Passer son permis de conduire en Australie

Date de publication : 09-04-2021

Auteur

Julie

Passer son permis de conduire en Australie

Quand on pense à l’Australie, on s’imagine parcourant le pays dans une voiture ou un van, les lunettes de soleil sur le nez et la musique à fond ! Mais avant de partir, on n’a pas forcément le temps et l’argent de passer son permis de conduire.

En Australie, on parle du C Class pour parler en gros du permis B des Français.

Alors… pourquoi ne pas le passer en Australie ?

J’ai déjà mon permis de conduire en Australie

Rapide topo pour ceux qui ont un permis de conduire français et qui souhaitent conduire en Australie. Vous devez obtenir un permis de conduire international (que vous devrez présenter en même temps que votre permis de conduire, en cas de contrôle). Pour cela, il vous suffit de faire une demande par courrier avec les documents suivants

  • Une version numérique recto-verso de votre permis de conduire national
  • Une version numérique d’un justificatif d’identité (carte d’identité / passeport)
  • Une photo d’identité
  • Le formulaire de demande de délivrance du permis de conduire international
  • Un justificatif de domicile
  • Une enveloppe 50gramme Prêt-à-poster adressée à votre adresse.

Pour en savoir plus : Obtenir un permis de conduire international.

La demande est gratuite et peut aussi être faite par un tiers. Le permis de conduire français n’est pas valable en Australie si vous ne pouvez pas présenter votre permis de conduire international. C’est donc important de faire cette démarche avant de partir si vous envisagez de conduire une fois sur place !

Les étapes du permis de conduire australien

Le permis de conduire australien repose sur un système d’obtention graduelle. L’obtention d’un permis complet (full learner licence) va donc passer par plusieurs étapes, similaires pour tous les États, mais avec des petits détails qui peuvent différer d’un État à un autre.

La learner licence

La learner licence est la première étape du permis australien. Généralement, vous devez passer un petit test de connaissance du code de la route de l’État australien où vous souhaitez obtenir votre permis de conduire. Il arrive également que vous ayez à passer un test de vue à cette étape.

Une fois la learner licence obtenue, vous avez le droit de conduire uniquement si vous êtes supervisé d’une personne disposant d’un permis de conduire complet (pas de permis probatoire). Si le plus souvent, cette personne qui vous supervise doit disposer d’un permis australien, des États peuvent accepter un permis de conduire étranger (c’est le cas de la South Australia).

Pendant cette période, certains États exigent que vous conduisiez un certain nombre d’heures (entre 50 et 100 heures environ) avec plusieurs heures de nuit. Les heures de conduite doivent être inscrites dans un logbook (version papier ou version électronique).

Vous pouvez aussi envisager de prendre des cours de conduite auprès d’une auto-école (c’est moins commun en Australie qu’en France). Les heures de cours peuvent coûter entre 30 et 100 $ selon les lieux et les écoles.

Pendant votre apprentissage de la conduite, pour que les autres conducteurs sachent bien que vous êtes en train d’apprendre, vous devez apposer à l’avant et à l’arrière de votre véhicule un L noir sur fond jaune.

Pour l’État de New South Wales, si vous êtes âgé de 25 ans ou plus, sachez que vous n’avez pas de période minimale de conduite pour la learner licence. Une fois obtenue, vous pouvez directement passer à l’étape suivante. Les pvtistes de 25 ans ou plus peuvent ainsi être sacrément avantagés.

The Provisional licence / Ps

Dans la plupart des États, la Provisional licence est décomposée en 2 étapes : P1 (le P rouge dans un fond blanc) et le P2 (le P vert dans un fond blanc). Le seul État qui n’a qu’un type de provisional licence est le Northern Territory (ce P dure de 12 à 24 mois selon l’âge du conducteur). Les restrictions sont généralement différentes d’un État à un autre.

À partir du moment où vous obtenez votre provisional licence, vous n’avez plus besoin d’être supervisé à chaque fois que vous prenez le volant.

