtes autorisé à demeurer au moins 6 mois sur le territoire canadien. N’attendez pas, donc, la fin de votre PVT pour passer votre permis. Il est, dans la plupart des provinces, obligatoire de contacter au préalable, par téléphone, l’organisme provincial de délivrance des permis, si vous ne possédez pas la citoyenneté canadienne.

Quelques remarques préliminaires

  • Attention, des points d’inaptitude pourront vous être donnés si vous enfreignez le code de la route ou les obligations liées à votre permis d’apprenti ou de novice, auquel cas vous devrez attendre plus longtemps avant d’obtenir votre permis complet.
  • Dans la plupart des provinces, vous devez fournir vous-même le véhicule que vous conduirez lors des épreuves pratiques de conduite.
  • En tant que conducteur apprenti, vous ne pourrez conduire qu’en étant accompagné d’un conducteur expérimenté.

Une question se pose alors : ce conducteur doit-il nécessairement être canadien ? Les différents sites officiels ne le précisent jamais, ce qui signifient que non, a priori. Il faudra juste se conformer aux conditions requises selon les provinces (âge minimum, possession d’un permis valide, expérience de conduite de plusieurs années, etc.).

Vérifiez tout cela auprès des organismes des différentes provinces et n’hésitez pas à leur poser la question directement !

Dossier initialement publié en 2013 et entièrement mis à jour en mars 2019.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (3)

94 Commentaires

Jack
11 87
Super dossier, complet et très utile !

Les prix sont plus abordables qu’en France, par contre pour l’assurance…


Tout dépend de la province, mais en Ontario…ouille..
Mathieu
10.4K 20.9K
Oui j’avais oublié l’histoire du permis probatoire. C’est donc pour les personnes qui souhaitent enchainer sur un JP après leur PVT. Ça reste moins onéreux que la France même au Québec…
Lonely
237 567
Petites remarques pour le Québec :

– il y a les coûts indiqués dans le dossier (frais payés à la SAAQ)

– il y a tous les cours obligatoires à prendre, soit un minimum de 650 $ + taxes selon les écoles
– le permis probatoire ne peut pas s’obtenir en moins de 13 mois.
Mathieu
10.4K 20.9K
Encore un super dossier ! Merci Sarah

Le calcul est vite fait : permis de conduire au Canada : 50 $

En France : 1500 Euros


Vu qu’il y a un accord entre la France et le Canada pour l’échanger, autant le passer au Canada pendant son PVT 😉

Articles recommandés