Pour obtenir sa provisional licence, il faut généralement passer plusieurs examens :

  • Un Hazard Perception Test (HPT) (il est parfois passé pendant la période de la learner licence ou peu avant la demande de la provisional licence). Comme son nom l’indique, il s’agit de déterminer si vous avez bien conscience des dangers de la route et si vous savez y réagir correctement.
  • Le passage d’un examen de conduite est généralement demandé par les différents États.

Une fois votre provisional licence obtenue, vous êtes considéré comme jeune conducteur, un peu comme le permis probatoire en France. Il faut détenir une provisional licence entre 1 et 3 ans pour obtenir une full licence. La période pendant laquelle vous êtes sous provisional licence est souvent réduite si vous avez 25 ans ou plus.

Après avoir obtenu votre provisional Pprmit, vous devez apposer à l’avant et à l’arrière de votre véhicule une plaque avec un P rouge sur fond blanc. Ces plaques seront plus tard remplacées par des plaques avec un P vert sur fond blanc. Dans certains États, les personnes âgées de 25 ans et plus ne passent pas par l’étape de la plaque avec un P rouge.

À partir du moment où vous avez un provisional permit (P1 ou P2), vous pourrez l’échanger en France avec un permis de conduire probatoire à votre retour. On vous reparle de la procédure dans le chapitre 11 de ce dossier.

La Full Driver Licence

Une fois toutes ces étapes passées, vous êtes libre de conduire comme n’importe qui d’autre en Australie. Si vous prévoyez de rester en Australie, sachez que ce permis se renouvelle sur une base régulière : elle peut être annuelle, tous les 2-3 ans ou encore 5 ou 10 ans selon les États.

Les restrictions liées à l’alcool

Dans tous les États, et jusqu’à ce que vous obteniez votre full licence, vous n’avez pas le droit d’avoir de l’alcool dans le sang pendant un contrôle, pas même un verre, pas même une gorgée d’alcool. En cas de contrôle, si les autorités voient un chiffre supérieur à 0,00% degré d’alcool, votre permis vous sera retiré.

Quand vous avez une full licence, le taux d’alcoolémie ne doit jamais être supérieur ou égal à 0,05 (soit 0,5 gramme par litre de sang).

Notez que si vous buvez, puis dormez quelques heures avant de reprendre la route, vous pourriez toujours avoir de l’alcool dans le sang en reprenant la route. C’est déjà arrivé à une pvtiste qui s’est retrouvée au tribunal et s’est vu suspendre son permis étranger plusieurs mois pendant son PVT !

Évidemment, vous ne devez également avoir aucune trace de drogue (y compris du cannabis) en cas de contrôle.

Le système des Demerit points (points d’inaptitude)

En France, on nous attribue des points quand on obtient notre permis de conduire, des points que l’on peut perdre au fur et à mesure que l’on commet des fautes sur la route. En Australie, c’est l’inverse. Vous commencez avec 0 demerit point (0 point d’inaptitude). À chaque faute ou délit commis sur la route, vous obtenez des demerit points. Si ces points d’inaptitude atteignent un certain niveau, vous pouvez perdre votre permis de conduire.

Pour un permis de conduire complet, vous avez le droit d’accumuler jusqu’à 12 points d’inaptitude. En revanche, pour les permis learners ou probatoire, ils sont souvent limités à quelques points seulement.

Choisir l’État australien dans lequel on passe son permis

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il n’y a pas un permis de conduire australien unique : chaque État australien gère son propre permis de conduire. Tous sont ensuite reconnus par des États étrangers (comme la France).

Avant de se lancer dans ces démarches, il est intéressant de voir quel État est le plus stratégique en fonction de son âge et du temps dont on dispose. En effet, entre les différentes étapes de ce permis, un délai légal s’applique et diffère d’un État à un autre. Et dans un même état, il n’est pas toujours le même selon votre âge.

Les frais qui s’appliquent sont également différents et nous recommandons de bien consulter les liens disponibles à la fin de chaque paragraphe par état, car les listes des tarifs ne sont pas toujours exhaustives et claires.

Parmi les États les plus intéressants que nous avons identifiés, on peut citer :

  • La New South Wales pour les pvtistes âgés de 25 ans et plus : en effet, une fois la learner licence obtenue, vous avez le droit de passer directement à la demande de la provisional licence. Vous n’avez alors pas à passer par l’étape de conduire supervisée (qui doit normalement l’être avec un titulaire de permis australien). Dans ce cas, nous vous recommandons toutefois de suivre quelques cours de conduite pour réussir le driving test, nécessaire pour obtenir votre permis probatoire. Vous n’aurez pas le droit de conduire avec un superviseur qui ne détient pas de permis australien quand vous disposerez d’un permis learner. Pour les pvtistes âgés de moins de 25 ans, la NSW est une option moins intéressante (vous devrez garder une learner licence pendant 12 mois).
  • Le Victoria pour les pvtistes âgés de 21 ans et plus : si vous êtes titulaire d’une learner licence du Victoria, vous devez attendre 6 mois (si vous avez entre 21 et 24 ans) ou 3 mois (si vous avez 25 ans ou plus) pour pouvoir faire une demande de provisional licence. Toutefois, pendant cette période, vous pourrez conduire de façon supervisée avec un titulaire d’un permis de conduire étranger (accompagné d’un permis de conduire international ou d’une traduction NAATI). Utile si vous n’avez pas de connaissance australienne pour vous aider. Attention toutefois, le permis de votre superviseur doit être un permis complet. Si vous avez moins de 21 ans, la learner licence devra durer 1 an.
  • La South Australia pour les pvtistes âgés de 25 ans et plus : si vous êtes titulaire d’une learner licence de South Australia, vous devez attendre 6 mois pour pouvoir passer à l’étape suivante. Toutefois, pendant cette période, vous pourrez conduire de façon supervisée avec un titulaire d’un permis de conduire étranger (accompagné d’un permis de conduire international ou d’une traduction NAATI). Utile si vous n’avez pas de connaissance australienne pour vous aider. Attention toutefois, le permis de votre superviseur doit être un permis complet.

Pour les autres États (ou les autres âges), passer son permis en Australie, en particulier si vous n’y faites qu’un seul PVT (un an) peut être moins intéressant (mais néanmoins envisageable) :

  • Il faudra 12 mois pour obtenir une provisional licence. C’est jouable pour ceux qui envisagent d’enchaîner deux PVT en Australie, mais cela prend plus de temps.
  • Votre superviseur de conduite devra disposer d’un permis de conduire australien. Si vous avez des connaissances australiennes prêtes à vous aider, ça peut être jouable. De même, si vous voyagez à plusieurs et que votre proche est en mesure d’obtenir un permis de conduire australien complet (full licence), cette personne pourrait devenir votre superviseur de conduite !

Retrouvez plus de détails sur les permis des différents états dans les prochains chapitres de notre dossier.

Dossier publié initialement en 2012, entièrement remis à jour en avril 2021. 

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (1)

50 Commentaires

Steve
3 7
Brillant petit article... tres bien fait, y'a les renseignements que je cherchais...

bref merci beaucoup pour ton talent journalistique...
Julie
5K 13.6K
Message de matleouf
Merci pour ce dossier complet !
Je suis nouvel inscrit sur le forum mais je le lis depuis pas mal de temps
Je me permets juste de signaler quelque chose que j'ai vu pour le New South Wales : apparemment d'après cette page (Provisional (P1) driver licence), si on a plus de 25 ans, il n'est pas nécessaire d'attendre 12 mois et d'avoir un log-book.
Je le mentionne parce que tu ne le dis pas dans ton résumé du NSW et que ça le rend bien plus attractif pour quelqu'un qui a plus de 25 ans et qui n'a pas son permis (moi, par exemple ).
Après j'ai peut-être mal compris la page citée...
Ah oui justement j'ai eu un gros doute. Ce que j'avais compris, c'est que les plus de 25 ans n'étaient pas obligés de rendre des comptes, en remplissant ce log book mais je ne pensais pas que ça les faisait échapper aux 12 mois d'attente. Mais avec ton lien (j'ai bien fait le dossier à partir de ce site pourtant ), plus de doute :

Note: drivers aged 25 years and over are exempt from the 12 month tenure and log book requirements.
Je modifie le dossier.

Merci Matthieu
Matthieu
6 6
Merci pour ce dossier complet !
Je suis nouvel inscrit sur le forum mais je le lis depuis pas mal de temps
Je me permets juste de signaler quelque chose que j'ai vu pour le New South Wales : apparemment d'après cette page (Provisional (P1) driver licence), si on a plus de 25 ans, il n'est pas nécessaire d'attendre 12 mois et d'avoir un log-book.
Je le mentionne parce que tu ne le dis pas dans ton résumé du NSW et que ça le rend bien plus attractif pour quelqu'un qui a plus de 25 ans et qui n'a pas son permis (moi, par exemple ).
Après j'ai peut-être mal compris la page citée...
Julie
5K 13.6K
Message de Jahmrock
Salut,
J'aimerai savoir : En sachant que j'ai le permis de conduire depuis 5 ans en France je peux passer mon permis de conduire moto en Australie sans passer de code de la route car en France aprés 5 ans tu est obliger de le repasser.
Et encore merci pour les infos de se site et surtout ceux qu'il les donne.
J'avais rapidement regardé pour le permis moto car mon copain serait bien intéressé mais ça avait l'air plus compliqué, il faudrait que je complète ce dossier mais je t'avoue que je ne sais pas si le code de la route français est reconnu, je ne veux pas te dire de bêtise.
nicko
4 6
Salut,
J'aimerai savoir : En sachant que j'ai le permis de conduire depuis 5 ans en France je peux passer mon permis de conduire moto en Australie sans passer de code de la route car en France aprés 5 ans tu est obliger de le repasser.
Et encore merci pour les infos de se site et surtout ceux qu'il les donne.
Aata
254 2.3K
Lilou the best !

Je prendrais le temps de lire ça !

Thanks
Julie
5K 13.6K
Message de kracoucass
Ben vi, trop fastoche! D'ou mon envie de la repasser!! C'est vraiment incroyable cette histoire! Et d'ailleurs, pour la plupart des Etats, c'est juste ecrit que tu dois conduire avec quelqu'un qui a le "full driver's licence", alors que NSW et Victoria c'est ecrit "Full Australian Driver's License". Donc il semblerait que tu n'as meme pas besoin de te faire un pote Australien :
C'est vrai qu'en faisant mes recherches j'ai parfois lu "australian" ou pas, mais je pense qu'il faut bien se renseigner car ils ne pensent pas forcément que les PVTistes vont passer leur permis là-bas du coup le "australian" est sous-entendu mais à vérifier bien sur
Delphine
529 855
Ben vi, trop fastoche! D'ou mon envie de la repasser!! C'est vraiment incroyable cette histoire! Et d'ailleurs, pour la plupart des Etats, c'est juste ecrit que tu dois conduire avec quelqu'un qui a le "full driver's licence", alors que NSW et Victoria c'est ecrit "Full Australian Driver's License". Donc il semblerait que tu n'as meme pas besoin de te faire un pote Australien :
Julie
5K 13.6K
Message de kracoucass
Roooh la vache.... Ca donne presque envie de la repasser!! hihi
LOL non mais si tu bouges avec un Australien pendant quelques mois, tu peux faire un road trip, apprendre à conduire, te faire un super pote Aussie et rentrer en France avec un permis qui t'aura couter quelque chose comme 150 ou 200 euros. Franchement ??
Delphine
529 855
Roooh la vache.... Ca donne presque envie de la repasser!! hihi

Articles recommandés